17
Commentaires

Fifi et Maggie

Libération publia, au surlendemain du premier tour des primaires de droite, cette image réunissant François Fillon et Margaret Thatcher :

Derniers commentaires

Déplacé.
"Saturne dévorant l'un de ses fils, horrifique peinturlure longtemps attribuée à Goya". Comme, je suppose, beaucoup d'autres béotiens, je croyais dur comme fer à la réalité de cette attribution. Si on l'a "attribuée", j'en conclus un, que ce n'est pas Goya le véritable responsable de l'horreur en question, et que deux, on a trouvé le vrai coupable. Qui est-ce donc ?
Bravo !
Fer, anémone, drap.
Fer de lance perce l’anémone qui saigne sur le drap.
Fer teinté du sang des anémones, blancheur des draps.
Un fer au cœur, une anémone à la blessure, un drap pour linceul.
Fer, anémone, drap.
Et ce drap rougi d’un sang d’anémone flotte à la hampe du fer
Et le drap essuie le fer qui trancha l’anémone.
Jette l’anémone flétrie !
Restent le fer et le drap.
Jette le fer rouillé !
Reste le drap.
Reste le drap qui pourrira plus longtemps que le cadavre qu’il enveloppe.
Reste le drap qui ne laissera pas de squelette.
Jette le drap !
Reprends le fer !
Cueille l’anémone !
La chair autour du fer de ton squelette :
Ton corps,
Drapeau rouge replié.

Sur soi-même
Robert DESNOS
Bonsoir,
Plutôt que "The Spitting Image, qu'on pourrait traduire par Son image tout craché" j'aurai préféré qu'il le fût par "Portrait craché", excellente expression française...
Un autre exemple qui nous vient de la Trump USA Co. mais cette fois c'est George Bush

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le scooter d'A.K sera de sortie demain.

Blague à part, Edwy Brassens est super. J'aime bien Delon-Juppé aussi.

et puis, à bientôt!
Si je n'avais pas peur de la flagornerie, je dirais même que c'est le plus réussi (n'eût été l'ombre de la pipe, oubliée j'en suis sûr pour donner un indice !).
SEBASTIEN : Quoi l'ombre de la pipe ? Elle y est pas l'ombre de la pipe ? Ah bein non elle y est pas. C'était un indice, évidemment. Bein ouais, eh ! M'enfin y'en a au moins un qui suit. Pfff… A quoi ça sert que Korkos il se décarcasse ?

La photo originale de Brassens est par là.
Décidément... Alain Korkos a voulu ruiner ce jour déjà tristounet (pas à cause de la mort de Fidel, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle semblait être arrivée au moins dix fois ces dernières années) mais à cause du mauvais temps, d'une overdose de sécurité à Strasbourg en raison du Marché de Noël et du fait que j'étais déjà depuis hier soir dans un hargne rétrospective contre "the Milk Snatcher" (responsable certainement de ma carence en je-ne-sais-quoi) pour avoir revu The Navigators de Ken Loach

Perso, je fête chaque fois sa mort quand je pense à elle

Mais je dois dire que la chronique est superbe et je dois dire aussi que la Une de Libé ne m'a pas fait rire du tout, car elle signifiait pour moi un retour en arrière même si c'est de façon gauloise et caricaturale, Fillon n'arrivera pas à saccager la France comme Thatcher a saccagé le Royaume Uni
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.