20
Commentaires

France Inter, 7 h 50: les patrons ont la parole

Commentaires préférés des abonnés

L'absence de Carlos Ghosn m'attriste fortement.

Sur France inter il y a aussi des ministres. Notamment celui de la santé et qui a fait l’objet d'une hagiographie frisant obscénité dans Paris Match. Donc on lui pose la question sur les 8500 respirateurs commandés qui ne sont pas adaptés au traiteme(...)

Quoi de plus normal ? pour un Salami, il faut des porcs  et des glands !

Derniers commentaires

et oui inter déjà comme ça l heure avant ,chroniqueur du Point, juste pour s ouvrir les oreilles pour la suite, Dominique Seux , etc.....  puis après petit dèj  faut se faire petite revue de presse perso, ne pas  oublier d écouter Nicole Ferroni le Mercredi ou plus tard ça fait du bien dans la journée c est le net, écouter, réfléchir; ne pas hésiter, ne pas se bloquer, la matinale politique,  .....  et en plus parfois tout ce petit monde pleure sur difficultés de Lagardère .....et le "monde d après"  et bien sera encore plus libèral  et nous serons suivi par stop covid

Et le président du Crédit Mutuel s'attribuant l'idée de la dette perpétuelle piquée à Mélenchon. Evidemment, la Salamé ne moufte pas.

"La matinale la plus écoutée de France"? pas si sûr, depuis ce confinement!


Un article sur le "pluralisme" des invités de 08h20 du 16 mars 2020 au 24 avril 2020 serait intéressant à lire !!!

Après avoir lu (et écouté) tout ça, on a envie de dire : "Oh, ben quand même, c'est pas à ce point-là !?"... Et il y a une deuxième partie de notre cerveau qui nous colle une beigne en disant : "ben si, réveille-toi, imbécile !".

No comment.Suffit d'écouter Tout est dit .

Parlez svp de la série de ARTE " dérapage" réalisateur Ziad Doueiri avec Cantona et d'autres excellents acteurs. Grand cadres dirigeants, Managers avec majuscule, exploiteurs, manipulateurs bien ramenés à leur petitesse pestilentielle, c'est angoissant et réjouissant. C'est parfois caricatural mais en série il faut aller au plus vite .

où j'ai appris, dans un demi-sommeil, qu'Orange avait déjà versé la plupart des dividendes, il ne restait plus qu'une dernière petite part dont nous ne pouvions pas décemment priver les petits porteurs, argument repris par Darmanin. Après quoi je prends mon petit-déjeuner avec France-culture...ouf, quelle bonheur! sans pub tonitruante!


Sur France inter il y a aussi des ministres. Notamment celui de la santé et qui a fait l’objet d'une hagiographie frisant obscénité dans Paris Match. Donc on lui pose la question sur les 8500 respirateurs commandés qui ne sont pas adaptés au traitement du covid19. Sa réponse en trois points :


1 - je préfère qu'on me reproche de trop en faire ;

2 - ce n'est pas le moment de la polémique ;

3 - ces respirateurs auront pour vocation d'être prêtés aux pays "amis" qui n'ont pas les moyens d'en fabriquer ; (c'est moi qui ai mis ami entre guillemet ...)


Réponse de Nicolas Demorand, le plus aiguisé des couteaux du tiroir : "Merci Monsieur le Ministre"


Très bon choix de créneau horaire pour ces gens que je n’ai pas envie d’entendre  : je n’écoute jamais la radio à cette heure-là.


Pourquoi 7h50 ? Car les patrons commencent à faire leurs propagande 5 mn plutôt : et Domi compte pour du beurrre ? Sinon j'aimerai bien connaître le nombre des membres du gvrt patronal (ah pardon républicain) et ses affidés ! Bien sûr  comptage hors Salamé !

On avait effectivement remarqué cette omniprésence patronale dans cette tranche de Salamé, mais elle ne nous avait pas étonnés. On n'est/nait courtisan, on le demeure.

A propos d'Olivier Py et de sa défense des intermittents, deux ou trois mois, ça les mènerait donc après l'été. Mais ils ne seront guère avancés : les dates annulées entre juin et août, période la plus haute pour la plupart d'entre eux, seront loin d'être toutes reportées entre septembre et novembre. Nombre d'entre eux, même avec trois mois de plus, ne pourront jamais rattraper leur retard de dates. (Il en faut 43 pour obtenir l'intermittence). Mais je crains que cette fois encore, la culture ne passe à la trappe.

L'absence de Carlos Ghosn m'attriste fortement.

Quoi de plus normal ? pour un Salami, il faut des porcs  et des glands !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.