28
Commentaires

DSK : sur la piste du viol ? Lefigaro.fr a les images

Affaire DSK, épisode 172. Selon Libération, les juges qui enquêtent dans l'affaire du Carlton de Lille ont demandé un réquisitoire supplétif pour "viol en réunion" suite aux dépositions de deux escort girls mettant en cause DSK pour des faits qui se sont déroulés à Washington entre le 15 et le 18 décembre 2010. L'ancien directeur du FMI aurait usé de la force avec l'une d'entre elles, ce que ce dernier conteste en dénonçant "une volonté de lynchage".

Derniers commentaires

Erreur de libé à mon avis aujourd'hui qui titre sur le classement sans suite de l'affaire du Carlton alors que si j'ai bien compris il ne s'agit que du classement de l'affaire de viol. Il reste, entre autres accusation, le proxénétisme aggravé.
Au moins avec "L'affaire DSK" on va retrouver la NOVLANGUE inventée par George Orwell pour son roman 1984.

Déjà que "Libertin" signifie pour ceux qui emploie ce qualificatif :
Les Trois " B "
1 - Boire...
2 - Bouffer...
3 - Baiser...

Maintenant plus de violeur mais un homme moderne qui vit sa sexualité dans l'échangisme.

Intéressant de voir si cette fois ci ça va marcher comme pour un certain José Bové qui a été condamné pour "démontage" et non pour "saccage".
Intéressant d'entendre les arguments justificatifs, digne d'un élève de CM2 en cours de récréation...
Peut on faire plus fort que ça pour y voir clair ?
«Je vous défie de distinguer une prostituée nue d'une femme du monde nue», a lancé Maître Leclerc avocat de DSK.

Je relève le défit... et je suis prêt à payer de ma personne...

Certain ferait remarquer q'une femme du monde nue dans une "partouze" n'est pas une femme du monde !
Mais le problème n'est pas là... Chacune ayant droit à la liberté de s'exprimer sexuellement.
"L'homme violant présumé ne saute plus sur sa proie, mais il reste quand même un peu pervers en se mordant les lèvres..."

L'homme violant? Ou l'homme violent?

Est-ce une faute ou est-ce intentionnel?
J'ai relu les articles et chroniques d'arrêt sur image, ceux d'avant la chute fatale de ce "méprisable personnage" qui avec sa "clique" de "partisans intéressés" comptait faire main basse sur notre République, notre démocratie, pour "profiter" des pouvoirs exhorbitants qui leur auraient été délégués par nos votes "aveuglés".
Merci Nafissatou, mille fois merci car ta souffrance n'a pas été vaine, ton courage nous a ouvert sur le yeux sur le travestissement de nos moeurs soi-disant démocratiques, la participation ou la complicité silencieuse de nos "élites" médiatico-politiques.
Sarkozy, DSK dehors, les forces et les hommes qui les avaient faits rois sont toujours à l'oeuvre.
Tous mes voeux à M. Hollande face à ces contre-pouvoirs anti-démocratiques révélés en toutes sortes d'affaires , un homme seul qui a su gagner ma confiance et celle de millions de français qui attendent du 1er d'entre nous de l'exemplarité dans le comportement pour faire oublier ces 5 années sordides.
M. Schneidermann , avec vos archives, votre expérience et votre connaissance d'un très grand nombre d'acteurs politico-médiatiques, la rédaction d'un ouvrage de synthèses et d'analyses sur DSK en quinquennat Sarkozy serait, j'en suis certain, d'un intérêt majeur pour les historiens à venir, et nous éclairerait encore plus finement sur l'état de délabrement de notre démocratie.
Pervers lubriques !
gamma
Voici une illustration : http://a1.ec-images.myspacecdn.com/images02/124/d38406d3d1d94651a943546e599eb07d/l.jpg
Je suis très déçue, je pensais voir les photos du viol .... ;-)) Lefigaro même pas foutu de faire un petit montage photo ... pfffff, bien moins bons que certains de nos abonnés.
Que faire pour s'en débarrasser ?
Le Figaro a toujours été à l'écoute de ses [s]é[/s]lecteurs.
C'est avec les faits et la hiérarchie des informations qu'il a souvent le plus de problèmes.
Accessoirement, je ferai comme d'habitude sur ce type de sujets en général, et sur DSK en particulier: j'attends que la justice se prononce.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.