54
Commentaires

Espionnage de Fakir : aucun écho dans Les Echos

Commentaires préférés des abonnés

Dans notre pays :


Fait pas bon être journaliste engagé

Fait pas bon être journaliste

Fait pas bon être

Fait pas bon

Je sais bien que ça n’a rien à voir, mais pourquoi ce relatif silence sur ce qui arrive à Julien Assange. Pourquoi les journalistes ne se mobilisent pas davantage. Et si cela avait été  la Russie qui lui promettait un tel châtiment….

Mouais, boff, y a tout de même plus flagrant, comme preuve que la presse est aux ordres de ses patrons, et tous les jours et sur toutes les chaines et dans tous les journaux. Quand aux méthodes de Arnault, rien de très surprenant, ce genre de pratiqu(...)

Derniers commentaires

Bonsoir,

Je suis également abonné à Mediapart. Et j'ai eu l'info lundi soir. Donc, j'ai écouté les premiers journaux de la matinale de France Inter le mardi à partir de 5h30. Rien. Il n'y a que "Par Jupiter" et leur sketch de fin d'émission qui ont relevé cette énormité. Comment ce fait -il qu'une telle info ne fasse pas le tour des rédactions des radios et des télés: c'est affligeant..

Barbouzerie !

Je résume: Monsieur Ruffin a casé sa meuf a un poste clé de son canard. 

Voilà ce qu' a su détecter et rapporter en toute discrétion, (ce que tout le monde savait) le laborieux travail de l'équipe de bras cassés (espions professionnels) de monsieur Arnaud, les quels, ont immédiatement transmis copie (egalement en toute discrétion) de leur rapport aux barbouzes collègues qui œuvrent eux pour le compte d'un autre canard.

Ils ont été payés deux fois, voilà la vraie info.

Mouais, boff, y a tout de même plus flagrant, comme preuve que la presse est aux ordres de ses patrons, et tous les jours et sur toutes les chaines et dans tous les journaux. Quand aux méthodes de Arnault, rien de très surprenant, ce genre de pratique est un grand classique. Ce qui l'est vraiment, surprenant, c'est que ça ait fait l'objet d'un article dans la presse. Mais bon, il s'agit de Mediapart dont c'est le gage de l'indépendance et qui est un fin limier. 


Et sinon, y a une boite de bus ici en Essonne dont la moitié des chauffeurs sont en grève depuis plusieurs jours pour réclamer des mois d'arriérés d'heures supplémentaires impayées. Et bien l'autre soir (ou le matin, je sais plus), les grévistes qui étaient au dépôt de bus sur le piquet de grève, ils se sont fait tabasser à coups de batte (de fer, je crois) par des nervis cagoulés qui les ont matraqués façon pêche au thon. 


Alors certes, on a pas les preuves formelles que le commanditaire de ce petit massacre soit le patron de la compagnie, mais tout ça pour dire que les méthodes des patrons, pff,  bon, voilà quoi. Rien de nouveau à l'horizon, rien d'original, rien de punissable surtout, 


Y a qu'à voir Didier Lombard comme il assume les suicides de France Tel, avec cet argument imparable: si ça avait été un autre que lui aux commandes, il aurait fait pareil et ça aurait eu le même résultat. Bon bref, moi ce qui m'intéresserait dans ce domaine, ce serait une belle enquête bien profonde sur la nullité systématique des recours en justice contre des patrons qui ne sont jamais inquiétés de quoi que ce soit.   

dans la série on n'arrête pas le progrès : 


Depuis le 1er mai, les pompiers du Pas-de-Calais peuvent facturer aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités certaines de leurs interventions qui ne relèvent ni d'une situation d'urgence, ni de la prévention des risques, ( je rajoute, pour l'instant ) afin de limiter les abus.   Des mesures similaires ont déjà été prises dans de nombreux départements français (Aisne, Calvados, Vaucluse, Puy-de-Dôme, Vendée, Aube, Bas-Rhin, Moselle, Essonne, Yvelines...) 


c'est un pied dans la porte, bientôt vous devrez vous munir de votre carte bleue si vous avez un pépin chez vous ou dans la rue ! 

Comme on disait hier... on glisse.... on glisse ....doucement mais sûrement !!

Bon Exit Theresa May

Breaks in Boris Johnson


ça promet


la version gentleman de Trump est aussi effrayante que l'original

Boris c'est le genre qui s'amusait à brûler avec ses copains de collège des liasses de billets devant les yeux des clochards

ça vous marque à vie un mec


On insiste, faut aller voter

et c'est dur même Européen convaincu

c'est dur

donner de la voix contre les partis Frexit Drexit Neerexit Belgxit...

et à se bidonner, les mecs qui barbouillent de jaune leurs affiches de campagne et qui s'entourent de Gilets Jaunes quand ils n'en enfilent pas un


et sur les radios de la propagande même les humoristes n'osent pas toucher à Loiseau ou à la fille du super facho de France dont je viens d'apprendre qu'il avait surnommé les malades du SIDA de sidaïques, pour rimer avec ceux dont il a qualifié l'extermination de détail

ça vous marque à vie un mec et sa fille


ça promet


Revenons à la DGSI, le nouveau RH de la propagande

et la France qui se découvre aux mains des magnats de la presse

En UK, il aurait fallu vendre le savoir-faire avec Murdoch, près d'un demi-siècle de journalisme-à-la-botte

Dominique Seux... mpffff ! Arnault... mpfff ! Quand on a vu le film, avec les "nervis" payés par Arnault pour s'assurer que la "prime exceptionnelle" qu'il finit par consentir à donner, après mult pressions, à ses anciens salariés... on se dit que ce mec a des méthodes de maffieux ! Et qu'il ne doit pas être le seul... là-haut ! 


Je sais bien que ça n’a rien à voir, mais pourquoi ce relatif silence sur ce qui arrive à Julien Assange. Pourquoi les journalistes ne se mobilisent pas davantage. Et si cela avait été  la Russie qui lui promettait un tel châtiment….

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Cause -toujours- à effet et Esprit d'escalator :


Rétrospective Michel Deville à la Cinémathèque en mai.


Dont "Le Dossier 51" (1978) tiré du livre génial de Gilles Perrault: "Le Dossier 51" (Fayard, 1969)


Histoire en bref: 


A l'aide de rapports de surveillance, d'écoutes, de photos, on suit un service de renseignement.


Et le tout froidement. 


Ce service de renseignement Anonyme essaye de trouver une faille chez "un haut fonctionnaire français".


Leur mission s'arrête par la mort "accidentelle" du sujet 51.


Et le service de renseignement Anonyme  referme le dossier et passe à autre chose ...  


Cependant, une masse d'informations ont été collectées: sur le sujet, sa famille, ses collègues, etc...


Et le voilà le point et le but ultime : la collecte d'informations tout azimut, sans limites ni frontières .

 


 

Étonnant....au passage, est ce que le licenciement de Perline et sa victoire au prudhomme a été abordé sur ASI ?

Lorsque des industriels, des "grands patrons" achètent des journaux, ils savent car c'est évident, qu'ils vont perdre de l'argent parce que la presse écrite va mal depuis longtemps.


Ils achètent de l'influence. Un peu.


Mais un peu + un peu + un peu ça commence à faire beaucoup.






Dans notre pays :


Fait pas bon être journaliste engagé

Fait pas bon être journaliste

Fait pas bon être

Fait pas bon

Ca fait peur, surtout quand on voit que LVMH etend son influence, allant jusqu'a faire privatiser le Lycee Francais de Hong Kong: https://lfiaction.com/2019/05/23/questions-to-the-members-of-the-board-agm-23-may/  question 15


Je ne nie pas qu'Arnault a cherché à avoir des infos sur le roquet qui lui mordait les chevilles, mais de ce qui ressort j'ai un peu de mal à parler d'espionnage, sauf si il est avéré qu'une "taupe" a été payée pour infiltrer ou même seulement informer l'officine en question.

Les boites de ce niveau payent des fortunes en communication, acheter des "notes de synthèse" à quelqu'un qui se fait fort de fournir des infos pose bien sûr le problème de la définition de la mission, mais en létat ça ne va pas très loin.


Aucune réserve bien entendu sur le fait de noter le silence de ces 2 journaux sur ce sujet, mais si les "oligarques" dépensent des millions pour se seul résultat, c'est qu'ils ont vraiment du pognon à ne plus savoir qu'en faire....


PS : Mediapart n'était pas supposé être un ennemi forcené de LFI, des idiots utiles du macronisme ? Comment les LFIstes canal historique  analysent-ils la parution de cette info, puisque tout s'explique par des calculs et des luttes d'influence ?

"j'ai un peu de mal à parler d'espionnage"


Nier, tant qu'on peut. 


Quand on ne peut plus, édulcorer


Plus un pti coup de pied de l'âne, s'étonnant que Médiapart fasse son boulot de journaliste, s'agissant de la France Insoumise, un vrai journaliste se doit d'être partial et de le rester quoi qu'il arrive.

Désolé que vous deviez vous contenter de moi comme représentant du libéralo-macrono-libéralisme.

Espionner ça veut dire quelque chose : si il y a eu micros, taupe, rémunération, écoutes, c'est de l'espionnage. Pour l'instant ça n'est pas tout à fait ça qui est dit, puisqu'on parle d'analyse d'une situation pour comprendre qui est le chieur et comment il fonctionne.


Et je ne m'étonne pas du tout que Mediapart fasse son boulot, je plains juste les LFIstes qui devront manger leur chapeau après lui avoir tant reproché....

  • Définition du Larousse : Espionner = Surveiller avec malveillance les faits et gestes de quelqu'un, guetter quelqu'un pour surprendre ses secrets au profit d'un tiers ou de soi-même : Espionner sa femme.


Continuez de considérer que Bernard s'informe de la santé d'un titre de presse par corporatisme journalistique si ça vous chante.

"mais si les "oligarques" dépensent des millions pour se seul résultat, c'est qu'ils ont vraiment du pognon à ne plus savoir qu'en faire.... "


Mauvaise interprétation. C'était un investissement. Malheureusement il s'est révélé infructueux. Il semble donc n'y avoir pour vous pas d'espionnage tant que l'on ne trouve rien de compromettant. ça laisse des marges confortables.

" ... Malheureusement il s'est révélé infructueux. ... "


J’espère que dans un futur plus ou moins lointain nous n'aurons pas droit à des "révélations crétines" fuitées par hasard à point nommée.

1) Une taupe (deux?) a effectivement infiltré Fakir. Soit elle a été payée, soit il s'agit de travail d’espionnage dissimulé (haha).


2) Est-il normal que les boites payent des fortunes en communication? Adoptons un instant l'idéologie productiviste : la priorité ne devrait-elle pas être un service ou un produit de qualité? La création d'emplois? Les journaux sont en sous-effectifs, sous perfusion, et se reportent sur une information pauvre, du genre le recopiage de l'AFP.

Toujours dans un tel système, les entreprises qui privilégient la communication et la rentabilité sont celles qui engrangent le plus d'argent et étendent leur influences et secteurs d'activité (s'il n'y a pas de contre-pouvoir pour favoriser la qualité et les conditions de travail). Sur le long terme, les seules entreprises qui dominent sont celles qui n'ont qu'un nom marketing et un produit ou un service médiocre derrière.

Donner une telle importance à l'apparence produit invariablement de la médiocrité.


3) "Mediapart" est effectivement un adversaire de "LFI", ce qui devrait plutôt se dire "Edwy Plenel et Jean-Luc Mélenchon sont des ennemis" : ni Mediapart ni LFI ne sont homogènes, et pourtant l'importance des deux figures de proue suffisent à rendre toute entente difficile.

François Ruffin est, de ses propres mots, « pas le membre le plus corporate de la FI », est rattaché en temps que parti politique à Picardie Debout et est journaliste. Autant de circonstances atténuantes qui rendent possible leur soutien mutuel.


4) « Ils ont vraiment du pognon à ne plus savoir qu'en faire » : oui. Dans des proportions difficilement imaginables. Quand mes parents étaient jeunes, une de leur connaissances friquées passaient ses journées dans les grands magasins pour s'acheter des vêtements de luxe. Elle en était malade si, à la fin de la journée, elle n'était pas arrivée pas à dépenser des sommes extravagantes (qu'importe qu'elle ne portent pas le dixième de ce qu'elle achetait).

Lorsqu'on lui demandait pourquoi elle se sentait obligée de telles frasques au lieu de, par exemple, faire des dons à des associations, elle répondait : « Mais c'est mon argent ! C'est moi qui l'ai gagné donc c'est à moi de le dépenser ! ». Elle ne travaillait évidemment pas (elle n'en aurait pas eu le temps avec tous ces achats) et son mari guère plus.

C'était il y a 30~40 ans.

Depuis, les inégalités ont explosé.

Il y avait bien une taupe, et on le sait depuis un moment.

Apprenons à respecter les premiers de cordée...


Apprenons à respecter les puissants....


Ruffin doit respecter les règles , et Fakir s'habituer à être dans les clous ....

J’avoue, c’est truculent.


Pour les deux au fond qui doutaient encore que des milliardaires achètent de journaux pour pouvoir maîtriser l’information, je ne sais pas ce qu’il faut de plus.


On a le motif, l’arme du crime, et le modus operandi ?


Même si en fait ça devrait être : ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.