13
Commentaires

En attendant Macron, étiez-vous Mediapart ou BFM ?

Commentaires préférés des abonnés

C'est quoi, ces mises en demeures ?

On n'attendait pas Macron. Donc on n'était ni télé-machin ni  radio-bidule.


Et faire comme si tout un chacun était hier soir  dans une transe existentielle, c'est d'abord se foutre du monde, ensuite et surt(...)

Magnifique mise en perspective ! Quel dommage qu'on ne puisse pas la partager...

L'analyse "est" le montage, ce montage en parallele qui laisse parler les images. Et nous laisse juge devant un tel face a face de style.

Derniers commentaires

Pendant que BFM parle de la forme (le plateau, décor... et toutes ces conneries), Mediapart parle du fond et ça fait plaisir

Macron interpelé au parlement européen : à voir, ça vaut son pesant de cacahuète : 

(à partir de 1mn 48) :

https://www.youtube.com/watch?v=mVkbQNgVL2M 

Magnifique mise en perspective ! Quel dommage qu'on ne puisse pas la partager...

"C'est quoi ce format de brève vidéo ??? " (Bruanne ci_dessous)

En attendant la chronique du matinaute, que regardiez-vous ?

L'image de ces 2 amoureux, Brigitte et Emmanuel, main dans la main...

Un comble de kitsch, ridicule, gnan-gnan...

Tout était déjà dit... avant même que cela ne commence: 

Pouvoir=1,  Opposition= 0

Parlant de chef de la com, il faut constamment se reconnecter sur le site. 

Si ça continue, je n'aurai plus que le choix entre Mediapart et BFM

La Multinationale Européenne reçoit ce matin un de ses managers et chef de communication et directeur RH


Traduction sur BFM et maintenant Mediapart :


Le Parlement Européen reçoit ce matin McRon

J'étais connectée à Médiapart et du coup je découvre cette Mâââ-gni-fique descente d'escalier sur BFM !!!!! 

Je suis toujours à la bourre pour ces trucs. Va falloir que je me mette à BFM fissa moi :)

C'est quoi ce format de brève vidéo ???


Aucun arrêt sur image, aucun décryptage, aucune analyse, aucun recul. 


C'est quoi, ces mises en demeures ?

On n'attendait pas Macron. Donc on n'était ni télé-machin ni  radio-bidule.


Et faire comme si tout un chacun était hier soir  dans une transe existentielle, c'est d'abord se foutre du monde, ensuite et surtout participer au décervelage global et généralisé.

 

Trop de S !

Pour faire patienter le public avant l'interview d'Emmanuel Macron par Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin, Mediapart et BFM avaient déployéSSSSS les grands moyens. Côté BFM, une édition spéciale trufféeSSSSSS de duplex

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.