26
Commentaires

Février 1938 : Et soudain, Le Figaro jugea Hitler "effarant"

Commentaires préférés des abonnés

Trop bien ! L'idée, la durée, la synthèse rapide introductive pour les profanes, le rythme des coupures de presse... 


Sur la forme, le prompteur reste à apprivoiser car on voit les yeux le balayer et du coup ça perd du naturel. Mais pour moi le f(...)

Merci à vous d'exploiter cette base ô combien riche qu'est Gallica. Un bien intéressant travail de mise en perspective historique !

Merci, c'est une excellente idée ! 

Derniers commentaires

La bonne idée ces chroniques orales que je découvre avec un petit retard ! elles ont un petit parfum de "Le dessous des cartes" sur Arte, qu'animait avec conviction Jean Christophe Victor qui nous a quittés trop tôt.

Grand merci !

Très intéressant. Bravo pour cette chronique.

Excellent ! Merci !! On en redemande.

Cette nouvelle chronique est une super idée. Gallica est en plus le partenaire idéal pour cela... Je vais suivre cela de très près.. toute l'année, c'est juste génial.. on va avoir notre petit rdv d'histoire !! Merci et bravo pour cette idée

Merci Daniel Guillemin!! ;) J'adore!

Merci Daniel pour cette belle chronique.

J'imagine que l'Huma aura une vision différente des evenements suite a la signature du Pacte germano-soviétique l'année suivante ...

L'idée de traiter cette période par les manchettes de journaux français est bienvenue mais urtout l'es commentaires et explications de D. Schneidermann sont passionnantes.

Je voudrais en faire profiter plusieurs de mes amis mais dans "partager" ne figurent que twit, facebook et malheureusement pas "mail".

Or je reste allergique à  ces 2 modes d'expression dont beaucoup abusent pour regretter ensuite, mais trop tard, d'avoir écrit quelques mots sans véritablement avoir réfléchi suffisamment

Faire mine de respecter strictement la prose journalistique atemporelle pour mieux la subvertir, en voilà une idée qu'elle est astucieuse !

Merci, c'est une excellente idée ! 

Je me joins au concert d'appréciation.

et j'attends avec impatience la suite.


Un outil intéressant pour comprendre certaines unes d'aujourd'hui même si les menaces ne sont pas de même ampleur, mais l'amnésie volontaire tout aussi "effarante"

Trop bien ! L'idée, la durée, la synthèse rapide introductive pour les profanes, le rythme des coupures de presse... 


Sur la forme, le prompteur reste à apprivoiser car on voit les yeux le balayer et du coup ça perd du naturel. Mais pour moi le fond était là pour ne pas bloquer sur le cosmétique. 


Et merci Gallica et ses petites mains qu'on imagine numériser et bancariser dans l'ombre ! A quand un reportage au pied des scanneurs et des serveurs ?

Quelle grande idée que cette série d'émissions.

Super intéressant !

"Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens" dit le proverbe (africain?).

Du coup, ces nouvelles chroniques ne sont peut-être pas inutiles, et même peut-être tout à fait utiles.

En tout cas bravo et merci.

Cette série me remotive à la lecture du "Livre Jaune Français" (docs diplomatiques 38-39) que j'avais laissé de côté , merci.

S'appuyer sur un écrivain et non un historien pour légitimer un terme ("convoquer") et citer sa fiction, c'est un peu bizarre.

Passionnant, en effet. On attend la suite avec impatience.

Merci à vous d'exploiter cette base ô combien riche qu'est Gallica. Un bien intéressant travail de mise en perspective historique !

Passionnant, hâte de vous retrouver (toutes les semaines ?) !

Très instructif et effectivement "effarant"

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.