9
Commentaires

Face aux députés, l'audition surréaliste du directeur général de Canal+

Auditionné (avec d'autres membres de la direction de Canal+) par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, le directeur général du groupe Maxime Saada a affirmé qu'il "n'y a[vait] jamais eu aucune censure" des enquêtes des journalistes de la chaîne. Une position qui tranche avec... celle de Bolloré lui-même, qui avait assumé lors d'un comité d'entreprise la censure d'un documentaire sur le Crédit Mutuel. Jeudi après-midi, la Société des journalistes d'iTELE (chaîne du groupe Canal) a mis au vote une motion de défiance contre sa direction, selon Les Jours.

Derniers commentaires

Hors-sujet, mais sur le style "audition", il y a sur Public Sénat en ce moment (05/06, 18:30), Copé auditionné par les patrons pour son programme.
Je ne sais pas si ce sera disponible en replay mais c'est assez... comment dire, ultra-libéral ?
Il y a tout le panel du libéralisme économique et du sécuritaire jusqu'à l'embauche de policiers/gendarmes de manière contractuelle, pas comme fonctionnaires. Ah, et discuter avec la CGT, c'est fini pour lui.
Est-ce que dans son interview Maxime Saada a aussi raconté que le Petit Journal resterait sur Canal + mais serait déplacé dans la tranche horaire 23-27h (Parce que Canal+ va délocaliser sur Mars)? Et que les télétubbies sont les financeurs majoritaires de C+? Après tout, pourquoi se limiter à deux trois bricoles...
Nos deputes invitent un patron pour parler de l ´indépendance des employ?s, bravo a eux, ils ont ce qu ils cherchent , la version patronale de nos vies,. Et certain media font la meme, inviter Parisot et Yade pour parler du machisme , faut le faire, on est toute fille de bougeois et blind? de pognon .... C est connu, y a que les p ov petite filles riche qui ont des probleme, nous les gueuses ont est trop libre et heureuse , sans fric, avec du harcelement de rue bien lourd, et les attaques sur internet bien vulgaire.
Bonjour
Comme l'a validé la dernière décision prise par les sénateurs concernant le PDG de la Société Générale, ces gens peuvent continuer de mentir sans vergogne devant des commissions parlementaires, ils sont intouchables !!!
Le problème pour eux c'est que l'accumulation de parjures commence à trop se voir.
En fait , qu'est ce qui se joue dans cette audition ? Le maintient de la fréquence ? Si on pouvait m'éclairer ...
Bolloré continue sa grande lessive. L'abonné de la première heure va déserter lui aussi. Bolloréphobe.
Vous vouliez qu'il dise quoi ? Qu'il y a censure ? En fait il est très clair, mais je prends le contraire de ce qu'il dit et là je vois avec netteté le rhinocéros dans le couloir.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.