6
Commentaires

Fin de "Special Investigation" ? Bolloré ne répond pas au Sénat

Vers la fin de Spécial Investigation sur Canal+ ? Alors que les indices s'accumulent, Vincent Bolloré, auditionné ce matin par le Sénat, a refusé de répondre sur l'avenir de l'émission, ou sur celui du Zapping. Et relancé sur la polémique de la censure du documentaire sur le Crédit Mutuel, l'homme d'affaires nie désormais toute implication... alors qu'il avait assumé la non-diffusion de cette enquête en septembre dernier.

Derniers commentaires

Normalisation très classique façon Bolloré.

Peut-être que les journaleux/bobos vont maintenant consulter les sites web de nos camarades syndiqués en Afrique pour comprendre ce qui ce passe ?

On peut rêver...
Bolloré va t il transformer canal en un tf1 payant ? Jp Pernod bientôt sur C+ à la place du petit journal ? Et réciproquement ?
Il serait peut-être temps de réaliser que SuperVinvin, les Africains, ses salariés, les abonnés de C+, les con-sommateurs de ses chaînes, le « pouvoir », les élus, il s'en torche.

Vous me direz, avec des pleutres comme les sénateurs (« Et aucun sénateur ou sénatrice n’a cru bon de le relancer »), servi par des larbins à la Labro-Saada dont il bourre la gamelle, il aurait tort de se gêner !

Il n'a pas acheté C+ pour que ça plaise aux spectateurs et aux acteurs, mais pour que ça serve ses intérêts et ceux de ses invités sur la Paloma.

http://misentrop2.canalblog.com/
En même temps, que peut faire le Sénat ? Pas grand-chose. Et que va faire le Sénat ? Rien du tout, c'est presque sa marque de fabrique. Donc certes Bolloré a perdu deux heures de son précieux temps ce matin, mais pour le reste il a baladé les sénateurs absolument comme il voulait, seule Marie-Christine Blandin a fait un peu de résistance, et n'a d'ailleurs pas été suivie. Bref, l'investigation à Canal +, c'est fini.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.