20
Commentaires

France 2, et "le petit hôtel qui désacralise les codes..."

Derniers commentaires

Pourquoi ne pas enquêter, plutôt qu'en rester à ces suspicions plus ou moins implicites? ...

Antoine.
Bienvenue au royaume merveilleux de l'indécence .
C'est pas le futur hôtel de "Bling Bling" ??
Comme dit Lucie "C'est quand la révolution ?"
J'ai remarqué depuis un certain temps des sujets de ce genre là sur le service
public et tout spécialement au niveau des interview .
Très souvent on à droit aux bobos donneur de lecon avec suffisamment de fric
à dépenser tout les mois pour quelques folies sans compter .
Je me rapelle d'un sujet il n'y a pas très longtemps sur un hôtel à Biarritz
je crois !! Une vieille bourgeoise avait refuser de prendre une chambre 4 étoiles
parceque on refusait son chien !!! Que l'on envoie son chien chez les chinois
ils savent bien le préparer avec des champignons noirs et du soja !!!!
Pendant ce temps là 42 % des francais ne partent pas en vacances et
nombreux sont ceux qui partent dans la famille ou chez des amis par soucis d'économie .
France 2 croit nous faire rêver avec leur étalage de sujet branché luxe mais
c'est la révolte qui gronde en moi lorsque j'assiste à ce spectacle désolant
et là c'est vrai j'ai envie de passer tout ca au lance roquette !!!
C'est quand la révolution?
Une habitude de la maison! Pour passer dans la rubrique "jardin" faut fournir des plantes, en direct ou les envoyer à la cousine Germaine...
Je peux témoigner!
ce reportage est une insulte aux salariés et aux chômeurs.....
Elle veut juste en profiter avant de ne plus pouvoir rien faire, voir d'être virée !!!
tiens tiens ! et moi qui me demandais pourquoi je ne regardais pas télématin...

sans rire : Perros-Guirrec est une ville magnifique, et la dernière fois que j'y suis allée, j'ai trouvé un hôtel face à la mer (les pieds dans l'eau, je vous jure), avec des chambres à 20-25 euros la nuit pour 2...
une télé de service public aurait fait un reportage sur cet hôtel... (reste à savoir si la télé doit nous faire du tv shopping et des reportages-publicitaires !)
Admirons l'abnégation journalistique de cette chroniqueuse qui va jusqu'à se vautrer dans le luxe pour mieux nous le raconter. Ca c'est " palace " !

Et à l'évidence, cela juste après un reportage sur la lobotomie. Quel professionnalisme.


Bon, en fait, faut quand même avoir honte rien : profiter grassement et en plus s'exhiber sans vergogne.

Elle réussit le tour de force de sortir d'un spa, ... et être puante.
Super la baroude dans les hotels à 300€ la nuit !! :-)

Le sommum de Télématin reste quand même selon moi la rubrique Conso d'Isabelle Martinet... Je me souviens par exemple d'un sujet sur "les céréales sont-ils bon au etit déjeuné" où la seul personne interviewée était responsable de la communication de Kelloggs (ou une lobiiste de ce type)...De la grande invstigation!
Puisqu'il s'agit manifestement de la publicité quasiment affichée, il serait intéressant de savoir comment cela fonctionne.

Comment l'hôtel paye-t-il ? Directement à la chaine, facture à l'appui ? dessous de tables ? Avantage en nature pour les journalistes ?

Allez, pas de langue de bois, vous devez savoir comment ça marche.
Lorsque j'écoute les commentaires de cette personne sur "ses voyages et propositions" de luxe je suis scandalisé..Elle n'est pas sur notre planète. Elle pense s'adresser à la jet set. il faut lui rappeler qu'à cette heure matinale ce sont généralement les salariés qui partent au boulot et que 42 % de personnnes ne peuvent partir en vacances. Rares sont ceux ou celles qui pourront se payer ces hotels de luxe . Quelle indécence !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Franchement, ce n'est pas une nouveauté... Ce genre de "reportage" est un grand classique de Télématin...
Télématin qui dispose depuis sa création d'un statut particulier, en effet, il me semble que c'est la seule émission du service public à avoir le droit de procéder à des coupures de publicité...
Ceci me fait rebondir sur une question de fond, qui est celle de l'argent public dépensé pour les missions à l'étranger ou en France.

Dans la fonction publique, il existe un "forfait journalier" normalement indépassable, correspondant à la somme maximale remboursable à l'agent public. Dans l'absolu, rien de plus normal. Ce forfait est variable selon que l'agent voyage en Métropole ou dans les DOM, et est défini séparément pour chaque pays du monde. Mais ce forfait correspond en fait à une moyenne faite sur les dépenses de tous les agents publics du secteurs. Pour donner un ordre d'idée, le forfait journalier à New York est de plus de 200 euros. Forcément, vu que les gens qui partent à NYC, ce sont les chefs, et que les chefs ça dépense beaucoup.

Seulement, voilà, quand je pars dans le cadre de mon travail (au CNRS), l'argent que je dépense est celui non seulement du contribuable, mais aussi de l'argent affecté à mes activités de recherche. En gros, si je dépense trop, j'ai moins d'argent pour travailler. C'est la raison pour laquelle je cherche toujours le billet le moins cher, si possible en low cost, avec un hôtel peu cher (pour dire, j'ai même été en auberge de jeunesse...). Mais, au moment de me faire rembourser, patatras. C'est la croix et la bannière pour ne me faire rembourser -que- les frais réellement engagés, l'administration étant un poil obtuse et tenant absolument à me rembourser au forfait. Vous me direz, ça pourrait être un moyen de me faire de l'argent de poche. En tout cas, ça n'encourage pas à être civique et à faire attention à l'argent public.

Enfin voilà, tout ça pour donner des pistes d'économies possibles pour l'Etat. Une dernière remarque : France Televisions a peur de ne pas avoir assez d'argent pour fonctionner, après la suppression de la publicité. C'est sûr qu'à 300 euros par nuit et par journaliste...
Encore un journaliste qui a basculé du côté obscur de la force...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.