19
Commentaires

Football : affaire Hamraoui-Diallo, "Le Parisien" contre Molina

"Le Parisien" a affirmé que le journaliste indépendant Romain Molina, connu pour ces enquêtes sur des scandales d'agressions sexuelles et de pédocriminalité dans le football, avait, par ses vidéos sur YouTube et ses sorties sur Twitter, favorisé Aminata Diallo, accusée d'avoir voulu mettre hors d'état de jouer sa concurrente et coéquipière Kheira Hamraoui. Molina, lui, dément avec fermeté avoir sciemment œuvré en faveur de Diallo.

Commentaires préférés des abonnés

Je n'ai rien compris, pourtant j'aime bien le travail de MM en général. Je soupçonne qu'il faille un peu s'intéresser au football pour un peu comprendre ces sombres affaires picrocholines

je n'ai suivi que de très loin l'affaire "Diallo" pour juger de ce qui est vrai ou pas; par contre je m'interroge sur les enquêtes volontairement "oubliées" par les médias français de Molina sur le foot français 


les médias étrangers par lesquels(...)

Rien compris. Pourtant j'adore les romans russes, et Dostoïevski ne me fait pas peur avec ses centaines de personnages aux noms aussi compliqués que multiples. Mais là, ça me dépasse complètement. Bravo aux fan·e·s de foot qui comprennent, grâce à le(...)

Derniers commentaires

KOUAh! que lis-je? des violences faites aux femmes par des femmes ???

C'est sûrement une contamination par le virus du masculinisme , sans doute un ballon de foot mal désinfecté.

Sont-elles vaccinées , au moins ? 

En fait, Romain Molina est très exigeant quand il fait des papiers dans la presse (étrangère) : cela fait des mois qu’il annonçait son article sur la FFF, et lui, disait qu’il ne pouvait pas en dire plus car tout n’était pas finalisé.

En revanche, dès qu’il s’agit de parler de sujet sur lesquelles il n’écrit pas, il est nettement plus péremptoire.

Pour reprendre l’affaire Hamraoui/Diallo, il a vite défendu Diallo et n’a pas hésité à discréditer Hamraoui (notamment sur sa vie privée).

Un autre de ses défauts : il parle comme les astrologues… Il a une fâcheuse tendance à dire des choses très vagues (« vous ne vous douter pas de ce qu’il se passe dans tel club »), sans jamais annoncer des faits tangibles. Comme ça, le jour où il se passe qqch, il peut dire « vous voyez, je vous l’avez dit ! » Si vous regardez ses vidéos, vous vous rendrez compte que vous n’apprenez rien de précis.

On va en bouffer du foutebaule...

Cette histoire Hamraoui/Diallo  fait penser à un remake de Kerrigan/Harding .


Quelques semaines avant  les jeux Olympiques de patinage artistique de 1994, Nancy Kerrigan est battue à coups de barre de fer par un agresseur qui vise ses jambes . 


Un journaliste de Eurosport  rappelle cette affaire . C'est peut-être plus facile à faire 25 ans après les faits  . 



Existe-t-il un prix fair-play du sport en France ?






Les deux paragraphes sous le titre "DEUX INFOS PRO-DIALLO" sont hermétiques pour moi (non-initié). Quelqu'un pour expliquer en quoi ces infos sont "pro-Diallo" ? Merci. 

Dire qu'il y a quelques jours j'affirmais de façon péremptoire que parmi les seuls sports télévisuels "de masse", le foot féminin était encore digne d'intérêt, que la bêtise footiste ordinaire et le virus du gros pognon n'y avaient pas encore sévi, qu'on pouvait aller voir un match en famille avec ses mômes sans risquer d'entendre hurler les pires insanités en tribune, que les joueuses étaient sympa et abordables et cherchaient à jouer plutôt qu'essayer de balancer des mauvais coups et tricher de manière éhontée, que les décisions de l'arbitre n'étaient pas systématiquement contestées etc... bref une vision idéalisée du jeu et du milieu, qui n'est déjà plus vraie si tant est qu'elle l'ait été un jour.

Bon le mieux c'est sans doute de ne plus mettre un pied dans une tribune, et d'aller se promener. En évitant les balles des chasseurs...

Ce mec est rencardé par Diallo , ça parait évident du coup ,si il n'est pas complice , il a du mal a s'avouer qu'ils se sont servi de lui .Et oui mon pote , t'es une truffe ! C'est ce qu'on appel je crois ... merde Janco en parle souvent pour justifier le déni ...Là ça m'échappe .

La FFF, la FIFA, leurs environnements  c'est le fric par milliards, donc magouilles en tous genres et dans toutes les directions. :-)

je n'ai suivi que de très loin l'affaire "Diallo" pour juger de ce qui est vrai ou pas; par contre je m'interroge sur les enquêtes volontairement "oubliées" par les médias français de Molina sur le foot français 


les médias étrangers par lesquels il est obligé de passer pour faire publier ses papiers me pose question. 


Les médias étrangers sont-ils tous des "amateurs" pour publier ce genre d'enquêtes ou sont-ce les médias français qui sont frileux d'évoquer ces scandales au sein de la fédération ?


Le traitement médiatique des affaires dans le monde du rugby ( concernant Bernard Laporte par exemple sur canal + ) ont tendance à me faire pencher pour la seconde hypothèse

Ayé c'est fait, je viens de me ré-abonner.   En racontant ça ici car c'est le sujet le plus récent. 


J'ai mis un euro pour ça, mais c'est un euro que AsI n'aurait pas eu sinon, et je propage autour de moi de le faire. 

En espérant que ça propage alentour ensuite. 

Molina est dans la sauce et il l'a bien mérité, tant son traitement de l'affaire a été honteux et tant il a craché allègrement sur la victime de cette affaire à savoir Kheira Hamraoui.

j'invite les asinautes à se renseigner sur cette affaire Diallo, c'est un feu d'artifice de n'importe quoi : malveillance, violence, idiotie, incompétence, bêtise, etc.

Rien compris. Pourtant j'adore les romans russes, et Dostoïevski ne me fait pas peur avec ses centaines de personnages aux noms aussi compliqués que multiples. Mais là, ça me dépasse complètement. Bravo aux fan·e·s de foot qui comprennent, grâce à leur extrême compétence en... je ne sais trop quoi. Iels ne perdent pas leur temps, vive le foute, on sent bien que notre civilisation va vers le meilleur.

Je n'ai rien compris, pourtant j'aime bien le travail de MM en général. Je soupçonne qu'il faille un peu s'intéresser au football pour un peu comprendre ces sombres affaires picrocholines

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.