14
Commentaires

Fillon : la carte et le laissez-passer berlinois

François Fillon a de bonnes chances, dit-on, d'être élu au second tour des primaires de la droite. On murmure ici et là que l'homme aurait des idées un tantinet passéistes. La chose peut se vérifier dans de minuscules détails, prenons pour exemple cette double page issue de son programme :

Derniers commentaires

Merci A Korkos pour cette excellente anecdote et merci aussi pour cette bonne idée de cadeau de Noël. :-)
Le laisser- passer date d'octobre 1959. Fillon avait cinq ans !
Bon, il faut remarquer que cette carte remarquable semble considérer l'indépendance d'états comme la Slovénie ou la Slovaquie et d'autres qui n'existaient pas en 1989.
C'est juste une carte achetée chez Prisunic ! non ?
Y y en a un autre qui a une vision géographique étrange, c'est Zlatan Ibrahimovi? - le joueur de foot suédois à l'égo remarquable - qui dit avoir conquis chaque pays Européen où il a été, tel Napoléon.
L'avantage c'est que l'herbe au moins repousse après son passage.

Mais bon, si c'est l'unique défaut de Fillon. Son logiciel sarthois ne correspond pas à celui de beaucoup de jeunes et moins jeunes pour qui les frontières sont le cadet des soucis au contraire de ce pauvre Nigel Farage qui s'associe à son nouveau ment-or Trump pour les bâtir en dur de nouveau.

Nous ici à Strasbourg on peste comme des je-ne-sais-quoi car la frontière sur le Rhin bouchonne à cause de l'état d'urgence qui a mis fin à l'état de non urgence (lui-même devenu un état d’exception) mais bientôt on va prendre le tram direct de Strasbourg à Kehl qui devient une banlieue de l'Eurométropole de l'autre côté du Rhin, ce qui fait que la frontière est aussi tangible que celle entre le Maine et l'Anjou, peut-être que Fillon se souvient d'avoir encore passé l'octroi où il fallait verser quelques deniers et sols si l'on vouloit faire entrer bêtes et marchandises et cestelle femme qui nous accompagnoit.

Même les fournisseurs de communications mobiles se perdent les pieds dans les frontières. L'autre fois je revenais d'Allemagne dans le Haut Rhin et je m'arrête côté français pour passer un appel. Mon fournisseur français m'a compté l'appel comme s'il provenait d'Allemagne. Par contre lorsque je traverse avec le bac du côté de Drusenheim, il continue de me croire en France après plusieurs km en Allemagne.
Rappelons-nous que Fillon avait accrédité la thèse de Sarkozy lors du fameux épisode du "le 9 novembre 1989, nous étions à Berlin".

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/11/09/01002-20091109ARTFIG00510-mur-de-berlin-sarkozy-se-tromperait-d-une-semaine-.php
François Fillon " escroc par excellence, grand buveur et grand farceur, toujours habile à tromper le bourgeois, pour vivre d'expédients " ( Wikipédia )
Ah ! non ! , je m'ai gouré, c'est François Villon ...
Maître Korkos, je vous trouve bien cruel.

Notre Fillon (deux syllabes svp) national aurait pu exhiber cette carte de France qui date du bon temps du regretté Paul Déroulède.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.