73
Commentaires

Espérance de vie : l'embrouille Seux

Commentaires préférés des abonnés

"Une personne sur deux, qui fait valoir ses droits à la retraite n'est plus en activité", c'est yannick Jadot qui disait ça ce matin sur France Inter.

Aujourd'hui en France, une personne sur deux, qui fait valoir ses droits à la retraite, est soit en (...)

Seux, ce bâtisseur de mauvaises consciences


il y a une vidéo qui ne finit pas de trotter dans ma tête

elle est du journal The Guardian et ils sont allés à la recherche des voteurs à Southend, ville triste et balnéaire

En fait ils accompagnent des gens q(...)

Bernard Maris nous manque terriblement !

Derniers commentaires

si ça peut alimenter le débat ( et mobiliser un peu plus ) !!!



https://www.nouvelobs.com/economie/20191126.OBS21587/un-rapport-affirme-que-les-meres-de-famille-seront-penalisees-par-la-reforme-des-retraites.html

Malheureusement je ne me rappelle pas où j'ai lu qu'en Suède ("modèle"), le montant de leur retraite, qui est par points, a baissé de 10% en quelques années. On n'en parle pas beaucoup!

Je vous joins ci-dessous un commentaire du 28 mars 2008 que j'avais posté ou sur ASI ou chez Mermet (répondeur).

C'est un simple copier-collé puisqu'en 2019 ils se servent encore de  l'EVN pour démolir encore un peu plus notre système de retraite par répartition.


Retraite et EVN 280308


Et voilà ! Comme en 2003, « la guerre contre les retraites » reprend, et comme en 2003, nous allons assister à la même préparation d’artillerie médiatique et ministérielle sur le thème suivant : l’EVN augmente encore , donc les jeunes générations devront travailler plus longtemps ( 41, 42, 43 années voire plus).

L’EVN, est un indicateur de développement des sociétés humaines, basé sur les taux de mortalité à tous les âges de la vie.

Cet indicateur est très pratique, car il permet de comparer le niveau de développement sanitaire et social de pays très différents, année après année, et non pas comme on nous le dit , pour prédire un avenir lointain.

L’EVN est une construction mathématique VIRTUELLE. Le démographe fabrique une cohorte FICTIVE  de 100.000 nouveaux nés. Et il présuppose que toute leur vie, ces nouveaux nés subiront les conditions sanitaires, sociales et environnementales  et donc les taux de mortalité de la seule année étudiée (par exemple l’année 2007).

Alfred Sauvy, le père de la science démographique française, écrivait ceci :

« l’EVN ne dit rien de la durée de vie des enfants nés cette année là, mais mesure en fait la mortalité du moment ».

Quand un ministre dit à des jeunes de 20 ans que leur EV sera assurément très supérieure à celle de leurs parents, et que par conséquent ils devront, pour cette seule raison, cotiser plus longtemps, IL LEUR MENT .

Il leur ment tout simplement parce que la progression régulière de cet indicateur n’est pas  garantie, surtout si l’on touche au système de protection sociale qui est en corrélation très étroite avec l’EVN.

D’ailleurs aux Etats Unis, l’EVN plafonne déjà dans certains groupes humains et commence même à régresser à cause  des pathologies associées à l’obésité.


Et sinon à 7h50 sur  France Inter il y avait Annie Ernaux ( interviewée par la pénible Madame Léa ) et c’était bien

Pour compléter l'analyse sur l'Esperance de vie en bonne santé, ou encore Espérance de vie sans incapcités (EVSI), il faut noter que celle-ci stagne depuis des années, alors que l'espérance de vie globale continue elle à progresser. C'est ce que démontrent encore les derniers chiffers de la Drees : (https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1127.pdf). On a peut-être atteint un plateau, qui pourrait ptêt être franchi si les corps (et esprits) arrivaient moins usés à la retraite (qu'on la repousse ou pas d'ailleurs)... ce qui nécessiterait toutefois de mieux réfléchir aux conditions de travail... Mais bon, vu que certains n'aiment pas trop le terme de "pénibilité"... ;)

Même BFM fait mieux : https://www.facebook.com/souyax.degwada/videos/2545789172135580/

Impressionnant de voir cela sur BFM !

À regarder !

"l’espérance de vie" est une moyenne et donc masque un certain nombre d'effets. Qui donc peut faire un pronostic sur l'espérance de vie des personnes ayant moins de (par exemple) 60 ans (en dehors de frère Dominique)?  Les 80 et quelques années est essentiellement l'espérance de vies des personnes nées dans les années 30/40/50. Rien ne permet d’extrapoler aux années ultérieures car les conditions ont considérablement changées depuis le milieu du siècle précédent.

 Je renvoie à un article très intéressant :  L’espérance de vie, en route vers la décroissance ?

https://www.ecorev.org/spip.php?article968

 Je n'en citerais qu'une seule phras "Faute de quoi  (modifier radicalement notre environnement et notre mode de vie) on peut craindre – comme le pensent notamment certains spécialistes de l’obésité – que, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les parents pourraient voir leurs enfants mourir avant eux. "

J'essaie de partager sur FB, ça ne marche pas...


Perso, c'est à cause ( ou grâce ?) au chantre du néolibéralisme Seux que je n'écoute plus les matinales d'Inter depuis 4 ans pour me reporter sur celles de F-Cult. Hélas, Inter est la plus écoutée des toutes les radios, et Seux avec, du coup.. 


Merci de ce billet que j'appelais de mes voeux depuis 4 ans, et qui vient m'offrir une petite consolation pour les années endurées à subir son lobbying bête et méchant que même de supposés économistes-contradicteurs,  invités du vendredi, ne parvenaient que rarement à contrarier, ce qui rendait la chronique du vendredi encore plus pénible que les solos quotidiens du boomer. 

Merci pour la chronique. Bon, il s'avère que Dominique Seux a certes déjà parlé de cet indicateur (le taulier en a pris acte), mais en revanche, l'autre jour, lors d'une chronique dithyrambique sur LVMH (au point qu'il a senti le besoin de la conclure en précisant qu'elle n'étais pas un... conseil boursier!!), il a complètement oublié de dire que LVMH était son propriétaire et patron. C'est ballot. Et plus désopilant encore, personne, en particulier pas son sourcilleux animateur N. Demorand, n'a songé à le lui rappeler. Quelle maîtrise d'antenne, quelle exigence morale, quelle touchante pudeur ! 


Et au fait, puisque D. Seux lui-même nous rappelle avoir parlé de cet indicateur et avoir écrit qu'il ne fallait pas le supprimer mais le compléter (ce qui au passage, D. Schneidermann, est quand même différent de "démolir cet indicateur", hum hum, vous n'avez  pas gagné le championnat de bonne foi aujourd'hui), pourquoi précisément l'oublie-t-il 1 mois plus tard ? A part de ne servir à rien et à remplir deux minutes de vide, à quoi lui servent ses propres chroniques ? 

L'employé du copain de Macron a-t-il oublié d'évoquer l'espérance de vie des SDF ? 47 ans !! C'est vrai que depuis juillet 2017, le copain de son patron a dit qu'il ne devait plus y avoir personne dormant dans la rue ! Encore un qui va souvent voir dans les rues ! Plus de 600 morts cette année, parmi les SDF ! Autant d'économisé pour les retraites !

un jour la masse de connerie de Dominique Seux lui reviendra dans la face tel un immense bukkake, c'est vulgaire certes mais sa propagande l'est aussi .

Encore faut il arriver vivant à la retraite ! Quand je lis que  28 pour cent des travailleurs ne prennent  pas ou que partiellement leur arrêt de travail prescrit  parle medecin ( dit entre autre par BFM , radio de gauche comme chacun sait !!) ça me fait peur .. D' autant que les medecins  vous envoient  travailler meme  mourants, pour ne pas etre accusés de faiblesse ... La santé au travail, une vaste blague !!!

Sinon bof Daniel, peut mieux faire.

Et la presse écrite pour un matinaute c'est pas possible ?


Le soleil ça préserve, 

pour la Suède il faudra nous expliquer pourquoi...

Bernard Maris nous manque terriblement !

Là c'est Seux qui veut nous embrouiller, mais chaque jour est occupé par des embrouilles .

Il faudrait juste se rappeler contre quoi une majorité de votants se sont déclarés en 2005.

Et puis se souvenir de ce qui a suivi pour comprendre la rage que l'on peut éprouver en voyant tout ce qui se met en place .

La re-traite des masses laborieuses n'est pas bonne pour la plus-value*.


*Selon K. Marx, différence entre la valeur tirée d'une quantité de travail donnée et ce qui est payé au travailleur pour entretenir sa force de travail.



Il y a une question supplémentaire à se poser, celle de la retraite "dépendante", et là, ça ne rigole plus du tout:

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/01/30/ehpad-etat-des-lieux-de-l-accueil-des-personnes-agees-sur-le-territoire_5249304_4355770.html 

si on regarde bien le tableau, en 2018 on est déjà à presque 70% d'EHPAD privés, et 40% d'établissements à but lucratif.  Les vautours planent déjà... Quand on se souvient des récents scandales de maltraitance ou de défauts de soins dans certains établissements, et des projections sur la baisse du niveau des retraites, on se demande si les néolib' ne finiraient pas par promouvoir une loi de libéralisation de l'euthanasie: ben oui, tant qu'à trouver des économies !

Encore une chronique,"nique nique"...Nul ne connait ni le jour ni l'heure !...

Dominique Seux :

- Bla bla bla


Réponse :

- OK Boomer


Oui, là, l'expression fonctionne bien. ;) Mais aussi OK Bourgeois, OK Dominant.

Bon, pour ceux qui auraient cliqué sur le lien envoyant vers la vidéo de l'expert Fillon, et qui seraient interessés par une expertise complementaire, sans la binette de François, je pose là un lien vers une chouette petite bd militante...


https://emmaclit.com/2019/09/23/cest-quand-quon-arrete/

"Une personne sur deux, qui fait valoir ses droits à la retraite n'est plus en activité", c'est yannick Jadot qui disait ça ce matin sur France Inter.

Aujourd'hui en France, une personne sur deux, qui fait valoir ses droits à la retraite, est soit en maladie, soit au RSA, soit en invalidité, soit au chômage. Donc des gens qui prennent leur retraite dans des conditions extrêmement difficiles.

Au delà de l'espérance de vie,, c'est aussi ça dont il faudrait se préoccuper.

Dans quel état on arrive à la retraite…

Seux, ce bâtisseur de mauvaises consciences


il y a une vidéo qui ne finit pas de trotter dans ma tête

elle est du journal The Guardian et ils sont allés à la recherche des voteurs à Southend, ville triste et balnéaire

En fait ils accompagnent des gens qui encouragent les plus déshérités à s'inscrire sur les listes électorales


Certaines de ces personnes à la rue ont atteint depuis longtemps l'âge de la retraite

Bien sûr cette Angleterre est loin de celle d'autrefois. Il y a des débordements de luxe à Londres au point de l’écœurement et là à Southend-on-Sea cette vieille dame qui trimbale son fatras d'affaires à la recherche d'un point où dormir, et ce gars qui échoue pour une seconde nuit à camper dans le cimetière


et retour en France, j'ai croisé hier "mon" premier livreur à vélo aux cheveux blancs


Strasbourg capitale de noël, rutilante d'illuminations. Une tente de sans abri dans un bosquet à une des entrées de la ville pavoise aussi avec sa petite guirlande éclairée. On s'approche avec des mots d'amitié pour éviter de terroriser


Que dire d'autres, je constate depuis quelques temps l'infini irrémédiable et malgré toutes les actions menées (par des associations où mon rôle est des plus modestes), c'est comme combattre la soif avec une pipette de laboratoire


alors il me vient des envies de bulldozers pour débâtir les bâtisseurs de mauvaises consciences

Plus que jamais, lire (ou écouter) Friot.


Pour en finir avec cette arnaque capitaliste du « retraité » qui ne « travaille » pas.


Ne pas faire directement fructifier le capital d’un employeur != ne pas travailler.

L'espérance de vie en bonne santé est une notion pertinente pour estimer si un travailleur est encore bon pour le service, mais à supposer qu'on sache le calculer de façon fiable, il n'évacue pas le problème du financement de la période de retraites. Sans parler de ses dépenses de santé, un retraité en mauvaise santé coûte aussi cher aux systèmes de retraite qu'un travailleur en bonne santé.


Le calcul de l'espérance de vie en bonne santé est-il fiable ? C'est une question que je me pose depuis un certain temps sans avoir encore de certitudes à ce sujet. Si quelqu'un a des éléments de réponse, je lui  serai gré de me les communiquer; En première approche, on s'attendrait évidemment à ce que l'espérance de vie en bonne santé soit bien corrélée avec l'espérance de vie tout court. Les données d'Eurostat (le graphique de wikimedia) tendrait à montrer que ce n'et pas le cas. Normalement, lorsqu'on trouve un résultat paradoxal, on cherche à l'expliciter: Pourquoi les Bulgares vivent longtemps en bonne santé, et puis, tout d'un coup, ils sont rattrapés par diverses maladies et  ils meurent ? Pourquoi les Suisses ont-ils vu il y a quelques années leur EVBS revu à la baisse de 10 ans ? etc...


Sur toutes ces questions, je cherche les explications d'experts. En attendant, j'ai de bonnes raisons de supposer que les mesures dans les différents pays sont peut-être disparates et que toute comparaison entre pays reste, en l'état des choses, assez spéculative.


Ces "experts" qui découvrent, stupéfaits que "on vit de plus en plus vieux".

C'est significativement le cas depuis la révolution française...

Merci de ce rappel. Pour travailler, en effet, il vaut mieux être en bonne santé. J'ai d'ailleurs été assez surprise quand j'ai eu accès à ces chiffres... ils sont faibles, non? Mes grands parents, qui sont morts à un âge assez avancé, étaient valides et en bonne santé jusqu'au bout. Ils ne sont rentrés à l'hôpital que pour y mourir... rapidement. 


Est-ce que l'on sait si l'espérance de vie "en bonne santé" augmente... ou pas? 


En fait, merci Wikipedia, il semble globalement assez stable et en légère augmentation... sauf quelques variations brutales (Allemagne, Suède). Qui s'expliquent comment?

Vous savez ce qu'ils nous répondent les empaffés de néo libéraux quand on leur parle de l'inégalité de l'espérance de vie; ils répondent qu'il faut responsabiliser les gens pour qu'ils n'aient pas de conduites à risque tout au long de leur vie 

( alcool, tabac, nourriture... )


Il y avait un très bon papier sur le dernier rapport du COR et sa fumisterie de calcul récemment sur alternative économiques ( mais je ne remets pas la main dessus )


je mets donc en lien celui-ci de sandrine Foulon ( qui fait régulièrement le job sur France Inter )


https://www.alternatives-economiques.fr/penibilite-angle-mort-reformes-retraites/00090668





Dominique Seux a 57 ans. Il a encore sept ans pour comprendre... ça devrait le faire...

Dominique,nique, nique..... ( Soeur sourire )

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.