16
Commentaires

En Allemagne, le youtubeur Rezo affole le parti au pouvoir

Une vidéo qui fait plus de 12 millions de vues, une coalition de youtubeurs qui appelle à ne pas voter pour le parti chrétien-démocrate aux élections, et la cheffe de ce même parti qui leur reproche une "manipulation de l'opinion". En Allemagne, le youtubeur Rezo a bousculé la fin de la campagne.

Commentaires préférés des abonnés

Le message est clair: la libre expression, c'est pour nous, les (messieurs-dames qu'on nomme) Grands. Vous avez tout de même pas cru que vous y aviez droit? 


Pour ceux qui désespèrent de la jeunesse française, observez-mieux ce qui se passe chez (...)

"Que se serait-il passé dans ce pays si, disons, 70 rédactions de journaux avaient dit deux jours avant les élections : «Nous publions un appel : ne votez pas CDU et SPD [les sociaux-démocrates en coalition avec la CDU au gouvernement, ndlr]». Ce ser(...)

C'est pas en France qu'on verrait cela. On a jupiter et des éditorialistes en faire valoir et puis les bons et les populistes. Simplissime 

Derniers commentaires

Je me permets de réitérer ma demande : Serait-il possible d'obtenir ou que vous diffusiez les vidéos des youtubeurs allemands sous-titrées en français ? 

Merci infiniment !

Une des réactions de la CDU était : on ne sait pas faire face à ce type de communication. Autrement dit, de leur propre aveux, les dirigeants d’un des pays les plus puissants au monde ne sont intellectuellement pas capables de répondre à un discours critique construit, développé, s’appuyant sur de nombreuses sources, et les citant afin que les auditeurs puissent tout vérifier et critiquer de manière autonome. Leurs discours sont purement formels : communication politique, communication académique.


En réaction, Bild mène une campagne contre Rezo, qui pourrait rappeler les campagnes des années 60-70 contre Rudi Dutschke et sa mémoire par la maison d'édition de Bild, Axel Springer Verlag.

Hallo ! Serait-il possible de diffuser les vidéos sous-titrées ?

Merci pour le super article !

J'aurai pas pu avoir ces infos autrement...

Le message est clair: la libre expression, c'est pour nous, les (messieurs-dames qu'on nomme) Grands. Vous avez tout de même pas cru que vous y aviez droit? 


Pour ceux qui désespèrent de la jeunesse française, observez-mieux ce qui se passe chez nous.

"Que se serait-il passé dans ce pays si, disons, 70 rédactions de journaux avaient dit deux jours avant les élections : «Nous publions un appel : ne votez pas CDU et SPD [les sociaux-démocrates en coalition avec la CDU au gouvernement, ndlr]». Ce serait clairement une manipulation de l'opinion. Et je crois que ça déclencherait une discussion animée dans le pays

Mais ça se fait déjà, et amplement ! Mais de manière plus insidieuse, et naturellement pas pour détourner l'opinion des "grands" partis du "cercle de la raison", mais de partis bien plus subversifs. On suivra sans peine mon regard.

Pour le reste, voir les commentaires ci-dessous, JFK, Détecteur, luclau. Il est temps que les plus jeunes se lèvent pour dénoncer la vieille politique qui mène le monde à l'autodestruction. 

Mais ce qui serait bien, en plus de faire des vidéos, c'est qu'ils aillent voter. Parce que, comme beaucoup l'ont constaté (voir autres articles sur ce site), pour le moment, la vieille politique, portée par les vieux électeurs, tient toujours solidement le haut du pavé. Qu'ils aillent voter, et se mettent à investir les partis. Parce que pour la plupart,  quand on voit l'âge moyen des états-majors, on ne peut pas être optimiste sur le renouvellement des cadres, et donc le changement des trop vieilles habitudes !!

Bon, on me dira : il y a jeune et jeune. Malheureusement, dans les partis, il y a beaucoup de jeunes déjà... très vieux !

On me dit dans l'oreillette que notre Ministre de l'intérieur propose une solution de réponse à ses collègues politiciens allemands. Cela se résume à une question : ont-ils (youtubeurs et youtubeuses) une carte de presse ?

"manipulation de l'opinion"

"dictature de l'opinion" 


et voyons !!!


Dénoncer les autres en les accusant de faire ce que l'on fait soi-même depuis des décennies avec la main mise sur la presse et les autres médias

C'est pas en France qu'on verrait cela. On a jupiter et des éditorialistes en faire valoir et puis les bons et les populistes. Simplissime 

Ne soyez pas si pessimiste... Je suis sûr que ça viendra. La jeunesse française est tout aussi jeune que la jeunesse allemande !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En France, on a aussi des youtubers (plus ou moins jeunes) parlant de politique de manière engagée. Sont-ils pris en compte par les médias, peut-être pas, mais on a un président de start-up nation trouvant ça suffisamment important pour accorder à l'un d'eux 50 minutes d'interview juste avant le vote.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.