43
Commentaires

Edith Cresson contre les "roms" : la réacosphère se régale

Une petite brève de quelques lignes est en train de faire le tour de la "réacosphère". Rendez-vous compte : l'ancienne Premier ministre de François Mitterrand, Edith Cresson, s'insurge contre l'invasion de sa propriété par des Roms ! Des sites comme Fdesouche.com ou Boulevard Voltaire le relaient, sur la base d'une brève publiée, samedi 14 septembre, par Le Courrier de l'Ouest. Une brève parfois mal relayée : il ne s'agit pas de Roms, mais de gens du voyage, dans le cadre d'une fête d'une mission évangélique. Reste à comprendre ce que Cresson est venue faire dans cette galère...

Derniers commentaires

madame CRESSON ancien premier ministre rejoint la liste des NIMBY et elle tient à le faire savoir
par les médias.
Se régale.....
Le terme est faible.
Lorsque je lis ce papier écrit par un communiste, j'applaudis.
Amis communistes, votre combat contre le socialisme "relais et châteaux" est aussi le nôtre !
Tremblez, châtelains socialistes ! L'alliance FN-PC est en route, et rien ne peut arrêter sa progression triomphante vers des lendemains qui chantent !
c'est à dire ?
Le nomadisme n'est pas compatible avec une société qui repose sur la notion de propriété (privée ou publique).
C'est vraiment une polémique de merde.
on est sure de la provenance des crottes ? non mais je veux dire qu'est ce qui prouve qui les a coulé ? on a des images prise sur le fait, en pleine action ? ou des analyses ADN?
Genre c'est "culturelle"mouhai au mieux ça aide la culture, mais qu'on me sorte les preuves que c'est normal, habituel, ou voir culturelle de chier comme ça chez les gens du voyage !! pfff non mais oh déja qu'ils sont voleurs, qu'ils mangent les bébés, font de la magie noire.... joue de la guitare comme des dieux, ont un cuir chevelu a toute épreuve, font d'excellente vannerie, ... parait même qu'ils sont monté comme des taureaux
Ben moi non plus, je n'aimerais pas ça, déjà, en ville nous avons les crottes de chiens sur les trottoirs, et donc, dans les bois, ce serait pire?"zut" alors
quelle idée aussi d'avoir une si grande propriété !! cette gauche alors !!elle devrait acceuillir cahuzac ils semblent de la même espéce
J'ignorais l'expression "réacosphère". Pas très élégante. Mais pas moins que Mme Cresson, à l'époque, quand elle portait des jugements à l'emporte pièce sur les Japonais, par exemple. Son passage à Matignon n'a pas duré un an. Elle n'a pas fait grand chose pour se faire aimer des Français. C'est tout à son honneur car ça souligne au moins son absence de démagogie. Première femme premier ministre. C'est peut-être la seule chose que l'histoire retiendra d'elle.
Ce qui m'étonne un peu c'est pas tant le caca bucolique (moi même j'aurais un peu de mal avec les chiottes chimiques) mais que des gens habitués à cette activité ne connaissent pas le concept de toilettes sèches, ou leur à peu près équivalence en pleine nature (où on finira par enterrer les déjections).

Le concept s'applique aussi bien en intérieur qu'en extérieur donc, mais en gros il s'agit de saupoudrer de sciure ou de petits déchets du même type (feuilles d'arbre déchirées etc) les déjections ce qui stoppe toute mauvaise odeur (testé, validé).
En pleine nature c'est pas compliqué, on peut faire des aires de toilettes (en gros un trou de 30 cm de profondeur et de 50 cm de longueur, avec un tas de broyat végétal à côté pour "tirer la chasse", autant de trous que nécessaire), et on peut même utiliser du PQ puisqu'avant de partir du lieu de campement on recouvre le trou avec de la terre. C'est ambiance toilettes à la turque, mais on peut très bien avoir 4 piquets avec une toile pour donner un peu d'intimité.
Bon, sinon il y a toujours le combo pelle américaine + trou + PQ mais c'est juste pour 1 caca.

Je ne vois pas vraiment d'excuse à être crade, c'est pas parce qu'on va dans la nature que c'est bio-propre-naturel d'un seul coup (PQ + concentration de gens = cacastrophe).
Si on a de quoi apporter du PQ, de quoi rouler, de quoi porter de l'eau, se chauffer etc, on peut bien prévoir le côté caca.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Toilettes_s%C3%A8ches
Petite confirmation "culturelle", pour avoir vécu deux décennies en lisière d'un bois communal jouxtant lui-même un terrain privé investi illégalement deux fois l'an, pour quelques semaines, par deux ou trois dizaines de caravanes appartenant à des gens du voyage, j'ai effectivement pu vérifier cette habitude de déféquer en pleine nature. A vrai dire, la pratique en elle-même ne me choquait pas, en revanche, le fait qu'ils utilisaient tout de même du papier hygiénique pour conclure ces instants buccoliques donnait parfois lieu, par l'entremise du vent, à une décoration sylvaine hasardeuse et scatologique qui rendait la fréquentation de l'endroit nettement moins agréable.

Je commente peu, mais là vraiment je ne pouvais pas garder pour moi un savoir aussi précieux et qui plus est de première main... Ou presque.
Pour la fachosphère, un grand classique que de confondre Roms et gens du voyage, pour eux, c'est la même mauvaise herbe, pas vraiment des êtres humains, et donc, pas dignes des mêmes droits qu'eux bénéficient.
La réacosphère pense pareil dans les grande lignes.
Donc l'on pourra avantageusement, selon cette logique saine, les confondre eux aussi sous le terme de "réachosphère".
"Le cabinet du préfet m’a dit que c’était une habitude culturelle "
De la merde culturelle ! c'est vachement "hype"!
les étrons étrangers semblent puer plus fort que les étrons de souche.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.