81
Commentaires

FN : dédiabolisation et amnésie

Le danger provisoirement écarté, on parle moins du FN

Derniers commentaires

Sans vouloir dédouaner le FN, est-ce que le même travail de fouille a été fait pour les autres partis ?
Y a encore des racistes au FN? On m'aurait menti ? Lol
Suffit d'un bon repas de famille "entre soi" et passé la première bouteille de vin, vous verrez les tontons se decomplexer et braire à haute voix ce qu'ils pensent d'ordinaire tout bas. :-D
Le libéralisme est un fascisme présentable.

(source Libération)

Le CDI suspendu à des résultat chiffrés.
En définissant, par exemple, un niveau de ventes pour les commerciaux ou de production pour les ouvriers. En cas de non-respect de ces objectifs, le licenciement deviendrait alors automatique, et sans possibilité de recours.
Négociation des critères encadrant le recours aux CDD.
Pour les CDD, seraient aussi négociables, au niveau de l’entreprise, le motif du recours à ce type de contrat, leur durée maximale, le nombre de renouvellements, la période de carence, les cas de rupture…
Un barème obligatoire des indemnités en cas de licenciement abusif
Le cabinet de Muriel Pénicaud se dit déjà prêt à baisser le plancher de six mois de salaire, octroyé aujourd’hui aux salariés de plus de deux ans d’ancienneté injustement licenciés par des entreprises de plus de 11 salariés.
Un nouveau périmètre du licenciement économique
Concrètement, une entreprise pourrait réduire ses effectifs dans sa filiale française malgré des résultats florissants à l’échelle internationale.
Un seuil de déclenchement du PSE revu à la hausse
Le cabinet de la ministre réfléchit à «augmenter le seuil de déclenchement du PSE». Les entreprises auraient ainsi la possibilité de licencier un plus grand nombre de salariés pour motif économique dans une courte période, tout en s’affranchissant des contraintes d’un PSE : obligation de reclassement, formation, éventuelles primes de départ volontaire…
Ce FN nous aura tout fait. À l'instant ils ont attaqué un policier à coup de marteau et couteau. Ce serait pour se venger de la Syrie.
Valls défendait la déchéance de nationnalité. Avec beaucoup de vigueur.

Un ministre PS qui milite sur tous les plateaux pour la déchéance de nationnalité, ça aide à dédiaboliser le FN. Et pas qu'un peu.

Je veux dire qu'avoir un parti de gauche au pouvoir qui s'emploie à soutenir une ligne sécuritaire/idéologique qui penche vers celle du FN au lieu de pencher vers celle du NPA, ça contribue pas mal à la dédiabolisation. Ca aide à normaliser la réthorique du FN. Ca la rend acceptable.

En 2002 est ce qu'on avait des ministres PS qui défendait la déchéance de nationalité? Est ce que sous le gouvernement Jospin on avait un équivalent à ce couillon de Valls qui l'a joué comme Sarkozy?

Parce que Sarkozy est sa question de l'identité nationnale, grosse fracture idéologique. Ca fait le lit du FN. Et Sarkozy c'est pareil, la dédiabolisation du FN il y a largement contribué. Il luttait pas contre le parti lui, il chassait sur ses terres.

Alors je sais pas, peut être qu'au lieu de renifler continuellement le cul des militants FN et de rédécouvrir que ça sent la merde, peut être que notre société pourrait s'intéresser aux réels déterminants de ce succès frontiste.

Parce que bon là on à Macron. Macron il a Collomb. Collomb c'est encore le PS et il a annoncé qu'il serait le tenant d'une ligne forte et dur face aux migrants. Les électeurs de Marine apprécient. Ils l'attendent au tournant, ils demandent à voir, mais ils sont satisfaits d'avoir été entendus.

Le fond du problème il est là. Le fond du problème ce sont ces politiques qui dénoncent le FN en lui faisant le lit dans lequel il couchera demain. Et au lieu de renifler le cul des militants il serait peut être temps de renifler le cul des politiques en place pour les contraindre à être moins cons.

Par exemple, si le Jupiter prenaient en charge dignement les migrants porte de la chapelle. Qu'on leur offrait des conditions de vivre digne et qu'on leur permettait de s'intégrer à notre société. Marine Le Pen serait bien emmerdée, puis les français qui flippent face à
ces camps n'auraient plus de raisons d'être angoissés et de voter FN pour s'en débarasser.

Evidemment ca couterait du pognon et ça demanderait du courage. Evidemment c'est beaucoup plus difficile à faire que de se servir du migrant pour dénoncer le FN le temps d'un entre deux tours. Evidemment.

Seulement à un moment faudrait peut être ouvrir les yeux. Réaliser que ce sont des Hommes et des Femmes comme nous. Avec des enfants en plus. Et que les agiter à l'entre deux tour pour se donner bonne conscience et faire barrage au FN ça sert à rien PUTAIN. C'est abjecte en prime. Totalement abjecte de se servir de cette misère qu'on fabrique et qui nourrit le FN au lieu de nous regarder en face et de réaliser que si on les laissait pas crever de faim dans nos métros, sous nos ponts, dans les jungles, le FN serait un parti insignifiant.

Dénoncer le FN, vous faites ça depuis que je suis au collège. Depuis 2002. 15 ans putain que cette société lutte contre le FN. Et pourtant ce parti flirte avec les 40%. Ca devrait nous inviter à ouvrir les yeux sur l'innéficacité de la méthode de lutte. Ca devrait nous inciter à nous remettre profondément en question. Certainement pas à continuer cette dénonciation vaine et stérile des frontistes.
L ennemi c'est macron ce n'est pas le FN.
Ce mantra venant d'une partie de la gauche montre tres bien que la dediabolisation du FN ne vient pas uniquement des medias.
On ne risque pas de les oublier s'ils continuent leurs carnages comme le dernier à Londres.
Merci à Daniel et à son équipe, nous n'avons plus un média débout. Même Politis prend l'eau de toutes parts en soutenant tout et son contraire. Une insoumise.
Bonjour les bien pensant de chez Daniel,

je rappel à l'attention de vos sensibilités sélectives qu 'Israël n'as eu de cesse de réduire le territoire de leurs voisins immédiats,les Palestiniens, et ce depuis 1948,à la peau de chagrin que l'on nous vends aujourd'hui ,encore et toujours, sous le couvert des droits de l'homme.

Le FN étant l'allié le plus sur de la LICRA , pour la montée de la guerre civile intercommunautaire entre Chrétiens et Musulmans en France,ce cher Daniel se devait d'un libelle supplémentaire dans la droite ligne de son engagement.


Qu'un porc née en Israël n'en fasse pas automatiquement un Israëlien on se demande bien pourquoi ,quand, le même devient cheval (selon ce qu'a relayez le fin journaliste Daniel) par le simple fait de sa naissance dans une écurie en France.

Je veut bien concevoir que relayer n'est pas exclamer,mais reconnaissez cher biens pensants,que l'on est pas très éloigné du discours premier quand on se contente de le répéter,voir de l'ânonner .

Toujours reconnaissant à l'imbécilité humaine de me botter le cul,sachez cher lecteurs mon impatiente à vous lire toujours

Cordialement.
Récemment Marine Le Pen était interviewée sur une chaine télé. Le journaliste lui a montré un micro trottoir la concernant et tous les passants n'avaient pas de mots assez durs pour qualifier Marine Le Pen et son parti.
Or, près de 11 millions de personnes ont voté pour elle.Il n'aurait sans doute pas été trop difficile de trouver un passant pour au moins nuancer.
Donc pas de souci, la diabolisation est encore bien active.
Par contre ce qui m'interpelle c'est le peu de place donné aux 11 millions d'électeurs du front national. De temps en temps on les interroge, avec condescendance et parfois de la commisération dédaigneuse : ce n'est pas de leur faute, ils manquent de pertinence, ne sont pas très instruits, n'ont pas de capacité d'analyse ; du vulgum pecus quoi. 11 millions ; si l'on ajoute les électeurs de Mélanchon (je n'ai pas dit de les ajouter dans le même panier) cela fait près de 20 millions. 20 millions de personnes dont les représentants sont traités comme des parias. Cela ne me semble pas très raisonnable.
je comprends pas très bien les critiques, parler des horreurs servies par les representants du FN c'est faire le jeu de Macron? c'est completement impossible de critiquer et de lutter contre la politique de Macron et d'aborder le sujet des horreurs racistes simultanément? (je ne regarde pas la tv ni ne lit les grands journaux, et c'est la première fois que je vois le sujet abordé depuis la présidentielle. du coup le "matraquage" je le vois pas trop là.).
ce qui domine à lire l'enquête c'est l'incommensurable connerie de ces chers compatriotes. Hélas ça n'en est pas moins dangereux, on l'a déjà expérimenté...
Le meilleure allié de la dediabolisation c'est vous Daniel et mdp, et tout les medias, a force de ne parler que du FN on ne retient que ça comme opposition. Et les députés Insoumis , ils sont comment ? on en parle ?
"Le danger provisoirement écarté, on parle moins du FN"
Il est certain que lorsqu'on parle de Macron à 90% du temps, il reste peu de loisirs d'entendre autre chose, sauf les dernières conneries de Trump comme son tweet stupide au Maire de Londres (et en plus il réitère tandis qu'une nouvelle fusillade fait 5 morts à Orlando, Floride, dans son pays).

Alors le parti de la haine et des pétainistes miliciens passe sous silence

Hier soir on se couchait avec du Macron dans l'air, ce matin trompettes claironnantes sur les radios pour annoncer la victoire de En Route aux élections des Français de l'étranger

Ici à Strasbourg, dans le quartier populaire de la Krutenau marché aux puces samedi. Un marché qui attire beaucoup de monde, et beaucoup de gens à revenus faibles, ce qui n'a rien d'étrange, et qui étrangement sont des gens de l'immigration. Et des distributeurs de la propagande de la fille du plus grand facho de France, chemise ouverte pour l'un sur une croix si ostentatoire que j'ai cru que c'était la vraie par ses dimensions. L'étonnant bien sûr est que des gens acceptaient ces brochures de propagande. Il faut dire aussi que les distributeurs avaient pour ordre de rester civil en dépit des réponses qu'on leur faisait et on avait cette impression désagréable de passer au large de rottweilers sous sédatifs.

Le discours médiatique est le suivant : T'es Macron, t'es nouveau, t'es énergisant, tu pètes la forme
Pour le reste je ne vais même pas t'en parler, y a plus rien qui résiste à la tornade ("Emmanuel Macron agit comme une tornade", l'Express etc)
Alors peu de temps pour parler des autres, quand tu veux donner l'impression que ton produit fonce, tu jettes les rétroviseurs
"Le danger provisoirement écarté, on parle moins du FN, "

On parle moins du FN!
Quoi! Il faudrait continuer à en manger tous les jours, matin midi et soir!
Une petite pause de 24 h est de trop?
On ne parle du FN que entre deux élections, et à forte dose juste avant les élections pour bien faire monter la pression et forcer le vote en faveur du candidat libéral, c'est déjà pas mal!
En plus on a la majorité de la police qui est FN!
Et les idées FN avec l'obsession sécuritaire, le cadre idéologique hygiéniste à la mode, ont déjà infiltré toutes les têtes de la masse médiatique au gouvernement!
On pourrait s'autoriser à faire une pause les jours fériés.
Pire que le FN lui-même, le discours du type " ils ont encore des progrès à faire pour se dédiaboliser", majoritaire chez les médias soumis.
Dites-moi, DS, vous postulez pour remplacer P. Cohen?
Parce que, cette chronique, il aurait pu la faire.
Pourquoi s'étonner. On nous rejoue le numéro des duettistes du système Macron et Le Pen : au premier tour l'ennemi est Mélenchon car son discours est hors système tandis qu'à des détails d'habillage les discours de nos duettistes, notamment sur la société en général [affaiblissement des syndicats, primauté du patronat, en même en partie sur les migrants, voir les dernières déclarations de Collomb...] et sur l'économie [primat de néo-libéralisme], sont identiques. C'était aussi l'idéologie de Fillon, ce qui a permis le transfuge de certains de soutien à Fillon à ministres de Macron. Une fois éliminé le danger Mélenchon pour le système, on peut au second tour rejouer la diabolisation du FN pour essayer de capter le vote dit utile.
L'islamophobie n'est pas un délit, c'est une opinion.
Et c'est même une opinion raisonnable, tant l'Islam est contraire à la raison....
Daniel Schneidermann ne botterait-il pas en touche?.....Diabolisation du Fn comme sujet d'actualité?.....Ce site ne traiterait-il pas des médias et de l'actualité?
Il me semble cependant que cela soit un marronnier: ce traitement du Fn est habituel....à part l'entre deux tours et son tir de barrage ou l'l'hitlerisme était aux portes de la nation,la diabolisation ne concerne que Mélenchon et ce dans des proportions incroyables.

Dernier exemple, les petites crottes de Menucci et de l'inénarrable Haziza qui de concert accusent Mélenchon d'antisémitisme pour avoir utilisé le terme gazer au sujet du brillant Caseneuve et de ses méthodes lacrymogènes lors des manifestations de son inoubliable quinquennat.

9h 45 France inter .....encore une chronique à charge .....le chien de garde nous assène qu'il n'y a pas de système des médias et que Mélenchon est peu ragoûtant...etc etc etc.

Quelque soit les opinions des uns et des autres,ne serait-il pas temps de montrer les dérives de nos médias et pour le moins d'en dénoncer le manque de pluralité...
Pour conclure ...Macron et les Kwassas kwassas,après les costards et les illettrés qui ne sont rangés qu'au rang de maladresses et expurgés au plus vite(sur ce site aussi) des colonnes des journaux.
Même recensement des horreurs frontistes, du côté de Marianne.
Vous ne comprenez décidément rien.
C'était de l'humour ...
Pour Macron, c'est d'abord les sous, encore les sous, toujours les sous. Qui s'en étonnerait ? Le président-banquier est là. Chantez hautbois, résonnez musettes...Et pleurez tous ceux d'en bas, comme disait l'autre , qui vont payer très cher la" marche" des arrivistes-arrivés.
"Le danger provisoirement écarté, on parle moins du FN"
C'est plutôt que le premier tour d'un élection arrivant, il vaut mieux se concentrer sur les trouble-fêtes démocratiques genre France insoumise, les pilonner, laisser le FN monter tranquillou histoire de l'avoir, lui, au second tour, hurler alors au loup et appeler au "sursaut républicain" des pilonnés du premier tour pour "faire barrage". Puis se faire élire dans un fauteuil.
Recommencer.
Les gens n'ont pas laissé le FN monter tranquillou en votant contre à 66% pendant que les chefs de FI et même son candidat malheureux refusaient de dire s'ils voteraient Macron pour contrer Le Pen, à l'inverse de toute la gauche en 2002...
vous avez la comprenette difficile, je vous plains.
L'art de comprendre que ce qui nous arrange...
L hopital la charite...
J'ai consulté l'article de Buzzfeed et franchement, j'ai pris une grosse claque.
Les horreurs que ces gens partagent sur les réseaux sociaux sont réellement flippantes.
Têtes décapitées, photo zoophile, montages racistes de ouf, partage de videos complotistes hautement malsaines, ça fait très très peur.
Ces gens sont des psychopathes.
c'est exactement ça
Si FI fait bien son boulot (mais c'est mal parti vu comme ils traitent les autres gauches et vu leur discours ultra-clivant), peut être qu'en 2022, ce sera leur candidat qui sera face au FN au 2nd tour. Espérons qu'à ce moment là que les macronistes sauront faire barrage.
Je suis quasiment certain qu'il y aurait une majorité médiatique pour faire barrage à la FI si cette situation se présentait.
attention DS vous risquez de faire sortir les ouins ouins qui vous accuseront de faire le jeu du système en donnant voix a la diabolisation du FN tel un journaliste de la médiacratie au lieu de taper sur Macron.

Pour ma part je vous rejoins, il ne faut pas attendre l'entre 2 tours pour denoncer le FN, souhaitons que les journalistes et les Francais sortent de leur amnésie des aujourd'hui et votent pour un autre parti des le premier tour.
Celui qui va casser le CDI et rendre la France moins démocratique s'appelle Macron, pas Le Pen.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.