11
Commentaires

Français vs Belges : le festival de chiffres des naturalisations

Devinette du jour : comment 717 Français ont-ils pu devenir belges en 2010 alors que la Belgique n'aurait enregistré cette année-là que 63 demandes de naturalisation ? Depuis l'affaire Depardieu, on entend tout et surtout n'importe quoi sur le nombre d'exilés Français en Belgique. Du Monde à France 2 en passant par la boulette de l'AFP reprise notamment par France 3, c'est un véritable festival de chiffres. Lesquels sont les bons ? @si a tenté de comprendre.

Derniers commentaires

Il fut un temps où une partie de ceux qui devenaient Belges (quelles que soient les modalités) étaient en fait des trafiquants de drogue qui trouvaient là un moyen confortable d'organiser leur petit trafic sur le Nord de la France en étant à l'abri de la justice française.

La Belgique est un pays formidable, terre d'accueil pour les éxilés fiscaux mais aussi pour tous les magouilleurs européens qui pillent les châteaux de leur mobilier, les églises de leurs oeuvres d'art, les chantiers de leur cuivre ...
C'est vrai qu'on parle là de chiffre "massifs", un exode quasiment :

on est donc passé de 1 sur 1 million à 2 sur un million, soit de 0,0001 % à 0,0002 % si c'est pas une tendance significative ça !
Peut-être que les demandes mettent plus d'un an pour être traitées.. En France ca doit être 6 mois pour un Gunther et 25 ans pour un Mouloud.
Depuis quand faut-il se naturaliser pour s'exiler fiscalement? Il suffit de s'expatrier non?
Aaaahhh, la magie de la libre circulation.
Merci Sébastien.
Ah flûte, je l'ai déjà dit hier.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.