90
Commentaires

Et pendant ce temps, climatoscepticisme décomplexé sur Fox News

Ils ne croient pas une seconde aux chances de réussite de la Cop21, organisée à Paris du 30 novembre au 11 décembre, et ne se gênent pas pour le dire : ce sont les medias conservateurs américains, Fox News en tête. Persuadés que ces deux semaines de discussion seront inutiles, et que le monde a, de toutes façons, d'autres chats à fouetter, ils n'hésitent pas à crier, haut et fort, leur climatoscepticisme depuis le lancement de la COP21. Revue de presse.

Derniers commentaires

Beau texte d'Eric Chevillard:
http://www.franceculture.fr/emission-fictions-la-vie-moderne-parlement-sensible-45-rapport-parlementaire-2015-12-03
Et très chouette documentaire sur Arte ce matin.
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/clim-arts,94689496.php
C'est bien l'emploi de "acidifier" qui conduit à imaginer que les coquilles sont "rongées par l'acide"
si les coquilles sont faites pour vivre dans un environnement à pH 9, et que le pH passe à 8 (le milieu s'est donc acidifé, mais son pH n'est pas devenu acide pour autant), alors la coquille va se dissoudre. Donc la réalité est là, et le fait que vous avez une conception fausse du terme "acidifier" ou que vous soyez dans le déni de ce que ça signifie réellement, n'y change rien.


Oui, le problème en Afrique est principalement dû à la déforestation, j'avoue (^_^) ! Ceci étant la principale préoccupation de la COP21 est bien la limitation des émissions de CO2.

C'est vous qui déniez le fait qu'une cuisine puisse être "exemplaire" en utilisant du bois, avec l'argument que ça pollue et qu'en Afrique on pousse à diminuer la consommation de bois. Ce à quoi je réponds que vous confondez les deux problématiques et que votre raisonnement ne tient pas

le bois est certes "renouvelable" ... dans une certaine mesure imaginez 63 millions de personnes se chauffant et cuisinant au bois,
Renouvelable n'a jamais signifié "illimité". Aucune ressource n'est illimitée, dans un temps donné. Personne n'a dit qu'il fallait que tout le monde utilise du bois. Argument fallacieux.


les émissions rapportées aux calories produites sont supérieures à celles du charbon "correctement utilisé".

Le charbon n'est pas renouvelable, c'est une ressource fossile

en fin de compte ce n'est pas la repousse qui arrivera à compenser les émissions de CO2.
Le calcul est complexe en effet, mais ni vous ni moi ne faire le bilan exact de l'utilisation des diverses énergies. Bilans en terme de prix, pollution, possibilité technique, soutenabilité, etc etc.


Donc vous ne faites qu'exposer vos croyances, votre opposition, votre refus, votre déni des urgences écologiques et climatiques, en mélangeant un peu tout, et en utilisant des arguments fallacieux.
Je ne peux pas résister : coup sur coup à quelques minutes d'intervalle

- Journal de FR3. Exemple des dangers de l'acidification des océans : les coquilles des coquillages sont rongées par l'acide.

Très fort ! Il faut sans doute rappeler à ces messieurs dames que l'océan est alcalin (le contraire d'acide) et que ce qu'on appelle "acidification" est en réalité une "neutralisation". Cela déséquilibre les écosystèmes et pose sans doute nombre de problèmes, mais cela ne ronge certainement pas les coquilles !

- Journal d'Arte : Présentation d'un foyer "exemplaire" par l'abandon de l'électricité et du gaz, là on se chauffe et cuisine au bois !!!!

Le bois n'émettrait plus de CO2, première nouvelle ! Ni d'ailleurs de fumées emplies de particules, de dangereux monoxyde de carbone ... A l'heure ou des équipes de scientifiques et de bénévoles parcourent l'Afrique pour inciter les habitants à abandonner la cuisine au bois tout en distribuant gratuitement de petits fours solaires (voilà une utilisation astucieuse de l'énergie solaire) prêcher pour une des pires solution devrait être puni !

Tout ça au prétexte de "sauver la planète" qui n'en a rien à f.. aire, ou encore "sauver le climat" qui ne s'en sent pas plus concerné. C'est nous que nous voulons sauver, notre confort, notre mode de vie, alors arrêtons de jouer les bons samaritains.

Il est temps pour les journalistes de retourner sur les bancs de l'école (primaire) au lieu de nous gaver de ces élucubrations
- Le changement climatique est très lent et -pour l'instant - peu perceptible. Ses effets les plus visibles actuellement se situent aux latitudes élevées (en se rapprochant des pôles) ou en altitude (les glaciers). Certains phénomènes comme la montée des eaux ne sont pas évidents car par endroit la mer se retire. De même, si on parle des espèces se déplaçant, cela va dans les deux sens et pour un ensemble complexe de raisons : ici, dans le sud de la France on voit arriver des espèces végétales (certains types de chêne par exemple) et animales (sanglier) venant du nord. La raison principale semble être la lutte contre le feu (qui était endémique en zone méditerranéenne).
- Les médias et les "écologistes" usent et abusent du "climatique" pour tout expliquer dans un simplisme désolant .

- - On n'y parle plus de "catastrophes naturelles" mais de "catastrophes climatiques" (qui seraient dues au changement climatique) ce qui est démenti par les météorologues comme par les géographes.

- - Il n'y a pas - aujourd'hui - de "réfugiés climatiques" pour la raison ci-dessus. Si on prend l'exemple (trop) emblématique et souvent répété des îles Kiribati, les experts contredisent les affirmations - très "politiques" en fait - aussi affolantes que mensongères aussi bien des organisations (voire des états) que des médias. De même la surface du Bangladesh augmente et non pas diminue.

- - Si la montée moyenne des eaux est avérée, elle est loin d'être généralisée et par endroit le niveau des océans baisse.

- - Organisations "écologistes" et média mélangent allègrement constats scientifiquement avérés et descriptions apocalyptiques fantasmatiques.
- - Le mélange par ces mêmes organisations écologistes, ONG - et "personnalités" médiatiques - qui donc mettent le "climatique" à toutes les sauces, des problèmes climatiques bien réels avec une propagande aussi mensongère qu'anti-scientifique à propos des pesticides, des OGM, des ondes électromagnétiques, des vaccins, du nucléaire, des énergies, du bio, de l'eau, du progrès en général, ... la liste serait trop longue qui rend leur discours pour le moins suspect, surtout quand leurs "solutions" font fi, des données scientifiques, techniques et économiques.

Rappelons que :
# tout est chimique
.
# 99,99% des perturbateurs endocriniens absorbés sont naturels (interdisons en particulier le soja).

# Aucun effet néfaste n'a pu être mis en évidence dans les OGM étudiés alors que les aspects bénéfiques sont volontairement écartés.

# Les personnes dites "électro-sensibles" se sont révélées incapables de déceler la présence ou l'absence d'émetteurs à proximité.

# Prétendre "qu'on manque d'eau" et qu'il faut l'économiser en France ne peut s'adresser qu'à des personnes crédules : Ignorez vous qu'il existe un "cycle de l'eau" ? : que vous preniez une douche ou un bain ou que vous utilisiez de l'eau de toute autre façon, cette eau n'est pas détruite, elle repart dans le circuit pour, une fois épurée, alimenter d'autres usages avant finalement de repartir dans une rivière, à la mer ou une nappe phréatique pour être réutilisée, ou au pire, dans le cas de l'arrosage, elle s'évapore pour retomber en pluie ailleurs. Oui on manque d'eau, là où dans le monde, on a toujours manqué d'eau

# Consommer "local", le type même de la fausse bonne idée : Un cargo déplaçant une cargaison sur 20 000 km pollue moins que des milliers de personnes utilisant des milliers de voitures pour faire chacune des circuits de dizaines, voire de centaines de kilomètres pour se procurer les mêmes produits auprès de différents producteurs (quand ceux-ci existent). Ce qui est possible dans certaines conditions devient fantasmatique à grande échelle.

# Aucun avantage nutritionnel ou gustatif n'a pu être trouvé aux produits "bios" dont la quasi totalité des gens ignorent qu'ils utilisent autant, voire plus, de produits de synthèse parfois plus dangereux que les pesticides qu'ils dénoncent (plus de 400 "produits chimiques" sont autorisés en agriculture biologique, dont certains, comme le cuivre, particulièrement dangereux). Oui, ils polluent, et ils tuent aussi : en Allemagne des centaines d'intoxications et plus de 50 morts.

# Comment peut-on prétendre que les "petits gestes" individuels auront un impact global sur l'environnement ? En réalité cet impact est insignifiant. Imaginons un instant que la France soit totalement "décarbonée", par quelque coup de baguette magique, transports, chauffage, électricité ne rejettent plus un atome de carbone. L'impact au niveau mondial sera une diminution de 0,9% des émissions de carbone !

# Etc, etc, etc ...

La nature fantasmée par les écolos - une sorte de jardin d'éden - n'existe pas. Il n'y a plus de "nature sauvage" sur terre depuis très longtemps à l'exception des pôles et de certains sommets montagneux. Même la forêt amazonienne est une création - involontaire - de l'homme (et elle n'est pas "le poumon de la terre"). En France la nature est domestiquée et façonnée par les hommes depuis des millénaires. Nos "zones humides" : Camargue, Dombes, Sologne, ... sont des créations humaines.
Il serait temps de s'interroger sur l'honnêteté et les objectifs réels des organisations et personnalités militantes (et non "indépendantes" ni "citoyennes"), ainsi que leur mode d'action (méchant lobbies et gentils groupes de pression ???). Leurs finances des plus opaques, leurs liens avec de grandes entreprises, de grands groupes financiers, de distribution, ... De même pour les "lanceurs d'alertes" autoproclamés.

Leurs "solutions" : Exclusivement solaire ou éolien pour l'énergie, à l'exclusion de tout le reste.

Et cela alors que la "vertueuse Allemagne" constate (Bundestag) que leur coût et leur difficulté ont été considérablement sous-estimés. Et ce dans un pays où le prix de l'électricité est presque le double de celui en France et augmente bien plus vite, où une installation offshore d'éoliennes reste à l'arrêt après avoir coûté une fortune car les gens ne veulent pas des lignes à haute tension qui permettraient de l'utiliser !!! Où la production de CO2 est elle aussi pratiquement le double de celle de la France (et à tendance à augmenter) Où l'abandon - idéologique - du nucléaire fait que ces sources d'énergie le remplacent tandis que le charbon et le gaz restent au même niveau.
Hier FR3 nous présente l'Espagne comme fournissant la majorité de son énergie par l'éolien.

1) C'est faux, c'est encore le charbon qui reste la principale source.
2) Ne nous précise pas qu'il s'agit de la puissance installée et non de la production réelle (qui culmine à 21 - 22% suivant les conditions météorologiques).
3) Et que cette production, qui a lieu quand Eole le veut bien, ne correspond même pas forcément aux moments où on en a besoin ce qui fait qu'une partie est exportée, à perte.
4) Qu'encore une fois l'électricité y est très chère et ce sont des centaines de milliers de personnes qui n'arrivent plus à payer.
Quant au solaire, qui utilise des matériaux rares et extrêmement polluants, comment ose-t-on appeler ça une énergie "propre" ?
Et n'oublions pas qu'il faut fabriquer ces éoliennes et panneaux solaires ... à grand renfort de carbone !

*******************************************
Si nous voulons débattre sérieusement de solutions à nos problèmes environnementaux il est nécessaire de les débarrasser de toutes ces scories idéologiques véhiculées par des groupes dont le totalitarisme des moyens proposés (contraintes, interdictions, châtiments voire génocide) et le refus de toute discussion en font des organismes sectaires et anti-démocratiques dont l'idéologie se rapproche plus de celle de l'extrême droite conservatrice, réactionnaire et totalitaire que de la gauche.

Il faut arrêter de présenter un présent et un futur apocalyptiques en oubliant que nous vivons mieux que nos parents et nos ancêtres et que nous sommes incapables de prévoir les changements sociaux, économiques, technologiques et matériels qui pourront avoir lieu sur une durée séculaire. Le plus surprenant serait qu'il n'y ait aucune surprise.

il faut arrêter de prétendre qu'on pourra "contraindre" des pays comme les Etats-Unis, la Chine, l'Inde, ... Ou qu'il est normal d'exiger des plus pauvres de se passer de notre confort, nos moyens, ...

Il faut arrêter d'agiter le spectre de la peur
à tout bout de champ, ce qui fait le jeu des extrêmes, tout en immunisant les gens contre ce type de discours.
Il faut avoir un discours positif, développer des solutions qui améliorent la vie des gens et non la pénalisent.

Un exemple : En France c'est la circulation automobile qui est le plus gros producteur de CO2. Au lieu de taxer, de pénaliser, développons des transports en commun plus efficaces et plus pratiques, insistons sur le transport ferroviaire ou par voie d'eau, développons des moteurs consommant moins et donc polluant moins, optimisons les voies de circulation, etc ...

Références

I] Sites

Global integrated drought monitoring and prediction system : Scientific Data
http://ecologie-illusion.fr/index.html
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article134
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2139

Ondes électromagnétiques :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?rubrique55
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1155
http://imposteurs.over-blog.com/article-electrosensibles-et-electoraux-sensibles-54257097.html
http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/decryptage-ondes-electromagnetiques-l-argumentaire-des-associations-passe-au-crible

OGM :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article576
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2232
http://imposteurs.over-blog.com/page-723396.html
http://imposteurs.over-blog.com/2015/11/la-diversite-intellectuelle-vue-par-les-anti-ogm.html
http://alerte-environnement.fr/2015/02/17/ogm-pour-en-finir-avec-les-mensonges-les-approximations-et-les-non-dits%E2%80%AF/
[url=http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2370]http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2370Une idéologie de la bien-pensance plutôt que les faits

Pesticides :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2108
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2120
http://imposteurs.over-blog.com/article-la-communication-toxique-de-generations-futures-par-wackes-seppi-97312601.html
http://seppi.over-blog.com/2015/10/plus-de-la-moitie-des-pesticides-utilises-par-les-agriculteurs-californiens-sont-des-matieres-actives-approuvees-pour-l-agriculture

(DDT)
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2271

Le bio :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article692
http://seppi.over-blog.com/2015/10/les-relations-d-affaires-entre-bio-et-ong-et-recherche-militante-et-commission-europeenne.html http://seppi.over-blog.com/2015/09/les-20-principales-raisons-de-ne-pas-nourrir-votre-famille-avec-des-produits-biologiques-1e-partie.html
http://seppi.over-blog.com/2015/09/les-20-principales-raisons-de-ne-pas-nourrir-votre-famille-avec-des-produits-biologiques-2e-partie.html

Alimentation et cancer :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1012
http://www.agriculture-environnement.fr/dossiers/sante/article/soja-la-fin-d-un-mythe

Nucléaire :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1797
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article151
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1281
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1793
http://imposteurs.over-blog.com/article-14852023.html
http://alerte-environnement.fr/2012/11/12/nucleaire-le-debat-selon-les-ecolos/
http://alerte-environnement.fr/2014/06/11/sortie-du-nucleaire-un-cout-de-quelques-centaines-de-milliards/

Ecolos :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2240
http://imposteurs.over-blog.com/article-19041283.html
http://imposteurs.over-blog.com/article-13116217.html
http://seppi.over-blog.com/2015/07/lobbying-a-bruxelles-quelques-realites-inconvenantes.html
http://alerte-environnement.fr/2015/06/10/generations-cobayes-ou-generations-ecolobusiness/

Scientifique :
https://latheierecosmique.wordpress.com/

II] Livres

Le fanatisme de l'apocalypse : Pascal Bruckner
Les prêcheurs de l'apocalypse : Jean de Kervasdoué
Ils ont perdu la raison : Jean de Kervasdoué
OGM la question politique : Marcel Kuntz
L'écologie est-elle encore scientifique ? : Christian Lévèque
La nature en débat : Christian Lévèque
Quelle transition énergétique : Henri Safa
A qui profite le développement durable : Sylvie Brunel
Comment déjouer les pièges de l'information : Henri Broch
La démocratie des crédules : Gerald Bronner
Petit cours d'autodéfense intellectuelle : Normand Baillargeon
Complocratie : Bruno Fay
The Good old days, they were terrible : Otto L. Bettman

Pesticides naturels et pesticides artificiels

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2120

Presque 99,99 % des produits chimiques ingérés par les êtres humains sont naturels. La quantité de résidus de pesticides synthétiques retrouvée dans les engrais est négligeable, comparée à celle des pesticides naturels produits par les plantes elles-mêmes. 99,99 % des pesticides que les êtres humains ingèrent avec leur alimentation sont naturels : il s’agit de molécules chimiques produites par la plante elle-même pour se défendre contre les moisissures, les insectes et les autres animaux prédateurs. Chaque plante produit différent types de tels produits chimiques. Nous avons estimé qu’en moyenne un Américain ingère environ 1500 mg de pesticides naturels par an, soit environ 10 000 fois plus que les 0,09 mg de résidus de pesticides de synthèse consommés durant cette même période.
Seule une petite proportion de pesticides naturels a été testée sur des rongeurs, et 37 sur 71 se sont révélés cancérigènes. Ces pesticides naturels, cancérigènes chez les rongeurs, sont omniprésents dans les fruits, les légumes, les épices
Fervent lecteur d'@si (car les croyant indépendants), je constate de plus en plus à ma plus grande tristesse que même @si n'est pas impartial face au débat sur le climat et se positionne clairement en faveur du discours alarmiste du réchauffement, vaste supercherie et manipulation imposé par les gouvernements occidentaux pour terroriser les peuples et crée des nouveaux impôts. Tel cet article et de nombreux autres, @si moque les climato-sceptiques... @si semble embrasser la nouvelle religion mondiale tels des moutons ne sachant pas faire le discernement des discours de nos "représentants" relayés par la presse traditionnelle. Chauvinisme, parce que la COP 21 est à Paris? Boboïsme écologique embrassé par les "alternatifs" dont @si se réclame?... J'attends de voir, mais mon abonnement est sur la sellette.
Et la fonte (avérée, mesurée et relativement récente) des glaciers, c'est pas un argument ?

Idem pour les disparitions ou déplacements géographiques d'espèces animales ou végétales (encore une fois, phénomène récent), c'est pas un argument ?
Bon, finalement, je suis d'acord avec Fox News : prétendre connaitre la température de la planète dans 100 ans est d'une arrogance extraordinaire. Si la météo pouvait prévoir le temps au dela de neuf jours, cela serait déjà une avancée extraordinaire...La climatologie est une science jeune et nous manquons de recul pour juger de son efficacité, mais au nom du principe de précaution (on n'est pas sur du pire mais on va faire comme si cela pouvait (peut-être, problablement,etc..) se produire) prendre des mesures qui risquent de plonger le monde dans la récession industrielle et économique.

Cela m'ennuie d'être d'accord avec les ultras-conservateurs américains, c'es pas vraiment mon genre d'amitié politique.

Tiens, par exemple je suis d'accord avec Mélenchon sur la conduite à tenir vis à vis de la Russie et de la Syrie. Crotte, on me dit que le FN a la même position...Lost in translation ? A qui se fier ?

Inutile de m'insulter en réponse. Argumentez...
La montée des eaux (quelques dizaines de cm) n'est pour le moment pas évidente pour tout le monde. Celle de la température commence à devenir perceptible, notamment pour ceux qui sont un peu observateurs.

Par contre ce qui saute aux yeux, c'est la montée générale de la connerie.
Et en plus de la connerie malfaisante: Aveuglement climatosceptique, enfermement djihadiste, montée des partis xénophobes.

Il est de plus en plus évident que certains médias (en général commerciaux) ont un rôle plus qu'actif dans la propagation de ces catastrophes intellectuelles, et que le monde médiatique, compte tenu de sa structuration, des effets de concurrence et du mimétisme qui s'ensuit, est en grande partie contaminé par cette ascension de la connerie.

Comment penser que ça ne finit pas aussi par déteindre sur le cerveau des dirigeants ? Ou bien peut-être y a-t-il dans le preocessus d'arrivée aux postes de pouvoir un système sournois de sélection d'une plus forte proportion de cons?

Ce spectacle est réellement affligeant. Que faire ???

A quand un sommet de Pétaouchnok contre la montée de la connerie la création d'un deuxième GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution de la Connerie) et des successions de COP pour tenter d'y faire barrage ?
"Virage éco", "Marché du siècle"...

Voilà, on en est là : le triomphe du "greenwashing", des pollueurs mécènes de l'environnement, des petites inventions sympa genre "douche qui recycle l'eau", l'injonction aux "petits gestes individuels"...

Mais surtout, surtout, ne pas mettre en cause la sacro-sainte croissance et la (divine) expansion de la population mondiale : allez, encore quelques milliards d'habitants, c'est possible, avec les OGM et le nucléaire...

Quoi ? Qu'est-ce que vous dites ? Espaces sauvages ? Maintien de la biodiversité ?

Misanthrophe, va ! Malthusien !

L'Homme s'adaptera, c'est tout, seul au monde avec les rats et les scorpions (vous voyez, y'en aura toujours de la biodiversité...)
et pour la propagande gouvernementale et servile des medias français en faveur de la COP21, rien ?
On vous laisse Fox News et les presentateurs Météo si vous préférez
On a donc le choix entre la propagande climatosceptique de fox news et la propagande progouvernementale de tous les grands medias français.
Dites Nikko, si votre exigence en matière de journalisme se limite à ça, à quoi bon payer un abonnement à ASI ?

Pour être honnête, je me pose la même question.
Si ASI préfere s interesser à Fox news dont les scores d audience auprès du public français doit nécéssiter le recours aux nombres décimaux, plutot qu à la participation active des media français à la communication gouvernementale, il me semble que quelqu un ne fait pas son boulot.

Un exemple : "Beau travail COP21", émission sur France TV dont le titre décidé bien avant la COP montre qu on savait à l avance que ce serait du "beau travail", c est de l info ou de la com ?

C est tellement plus facile de dénoncer les défauts chez les autres, en particulier Fox News dont la kolossale finesse est légendaire.
Quels cons ! Ils risquent de manquer le marché du siècle !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.