121
Commentaires

Et un muffin aux olives pour Xavier Niel !

"Alors, il parait que Xavier Niel vous a donné quelque chose ?"

Derniers commentaires

Est-ce ma mémoire qui me trahi ? En tout cas il me semblait Iliad vous avez apporté une aide technique appréciée au moment de la création du site ?
Désolée modo!
...en quatre jours de collecte, nous avons dépassé les 250 000 euros collectés, en additionnant les deux plateformes... Merci à tous !

Et les ceusses qui ont souscrit un abonnement de soutien sur le site d'a@i, ils sont compris dans les remerciments ou ils puent de la gueule ?

--
Et qui fait les muffins?
La recette svp...
Que n'auraient dit ces gens, qui se penchent sur les 1000 euros de Xavier, si l'état avait d'office rayé la dette d'arrêt sur images?

Comment ont-ils eu l'info? Avant de demander confirmation à l'occasion de cette émission?
Enfin demander confirmation...
Poser une question dont on sait la réponse, c'est un genre de prise de pouvoir délectable, la marque d'une emprise dont on veut faire clignoter un voyant, d'où la phrase célèbre, de Winston je crois, "never explain, never complain".

Et vlan, une chronique qui explain qu'on va pas se complain.

CO2 ou pas CO2, il est clair qu'on n'habite pas tous sur la même planète.
Je ne sais pas ce que j'aime le plus sur ce forum. D'un côté, ceux qui nous expliquent que Xavier Niel est un méchant représentant du système français, qui se subdivisent en deux groupes, soit qu'il a pas donné assez, soit qu'il aurait rien fallu accepter de ce salaud de riche qui se fait sa pub. De l'autre, et je crois qu'ils vont avoir ma préférence, ceux qui n'ont pas de mots trop forts pour dénoncer l'état grippe sous et défendre la faute fiscale par une entreprise lorsque celle-ci estime qu'il serait juste d'avoir un abattement.

Parce que ceux qui dénoncent Niel sont dans leur rôle de perroquets habituels, quand ceux qui défendent les fraudeurs n'auraient pas de mots assez durs pour s'attaquer à n'importe quelle entreprise qui aurait obtenu illégalement un crédit impôt recherche, contexte où l'application de la loi est beaucoup plus litigieuse, par exemple.
Mais arrêtez de parler de "fraudeurs", comment faudra-t-il vous expliquer qu'il n'y a pas de fraude dans cette affaire. ASI n'a pas encaissé le différentiel de TVA.
Comment justifiez vous les 40% de pénalité alors ?
Justement, je ne les justifie pas.
Si je peux me permettre, ce n'est pas à Asinus Erectus de justifier ces 40%. Cette pénalité est appliquée par le fisc lorsqu'il estime que le contribuable est de mauvaise foi. C'est donc au fisc qu'il appartiendra de le justifier devant le Tribunal.
Dans le jugement je ne vois pas pour @si une application de pénalités pour manquement délibéré.
Non, @si a provisionné la TVA qu'elle n'a pas donné à l'état, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Ensuite, si je refuse de payer mon impôt sur le revenu mais que je laisse l'argent sur un compte, je serai en fraude.

Enfin, je ne crois pas que l'important soit de savoir si on veut tordre la définition de la fraude dans tous les sens, mais plutôt de constater une certaine hypocrisie de la part de journalistes qui sont bien plus intransigeants avec ceux qui ne paient pas leurs impôts d'habitude. Voire même de constater l'hypocrisie d'un site qui se réclame de ne pas recevoir les mêmes subventions que les autres journaux de la part de l'état, mais qui à côté réclame un abattement d'impôt tout aussi injustifié que lesdites subvention.
Bon, il y a des bornes qu'il ne faut pas dépasser et des bornés qu'il faut passer.
Ah, le chien de garde semble faiblir. Ne perdez pas espoir, vos raisonnements à deux balles peuvent finir par marcher hein.
Bon sang de bazar : ce n'est pas un abattement d'impôt pour asi mais pour vous !!
La TVA s'applique au consommateur final, donc à vous !

Il y a plusieurs taux de TVA possibles (réduit, normal, super-réduit) et selon les époques et les décisions politiques, tel ou tel produit ou secteur se voit appliquer tel ou tel taux.

Par exemple, les produits culturels (dont les livres) ont un taux de TVA réduits en raison de choix politiques quant à leur utilité sociale et à l'idée que les contribuables sont aussi des citoyens.

Je pense que la presse rentre dans cette catégorie. Ensuite il faudrait différencier la bonne et mauvaise presse mais cela ne relève pas du législateur à mon sens (on est en démocratie).
Vous avez le prix ht et le prix ttc
de l'abonnement d'asi???
N'importe quoi. Si l'état dit que le taux applicable était 19.6% et qu'@si a déclaré 2%, dans ce cas précis c'est celui qui a levé l'impôt qui est en tort ici, donc @si. Bref, j'ai payé mes 19.6, et @si en a conservé une partie (flemme de faire le calcul exact) plutôt que de le donner à l'état. Si @si estime que ce qu'elle aurait considéré en applicant le bon taux de TVA était insuffisant, elle pouvait augmenter ses prix.

Quand au fait de considérer les produits culturels, comme les livres ou les places d'opéra comme des produits de première nécessité, j'y vois juste le résultat d'une politique clientéliste qui sait que les artistes, comme la presse, ont un pouvoir de lobbying plus importants que les équipementiers sportifs ou les coiffeurs.
Selon Wikipedia : On qualifie de fraude toute action destinée à tromper. La falsification, la dissimulation, l'adultération sont des exemples de fraude.
Selon Larousse : Acte malhonnête fait dans l'intention de tromper en contrevenant à la loi ou aux règlements
C'est quand même plus facile de se comprendre quand on donne le même sens aux mots.
Dans le cas précis, qui ASI a-t-il cherché à tromper?
L'État. De rien.
Je ne dirais pas " tromper", Freudqo, puisqu'Asi a toujours avoué le conflit, ainsi que Mediapart.
Je dirais qu'il y a eu bras de fer. Mais la dérogation parce que, sur le fond, on aurait besoin d'une presse " alternative" en France, c'est tout sauf un argument juridique.
La faute est formelle.
Si demain je ne paie pas une partie mon impôt sur le revenu, que je le laisse sur mon compte en disant que je le "provisionne", et que j'écris au centre des impôts que j'ai un poisson rouge et mon voisin du dessus un gosse et qu'il paie moins et que je mériterai pareil, j'aurais essayé de tromper l'état en faisant croire qu'un poisson rouge mérite une demi-part. C'est tout.

Ce n'est pas parce que je joins une lettre disant "je veux pas payer" que je n'essaie pas de frauder.
Freudqo, pour moi frauder le fisc c'est faire une fausse déclaration.

C'est tout et ce n'est pas le cas ici.
Je pense aussi qu'Asi ne pouvait gagner, ça ne tenait pas debout, mais cela ne relève pas de la tromperie.
C'est pour cela que les intérêts peuvent être annulés, à mon avis.
Votre avis n'est manifestement pas celui du fisc. Le monde est mal fait.
Le fisc commence toujours comme cela, les remises gracieuses des intérêts se font toujours a posteriori.
Faire une fausse déclaration ? Vous voulez genre dire "éh, on a regardé, pour nous c'est 2,1%" ?
Mentir ou frauder c'est faire une fausse déclaration, effectivement.

La Asi et Mediapart sont rentrés dans un rapport de force avec le fisc, c'est différent.
Euh, si l'état avait considéré qui s'agissait bien d'une fraude, alors plenel et schneiderman seraient également poursuivis au pénal... Et des oranges pour Daniel Schneidermann !
Non, ils n'ont pas payé, et s'ils n'ont pas payé, c'est qu'ils ont déclaré 2%. Encore une fois, si le fisc me dit "vous devez 20% d'IR" et je dis "non, c'est 10" alors qu'il y a une sacré ambiguité et qu'elle est franchement en ma défaveur, et que je ne paie pas, c'est que j'ai tenté de les tromper en connaissance de cause.
Encore vous !

(ce qui m'a toujours fasciné avec beaucoup de gens de gauche, c'est qu'ils préfèrent se taper dessus au nom de je ne sais quelle prétendue pureté ou morale plutôt que de se battre ensemble... A quoi ça rime ? Je ne vois pas trop... Y en a à droite qui doivent bien rigoler... D'ailleurs c'est fait--> voir le matinaute de ce matin).
Il est en effet stupéfiant de suggérer que Daniel Schneidermann a cherché à frauder.
Personnellement, si ce sourçon venait à m'efleurer, non seulement je n'apporterais pas mon obole, mais je me désabonnerais immédiatement.
Si nous sommes abonnés à ce site, c'est bien parce que c'est un des rares lieux où nous avons la conviction de ne pas nous faire entuber et où nous venons en toute confiance, non?
Je ne comprends vraiment pas la réaction de certains abonnés.
Il dit qu'il voit pas le rapport. Ce qui me fascine avec beaucoup d'autres gens de gauche, c'est quand ils m'expliquent que j'appartiens à un "clan", et qu'à ce titre je devrais tout faire pour ce clan et pour abattre l'autre clan, quelque soit la validité de mes arguments et mes principes.
Vous auriez du vous déplacer au tribunal administratif, vous auriez changé la donne.
Abuser de la confiance de quelqu'un : "éh, on a vérifié, la TVA c'est 2,1 pour nous, pas de soucis".
Induire quelqu'un en erreur : Pareil.
Lui faire prendre quelque chose, quelqu'un pour ce qu'ils ne sont pas : "éh, en faite on est un journal de presse écrite, avec une imprimerie et tout"
Faire faire à quelqu'un une erreur de jugement, d'appréciation : "regardez, on écrit des articles tout ça, tout pareil que le monde ou libé, donc c'est bon tranquille".
etc.
Juste pour votre info : lorsque le fisc estime qu'il y a fraude, la pénalité est de 80%.
Dans le cas précis, le fisc semble avoir estimé qu'il y avait mauvaise foi (Il y a mauvaise foi quand l'erreur ou l'insuffisance du contribuable est volontaire, sans qu'il se soit livré à des manoeuvres frauduleuses).
C'est bon, maintenant?
Il existe également la notion de "manquement délibéré", la pénalité est alors de 40%.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31451
Dans ce genre de conflit, l'argent conteste doit être déposé à La Caisse des Depors et Consignations.
En aucun cas, une société, une association, un particulier à le droit de retenir des impôts.
En effet, cet argent provisionné peut être placé et rapporter des intérêts et, de toutes façons, il faut toujours payer et contester en même temps.
La bonne foi se prouve ainsi.
Le seul point positif pou Asi c'est que la loi a changé depuis.
Il y a des chances que vous puissiez demander une remise gracieuse des intérêts et l'obtenir, mais le principal, à mon avis, vous n'avez aucune raison de gagner, une loi n'étant pas rétroactive.
Quant à la différence presse écrite et presse numérique, j'en ai déjà dit deux mots, le coût de l'imprimerie et les pertes d'emploi dans ce secteur justifiaient une tva plus basse que celle de la presse en ligne.
Réclamer la pureté et ne pas payer ses impôts, c'est moralement discutable.

Encore une fois, si vous contestez une contravention, vous commencez par la payer et vous négocier ensuite.
C'est la loi et elle nous concerne tous.
Niel 1000 euro, donc la journée porte ouverte..., a t'il donner avec ou sans contrepartie ? va t-il venir... recevoir un "bienfaiteur" ou opportunité de travail (chronique, interview/emission) ?
Ce matin, parmi les titres de la newsletter du monde.fr :

"Mediapart et ASI lancent un appel aux dons

Les sites d'informations Mediapart et Arrêt sur images (ASI), contraints de payer des redressements fiscaux de respectivement 4,1 millions et 540 000 euros, ont lancé aux internautes des appels aux dons. Tous deux se sont autoappliqué depuis leur création en 2008 un taux de TVA réduit de 2,1 %, au lieu du taux officiel de 19,6 %, estimant que la presse en ligne devait bénéficier du même taux réduit que la presse papier. Depuis, la loi a changé en leur faveur : sous la pression du Syndicat de la presse en ligne (Spiil), dont Edwy Plenel, patron de Mediapart, était alors l'un des dirigeants, le gouvernement a accepté de leur appliquer le taux réduit de 2,1 %, voté par le Parlement en février 2014. Mais pour le fisc, entre 2008 et 2014, les deux sites ont accumulé délibérément les impayés, d'où des redressements déjà notifiés l'an dernier. Leurs recours ayant été récemment rejetés, ils sont maintenant contraints de les payer, même s'ils comptent poursuivre la bataille juridique. Ces montants sont très lourds pour ces jeunes sites qui vivent d'abonnements : Mediapart (110 000 abonnés) a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros pour un bénéfice de 1 million. ASI (26 000 abonnés) n'a, lui, dégagé que 5 500 euros de bénéfice annuel pour un chiffre d'affaires de 900 000 euros en 2014. Ainsi, la rédaction de Mediapart a appelé jeudi 5 novembre les internautes à le soutenir sur la plate-forme J'aime l'info, qui offre une déduction fiscale de 66 %. ASI a, lui, lancé deux campagnes, l'une sur la plate-forme participative Ulule, où il s'engage à rembourser les internautes s'il obtient gain de cause, l'autre sur J'aime l'info. En quelques heures, chacun avait déjà recueilli plusieurs dizaines de milliers d'euros : lundi, Mediapart avait déjà récolté environ 280 000 euros, ASI, avait recueilli 140 000 euros sur Ulule et 100 000 sur J'aime l'info."


Alors alors DS pardon qui ?
Peut être que Monsieur Niel n'aime pas spécialement les muffins aux olives.
Peut être qu'il choisit Ulule plutôt que J'aime l'info parce que, pour choisir cette dernière, il faut payer des impôts.
Pour la plupart des gens qui ont donné, à leur mesure, cela constitue un réel effort. Monsieur Niel fait une aumône de crevard au regard de ses moyens. Il se paye une pub d'enfer pour 1000€ ! Indécent et insultant. Dénoyautées les olives et les noyaux pour un autre usage !
Mais qui pourrait vous verser ce montant exceptionnel de 100 000 euros, qui ne soit pas un riche bénéficiaire du système que vous êtes censé contester ?
Déjà que vous semblez peu apprécier que Niel vous en offre 1000...
Bonjour
Je souhaiterai me joindre à la souscription mais lorsque je me connecte sur le site j'aime l'info via le lien indiqué je me retrouve avec une fenêtre flottante comportant des champs que je remplis je le pense correctement et lorsque je valide, la fenêtre se maintient et on me dit que ce compte n'existe pas et impossible d'atteindre le formulaire d'inscription comportant en particulier mes coordonnées bancaires…
Que se passe-t-il ?
"Et si le capital a vocation à s'ouvrir un jour, comme nous le disons depuis le début, c'est à l'équipe du site. Point final. "

BRAVO!

néanmoins, nonobstant, quoique,il n'en reste pas moins que, en tout état de cause et toutes choses étant égales par ailleurs, moi, modeste abonné pauvre , retraité et de mauvais esprit, je m'interroge parfois sur la valorisation salariée et les possibilités d'évolution, ainsi que sur les conditions de travail, des valeureux membres de l'équipe d'ASI, dont le dévouement n'est évidemment pas mis en cause.
Mais je n'échangerais pas Daniel même contre une tonne de muffins aux olives dénoyautées.
...mais pas de muffin aux olives pour le petit retraité lambda, anonyme et modeste, fidèle mais pauvre...
Le mec, il donne 1000€ de soutien, on le traite de radin. Il n'aurait rien donné, on ne le traiterait que de milliardaire, mais @si aurait 1000€ de moins d'aide. Elle est où la logique là-dedans ?
Schneidermann a le droit de demander une aide financière à ses abonnés, surtout qu'en cas d'appel gagné il la rendra. Il n'y a pas qu'@si qui bénéficie des 2.1%, les abonnés aussi, non ?
Et Daniel prit honteusement la première photo trouvée sur google image, après avoir tapé "muffin olives".
#LesDélicesDeMélanie
Et si on n'a pas pris d'abonnement de soutine, on a quand même droit à la recette des muffins aux olives ?
Une petite info: ce matin la Première (chaîne radio de la Radio Télévision Suisse) a fait passer l'info des déboirs de Médiapart et d'ASI dans leur matinal.
Daniel !!!! David ? touTES les personnes qui ont signer là tribune sont Des LANCEUSES d alerte , ça suffit la misogynie , çe sî t 3 femmes et vous osez parler de David , ca vous tue que çe ne soie pas des mecs alors ont masculinise . Pas étonnant qu on en soie la quand le seul racisme qui est vu est celui entre mâles de classe sociale différentes , vous pensez qu on sauvera le climat en humiliant, effaçant le féminin , qui met au monde , élève , et nourrit la planète , et meme maintenant que nous avons des postes à responsabilités , dénonçons la fraude , ça ne vous suffit pàs Daniel pour nous reconnaître et arreter d utiliser le masculin pour définir le courage ... réal le bol , tier ne demande que de la peur , donner la vie elle demande du courage , merci de vous en rappeler , sinon notre democratie machiste va devenir comme vous autre excluante , et vous en serais avec vos articles tendencieux en partie résponsable . comme d avoir laissé É Todd dire qu ils fallait des quotas pour les mecs par çe qu ils réussirent moins bien le Cole que les filles .... c était un moment incroyable , quand le type viens nous parler des cathos zombies , avec qui il partage tout comme vous une vision bien masculine du monde , et vous compter le sauver avec seulement les hommes ? Chez les justes il y avaient beaucoup de femmes , mais on film la liste de Shindler et on oublie certaines femmes qui ont sauvé lus de personnes que lui ..
Toujours amusant de s'imaginer comment @si traiterait n'importe quel entreprise qui ferait du lobbying et utiliserait sa communication pour que ses produits soient vendus avec une TVA à 5,5%, quand bien même il est évident que de tels produits ne rentrent pas dans le cadre.

Oh, je vois bien l'argument du c'est pas juste les autres journaux ils ont une TVA à 2,1 et même que l'état il y a reconnu. Mais cette situation est tellement anormale dès le départ qu'il n'y a pas grand chose de bien à penser de ceux qui veulent leur part du gateau.
[quote=DS]Comme notre site, le phénomène des lanceurs d'alerte est né de la révolution numérique. Comme nous, c'est en empoignant les leviers numériques que ces David ont réussi à bousculer les Goliath des pouvoirs installés. Comme nous, ils dérangent.

Vous dérangez tellement que Xavier Niel, ce dangereux anarchiste, vous soutient.
Je sais que pour récolter du pognon, il faut subjuger le prospect, mais Il va pourtant falloir redescendre sur terre à un moment.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.