83
Commentaires

"Flat tax" : pourquoi Mélenchon accuse Lenglet de retard à l'allumage

François Lenglet versus Jean-Luc Mélenchon, acte 432. Sur son blog, le leader de la France insoumise a taclé le journaliste économique de France 2, en l'accusant d'avoir découvert deux mois après tout le monde les méfaits possibles de la "flat tax", la dernière grande mesure fiscale "pro-riches" de Macron. Qu'en est-il ? Retour sur une bataille médiatique à coups de tribunes dans Le Monde et de discussions au Sénat. Et qui pourrait au final coûter très cher à l’État.

Derniers commentaires

Depuis que Méluch' a remplacé les socialos, on se marre beaucoup plus. Ca castagne sec. Y a bon.
la on s'en la manipulation "les socialistes, les communistes et les Insoumis,"
alors que la réalité de l'hémicycle c'est les Insoumis qui parlent , bossent, et les deux autres qui ronflent doucement, mais les bobos dd'@si on choisie leur camp, #lautredroite Macroniste , donc en avant la présentation toujours inférieur, les mots violents pour les Insoumis.
Monsieur Antoine Levy, normalien, entre autre écrivait déjà en septembre 2014 une diatribe qui ne laisse aucun doute sur son avis bien tranché de la fiscalité Française.

https://www.causeur.fr/liberte-egalite-fraternite-fiscalite-29302

Fiscalité qui selon lui repose donc bien trop sur les épaules des riches et pas assez sur celle des revenus les plus modestes.
L'engeance pollueuse des forums : les inconditionnels.
Ici, les groupies, femmes et hommes, de Mélenchon.
Oser émettre une critique, ou seulement s'interroger sur le bien fondé d'un de ses écrits, d'une de ses déclarations, vous expose à leurs foudres. On ne conteste pas la parole du Guide.
Mais aussi longtemps que ce que je considère comme ses erreurs auront moins d'importance à mes yeux que les aspects positifs de son action politique , je continuerai à le suivre, à voter ponctuellement pour la FI.
En faisant abstraction des aboiements de ses soutiens fanatisés, consternants repoussoirs.
Mélenchon qui se réjouit de la victoire des nationalistes corses...
Logique ?
La flat tax, c'est tellement ringard : avançons plutôt vers le no tax, grâce à la liste des paradis fiscaux arrêtée par l'UE (on se croirait un 1er avril).
Une référence manque à votre article, celle de l'article de Romaric Godin (qu'on ne voit plus d'ailleurs ici, et c'est bien dommage) raillant un Lenglet "expert économiste" les yeux énamourés devant la Flasque Tax du maquereau jupitérien.
"Flat tax", la dernière grande mesure fiscale "pro-riches" de Macron.
Le gel du SMIC, la prochaine grande mesure anti-pauvres de Macron ?
Une commission "d'experts" la préconise afin de "lutter efficacement contre la pauvreté" (!).
Une soirée-entourloupe avec pour victime Mélenchon organisée sur France 2 et rondement menée par la stupéfiante Léa Salamé ainsi que le truquage volontaire d'un discours de Mélenchon sur la même chaîne provoquent le buzz un peu partout et qu'est ce que le grand site décortiqueur des images, j'ai nommé @si, nous met sous la dent? C'est l'infime (détail) d'une discussion avec l'infâme (Lenglet).

Qu'il est loin le site auquel je m'étais abonné avec ferveur il y a près de dix ans.
Même impression pour moi. Sur ce sujet, asi en fait toujours le minimum...
A signaler, cette pétition lancée par JLM lui-même pour demander la création d'un conseil de déontologie du journalisme, et qui a fait 15 000 et quelques signatures en 8h :
https://www.change.org/p/pour-la-cr%C3%A9ation-d-un-conseil-de-d%C3%A9ontologie-du-journalisme-en-france
On ne clairement pas la même appétence que pour les polémiques sur Garrido (4 articles, 3 vu, une vidéo, 20min d'une émission et une chronique matinale en deux mois tout de même)
Vous avez raison, Youri Llygotme. On aurait dû, dès vendredi, faire un grand récap de cette émission, avec notamment la citation tronquée, tous les invités insuffisamment désignés, l'échange avec Lenglet, etc.

On n'a pas eu le réflexe. On a eu tort.

Mais pourquoi on n'a pas eu le réflexe ?

Pour ma part, une certaine fatigue de cette 873e représentation de JLM contre la machine médiatique. Le sentiment d'un jeu de rôles, ou chacun joue son rôle, et JLM aussi (qu'il ne parle pas de traquenard. Il sait parfaitement où il vient). J'ajoute que les insultes et le cabotinage de JLM (je tourne le dos à Laurence Debray, mais non, en fait je rangeais mes papiers) décourage un peu de le défendre. On a tort sur le fond, je sais, on va se reprendre, mais je vous explique le coup de mou...
Votre non-réflexe est un réflexe
Bonjour Daniel
Qu'importe Mélenchon, il s'agissait de démonter les trucages et mensonges de la machine médiatique. Ils étaient là visibles comme le nez au milieu de la figure. N'est ce pas le coeur de métier d'@si.
Quant à l'attitude de JLM tournant le dos à la "douce" L. Debray, n'avez-vous jamais connu la situation quand on (homme ou femme) vous critique de tourner les talons en signe pour dire que la discussion n'est pas possible adieu l'ami.
Vous avez raison, quel menteur,, quel cabotin, quelle violence : il tourne le dos à une femme , et il dit que non non il rangeait ses papiers...
Cher DS, nous n'avons décidément pas les mêmes fatigues. Moi après l'émission de France 2, c'est carrément la nausée que j'ai eue et même du mal à m'endormir pour ne rien vous cacher. Et c'est à ce moment là que vous avez un coup de mou.ZUT.
Coup de mou.....Découragé de défendre Mélenchon.....Mais on ne vous demande pas de défendre Mélenchon....Mais de défendre Le JOURNALISME!!!!
Vous avez le culot de parler d'insultes et de cabotinage de la part de Mélenchon quand vous avez vu, avec l'expérience d'un professionnel, le festival de vos collègues.
Arrogances,mensonges ,manipulations.....Une véritable étude de cas et vous voudriez que Mélenchon après Lenglet ,Val,la petite patronne qui ne dort plus,les paysans cocacola supporte la fifille Debray et ses inepties sur le Vénézuéla.....et en suivant St crique et le jeune Ump...les bidouilleurs menteurs
Castaner qui fait un tunnel sous l'oeil complaisant de Salamé.....etc etc etc

Cette émission a été une insulte aux journalisme et vous nous parlez de l'attitude de Mélenchon et d'un coup de mou après les coups de triques sur Garrido et cie.....

Non mais allo!!!!
On ne saurait mieux dire.

Et je vais ajouter que Mélenchon vous a déjà tout expliqué.
C'était dans la première émission où vous l'aviez invité, en 2007 ou 2008 je crois. Je ne la retrouve plus sur le site. C'est pour voir cette émission que je me suis abonné, c'est dire si je m'en souviens.

Il y a décrit tout ce qui se passait quand il était invité dans les médias.
Rien n'a changé depuis, si ce n'est qu'il est devenu un personnage beaucoup plus important, et que l'agressivité des journalistes en a été décuplée.

Vous n'en avez visiblement rien retenu.

Ca se passe en France en 2017. Un grand pays me semble-t-il. Et depuis des années, le principal opposant à la politique menée par le gouvernement (j'écris "le gouvernement" en connaissance de cause. Les gouvernement changent mais la politique reste la même), ne peut pas exposer son programme politique pendant 2 minutes dans les médias sans être interrompu, harcelé, mis en cause avec les procédés les plus malhonnêtes.

Et tout ça dans la plus grande indifférence. Parce qu'il a prétendument mauvais caractère...
Youri Llygotme « le truquage volontaire d'un discours de Mélenchon »
Daniel Schneidermann « la citation tronquée »
Une citation tronquée avec rajout d’applaudissements à la fin, c’est bien un truquage volontaire
.
On a tort sur le fond, je sais, on va se reprendre, mais je vous explique le coup de mou...
J'espère que ce n'est pas de l'ironie.
Si ce n'en est pas, peut-être pouvez-vous comprendre le coup de mou de plusieurs de vos abonné-es ces derniers temps, qui ne retrouvent pas le site qu'ils/elles ont connu.
grosse fatigue oui.
Le contrat c'était un décryptage des images , une analyse des médias . L'évolution actuelle de pratiquement tous les billets fait perdre toute crédibilité à ce projet .
Personnellement je le regrette , j'ai appris pas mal de choses sur ce site, mais là je n'en peux plus...
Oui, bon, sur le moment je me suis dit que le coup de tourner le dos à Laurence Debray, ça allait lui coller aux basques pour longtemps, alors que cette petite chipie à la coupe bècebège ne méritait pas autre chose. On va tous se cotiser pour que sa mamie puisse se torcher avec du PQ triple épaisseur parfum bébé cador.

Mais comme c'est bien dit plus bas, il ne s'agit pas ici de "défendre" Mélenchon sur un site qui bien que payant reste confientiel, mais uniquement de faire le boulot, de suivre votre "vision" parce que "c'est votre projeeeeeeeeet"... Est-ce qu'Acrimed va se tourner les pouces en se disant "ahlala oui, mais il a été limite goujat sur les bords avec cette pauvre petite, le vilain Mélenchon" ?

Que l'Emission politique soit un traquenard pour Mélenchon, je crois que ce n'est plus à démontrer et oui, évidemment, il le sait mieux que personne. Mais est-ce qu'il a le choix ? Y'en a combien des émissions politiques de grande écoute ? C'est normal que les journalistes essayent de "piéger" les politiques, par exemple avec des questions portant sur LEUR programme ou en invitant des opposants dont le pedigree doit être clairement annoncé.

Est-ce que la France insoumise a comploté pour priver Mamie Burgos de PQ et ses petits-enfants de lait et de chocos BN ? Un peu de sérieux !
Si le sujet du Venezuela intéresse tant Salamé, qu'elle fasse une émission spéciale de 2 heures depuis Caracas (on verra quelle audience ça fera pour la meilleure intervieweuse de France qui agite en permanence son stylo 4 couleurs !).

PS : Quant à la petite chipie, puisque vous l'avez prise en pitié, qu'elle vienne sur le plateau d'ASI face à Maurice Lemoine et qu'elle nous explique pourquoi du temps des dictatures militaires il y avait sans arrêt des pénuries alimentaires en Amérique du sud et centrale ? C'était la dictature de Chávez en 1975 ?
Qu'elle vienne nous raconter pourquoi dans un pays ULTRALIBÉRAL comme le Mexique, lié à plus de 30 pays par des accords de libre-échange, membre de l'OCDE, et pire encore, dont le parti quasi unique est membre de l'internationale socialiste, il faut attendre 7 mois pour un RDV à l'hôpital pour faire des analyses d'une tumeur au sein ? Pourquoi c'est ici que 43 étudiants ont disparu depuis 3 ans sans laisser de traces et pas au Venezuela ? Pourquoi c'est ici qu'une journaliste et toute son équipe se sont fait virer et blacklister après une enquête sur une baraque à 7,5 millions de dollars offerte à la femme du président par un industriel du BTP qui par le plus grand des hasards a remporté tous les appels d'offres publics du temps où ce même président n'était "que" gouverneur de l'État qui a enregistré à cette même époque le plus fort taux de féminicides ? Pourquoi c'est ici, et pas au Venezuela, qu'en 10 ans on a comptabilisé 208 000 morts et plus de 30 000 disparus ? Pourquoi c'est ici, dans ce système libéral tellement parfait, que l'armée quadrille le pays depuis 10 ans ?

Franchement, merde à la fin.
Merci M. Schneidermann d'avoir réagi à mon post.

Je peux comprendre que vous ayez un problème avec JLM, c'est vrai qu'il apparait parfois fanfaron et parfois cabotineur et parfois suffisant. Mais je pense qu'il est honnête dans ses convictions. C' est un travailleur et un penseur infatigable comme le démontre le blog qu'il tient régulièrement, témoignage que je crois sans pareil de la réflexion et de l'action d'un homme politique français.

Avec l'envergure, la culture et cette force de travail qui le caractérisent, JLM aurait pu accéder aisément à de très hautes fonctions s'il s'était couché, comme la plupart de ses collègues. Il a choisi de rester debout et insoumis.

"Mélenchon est meilleur que Marine, sur tous les plans. Son seul problème, pour plaire, c'est qu'il n'est pas raciste". C'est la réflexion d'un protagoniste du tome 2 du roman "Vernon Subutex" de Virginie Despentes.

Tout cela ne doit pas empêcher de voir l'incroyable manque de déontologie et de professionnalisme des journalistes de France 2 et en plus, cerise sur le gâteau, leur embrigadement idéologique anti France insoumise qu'ils étalent sans retenue aucune.
C' est un travailleur et un penseur infatigable comme le démontre le blog qu'il tient régulièrement.
Avec l'envergure, la culture et cette force de travail qui le caractérisent, JLM aurait pu accéder aisément à de très hautes fonctions.

C'est bon, vous semblez tout à fait qualifié pour prononcer son éloge, sous la voute étoilée du Temple de la rue Cadet, quand viendra le moment de son départ. :-)
Et si au lieu d'attaquer ma modeste personne si vous donniez votre avis sur le fond?
(enfin je dis ça...je m'en balance de vos banalités)
"À la différence de professions indépendantes comme les médecins, l'éthique du journalisme ne concerne que des salariés, les journalistes pigistes ayant eux-mêmes le statut de salariés."

Tout le monde a bien compris que, comme Trump, Mélenchon a des comptes personnels à régler avec certains journalistes.

Mais pendant que, encore tout énervé d'avoir été mal traité par certains d'entre eux, il joue avec l'idée bien droiteuse de traîner ces salariés devant un tribunal spécial, les syndicats de journalistes persistent à penser que la régulation de leur profession ne passera pas par l'instauration d'un quelconque tribunal professionnel avec pouvoir de sanction... contre les salariés.

Mais plutôt par l'annexion des codes de déontologie dans la convention collective qui les concerne.

Convention collective qui est opposable, non pas aux salariés, mais aux patrons des médias
puisque c'est à eux qu'il revient de la faire respecter.

S'en prendre aux salariés ou bien aux patrons des médias, Mélenchon semble avoir fait son choix.
Tigi le recycleur...
Melenchon = Trump. Mais bien sur !
Je fais juste remarquer que, comme Trump, Mélenchon a des comptes personnels à régler avec certains journalistes et l'inénarrable Poloi en conclut : " Melenchon = Trump. Mais bien sur !"

Ce qui lui évite de s'exprimer sur le fond, à savoir que dans cette affaire, son "penseur infatigable" a bel et bien fait le choix de s'en prendre aux salariés des médias plutôt qu'aux patrons des médias.

On comprend que Poloi soit un peu frappé de dissonance cognitive...
Merci de nous éclairer de votre analyse d'une profondeur insondable, comme d'habitude. Que ne serions nous dans l'obscurité sans vos lumières de génie. En effet, vous comparez Melenchon à Trump (pour dire que tout ça c'est pareil, finalement), ce qui est incroyablement brillant et fin. Et pour couronner cette fulgurance, merci de nous rappeler subtilement ô combien il est important de rester toujours du coté des salariés quel que soit le problème, (même si la déontologie des journalistes et la propriété des médias sont deux problèmes différents), question de principe.
PAS LU! A dire vrai vos commentaires fallacieux et malveillants ne m'intéressent vraiment pas. J'ai mieux à faire: il est l'heure de reprendre un petit café.
Vous pouvez vous épargner votre éventuelle réponse, de bas étage sans doute, je ne m'y intéresserai pas plus.
Pas d'accord. Une des grandes questions de ma vie aura été " comment la droite est-elle possible". C'est pourquoi les Tigi me sont précieux, les disséquer m'apportera peut-être une réponse.
Oui, d'accord, comme objet d'observation peut-être. Mais pour ma part je ne peux pas trop me baisser, j'ai des problèmes de dos.
apparemment le cerveau n'est pas encore atteint.
Comme nous avons une compréhension largement concordante de ce triste monde permettez-moi de vous retourner le compliment. Mais si, mais si!
Mais si, mais si...est pour Aloys von blasphématoire et le réjouit encore plus. Gloire à lui!
"Difficile, en revanche, de savoir si la bombe à retardement explosera un jour."
Ho, faut pas s'en faire.
Ça va vite se voir.
Il n'y a que moi que ça choque de voir que le "monsieur économie" de la première chaîne de télévision du service public est titulaire d'une maîtrise de lettres modernes ?

AU XXIème siècle ou tout le monde est sur-diplômé, on prend comme "expert" sur une matière qui fait débat (pour ne pas dire guerre) dans le monde universitaire un clampin qui n'a pas le début d'un semblant de qualification !

Sa légitimité c'est quoi ? avoir fait journaliste économique ? Avoir plu au patron, c-à-d épouser ses thèses économiques ?

Pour connaître le niveau de culture scientifique des journalistes scientifiques (franchement mauvais), j'appréhende le niveau de culture économique des journalistes économiques... surtout quand je vois le niveau de culture politique des journalistes politiques (néant total)...

Il serait temps que les journalistes arrêtent de se prendre pour des experts. En dehors de leur champ, ils sont calamiteusement nuls ... et totalement dénués de sur-moi ! Ils s'imaginent quoi ? Que tous ceux qui les regardent sont dupes ? Que leur cuistrerie n'éclate pas au grand jour ?

Pitoyables
Je n'ai pas encore lu votre article, mais permettez-moi de remarquer que le traitement de cette lamentable soirée par ASI me paraît bien partiel.
Ce qui s'est passé jeudi dernier semble être tellement futile à vos yeux que vous ne l'évoquez que cinq jours plus tard. Et votre titre n'est pas "Jean-Luc Mélenchon subit un tabassage médiatique pendant deux heures sur France 2", mais "Pourquoi Mélenchon accuse Lenglet..." En gros, c'est Mélenchon l'agresseur. Les mensonges de Lenglet sur le programme FI, ses manipulations à base de dinky toys, peu importe, car c'est Mélenchon qui a fini par mordre. On le connaît bien, c'est un trublion. Que pourrait-il faire d'autre?

D'aucuns rétorqueront qu'encore une fois, quand JLM est pris à partie, la bruyante cohorte des insoumis est de sortie pour lever le bouclier. Peut-être.
Il est vrai que si François Fillon, Manuel Valls, Edouard Philippe étaient traités de la sorte, je ne prendrais pas la peine de protester. Le problème, c'est que ces personnages n'ont justement jamais été étrillés de cette façon. Cette manière-là est réservée à Mélenchon. C'est d'autant plus indigne.

Sur ce, je vais lire l'article..

Edit : je vois qu'un article "lu" a été publié sur ce sujet le 03/12. Dont acte,mais sans qu'il y ait moyen d'y poster un commentaire. Un service minimum en quelque sorte...
C'est tout???
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.