47
Commentaires

Femmes dans l'histoire, histoire des femmes

Commentaires préférés des abonnés

Je note, (à 13 mn 20s) pour ceux à qui ça aurait échappé: Un vrai recul en 2019 grâce à Blanquer. Merci Mathilde. Même la timide mention "les hommes... et les femmes": non seulement elle a disparu, mais la réintroduction demandée a été refusée.

(...)

Ah! Merci. Un régal!

Très bonne intervention. Tout à fait d'accord avec la conclusion, il faut mettre en avant l'histoire des femmes à travers leur puissance collective plutôt qu'à travers les individues. Mais comme personnalité de droite, Léa Salamé voit sûrement l'hist(...)

Derniers commentaires

Je suis sidéré du débat sur le haut qui devrait être porté par les jeunes filles à l’école ! « Profondeur du décolleté », « degré de visibilité des tétons »... Je pensais que le patriarcat avait vécu. Mais non, il est encore bien vivant ! L’excès de testostérone, ça se soigne ! (Didier Maïsto).

Vous pensez vraiment que  Blanquer a (ré) écrit les programmes d'histoire ? (Qu'il a sciemment pensé à supprimer " les hommes ... et les femmes ??) Complotisme quand tu nous tient...

Deux femmes qui n'entreront pas dans l'Histoire, mais tentent de la réécrire :

Auditionnées au Sénat, Sibeth N'Diaye et Agnès Buzyn, ont pointé un défaut de compréhension des Français face à la crise sanitaire. 

Nées avant la honte...

Le saviez-tu ?


Selon la sexologue Rokhaya Diallo, "derrière l’intérêt sexuel de certains Blancs pour les Noirs se cachent des stéréotypes datant de la colonisation. Les conséquences psychologiques sur les individus qui subissent cette fétichisation raciale peuvent être violentes."

Lorsqu'un Blanc ou une Blanche éprouve une attirance physique pour un Noir ou une Noire, qu'il soit bien conscient que ses élans n'ont rien de naturel, qu'il s'agit en réalité d'une déviance fétichiste dont l'être désiré pâtira gravement.

Pour le bien de toutes et de tous, ne nous mélangeons donc qu'entre peaux de même couleur.


Je l'avais mis ailleurs, mais,


Comme il est question d'histoire des femmes, je pense à elle ce soir.


Elle est partie là où seules les notes ont droit de cité.


Tristesse.

"On vient à l'école habillé d'une façon républicaine", déclare Blanquer.

Jeanne Cherhal lui répond.



Merci en effet à Mathilde pour cette éclairante vidéo


et comme Cultive ton Jardin j'ai noté l'impact Blanquer sur le gommage de "et les femmes" dans les programmes


Qu'en pensent les épouse/compagne de Blanquer ? et qu'en aurait pensé son enseignante de maman ?

Léa Salami verra-t-elle cette chronique ? Mon petit doigt me dit que non, malheureusement....

J'étais à deux doigts de me plaindre de toujours pas avoir eu de chronique de Mathilde Larrère depuis la rentrée, ouf !

Superbe chronique, un grand merci! Par contre, il me semble qu'il y a un sérieux problème de son. J'avoue que je préfère encore les émissions avec masques aux émissions avec écho. Mais je l'ai quand même regardée jusqu'au bout tant le jeu en valait la chandelle.

Très bonne chronique, néanmoins une remarque : en tant que prof d'histoire en lycée je dois dire que les "points de passage et d'ouverture" sont tous obligatoires ! donc on ne choisit pas normalement et on les fait tous 

Très bonne intervention. Tout à fait d'accord avec la conclusion, il faut mettre en avant l'histoire des femmes à travers leur puissance collective plutôt qu'à travers les individues. Mais comme personnalité de droite, Léa Salamé voit sûrement l'histoire de l'humanité, comme attribut exclusif de ses "grandes figures", la seule évolution étant qu'elle veut ajouter des femmes à la liste de ces "grandes figures". On voit fleurir dans les librairies des livres pour enfants avec portraits de "femmes puissantes", histoires pour fille rebelles etc... ma fille s'en est vu offrir un pour son anniversaire. Ce livre me met autant mal à l'aise que l'histoire des rois telle qu'elle est faite à ma fille, où les rois sont dépeints comme bons sans aucune nuance. La seule femme du lot, mais aussi la seule figure à avoir une image négative, c'était Catherine de Médicis. J'a encore les photos des "prospectus" que sa maîtresse utilisait. Tout ça me fait penser aux pubs de marques de sport, qu'on voit souvent dans les aéroports, etqui mettent en scène des personnes handicapées, invitant à "se dépasser", que "rien n'est impossible" et toutes ces fariboles de vendeurs. Si tu n'as pas de bras et que tu n'arrive pas à sauter 12m à la perche, c'est ou que tu es un loser, ou que tu n'as pas la bonne marque de chaussures.

ASI, 

3e chronique vidéo que je ne peux pas voir

3e demande...


J'aimerais y avoir accès, comme tout abonné.


CHANGEZ DE LECTEUR VIDÉO*

OU METTEZ UN BOUTON TÉLÉCHARGER !


* un qui marche sur tablette android avec chrome 

(celui de youtube par ex.)

Oui, merci, angle vraiment intéressant !


Un détail, un petit bug ? Il est indiqué que la vidéo fait plus de 20' dans les infos à gauche (en-dessous de la date) alors qu'elle n'en fait qu'une quinzaine, ce qui n'est déjà pas si court. Il y avait le même souci pour la dernière chronique de Jean-Lou Fourquet. 


Ah! Merci. Un régal!

Malheureusement, la vidéo n'étant pas téléchargeable, je n'ai pas pu la regarder.

Je note, (à 13 mn 20s) pour ceux à qui ça aurait échappé: Un vrai recul en 2019 grâce à Blanquer. Merci Mathilde. Même la timide mention "les hommes... et les femmes": non seulement elle a disparu, mais la réintroduction demandée a été refusée.

Bon chaque fois Mathilde me fait revoir ma vie d'un drôle d’œil. Privilège d'un vieux. Blanquer ne veut pas dire hommes et femmes, vieux verrou grinçant académique laissant croire que "homme" est universel, englobant (faut dire que le français ne nous aide pas et l'écriture inclusive est franchement imbuvable).

Mais je veux juste dire deux trucs qui m'agacent. D'abord il est impossible de télécharger sa chronique (comme celle de J. L. fourquet) et je ne peux la regarder confortablement sur ma télé, une vieille télé cathodique pas encore tombée en panne et impossible à racorder à internet. L'autre truc c'est la demande d'accepter les  cookies (comme pour JLF). Bien la peine de faire des articles sur l'espionnage (le flicage, l’œil d'internet) si c'est pour se conformer au standard dominant. En plus j'aurais cru que l'accès à ces vidéos font partie de mon abonnement à asi et donc pas besoin d'une contrôle supplémentaire.

tout a fait , ca fait un moment que je demande a @si une offre analogique avec envoie de la cassette video VHS par la poste.

Hélas je suis déjà passé au dvd !

Encore un peu et vous passerez au disque Blu-ray ^^ 

(d'Aubenas ?)

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.