249
Commentaires

Fadela Amara ou la langue de bois version 9.3

Cet été, Laurent Ruquier a cédé sa place à Jean-Luc Lemoine chaque samedi soir sur France 2. Dans L'habit ne fait pas Lemoine, les invités sont soumis aux questions de l'humoriste, accompagné de Julie Raynaud et d'un "panel de Français" composé de comédiens plus ou moins "drôles". Ce talk-show estival accueille des invités de tous horizons, et notamment des politiques.

Derniers commentaires

'tain chuis dégoûté là ! Drucker... mais il ne sait même pas ce qu'écrire veut dire cet homme-là ! Franchement c'est abusé Sherlock ! Si encore l'indice avait été "Passer à la télé devient vital pour moi" j'aurais trouvé tout de suite.
jean-marc morandini
Eric Zemmour ?
Zidane

(les inédits de Zidane ? Bon d'accord, elle est nulle, je retourne me coucher...)
Le 3e indice donné par Sherlock m'incite à proposer le toujours jeune Jean d'Ormesson.
gérard lenormand
Nicolas Sarkozy ?
Jacques Chirac avant ses mémoires ?
Bon, allez ! On arrête de rire :

Musso
Foucault Jean-Pierre
Fignon
Beigbeder?
Le chat de Geluck ou Geluck lui-même ?

Alain Korkos ?
RECAPITULATIF

1. Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?
> La réponse a été donnée par Florence Arié.
Il s'agissait de Jean-Luc Lemoine (qui nous ferait presque pleurer sur son sort en temps de crise).

2. Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?
Personne n'a trouvé.

3. Scène de com': la Normandie. L'intéressé a fait la Une de l'actualité il y a quelques mois. Qui est-ce ?
> La réponse a été donnée par TMF.
Il s'agissait de Jean-Luc Hees. Le tout nouveau PDG de Radio France en a profité pour nous présenter sa femme et son cheval. (je suis sûr que vous êtes contents)

4. Sur écoute. Qui a dit dans une émission d'@si : "Ils n'ont jamais d'argent pour les scoops, ils sont toujours en retard."
> La réponse a été donnée par Oblivion.
Il s'agissait du conseiller de Jérôme Kerviel à propos des journalistes de l'AFP.

5. Com' dans les archives. Retrouvez l'événement qui faisait la Une de l'actu il y a 5 ans :
"Au nom de la mixité sociale, une politique de discrimination ambitieuse est recommandée".
> La réponse a été donnée par sgd.
Il s'agissait du rapport Thélot sur l'avenir de l'école. Une du Monde du 26 Août 2004.
Elle est rentrée dans le systéme de la communication mensonge comme d'annoncer sans preuve l'envoi en vacances de 350 000 enfants ! Cela se saurait comme le reste. Les journalistes sont là pour approuver et les spectateurs pour écouter... Big Brother ?
si sherlock a bien ri, c'est qu'il doit s'agir d'un(e) interprète hasbeen pour qui plus personne n'écrit rien. Cela devient donc vital pour lui/elle d'écrire ses propres textes.

ou alors je pense à Arthur-l'animateur-qui-se-prend-pour-un-comédien dont les sketchs sont composés de blagues qu'on ne raconte plus depuis au moins une trentaine d'années

Arthur, donc
didier deschamps
Alain Rey , qui l'aurait dit au 2ème degré ?

Ruquier ? ( au 1er degré )
"Ecrire devient vital pour moi"

Personne ne l'a encore proposé je crois, alors je tente : Michel Houellebecq
Ben moi on m'a pas dit NAN j'en déduis que c'est Patrick Nokovitch.
RÉPONSES EN VRAC


SGD : Conan Doyle, le papa de Sherlock. Ce n'est pas la bonne réponse.

MONA : Ce n'est pas Marc Lévy.

POISSON : PPDA a sans doute besoin d'écrire, mais ce n'est pas l'auteur de cette phrase.
Quant à Sardou, il écrit peu, mais il chante.

FLORENCE ARIE : Bien essayé, mais ce n'est pas la bonne réponse.
Que fait une secrétaire d'Etat dans ce type d'émission... C'est à pleurer!

Cela montre que cette misère dans les banlieux, elle est entretenue, l'Etat aurait parfaitement les moyens de transformer ces lieux s'il le voulait...

Bonjour tristesse!
L'INDICE DU SOIR
Rappel de la devinette 2 :
Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?

Voici le deuxième indice :

Cet homme mystère avait surtout un besoin vital de le faire savoir.
RECAPITULATIF

1. Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?
> La réponse a été donnée par Florence Arié.
Il s'agissait de Jean-Luc Lemoine.

2. Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?
Personne n'a trouvé, malgré l'indice

3. Scène de com': la Normandie. L'intéressé a fait la Une de l'actualité il y a quelques mois. Qui est-ce ?
> La réponse a été donnée par TMF.
Il s'agissait de Jean-Luc Hees.

4. Sur écoute. Qui a dit dans une émission d'@si : "Ils n'ont jamais d'argent pour les scoops, ils sont toujours en retard."
Personne n'a trouvé. Peu de propositions.

5. Com' dans les archives. Retrouvez l'événement qui faisait la Une de l'actu il y a 5 ans :
"Au nom de la mixité sociale, une politique de discrimination ambitieuse est recommandée".
> La réponse a été donnée par sgd.
Il s'agissait du rapport Thélot sur l'avenir de l'école..
Mais comment une personne comme ça peut elle faire partie du gouvernement ?! Et dire que Amara si l'on change juste un peu la prononciation ça peut donner "Hmara" ce qui veut dire "ânesse" en Arabe ...
(désolé par très fin comme remarque, mais elle le dit elle même qu'elle est "têtue", alors ...)
L'INDICE DU SOIR
Rappel de la devinette 2 :
Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?

Voici l'indice :

Quand j'ai lu cette phrase, j'ai bien ri ;)
RECAPITULATIF

1. Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?
> La réponse a été donnée par Florence Arié.
Il s'agissait de Jean-Luc Lemoine (qui nous ferait presque pleurer sur son sort en temps de crise).

2. Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?
Personne n'a trouvé.

3. Scène de com': la Normandie. L'intéressé a fait la Une de l'actualité il y a quelques mois. Qui est-ce ?
> La réponse a été donnée par TMF.
Il s'agissait de Jean-Luc Hees. Le tout nouveau PDG de Radio France en a profité pour nous présenter sa femme et son cheval. (je suis sûr que vous êtes contents)

4. Sur écoute. Qui a dit dans une émission d'@si : "Ils n'ont jamais d'argent pour les scoops, ils sont toujours en retard."
Personne n'a trouvé.

5. Com' dans les archives. Retrouvez l'événement qui faisait la Une de l'actu il y a 5 ans :
"Au nom de la mixité sociale, une politique de discrimination ambitieuse est recommandée".
> La réponse a été donnée par sgd.
Il s'agissait du rapport Thélot sur l'avenir de l'école. Une du Monde du 26 Août 2004.
Sur écoute : je vais encore me planter comme d'hab.... B. GUETTA ?
Je tente Coelho pour la 2.

(ils sont distribués au compte goutte, les indices...)
Quand on voit les galipettes de la Fadela du cirque Amara, tout juste après avoir lu cet article du Monde à propos de la ville de Grigny, on n'a plus qu'une envie : gerber au fond du jardin. Et encore, moi j'ai un jardin...

:-((

PS : Beau travail Sherlock, beau travail.
Devinette n°1 : Sherlock himself , qui a tout abandonné pour participer à @si ?
OPERATION DEDUCTION
Quasiment tous les noms masculins cités dans la chronique ont été donnés pour la réponse à la devinette 1.
Pourtant, la réponse n'a pas encore été trouvée.

Je répète la devinette 1 et l'indice d'hier.
Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?
Indice : La personne en question est dans cette chronique

Alors, chers détectives en formation ?
pour la 1 : bon ben, il ne reste plus que Hirsch, zidane et maccione . c´est mon tiercé... gagnant
Devinette 1: Luc Chatel n'était-il pas auparavant secrétaire d'état au travail, ou qq chose comme ça?
Pour la 1, ne serait-ce pas tout simplement M'sieur le Président (devant ses conseillers hein, pas dans un discours)

Quoi que bon ça m'étonne un peu qu'il dise un truc pareil mais qui sait ?

Belle chronique qui me signale que oui, donc, c'était normal que je me sois énervé tout seul devant ma télé en regardant cette interview.
devinette n°1 : Henri Guaino?
Je penche pour Beigbeder pour la devinette n°2.
5) déclaration de Fillon pour la rentrée scolaire ? sur la future loi d'orientation et le rapport de la commission du débat national sur l'avenir de l'École ?
Contrairement a ce que je viens de lire sur un post au dessus, cet article n'est pas trop long... il est vraiment tres tres bon !!! disons que quand c'est bon ca peut etre etre long ;0
L'INDICE DU SOIR
1. Personne n'a trouvé
2. Personne n'a trouvé
3. TMF a trouvé l'auteur de la scène de com'
4. Personne n'a trouvé
5. Personne n'a trouvé

On va démarrer facile pour ce premier indice de rentrée.
Rappel : Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?

Voici l'indice de la devinette 1 :

La personne en question est dans cette chronique
Sherlock le retour, vous vous êtes "arraché grââve !" Mdr au début de la prestation de Fadela dans l'émission de Lemoine, ensuite beaucoup moins ....

Je l'ai connue au début de la création de "ni putes, ni soumises", elle était tout à fait normale, vocabulaire normal, léger accent des banlieues sans plus. Pas du tout rigolotte Sa place est plus dans une association quelle qu'elle soit, elle serait sans doute plus efficace, si elle pouvait disposer de l'argent gaspillé qu'elle reçoit du Ministère.

Je pense qu'avec ses mauvaises fréquentations, Sarko, Boutin et quelques énarques, la pauvre fille est foutue.

Elle a été totalement instrumentalisée par le chefaillon, qui c'est vrai qu'il n'en rien à foutre des banlieues. Et du reste ....

Non, non Sherlock, des vacances de Sarko je n'ai rien vu rien su, du coup, ses vacances étaient les miennes. Hélas hier retour sur scène pour une prestation qui sera sans effet com' d'hab.

C'est trop relou toussa !



Hors sujet
, la grille de France-Inter de la rentrée n'est pas changée, (pour l'instant) sauf Pascale Clark qui arrive à 9 h 30 pour remplacer (le nom m'échappe à l'instant, une ancienne chroniqueuse d'@si) dont on s'est copieusement moquée ici pour sa diction, sa voix, son rire .... MERMET reste. Que du bonheur ! Faut p'tèt pas se réjouir trop vite.
Amara est la représentation, le symbole même de l'amateurisme de ce gouvernement et de la gabegie en matière de com'
Bon retour, Sherlock.
1) Ernest-Antoine

2) Marc Levy

3) Un canasson de base

4) un politicien corrompu ou un banquier foireux (pardon pour cette accumulation de pléonasmes), il n'y a plus qu'eux pour porter des cravates, trop fastoche !

5) La loi de "cohésion sociale" de Borloo le goulot en 2004 ! Ouaaahhh ! Trop fastoche, on est vachement plus cohérents, socialement, maintenant ! Encore heureux, on a quand même dépensé 12 milliards d'€uros en 5 ans pour en arriver à cette cohésion limite fusionnelle, mais le jeu en valait la chandelle, avouez-le ?

***
Fadela Amara où la croyance que le film "UN PROPHETE" va faire naître des
vocations de caïd dans nos banlieues.
Et elle est au gouvernement...
Moi je la kiffe pas du tout cette meuf!
Pauvre fille ! Quelle sottise ! Que dire de plus ! C'est tellement affligeant ! Comment peut on jouir ainsi de se tenir tout près des grands de ce monde ! Surtout quand les grands de ce monde sont un peu justes et doivent porter des talonnettes ! Et aussi le sourire ravi des Thibault et autres Chérèque sur le perron de L'Elysée serrant la main du Grand Homme ! Mon Dieu, délivrez nous des sots et des prétentieux.
Quelle horreur.. Fadela renvoie l'image d'une collégienne de 15 ans, mâchant son chewing-gum en équilibre sur les deux pieds de sa chaise au fond d'un cours de maths, où pour éviter de se "taper la honte", parce qu'elle "ne comprend rien", elle "fait des clins d'œil" à sa copine en rigolant. Ça ne serait pas non plus étonnant qu'elle n'ait pas remplacé, dans les courriers qu'elle envoie, la formule de politesse par "mdr lache té kom".
Très drôle de vouloir nous faire croire que ce sont des gens [s]cultivés[/s] qui se cultivent. Ce ne sont que de grossiers personnages, ignares et incultes, sinon... ils n'en seraient pas là !
5. Com' dans les archives. Retrouvez l'événement qui faisait la Une de l'actu il y a 5 ans :
"Au nom de la mixité sociale, une politique de discrimination ambitieuse est recommandée".

Un bon PLAN ?
[s]pas un plan Q[/s], le plan de cohésion sociale...

Stan 1000g
Citation tirée de l'indice, à quatre mains Fadela-Sherlock :

"C'est vrai que j'ai eu quelques soucis avec les énarques, car ils ont quand même une sorte de rigidité d'esprit (...) Honnêtement, je le dis en rigolant, mais c'est vrai que des fois c'est très difficile, surtout que les dossiers que je gère sont extrêmement délicats et difficiles". Amara aurait-elle des difficultés avec son plan "Espoir Banlieues" élaboré en 2008 ?


Il est difficile de vous suivre difficilement dans toutes ces [s]difficultés[/s], complications, obstacles, problèmes, gênes, crises, ennuis… tellement difficultueuses, pour le petit spécialiste que je suis en matière de difficultés nées de la totale incompréhension des problèmes !

Ce qui nous conduit face à cette évidence : “Les faibles ont des problèmes, les forts ont des solutions.”

Enfin ! La difficultitude c'est tout une histoire comme dirait froidement une autre dinde…

***
Voici déjà la rentrée. Mes doigts commençaient à s’ankyloser, mon clavier à rouiller. C’est comme d’habitude avec une longueur de retard que j’arrive à proposer mon éclairage de non illuminé.

Les gestes de prière de Lemoine n’ont plus grand-chose à voir avec les génuflexions de Tobie ouvrant le poisson sous l’injonction de l’ange Raphaël. Tobie, lui, a bien ouvert le poisson, Fadela Amara, non. Tobie mit alors sur les paupières de son pauvre père aveugle, le fiel de poisson comme remède, et les écailles lui tombèrent des yeux. Il guérit, le téléspectateur, non. Pourquoi ? Parce qu’à la télévision, on n’ouvre jamais les poissons. Prendre le cœur et le foie de ces pauvre bêtes pour nous ouvrir les yeux, vous n’y pensez pas.

L’habit ne fait pas le moine, tout comme la com’ ne fait ni le ministre, ni l’ouverture de poissons.
Super Sherlock, j'te kiffe !
SecrétAir max, dérive d'une ouverture trop ou pas assez politique.
Bonjour,

Je voulais (une nouvelle fois) préciser les erreurs d'écolier que commet Favela A., erreurs de grammaire et de syntaxe... Elle me fait honte pour la France et pour ce que je suis. Au Grand Journal, je m'en souviens encore, n'a-t-elle pas oser : "promouvoit" (au lieu de promeut). Le pire, c'est que contrairement à Sarko, elle ne le fait pas exprès... Ainsi, elle véhicule, aux jeunes des quartiers sensibles, l'idée selon laquelle il ne serait pas indispensable de maîtriser le Français pour participer au gouvernement. Et, delà, dans les esprits, le diplôme vaudrait rien, comparativement au réseau; (ce qui n'était pas faux auparavant, mais c'est de pire en pire) . Vraiment, je vomis sur tout ce qu'elle représente. Bravo, continuons comme ça, plus dures seront les émeutes.

Bien à vous et, sincèrement, bon courage à toute la rédaction.
Excellente rentree Sherlock !

Merci.

Il y a de la matiere, et il va me falloir prendre le temps de bien tout lire, ce que j evais faire avec plaisir avant d'eventuellement intervenir sur le fond.

C'est la premiere fois que je decouvre le "logo" Sherlock : Une oeuvre de l'ami Alain ?
Jean Luc Hees

Paris-match, c'est un peu devenu mon premier reflexe pour répondre à vos énigmes, Sherlock ; c'est quand même pas bon signe quant à ma santé mental :-)
Quand on écoute Madame Amara, on se rend compte à quel niveau est descendue notre "classe politique"...

De la com, encore de la com... Et c'est tout. De la pub, pour l'armée, pour le "plan banlieue" ... Et un grand rien derrière. Du people, de la grosse marrade bien beauf, ça intéresse qui, tout ça ? Qui y croit encore ?

L'épicier en chef s'est entouré de VRP pour vendre sa salade pas fraîche.
Désolée Sherlock, mais votre article est trop long. Je ne commenterai que la partie Amara chez Lemoine.

J'avoue que je ne sais pas trop quoi penser : est-ce que Fadela Amara est aussi illettrée qu'elle en a l'air, ou est-ce, justement, seulement un air qu'elle se donne pour faire croire qu'elle est du "populo" ? Mais même le "populo", dont je suis fière de faire partie, parle mieux français qu'elle. Sarkozy parle aussi comme ça dans ses discours et j'ai toujours trouvé ça insultant. Cette condescendance, quel mépris ! Je suis à court de mots pour décrire ma consternation.
J'ai regardé l'émission de samedi dernier de Lemoine, il y avait NKM. Ils ont parlé à 95% d'écologie et à 5% de politique. J'ai failli oublié son véritable poste de ministre. Au début elle a quand même dit que le numérique comme l'écologie, c'était le futur.

J'ai l'impression que le numérique est aussi ignoré que le fut l'écologie dans les années 90... Ça lui laisse de l'espoir pour les années 2010.
1. Devinette : Qui a dit "J'ai pris le risque du chômage" ?
Ernest Antoine Seillière

2. Devinette : Qui a dit "Ecrire devient vital pour moi" ?
Marc Levy

J'aime bien les "Qui a dit". Ils sont faciles en plus.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.