236
Commentaires

Européennes, un vote vieux ?

On mentirait en disant que le brouillard se dissipe totalement, devant le malcomprenant du lundi

Derniers commentaires

Eh hop !
Incontestablement c'est important de souligner le phénomène.

Au passage le bon score d'Europe Ecologie en IDF est aussi à relier peut-être à "l'affiche" (au sens propre et figuré) qui présentait deux sexagénaires dynamiques mais aussi un peu ridés et à lunettes... Ce qui n'empêche pas les écologistes de capter le plus grand nombre de voix des 25-34 ans (22% je crois)

Comment les jeunes mais aussi les ouvriers et les employés peuvent-ils s'intéresser à la vie politique telle que partis et médias la pratiquent ?

Même ceux qui parlent de "faire-de-la-politique-autrement" cumulent les mandats, alignent les promesses ou les mensonges démagogiques (voir le Modem).

Il me semble que l'alternative c'est - parti de militants (type NPA, Verts ) OU - parti de supporters (type UMP).

Mais en même temps Royal et ses Désirs d'avenir (entre parti de supporters et "démocratie participative", un peu à la façon d'Obama et ses réseaux de campagne) a peut-être compris un peu le truc.
Outre la question du vieillissement de l'électorat, on peut également s'interroger sur l'âge des eurodéputés et sur leur cumul des mandats : http://www.lobbycratie.fr/2009/06/10/nos-eurodeputes-cumulent-ils/
Ce n'est pas que les vieux votent plus , c'est que la jeunesse est stigmatisée dans ce pays depuis sarko qui s'appuie très habilement sur une population agée qui ne voit que le levier sécuritaire surtout à l'encontre des délinquant juvéniles ça les délinquants financiers de 60 balais on ne va pas les mettre en taule.

Alors maintenant c'est compréhensible que les jeunes se désintéressent des politiques (surtout vu l'age des politiques).

En plus j'ai pas entendu parler du parti pirate en france mais en suede il a cartonné.

Gabriel 40ans
[quote=Européennes, un vote vieux ?]Européennes, un vote vieux ?
La réponse est non.

Bon, allez, assez rigolé, je vous fiche la paix.
Mais c'est décevant.
La chronique porte un titre différent suivant qu'elle est répertoriée en "vite-dit" ou en "chez les matinautes".
C'est le cas de tous les 9/15, tous les jours !
Quel est le vrai titre de cette chronique quotidienne, qui semble en avoir plusieurs aujourd'hui, suivant l'endroit où l'on est sur le site? Titre changeant pour signification changeante. Je ne comprends plus. Est ce un jeu?
Les raisons de l'abstention chez les jeunes sont nombreuses, et peut-être difficiles à comprendre.
Daniel, vous nous demandiez des pistes pour comprendre ?

Si on fait une liste de toutes les raisons qui ont déjà été longuement débattues sur le forum relatif au Parlement européen et la co-decision, la chose se résume ainsi :

- l'illisibilité institutionnelle rebute. (Elle ne rebute pas que les jeunes d'ailleurs) ;
- la médiocrité des hommes politiques et des campagnes par eux menées, qui sont tour à tour anti sarkozystes, préparatoires de la future présidentielle, antisionnistes (celle là c'est la meilleure), à tendance xénophobe, etc. Une ribambelle de listes qui vous parkent de tout sauf d'Europe, et qui la rendent aussi attrayante qu'un bouquin de BHL (BHL, si vous me lisez, n'y voyez rien de personnel) ;
- le nombre même de listes, totalement hallucinant, qui brouille encore plus le message politique, quan il y en a un. La représentation c'est bien. La crédibilité aussi.
- les journalistes, qui face à l'Europe, s'en tapent le coquillard avec une poêle à frire, ou le cul par terre, au choix. Au final, une série d'articles indigents, où les questions parlent de tout sauf du sujet, où rien n'est expliqué et le niveau politique certainement pas relevé. La télévision de son côté, et en particulier le service public, est muette, ou presque : une émission seulement sur France 2, qui tourne à la farce, et au pugilat. Consternant.

Bien, cette liste n'est certainement pas exhaustive, et explique, me direz vous, l'abstention en général. Pourquoi les jeunes en particulier ?

Peut-être parce qu'ils sont jeunes, justement.

Que la deuxième guerre mondiale n'est qu'un évènement historique appris au détour d'un cours d'histoire, quand il est écouté (sans offense). Le rêve européen ne signifie rien pour ces jeunes. La paix non plus, puisqu'elle semble une donnée acquise. La coopération apparaît comme une gêne, à l'heure ou l'Eurogroupe conteste les appels français à l'assouplissement des règles du pacte de stabilité. Bref, l'Europe n'est ni ce havre dont la construction était indispensable à la paix, ni une promesse de prospérité économique.

Elle est une source d'ennuis, une entité qui ne protège pas, génère de l'instabilité, empêche la France de conditionner ses aides publiques aux entreprises, permet les délocalisations, accélère la dérégulation financière. Au surplus, elle semble anti démocratique, technocrate, sourde aux préoccupations des populations.

Voilà la culture européenne des jeunes. Négative, en tous points ou presque. Ceux qui ont les moyens de voyager perçoivent qu'elle est aussi un fabuleux espace de liberté et comprennent peut-être, en filigrane de leurs déplacements, ce que la liberté de circuler veut dire. Mais ce sont des privilégiés, et le privilège de surcroît, ne semble pas suffire.

Dommage. Mais compréhensible.
Pas grand chose à voir avec le fond, mais je me demandais comment @si gère le droit d'auteur avec les photos? Ce sont des photos libres de droit? Il y a accord avec les auteurs? Je suis étonné de ne pas voir le nom du photographe, la provenance, voire un lien hypertexte, accompagner les dites photos.
Pour les revues de presse, les différents journaux acceptent-ils les publications de leur première page, le leur a-t-on demandé?

Juste quelques questions :)
Seb
ce qui m'énerve c'est d'entendre toujours dire que les vieux votent forcément à droite, mais non, il y a de ces vieillards indignes qui votent à gauche, vert, centre etc... simplement l'europe pour quelqu'un qui a soit connu la guerre de 40 soit eu des parents qui l'ont connue, l'europe c'est à soutenir, peut-être moins pour les plus jeunes, mais j'en doute, je pense plutôt que la campagne a été vraiment 000000000000000
Daniel Schneidermann , avec les nouvelles photos , vous avez gagné le droit de vieillir (*_*)
Quand je vois à quel point mes collègues vingtenaires se contrefichent de leur droit de vote, je me dis qu'un jour ils le perdront. Et qu'ils ne s'en rendront même pas compte. Qu'attendre d'autre d'une génération pour qui la liberté, c'est la liberté de consommer, et l'égalité, c'est un concept ringard et poussiéreux? Que les vieux fassent ce qu'ils veulent de leur vote, qu'on continue à élire ceux qui tapent sur la jeunesse, elle l'a bien mérité.
Le plus stupéfiant c'est que ce phénomène du vote à droite des vieux ( ou des personnes agés cela fait plus doux ) dure en France depuis plus de 50 ans et en plus à TOUTES les élections !!!
Il y a la un mystère qui attend un chercheur chevronné ( sociologue ? psychiatre ? ethnologue ? généticien ? ou gérontologue ) pourquoi cette partie de la population vote t elle toujours ainsi depuis 50 ans ? ???

Et pourtant ce ne sont plus les mêmes , he oui les personnes âgées d' aujourd'hui hui étaient jeunes avant ( super théorème ) et ont donc du un jour être de gauche ou ailleurs ...

Est ce que les "spins doctors " ( de vrais scientifiques eux ) ont intégré cette donnée pour faire mugir avant chaque élection le doux écho de la sécurité et faire courir les têtes chenues vers les urnes ?

Imaginez le réflexe de cette catégorie d age quand elle découvre dans " lémedias " que les copains et copines de ses petits enfants ont peut être bien des armes plein leur cartable et que si Sarkozy n' était pas la personne ne le saurait et ces chéres têtes blondes ( oui chenues contre blondes c'est le cliché habituel ) sont prétes a poignarder leurs professeurs .

Imaginez , juste avant les élections , un grand show télévisé ( on ressort JC Narcy allez ) rappelant le " bon temps " d 'il l y a 55 ans juste pour envoyer un message et faire le pont avec le " debarquemen " ?
Cet état de fait - les personnes âgées se sont davantage déplacées aux urnes que les plus jeunes - a été souligné lundi soir par Roland Cayrol dans le cadre de l'émission "C dans l'air", sur France 5. Cet constat était accompagné d'une information sociétale intéressante : plus l'électeur vieillit, plus son vote tend à se déplacer à droite de l'échiquier politique...
"Merci Daniel" par Jack Langue bifide...

http://www.marianne2.fr/Jack-Lang,-bete-mais-discipline_a180612.html
Personnellement je ne vois pas ce que ça apporte : les vieux sont plus écolo (non !) ?… Moins Modem (je ne penses pas) !
Alors quoi ?
Quel est l'age médian des @sinautes?
Quel est l'age moyen des @sinautes?
Quel est l'écart quadratique moyen de la distribution des ages des @sinautes?
Si @Si possédait ces informations, il pourrait s'éviter beaucoup de commentaires acerbes.
Comme nous ne sommes pas fliqués (ai-je le droit?) sur @si, la question se pose dans l'autre sens. Peut-on déduire les réponses à ces questions de l'analyse des commentaires de ce forum?
« O rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie... »

PC

L'instruction civique est-elle toujours enseignée ?
Ce débat sur le vote des vieux est stérile et ne peut que diviser.

Chacun fait ce qu'il veut.
Moi, je n'ai pas voté. Je n'étais pas chez moi. Bah oui, et la procuration, alors. Et la démocratie ?
Bah…
Y'a un truc que je ne digère pas depuis quelques années.
En 2005, nous avons voté pour ou contre un certain traité. Nous étions motivés et concernés : 69,34 % des inscrits ont voté.

Nous avons dit "non".
Le Conseil européen du 16 juin à Bruxelles décida de suspendre les référendums, de mener une campagne de «débats-explications» d'ici 2007 et de faire revoter les Français et les Néerlandais.
De toute façon, avant même ce référendum, Barroso avait prévenu que nous revoterions en cas de "non".

Alors, quand [s]on me pisse à la raie[/s] on dénie une expression démocratique si puissante, n'est-il pas prévisible que le citoyen
réponde : [s]démerdez-vous[/s] peu importe ?
Je ne suis pas surpris par ce sondage cependant je voudrais insister sur un autre aspect du "succès" de la liste UMP.
Sarkozy a été élu au 2ème tour de la présidentielle avec 53 % de près de 80 % d'électeurs inscrits votants, soit 40% des électeurs potentiels.
A ce scrutin, près de 28 % de 40 % ont voté pour l'UMP, même si on ajoute les divers droite allons jusqu'à 40%, 40% de 40 % de votants pour la majorité présidentielle, ça ne fait que 16 % des électeurs potentiels. Pour une action gouvernementale et majoritaire si réussie lors de la présidence sarkoziste de l'Europe, n'est-ce pas peu ? et où sont passés les 24 % manquants par rapport à la présidentielle ?
A leur place je serais moins heureux de ce résultat, même si ce n'est pas le même genre de scrutin .
Té la photo dans les vite-dit c'est toujours la même, celle caricaturale des petits vieux de la France profonde.
big brother ! C'est quoi cette modification ("transparente") d'un élément discuté ?
ben alors on assume pas ses choix d'illustration ? joli montage on croirait une pub pour une maison de retraite repondant au doux nom des Acacias ou du paisible repos, votre premiere illustration avait le merite d'etre tristement drôle, vacharde mais drôle non vraiment remettez l'autre....
DS a le bras long ! Le monde sort un papier consacré au non-vote des jeunes :

"Une catégorie de la population s'est abstenue plus massivement encore que les autres : les jeunes. Toujours selon le sondage TNS Sofres, 70 % des 18-24 ans ont boudé les urnes ; chez les 25-34 ans, ils sont 72 %."

http://www.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2009/06/09/ces-jeunes-francais-profondement-europeens-qui-n-ont-pas-vote_1204487_1168667.html mis en ligne à 13h44.
Mon cher DS, il est des chroniques dont il faudrait s'abstenir. Je ne saurais trop vous inciter à la révision de cet excellent ouvrage Petit cours d'autodéfense intellectuelle dont je ne me sépare plus depuis que je hante ce site.
Le passage sur les statistiques vous fera le plus grand bien, sauf tout le respect que je vous dois.

Allons ! allons ! que veulent dire ces pourcentages ? que les vieux se sont déplacés plus que les jeunes. C'est tout !! Doit-on pour autant en déduire que le résultat des élections est un vote de vieux ? Personnellement, je n'en sais rien car pour pouvoir me faire une opinion, il me faut connaître le nombre de votants dans chaque tranche d'âge. Eh oui ! la pyramide des âges a cette fâcheuse caractéristique qu'elle est... pyramidale.

Un exemple très simplifié :
15-24 ans (70%) : population : 200 => 60 votants
25-34 ans (72 %) : population : 150 => 42 votants
35-49 ans (64 %) : population : 100 => 36 votants
...
65 ans et plus (42%) : population : X (en forte décroissance, vous l'aurez compris) => Y votants qui représentent en réalité Z% du nombre des votants (à mon avis Z est faible, mais une étude un peu plus poussée nous permettrait de le déterminer sur des bases honnêtes.)

Dois-je poursuivre ?

Avant que nous ne regardions plus loin, avec ce détail en mémoire, pourriez-vous nous communiquer des chiffres plus à même de nous aider à nous forger une opinion objective sur la réalité de l'âge des votants.

Sans rancune.

Et j'invite les asinautes à pratiquer le décryptage avec plus d'attention sur les forums. N'est-ce pas M. G. ?
Plus je regarde cette photo, plus elle me choque. Et pourquoi ? Parce que c’est une photo de groupe, et posée. De ces photos, j’en ai vu des centaines dans les plaquettes d’établissements scolaires. Et je peux vous jurer qu’il n’y a rien de mieux comme technique (la pose en groupe), surtout quand le photographe est plus artisan qu’artiste, pour transformer des individus normaux en débiles. Observez, ici, les hommes du fond, la dame en cardigan rouge au milieu : ils arborent des têtes à caler les roues de corbillard alors que, si ça se trouve, ce sont des gens fins et pourquoi pas, beaux. Finesse et beauté qu’on sait montrer quand on s’appelle, un nom au hasard, Doisneau. Chiche que les mômes craquants de sa série « Les doigts pleins d’encre (Hoboëke) ont été shootés la même année par un de ces tâcherons précités qui en a fait une galerie de demeurés, de boudeurs ou de crâneurs.

Ici, pour avoir choisi cette caricature, p@s de quoi être fier…
J'ai entendu , de mémoire, 81 pour cent d'abstention chez les 18-35 ans hier soir dans le grand journal de Canal, mais effectivement rien sur la 2 ou la 3 et rien dans les radios du matin.
Je me suis demandée en tant que mère de cette tranche d'age si nos enfants étaient à ce point désabusés ou désespérés pour choisir de ne pas voter?
Il ne s'agit pas d'une surparticipation des "vieux" mais bel et bien d'une sous-participation des "jeunes". Pourquoi ?

Premièrement, les vieux ont davantage conscience de la valeur du vote et du devoir civique qu'il représente. "Aller voter ? Mais bien sûr !", ai-je maintes fois entendu chez les plus âgés que j'ai rencontrés autour de cette campagne.

Deuxièmement, les vieux savent plus que les jeunes d'où les peuples d'Europe reviennent, et jugent peut-êtr eun peu moins durement ce petit miracle historique que représente l'Union.
Mais c'est quoi ce procès fait aux vieux sur leur façon de voter et pour qui ils votent? Il faut empêcher les vieux de voter maintenant parce qu'ils votent sarko?
Et puis en même temps faut empêcher les jeunes mecs de voter parce qu'ils votent que pour les filles canon? Et empêcher de voter les filles parce qu'elles votent que pour des idiots, empêcher les blonds de voter parce qu'ils votent que pour les blondes et pareil pour les brunes qui votent que pour les porteurs de lunettes ou de lentilles?
Les vieux votent à droite parce qu'ont leur a appris avec les bonnes vieilles heures d'éducation civique que le droit de vote est le seul moyen de s'exprimer et de défendre ses intérêts. Que les jeunes, (et notamment ceux des banlieues quasiment absents de ce vote européen) aillent voter de la même façon et on pourra en reparler.

Avant de critiquer le vote de ceux qui votent, parlons d'abord de ceux qui ne s'expriment pas et qui se fichent de la politique.
Oh oui, la photo vous êtes venu dans mon bled pour la voler Daniel au club du troisième âge super-moderne. :-(( Vous savez les petits-vieux qui s'emmerdent chez eux et jouent aus cartes tous les jeudis après-midi.
Age Sarkozy Royal

18 - 24 ans 42 58
25 - 34 ans 57 43
35 - 44 ans 50 50
45 - 59 ans 45 55
60 - 69 ans 61 39
70 ans et plus 68 32

Repris sur Ipsos,

C'est curieux ces courbes en forme de serpent de mer, non ?

***
Je suis du club des vieux, 64 ans, il n'est pas nécessaire d'édulcorer le qualificatif ,il est la simple réalité du temps qui est passé.

J'ai parcouru le forum et je constate qu'il est garni de poncifs et autres affirmations stupides et grotesques.
Les vieux vivent aux crochets des plus jeunes ,les vieux sont idiots et n'ont jamais manipulé un PC,les vieux sont obsèdés par le rendement de leur capital, les vieux ont peur, les vieux .......
Il émane de ces stupidités un sentiment profond de jalousie envers les vieux.Vous vous trompez de cible "les jeunes".
Moi aussi j'ai cotisé 43 ans pour assurer la retraite des vieux d'alors, moi aussi j'ai travaillé sans discontinuité toutes ces années ,et pas 35h !
Par contre c'est exact que nous votons en plus grand nombre car nous savons que seul le vote peut influer sur nos conditions de vie.
C'est vrai que nous ne démissionnons pas devant l'adversité politique et continuons à exprimer nos idées par le vote, tous bords confondus.

A ceux qui ne sont ,pas encore, vieux :VOTEZ ! ! Aucun argumentaire fallacieux contre le vote n'est recevable.

Votre abstention fait le lit de votre adversaire, votre abstention ouvre la porte à tous les extrémismes que vous refusez.
Je suis heureux que Daniel nous propose ce thème de réflexion dans le cadre des Européennes, meme si la situation dépasse de loin ces élections. Les pressés pourront regarder en vitesse une video de Seb Musset sur la question, les studieux téléchargeront les publications de Louis Chauvel, chercheur à Sciences Po, qui a beaucoup travaillé sur ce thème. (il a fait aussi quelques video-conférences)
--
Laurent
Alors voila donc ce que donne votre reflexion du mardi ! mouais et bien je trouvais celle de lundi, à priori, meilleure
comme quoi la nuit ne porte pas toujours conseil
A moins qu'il s'agisse de second degré et alors là je vous le concède c'est assez drôle surtout compte tenu du choix que vous fites en terme d'illustration de votre propos
Le problème n'est-il pas plutôt de donner envie de voter aux jeunes ?
Ce phénomène a été évoqué par Roland Cayrol dans l'émission C dans l'air du lundi 08/06. Il constatait également que, la population européenne étant de plus en plus âgée, le vote "conservateur" ne pouvait que s'accroître...
C. Martzel
Cette chronique m'a vraiment fait penser à ça :

Le complot des vieux
Yes merci Daniel, l'avenir est devant [s]nous[/s], devant eux, je parle des vieux. Nous nous sentons plus concernés par l'avenir que les jeunes de tous âges qui vont le vivre plus que nous. CHerchez l'erreur .... Je pense qu'ils sont trop occupés à leur survie au quotidien pour se précoccuper du lendemain à long terme. La vie pourrie qu'on leur fait en somme. Pas de boulot, pas d'avenir ... pas très florissant, ni folichon en tous cas.... Alors ils pensent que leur vote ne changera rien. Ils préfèrent emmener leurs gosses sur les manèges, quand ils en ont encore les moyens...
Comme l'a dit jchampavere, lors de la dernière présidentielle Sarkozy était majoritaire chez les 25 - je_sais_plus_quoi. Comme quoi, contrairement à ce que certains aimeraient penser, le vote Sarkozy n'était pas qu'un vote de vieux.

Pourquoi personne ne parle du VRAI TAUX D'ABSTENTION? c'est-à-dire celui égal au nombre de personnes ayant votées, divisé par le nombre de citoyens en âge de voter et non privées de leurs droits civiques. Les personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales (car elles n'ont pas faites la démarche) ne sont pas comptabilisées pour le calcul de ce taux.
Le propos de DS, je le rapelle, c'était le silence médiatique sur le fait que les "vieux" avaient voté en surnombre par rapport aux autres classes d'âge.
Pour ma part je pense que c'est un fait sociologique qu'il faut taire, pour la simple et bonne raison, que cela voudrait dire que le suffrage et donc la politique en france n'intéressent plus que les vieux.
Déjà parler d'abstention en dehors des arguments habituels bateaux, (désintérêts des français pour l'Europe, incompréhension des enjeux, sanction du vote personnel...) c'est demander beaucoup voire trop à nos grands analystes politiques médiatiques. N'oublions pas que le vote blanc et l'abstention restent pour les électeurs un moyen de marquer leur mécontentement.
Le ps vient de comprendre que la première claque du 21 avril pouvait avoir un retour violent, Bayrou à force de donner des baffes à tout le monde vient de s'en prendre une méga-belle, Besancenot est derrière le front de gauche qui est pas bien plus vieux que son NPA et face à tout cela qui a voté en masse? Les vieux, qu'on accuse de tous les maux mais qui ont fait là un "recadrage" somme toute parfait parce qu'ils en ont marre qu'on les prennent pour des imbéciles et parce qu'ils veulent enfin une réelle opposition contructive...
Pour avoir voter 2 fois ce WE, et mettre balladée donc dans 2 bureaux de vote (procuration), je n'ai pas eu besoin de voir les sondages, pour comprendre que l'UMP allait cartonner, les vieux étaient là... et les profils UMP aussi.
Sans avoir besoin d'écouter les analyses qui expliquent si bien à postériori, Sarkozy peut savoir exactement aujourd'hui combien de sarkosystes il y a en France, 28% de 40% des inscrits, que ce chiffre lui permette de dire qu'il va continuer sur sa lancée car c'est un plébicite c'est encore autre chose.
Mais pourquoi ne pas ouvrir une autre rubrique "le flaneur du dimanche", car sans attendre mardi, je vous reportais que ce sont surtout les vieux qui ont voté dimanche, et CQFD...comme un bon petit journaliste.

A+
Pour pouvoir suivre sérieusement les affaires de la Cité, les Grecs de l’Antiquité avaient des esclaves et ils avaient le tirage au sort comme mode d’élection. Si le premier aspect n’est heureusement plus de mise, le second par contre n’était peut-être pas si bête. Mais aujourd’hui le vote est un acte de consommation parmi d’autres, de prêt-à-penser ou alors sujet à l’indifférence face à la concurrence des écuries politiques.

Je propose le lien ci-dessous, au sujet de l’abstention :
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RFSP&ID_NUMPUBLIE=RFSP_511&ID_ARTICLE=RFSP_511_0247&FRM=B
Les seules organisations qui ont pointé l'abstention massive des jeunes (et des ouvriers, à ne pas oublier) sont les organisations syndicales qui préparent la journée du 13 juin. Mais pourquoi l'UMP s'inquièterait-elle de cette abstention, puisqu'elle est en tête ?
Fondamentalement, cette forte absentation des personnes du même âge que moi est très préoccupante...
L'abstention des jeunes, je remarque que le gouvernement ne s'en inquiète pas trop,hormis quelques campagnes rabougries avant les élections. Il faudrait voir les budgets alloués aux organismes qui font ce genre de campagne, ça ne doit pas être énorme, comparé aux budgets de la promotion gouvernementale, et d'autres campagnes pour l'alimentation, la santé.
Mare de toujours entendre que les vieux votent de travers. je suis vieille et j'ai voté sans joie et à gauche d'un Ps moribond parce que je sentais que l'abstention ne pouvait profiter qu'à l'uMp. Il y a des vieux qui réfléchissent, j'en connais un certain nombre.
Dites, DS, et si tout simplement les vieux avaient un sens de la citoyenneté que les générations plus jeunes ont perdue ? Qui a empêché les jeunes de voter, Poisson, FatMat ?

Je suis allé voter sans aucun plaisir ni illusion sur la portée de mon vote : j'aurais voté blanc si ce droit était reconnu par la loi. Mais aucun de nos élus n'acceptera de voter une loi qui donnerait aux électeurs le droit de leur signifier clairement que rien de ce qu'ils nous promettent en matière de rasage gratuit ne nous berne.

J'ai donc voté car je sais que le vote est une des caractéristiques de la démocratie.

Précision : je fais partie statistiquement de ces vieux, niveau de la brochette complaisamment exhibée dans l'article (sauf que je ne vais jamais dans ce genre de club). Et, avec tout le respect que je vous dois, je vous em.erde.

http://tinyurl.com/67j7vy
lje ne suis pas complètement pessimiste : les vieux de 80 ans sont d"une tout autre dimension que les "vieux de 65 ans" : entre temps il y a eu les rolling stones, les beatles, l'amour libre, la contestation ; je connais pas mal de gens de l'une ou l'autre catégorie et la première vote pour le repli sécuritaire et les valeurs de sarko ; beaucoup moins pour la 2e.
ne pas mettre tous les + de 60 ans dans le même sac est important !
Un complot des vieux a déjà été révélé à Groland : http://www.youtube.com/watch?v=6ELM0tCmqVc
En même temps, n'est-ce pas toujours la même chose pour TOUTES les élections depuis des années ? : un taux de participation assez élevé des primo-électeurs (18-19 ans) qui manifestent sans doute, principalement, leur curiosité, puis une chute de ce taux entre 20 et 35 ans (guère étonnant quand on sait qu'un travail stable et la propriété de son logement favorisent la participation au vote, deux facteurs plutôt rares chez les vingtenaires et jeunes trentenaires) et un taux de participation de plus en plus élevé à mesure qu'on vieillit, jusqu'à 65-70 ans...
Je ne vois là rien de bien décoiffant. Décevant, peut-être, mais pas stupéfiant...
S'il n'y avait que ça.
Les classes telles que les connaissait Marx s'effacent en France pour faire apparaître deux nouvelles classes sociales: les vieux et les jeunes.
Tout est dit dans ce graphique:
http://idata.over-blog.com/0/24/69/70/ocde3.gif
(évolution relative très défavorable aux 26-40ans et particulièrement favorable pour les 51-65ans)
A partir de là tout s'explique, Sarko président, le succès du travailler plus pour gagner plus ("c'est pas moi qui travaille mais c'est toi qui paies ma retraite"), le succès des campagnes sur l'insécurité (être vieux et privilégié, ça rend parano), la loi Hadopi (la plupart n'ont jamais touché un ordinateur) etc...
Et ça va empirer avec la crise, ils ne vont rien lâcher et se montreront de plus en plus arrogants et dans leurs bons droits. Au final, dans 10ans, les plus vieux commenceront à devenir irrémédiablement aussi pauvres que les jeunes et comme les vieux auront fait la "guerre" aux jeunes la France ne sera plus qu'un champ de ruines.

EDIT: je précise, avant qu'on ne me saute à la gorge, je ne mets pas tous les "vieux" dans le même sac.
Certes, vous n'en dites pas de mal, des vieux...
Mais votre photo, en chapeau d'article, avec cette impayable brochette, a été choisie avec un soin tout particulier, semble-t-il.
Elle parle pour vous !
"Il me semble pourtant que l'on regarde différemment les résultats français de dimanche, si l'on a ce détail en mémoire"
Un autre détail à garder en mémoire : en démocratie représentative, seuls ceux qui votent peuvent espérer voir leur(s) candidat(s) élu(s).
Ca fait plaisir de lire ça. Personnellement, c'est ce qui me frappe dans tous les scrutins depuis la dernière présidentielle : ce sont les plus de 65 ans qui font l'élection. Avec une logique dans l'affaire : protéger le patrimoine et extraire plus de plus-value chez ceux qui bossent pour payer leurs retraites. Les "ceux qui bossent pour payer leurs retraites" votant à gauche et se retrouvant dépossédés de leur choix ! C'est ce qu'on appelle "la modernité".

A la lutte des âges, comme à la lutte des classes, une seule solution : l'interdiction du droit de vote, disons, au-delà de 70 ans.

Jeunes (et pas si vieux) de tous les pays, unissons-nous.
Les minoritaires ont raison parce que la majorité s'abstient... CQFD
Bonne nouvelle! La droite vit sur son erre, comme un bateau tout propulseurs éteints.
Elle vit sur la discipline de personnes pour qui voter est sacré, et pour qui l'image de la droite a gardé par miracle sa droiture passée... Cela ajouté à une espérance de vie corrélée à la place dans l'échelle sociale, qui fait disparaître plus vite les personnes qui votaient à gauche pour défendre leurs intérêts.
En 2007 déjà (je cite de mémoire, mais je ne doute pas que vous me rectifierez si besoin) Royal était majoritaire au second tour dans toutes les tranches d'âge, à l'exception des plus de 65 ans.

Erreur, Daniel ! Les "jeunes actifs" (25-39 ans) avait en fait préféré Sarkozy à Royal.

Au lendemain du 2e tour de la présidentielle, le 15 mai 2007 pour être très précis, je publiais sur mon blog (fermé depuis fin 2007) le billet ci-dessous.

----
Présidentielle 2007 : sociologie du vote au deuxième tour

Nicolas Sarkozy a été élu président de la République le 6 mai dernier par un peu plus de 53% des personnes qui se sont déplacées aux urnes et qui ont exprimé un suffrage. Comment se répartissent ces suffrages dans la population ? Deux études (une d'Ipsos et une autre de CSA) permettent de se faire une idée raisonnable. On s'intéresse ici surtout à la répartition en terme de classes d'âge.

Un coup d'œil sur la pyramide des âges de la France en 2006. On voit clairement la classe “baby boom” entre 1945 et 1975, c'est-à-dire les personnes qui ont aujourd'hui entre 30 et 60 ans. Une autre donnée à garder dans un coin de la tête : ceux qui avait 20 ans en 1968 sont ceux qui en ont 60 aujourd'hui.

L'étude d'Ipsos nous apprend que 55% des 45/59 ans ont préféré Ségolène Royal. Chiffre difficile à recouper avec celui donné par CSA qui n'a pas retenu exactement les mêmes classes d'âge. On peut néanmoins raisonnablement dire que les babyboomers (30/60 ans) ont à peu près équitablement voté pour l'un ou l'autre des candidats. Ce n'est pas le cas de leurs cadets, ni de leurs aînés.

Commençons par le vote des jeunes. En 1995, cette catégorie avait préféré Chirac à Jospin (voir cette étude Sofres). Les 18/24 ans de 1995 qui avait donné 55% de leurs suffrages au président sortant, sont les 30/36 ans de 2007 : Ipsos nous apprend que les 25/34 ans ont choisi le candidat UMP à 57%, en accord avec les 56% dans la classe d'âge 30/39 ans retenue par CSA. Il s'agit là des jeunes actifs qui ont été fidèles à la droite incarnée successivement par Chirac en 1995, puis par Sarkozy en 2007.

Les plus jeunes, dont une grande partie participait à leur première élection présidentielle, ont clairement exprimé leur préférence pour la candidate du PS : Ségolène Royal a été créditée de 58% (selon Ipsos) à 61% (selon CSA) des voix des 18/24 ans. Les images de jeunes militants UMP en liesse devant le QG de Sarkozy et à la Concorde le dimanche des résultats peuvent donc être considérées comme des trompe-l'oeil : ce sont bien les plus de 60 ans qui ont fait penché la balance du côté que l'on sait.

Les scores sont sans appel : 61% entre 60 et 69 ans, jusqu'à 68% au-delà, selon Ipsos, données comparables chez CSA qui donne 63% chez les 75 ans et plus. Les personnes âgées, qui représente environ 21% de la population, et qui sont traditionnellement beaucoup moins abstentionnistes que les plus jeunes, ont donc contribué à dicter leur choix : les retraités, dans leur majorité, veulent clairement une politique qui leur soit favorable. À titre d'exemple, la suppression des impôts sur la succession (une des mesures phares de Sarkozy) n'aura pas été proposée sans arrières-pensées électoralistes...
----
Bonjour,

C'est un "vieux" qui vous parle.
Comme je l'ai dit il y a quelques jours, j'ai longtemps hésité avant de décider de m'abstenir plutôt que d'aller voter… blanc.
J'ai toujours respecté le droit de vote (j'ai voté blanc lors de la présidentielle Le Pen - Chirac). Je crois que c'est un réflexe de "vieux".
Mais cette fois-ci, après l'autisme de nos partis après le NON au référendum pour LEUR Europe, j'ai décidé de m'abstenir volontairement, car le vote n'est plus pris en compte par nos politiques qui n'en font qu'à leur tête.
Au-delà du devoir de voter (c'était dans nos gènes), j'en ai assez de cette Démocratie où les minoritaires ont toujours raison. Mais dans ce cas, ce n'est plus une Démocratie. Donc je ne respecte plus les règles … même en étant "vieux".
Excusez moi Daniel, je n' aime pas le mot vieux. Un jour sans doute le serais-je ? dois-je me le souhaiter ? ! A la vue de la société qui nous est préparée, je doute un peu ! Paradoxe !

En effet dans nos Pays Européens de plus en plus âgés, rien n' est prévu. Nos centres villes perdent leurs commerces, nos hôpitaux se déshumanisent, nos docteurs de villages disparaissent, nos dentistes, nos ophtalmologistes, nos services d' urgence, nos services de proximité etc .......... Nos maisons de retraite malgré leurs couts sont en partie une honte pour notre nation civilisée !

Alors pourquoi ces personnes âgées se rendent aux urnes plus massivement que les autres tranches d' âge de notre société ? Etrange en effet, surtout au vue des résultats sur l' insécurité de notre gouvernement ! Ou alors tous les autres mettent en pratique contraints ou forcés ...............le travail du dimanche ? Voila une étude sociologique qui devrait intéresser au plus haut point tous nos imminents chercheurs ? !
salut,

je veux croire que çà va changer: les anciens vont virer à gauche.

sinon, çà voudrait dire que plus jamais la gauche ne gouvernera....
La semaine passée, un reportage TV - je n'ai plus la source en tête - s'intéressait au Groupe Attac de Jersey.
Une moyenne d'âge de 70 ans à vue de nez.
Un peu plus rejouissif que le goût de rance dont peine à se débarasser la France d'après.
Cette information a été la plus discuté lors de la matinale de France Culture d'hier (notamment par Olivier Duhamel).
Comme quoi certaines rédactions font bien leur boulot. On en parle pas assez mais les journaux de france cul (notamment celui de 22 h) sont d'une qualité assez inhabituelle par rapport au reste de l'offre, le jour où ils vireront tous les chroniqueurs de la matinale (Adler, Autain...) pour laisser la place aux journalistes de la rédaction ou laisser parler l'invité ce sera juste parfait.
...chaque jour qui passe nous rapproche du club...

Du club sarkozyste?
He ben alors, on ne sait plus parler le politiquement correct, ici? Rappelez-vous qu'on ne parle pas des "vieux", mais des "seniors" : Ne dites pas « pauvreté des vieux » : dites « travail des seniors .

Si vous ne tenez même plus compte de ce que vous disent vos propres chroniqueurs, alors....

Ceci étant, c'est vrai qu'on entend pas beaucoup parler de ce paramètre... Même dans les médias qui ont commandés l'étude (en tout cas je ne l'ai pas entendu sur France Inter, faute de suivre les autres)

TMF
C'est peut-être un vote générationnel, notamment en ce qui concerne la "vague verte" dite aussi "Dany boom" : Cohn-Bendit a 64 ans. Combien savent qui il est et/ou qui il était il y a 41 ans chez les 18-24 ans ?
Le 06/06 est aussi l'anniversaire du début de la génération Baby Boomer, cette classe d'âge qui surpasse toutes les autres en nombre, cette classe d'âge qui a ruiné la planète Terre de ses ressources, cette classe d'âge qu'il faudra choyer pour toutes les prochaines élections. Ils ont 65,64,63 ans, la soixantaine, leur préoccupation n'ayant jamais été leur prochain d'un point de vue politique, il serait étonnant que cela change désormais. Mais tout s'accélère. Mais de là à les faire voter écolo!

Si leur vote n'était pas si crucial, il y a longtemps que l'on aurait imposé des visites médicales pour les possesseurs de permis de conduire de plus de 60ans, avec remise à niveau des connaissances.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.