106
Commentaires

Eurêka : taxons Google !

Et hop, voilà un nouveau Satan officiel : Google.

Derniers commentaires

J'ai imaginé depuis très longtemps des taxes rentables comme la taxe sur l'air inspiré (consommation de l'oxygène collectif), très rapidement suivie par celle sur l'air expiré lourdement chargé en CO² (pouaaahhh !) Voici les chiffres pour les cancres qui dormaient pendant les cours de Sces Nat...

Sans parler de ma célèbre TAA (Taxe sur l'Amour Ajouté) brièvement décrite ainsi :

- Taxe à l’Amour ajouté de 30 €uros, payables d’avance à la Trésorerie la plus proche de votre domicile. Tout citoyen convaincu d’avoir forniqué sans avoir acquitté la taxe sera redevable d’une amende forfaitaire de 2.000 €uros (ça fait débander). En cas de récidive : castration !

Si le Gouvernement souhaite me remercier pour mes bonnes idées j’accepterais volontiers le Ministère du Coupage des Roupettes ou, dans l’enseignement, une chaire sur les Libertés Perdues, à la Sorbonne.

Mais finalement tout ceci est folklorique, inutile et trop peu rentable, je propose donc une Loi simple (les usines à gaz ça suffit), efficace et radicale ainsi rédigée :

1) Tout solde créditeur sur un compte bancaire français, qu'il ait été la propriété d'une personne privée ou morale, sera immédiatement viré dans le trou de Bercy, aux bons soins de Madame Lagarde.

2) Tout salaire, ou revenu de quelque nature que ce soit, sera versé directement dans le susdit trou sans passer inutilement par les mains de celui qui aurait du en être le bénéficiaire.

3) Quiconque sera convaincu d'avoir tenté de soustraire son argent à la rapacité de l'Etat en le camouflant à l'étranger sera immédiatement et définitivement affecté à l'entretien et à la création de la voirie publique : on ne saurait être trop sévères avec les ennemis de la Patrie.

4) Si, comme c'est à craindre il manque encore de l'argent pour financer la vie courante les Chinois seront bien aimables de mettre la main à la poche sans se faire prier ni espérer aucun remboursement (ni du principal, ni des intérêts)

***
Si on taxe l'incompétence , Sarko va être ruiné.
Je ne sais pas qui a écrit sur un forum :
"Taxons les cons"
Ça me permet de replacer ma vanne :
Ne pas confondre "incompétence" avec "un idiot flatulent".
Ne l'oubliez pas lorsque vous mettrez votre bulletin dans l'urne.
l'index...
indéxer un contenu, et livrer un contenu sont deux activités différentes.

qu'est-ce qui différencie une revue de presse, le guide michelin et google ?
en fait pas grand chose: il s'agit de répertorier et de hiérarchiser de l'information, par degré de pertinence et de la rendre accessible.

je n'ai qu'un estomac et un budget limité: par conséquent j'ouvre le guide michelin pour choisir où je vais manger durant mon week-end dans le limousin.
est-ce qu'on demande au bibendum de financer la gastronomie française, via la taxe michelin ?

je n'ai pas assez de temps pour parcourir tous les sommaires de tous les quotidiens pour savoir lequel je vais acheter aujourd'hui: c'est pourquoi, j'ai pris pour habitude d'écouter une revue de presse le matin.
est-ce qu'on demande aux journalistes de financer le journalisme via la taxe de la revue de presse ?

accuser google de piller les contenus des autres pour son propre profit, c'est tout d'abord faux.
car à l'instart du guide michelin ou des revues de presse, le service apporté n'est pas le contenu des sites indéxés en tant que tel, mais l'indexation elle même.

lire un guide touristique ne nourrit pas.

... là où ça fait mal...
en plus d'être fausse, cette accusation est stupide.

aucune partie prenante dans ce débat n'irait nier l'interpénétration et les relations de dépendances entre diverses activités complémentaires.
personne ne condamnerait moralement une critique rémunératrice de l'oeuvre de picasso, de kant ou des rolling stones.

quelques-uns, condamnant google sur ce principe, ont pourtant commis ces "coupables pillages vénaux".

alors l'argument phare se réduit à mettre le doigt là ou ça fait mal: le nerf de la guerre.

...pour détourner des (débats de) fonds
la différence principale pointée du doigt entre le bibendum, la revue de presse et google c'est qu'il s'en trouve un qui ne finance pas les caisses de l'état.
nous quittons alors complètement les prérogatives du rapport zelnik pour botter en touche en renvoyant à des problèmes qui ont été soulevés durant les européennes et la crise: l'harmonisation des fiscalités européennes.

projet plus ambitieux que la distribution de bons d'achats aux djeun's.

bons d'achats moins inquiétants pour google que de lui demander de rendre publiques ses algorithmes d'indéxation.

bref, encore un débat qui manque d'envergure, pollué par des arguments fallacieux et démagogiques.
et encore et toujours l'absence d'une politique européenne ambitieuse.
... on taxe les héros des autres !

Franchement, les procès intentés contre Microsoft se sont à peu près résolus de la manière suivante : offrire une version de Windows sans Windows Média Player (version que personne n'achète puisqu'elle est au même prix que les autres et que la plupart des gens souhaitent juste regarder des vidéos, quel que soit le support !)

Bref, l'Europe aura réussi à piquer (voler ?) près d'un milliard à Microsoft dans l'aventure (mais si on retire le salaire des 1001 fonctionnaires atitrés à cette affaire, il n'en reste probablement pas grand chose... -- les avocats des pauvres sont si chèrement payés, ma chère !)

Or, maintenant, c'est Google... Normal : Google réussit et est infiniment profitable ! Oh la toute belle source de revenu !

Du gros n'importe quoi à nouveau. Le gouvernement français se fera quelques millions d'euros sur le dos de Google. Ce faisant, content de ses rentes ridicule, il continuera d'oublier que l'économie du future ressemble à Google, justement, et surtout pas à lui-même.

Quel dérision....
Le Monde, le journal du soir (tant mieux puis que ce canard est devenu un excellent somnifère) écrit dans son éditorial intitulé "Une taxe juste" que les internautes n'achètent plus de la musique. Quelle connerie! iTunes seul, par exemple, frôle le dix milliards de téléchargements légaux, donc payés. Uniquement des andouilles comme Zelnik et co. semblent ignorer ce fait.
Taxons Google et The INQUIRER pour sauver la presse française !
http://www.theinquirer.fr/2008/04/30/taxons_google_et_the_inquirer_pour_sauver_la_presse_francaise.html
N’y aurait-il pas tout plein d’autres idées à explorer avant de taxer et pour finir n’aboutir à rien de mieux ?
Merci Daniel pour cet excellent texte !

Bien tourné, j'ai bien ri :-)

Et adoré votre phrase: "S'il y a une spécialité constitutive de l'identité nationale, c'est bien la production intensive, à flux continu, de grands projets flamboyants, et impraticables." sans cesse vérifiée et où les gens à l'étranger se torde de rire devant ce coq vaniteux monté sur son tas de fumier...
On oublie que Google est un société privée, que rien, si ce n'est les revenus financiers via la pub, ne l'oblige à satisfaire les requêtes des français, à peu près 82% (http://blog.abondance.com/2008/07/etude-google-70-du-trafic-aux-etats.html) des requêtes de moteur de recherche en france passent par Google. D'ailleurs on l'a vu lors des rares pannes de Google, c'est un peu "le jour où l'internet s'arrêta". Sur leur revenus, ils ne font qu'exploiter les défaillances de l'europe en matière fiscale (et ils ne sont pas les seuls, les entreprises du cac40 sont championnes en la matière), c'est à nous de nous entendre sur la fiscalité, "taxer" Google ne sert à rien et risque même d'être contre productif s'ils décident de nous boycotter...
Plutôt que d'inventer une nouvelle taxe ubuesque contre Google, il serait plus intelligent de réfléchir aux moyens de subventionner au niveau européen nos bibliothèques (Lyon, bientôt la BNF ?) pour éviter qu'elles ne soient "obligées" de faire appel à lui pour numériser leurs ouvrages, en s'enfermant dans un carcan juridique relativement scabreux.

Quant à associer Google et liberté, comme on peut le lire ici ou là, cela fait frémir... Daniel, nouveau Satan est sans doute exagéré... surtout nouveau :-)
Parfois j'ai du mal avec ces billets contenant pas mal d'ironie. Par exemple dois-je prendre "Le Monde.fr n'a bénéficié d'aucune subvention depuis 2004" pour une vérité ou pour de l'ironie ? Vu ce qui précède je ne sais pas conclure.
léjeunes" refusant de payer pour écouter de la belle musique trop chère, ...

Ce n'est pas vrai. Les jeunes et les autres ne veulent pas payer pour de la "musique d'ascenseur" la production standard qu'on entend partout, par contre ils sont tout à fait prêts à acheter de la vraie belle et bonne musique. Idem pour les films.
L'idée de la taxe Google semble anglaise et semble être sorti du tiroir le 21 décembre dans toute la presse britannique, peut être suite à cet article du 19 avril qui semble être le plus ancien.
Je vote pour cette idée… « Qu’un site internet de presse demande a être retiré purement et simplement de Google, on verra combien d'internautes il arrivera à toucher… » en la clarifiant :
Pour tous ceux qui pensent que Google fait (ou vole) du pognon en référençant leurs sites, demandent – en commençant par les sites ou autres weblog des umpistes ou ceux plus officielles de l’Élysée – d’être rejetés du référencement Google, et ne plus acheter des liens payants. ils sont dans ce cas auto-critiqueurs de leurs propres arguments…
Plus Google que ça… Tu meurs !

Je suggère même à Google de faire un test en grandeur réelle pendant 15 jours, en ne donnant pas les réponses des sites en .gov.fr (les administrations), et tous ce qui contribuent à la « com’ » de nos politiques.
On verra qui va jeter l’éponge, avec sa google entre les jambes.

Si TF1 et autre cire-pompes ou léches-botte sont aux ordres du Petit Nicolas®, il serait bon de rappeler à icelui que « INTERNET » est au service des citoyens lambdas…
Ses futurs électeurs...?
Des futurs électeurs...!
Regardez le vite dit de 16H45. Ce n'est pas si simple.

A propos, Colin, c'est fiscale l'évasion. C'est la hernie qui est discale.
Google le grand satan qui vole les gentils Français...sérieusement il faudrait penser à faire reprendre du service à la veuve.

Et tout ces imbéciles qui se plaignent de Google, ça leur est arrivé de regarder le traffic que générait pour eux Google news par exemple ? Parce que le lectorat il arrive pas chez eux par magie...et c'est bien ce dernier qui permet de gagner des brouzoufs.

Qu'un site internet de presse demande a être retiré purement et simplement de Google, on verra combien d'internautes il arrivera à toucher...
"Les c.. ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnais" (c) Les tontons flingueurs
C'est expliqué dans cet article :
http://www.taxjustice.net/cms/upload/pdf/WSJ_-_Microsoft_slashes_taxes_in_US_and_EU_through_Irish_subsidiary_-_7_NOV_2005.pdf

Amazon domicilie le chiffre d'affaires réalisé par Amazon MP3 au Luxembourg (il y a des articles qui parlent de ça sur Internet).

Apple domicilie le CA réalisé par iTunes au Luxembourg ou plus probablement en Irlande.

D'autres entreprises sont citées dans l'article : Oracle, Dell...
Ça fait bien rigoler les « Britishs ».
Mais ! Se foutent-ils de notre google ou de notre Président ?
http://news.google.fr/news/search?aq=f&cf=all&ned=uk&hl=en&q=Sarkozy+%2BGoogle
Ce président dépensier n'en a jamais assez. Il a un réel problème avec le fric. Son originalité :créer des taxes à tour de bras et se vanter de ne pas augmenter les impôts. Il a atteint un niveau tel qu'il nous vaut les critiques du monde entier et il continue à auto-célébrer "son génie " dès qu'il ouvre la bouche. A ce jour 32%des habitants de ce pays sont encore contents de lui. Comment est-ce possible ?
Alors qu'on pouvait penser que la betise des dirigeants francais avait atteint toutes les limites de l'humainement possible en 2009 , on decouvre cette annee avec stupeur, qu'ils ont encore de la ressource.

Si le but du jeu est de devenir la risee de la planete entiere, ils ne sont pas loin du but : Gilles Klein dans son vite-dit de 14h16 a ete plutot gentil dans le choix des journaux mentionnant ce projet de genie !
C'est complètement dingue cette carte musique ! Ça vaut l'autre maoïste-ump qui veut nationaliser Internet. Ces gens sont à la ramasse...
Après ce « vite dit », je verrai bien un dessin de Sarko en Inspector Clouseau/Gadget, comme nous le montre ici ce [s]petit[/s] grand comédien petit !
"Sarkozy propose aux jeunes une "carte musique" contre le piratage sur le net"

Je suis consterné. Je pensais qu'avec la loi sur les chiens méchants (enfin l'annonce de...) nous avions touché le fond du néant politique, et que nous ne pourrions que remonter.
Un problème, une taxe.
Finalement c'est vachement simple la politique.
C'est quoi le problème avec l'Irlande ? C'est interdit de baser sa société en Irlande ? C'est un paradis fiscal l'Irlande ? Je croyais qu'il n'y avait plus de paradis fiscaux...
Si c'est "mal" qu'une entreprise paye ses impots ailleurs qu'en France,pourquoi ne pas l'interdire de faire de saffaires en France plutôt que de créer un nouvel impôt ?
Ah, on ne peut pas à cause de l'Europe ? Donc l'Europe c'est si bien qu'on nous l'avait vendu au final ?
A que ! il a raison Daniel ! pourquoi que jauni ! Mon choix à que, à moi, à que, je préfère qu'on rembourse les médicaments. Parce que jauni, a que il peut pas se les payer ! a que les remèdes.
"elle sera, comme sa grande soeur la taxe carbone, retoquée par le Conseil constitutionnel : au nom de quel principe taxer les entreprises "au dessus de 50 millions de revenus", et pas les autres ? Parlons donc d'autre chose."

ce n'est pas certain car en matière d'impot nous ne sommes pas tous égaux puisqu'il y a des tranches et pourtant ce n'est pas anticonstitutionnel. et de quoi dépendent les tranches? et bien des revenus. Donc on peut très bien imaginer 2 tranches pour les entreprises
première tranche: revenus inférieurs à 50 millions
deuxième tranche revenus supérieurs à 50 millions
Dommage que johnny ait rendu l'âme la semaine dernière, il aurait fait un tube avec "Qu'est-ce qu'elle a Google?"
Un enfumage sarkozien de plus, qui se rend bien compte que les élections régionales vont être un fiasco pour le gouvernement, et qui distrait lémédias avec un nouvel os à ronger.
t'as raté ta vie, non ?
qqun pourrais de façon simple (...) expliquer le mode de retribution de google via la pub ?
çà eclairerais la construction de mon opinion à ce sujet, merci
Et si, pour se débarrasser de ce gouvernement de pieds nickelés, on taxait la connerie ?
Ce gouvernement à juste peur d'Internet. Seul espace qu'il ne peut contrôler et qui ces derniers temps le lui rend bien en allant à contre courant de la comm officielle. Alors via Hadopi, la LOPPSI 2, ... nos gouvernants cherchent à reprendre le contrôle sur Internet avec comme arguments fallacieux la protection du droit d'auteur et la lutte contre la pédophilie.

C'est un combat perdu d'avance mais nos dirigeants qui sont conseillés par des "experts" ne comprennent pas ce que l'internaute lambda à lui compris depuis bien longtemps. Internet est de par sa nature incontrôlable et n'est le monopole d'aucun état. La France fait tout par ces propositions imbéciles pour rater le virage numérique et empêcher l'émergence d'entreprises axées sur le secteur du Web et du logiciel libre (cf. DADVSI).

Bref encore une guerre de retard et nos politiques comme les industries du disque, cinéma et autres feraient bien de se mettre à l'heure du numérique plutôt que d'essayer de revenir à l'ancien temps ou l'argent abondait.La solution à tout ces problèmes est la licence globale, une sorte de gagnant / gagnant pour tout le monde. L'industrie musicale et cinématographique toucherait des revenus qui lui échappent aujourd'hui, les citoyens pourraient accéder à la culture à un prix abordable et le piratage sera réduit ce qui facilitera la traque des pirates qui sont nuisibles à la société.
Le rapport Zelnik, attendu depuis plusieurs mois et rendu hier au ministère de la Culture, propose un “plan d'action en faveur de la création sur Internet”. Parmi les mesures phares, une taxe sur les revenus publicitaires en ligne des moteurs de recherche comme Google. Pas sûr qu'elle voit jamais le jour, d'autant que même Nicolas Sarkozy, dans ses voeux aux acteurs culturels, ne l'a pas directement évoquée.
http://www.telerama.fr/techno/une-taxe-google-pour-sauver-la-creation-culturelle,51321.php
« Compte tenu de la taille du marché publicitaire français sur Internet, il est raisonnable de considérer qu’à terme cette mesure pourrait générer un surcroît de recettes fiscales de l’ordre de 10 à 20 millions d’euros par an, acquittés principalement par les grandes sociétés (...) telles que Google, Facebook, Microsoft, AOL ou Yahoo! »

Et pourquoi pas le contraire ?
On paye déjà une taxe – à la SACEM – en achetant un support numérique vierge (Disque Dur ou CD), alors pourquoi pas reverser une taxe à Google qui permet, grâce à ses liens, de promouvoir LA CRÉATION multiculturelle en donnant une VISIBILITÉ non seulement aux MAJORS mais à TOUS les internautes.

Je propose la signature d’une pétition en ligne ;-)
Après avoir salué hier la mémoire d'un noniste, voilà qu'aujourd'hui on déplore le manque d'harmonisation fiscale en Europe... Ki kon veut exactement? Faire la girouette ou avoir un brin de cohérence?
Le coup de la taxe toner est une illustration parfaite de la deconnexion totale de ces gens-la. Ils ont entendu parler du piratage de livres et s'imaginent que ceux qui le pratiquent vont gaspiller leur encre qui se vend a prix d'or (en fait, le precieux liquide coute plus cher que l'or!) pour imprimer les dits bouquins.

Or donc, il m'est arrive de pirater des bouquins, je l'avoue, pour une simple raison: je veux les lire sur mon netbook, mais on refuse de me les vendre. Les editeurs proposent seulement une sale merde enfestee de DRM incompatible avec mon systeme (Linux) et dont le prix est pratiquement identique au prix du livre papier; sauf qu'un livre papier je peux le preter ou le revendre.
Je ne comprends pas trop vos reproches faits à la carte musique.
Peut-être critiquez-vous l'aspect démagogique de la démarche, ou même son inutilité.

Pourtant, ça peut être une idée... Il existe déjà une "carte culture" pour les jeunes, qui permet d'acheter des livres, d'aller au théâtre, etc.

et puis, 24 ans, tout s'arrête toujours à 24, 25 ou 26 ans. Parfois 30 ans. Mais toute votre vie devient deux fois plus chers après 25 ans (ça va m'arriver dans quelques jours.... Ouh ! j'ai peur ; est-ce que je dois faire un emprunt pour faire front ?).
Vous êtes rattachés à la mutuelle de vos parents si vous le souhaitez jusqu'à 25 ans ; vous avez un livret jeune jusqu'à 25 ans ; carte sncf 12-25 (50% de réduction !) ; réduc au théâtre ; gratuité des musées nationaux jusqu'à 25 ans.....
Faites des études, mais à 25 ans, vous avez intérêt à avoir un salaire, parce que la vie devient plus chère...
Oui, mais 24 ans, c'est l'âge limite de la générosité élyséenne, je crois : l'opération "Mon journal offert" (dont j'ai bénéficié, mais je suis arrivée trop tard pour le Herald Tribune et Le Monde, je me "contente" d'un journal local) vaut jusqu'à 24 ans, aussi. Et moi qui viens d'avoir cet âge fatidique, je me sens tout à coup percluse d'arthrite (oui bon je joue toujours au tennis, faut pas pousser).
Mesdemoiselles, on n'affiche pas ainsi son jeune âge sur un site fréquenté par tant de vieux messieurs, ils ne sont pas tous aussi inoffensifs que Juléjim, mais certains sont aussi cardiaques que lui, faites donc attention, merci.

;) yG
CA pourrait être drôle YG, mais rappeler des peurs aux gens, n'est pas le meilleur moyen d'instauration d'un climat de confiance. Elle a peut être pris son courage à deux mains pour écrire un msg, et voilà que vous la ramèneriez à ses peurs...
C'est possible, mais bien que je plaisante sur leur jeune âge, je ne les infantilise pas pour autant.
Je pense qu'elles sauront se défendre, le cas échéant, sinon, je leur prête volontiers mon assistance.
Bon d'accord, vous me direz dans ce cas, qui les protégera de moi...
Je vous répondrai, leur bon goût probablement.

;) yG
voyons, voyons...
Je ne connais pas Delphes personnellement, mais d'après ce que j'ai pu lire d'elle (avec plaisir, d'ailleurs, puisque j'ai l'occasion de le signaler), je crois qu'elle a autant besoin de protection ou de courage pour poster que moi d'aide pour envoyer un revers bien senti à deux mains (entre autres activités périlleuses). Si vous voyez ce que je veux dire ;-)

ps : couvrez-vous bien, le froid resserre les artères et fragilise donc les petits cœurs usés...

et puis, 24 ans, tout s'arrête toujours à 24, 25 ou 26 ans. Parfois 30 ans.

Ce doit être pour des raisons purement médicales.
désolé ;)

Simple coïncidence, certainement

Je crois que Sarkosy a regardé la dernière émission d'@si.
Si le mot "fumigène" peut s'appliquer ici, sur ce type de proposition... alors comment dis-t-on fumigène dans toutes les langues afin de faire savoir au monde "entier" que celui qui lance qui lance de tels propos est ce que l'on appelle aussi un "fumiste"...
Au secours Anne-Sophie !
Taxidermisons les éléphants de la politique…
Ce qui interroge le matinaute que je suis, c'est : Y croient ils vraiment ?
Est ce que la seule motivation de ce gouvernement ne serait pas simplement de forcer le conseil constitutionnel à les bloquer à chaque fois ?

Vous verrez, d'ici un an, la proposition sera de supprimer ce fameux conseil qui est opposé à l'évolution de notre société et de la république en général.
Ils pourraient se préoccuper un peu de la gabegie qui règne en Franskozie plutôt que de vouloir imposer leur point de vue rétréci ? Il me semble qu'il y a des urgences à régler non ?
La carte musique... là les bras m'en tombent. Je suis contente d'avoir été jeune dans les 60's !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.