7
Commentaires

Enquête sur Bourgoin : "On a décidé de montrer nos visages"

Stéphane Bourgoin, le "serial menteur", "passe aux aveux" : l'interview du spécialiste des tueurs en série dans Paris Match, ce jeudi 7 mai 2020, est le dernier épisode d'un feuilleton haletant qui s'est ouvert avec la publication, sur YouTube, d'une enquête collective sur les mille mensonges de ce chouchou des plateaux télé. Nous avons interviewé deux des enquêteurs.

Commentaires préférés des abonnés

Pour ceux et celles que ça intéresse il y a aussi un live sur la chaîne septique La Tronche en biais.

Le travail de ces personnes (4ème œil corporation) est remarquable. Et en même temps le fait qu’ASI semble un peu surpris (en bien) par leur démarche(...)

Merci pour cet interview ! Ça sort le même jour que ses semi-déclarations sur Paris Match.

Bourgoin, serial menteur.

Merci aux vrais enquêteurs de 4e œil.

Derniers commentaires

Félicitations pour cette émission et le travail réalisé par ces enquêteurs amateurs. Indirectement, cela pointe les lacunes de l'info spectacle avec de pseudos spécialistes et des consultants  de toute sorte 

C'est  à mourir de rire,par un mytho  spécialiste faussaire en serial killers . CNEWS devrait s'appeler CfakeNEWS. Paris Match Nul, qu'elle rigolade..

 

Un faussaire pathologique démasqué pour combien qui continuent à raconter tout et surtout n'importe sur Cnews, Paris Match...(la liste est trop longue pour être ici énumérée

Les médias français ne cessent de se ridiculiser en jugeant et en donnant des avis sur le monde entier alors qu'ils ne sont plus capables depuis longtemps d'informer qui que ce soit...

Le pays est à la ramasse, plus personne ne peut le nier et les faussaires ont le pouvoir partout !

Pour ceux et celles que ça intéresse il y a aussi un live sur la chaîne septique La Tronche en biais.

Le travail de ces personnes (4ème œil corporation) est remarquable. Et en même temps le fait qu’ASI semble un peu surpris (en bien) par leur démarche devrait peut-être  nous questionner tous sur le peu d’enseignement et d’éducation à l’esprit critique. Merci en tout cas d’avoir relayé ce travail d’enquête passionnant.

 « J’ai retrouvé les lettres que j’écrivais à 18 ans à mes parents. Je les décevais tellement ! Je ne menais pas l’existence qu’ils attendaient », dit-il de sa voix mécaniquement douce.

Paris Match


Qu’en est-il de dispositions pathologiques ? mégalomanie ?

Perso, je serais gênée de faire des révélations sur son cas sans précautions.

Ensuite, manifestement et heureusement, il a l’air de bien supporter la situation !

Bourgoin, serial menteur.

Merci aux vrais enquêteurs de 4e œil.

Merci pour cet interview ! Ça sort le même jour que ses semi-déclarations sur Paris Match.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.