30
Commentaires

Drucker-Sarkozy, 18 ans de complicité sur le service public

“C’est beau ce que vous écrivez sur votre maman”. Vous êtes bien accrochés à votre télécommande ? La maman en question, c’est celle d’un ancien président de la République. Et celui qui a aimé le livre est un jeune animateur de 77 ans qui officie sur le service public depuis toujours. Dimanche 6 octobre, Michel Drucker recevait Nicolas Sarkozy sur son canapé rouge. Pour la troisième fois, en 18 ans. Comme en 2001 et en 2004, Drucker lui a parlé des mêmes sujets, avec les mêmes séquences, dans la même ambiance complice. Le monde a changé depuis 2001, mais pas cette télé-là. Alors allez chercher vos parents, vos grands-parents et vos arrière-grands parents, nous allons plonger dans un monde que l’on croyait enfoui dans les archives de la télé.

Commentaires préférés des abonnés

Le seul moment d’égalité dans la vie, c’est la mort. Et là, on est tous pareil, y a pas de président, y a pas de pauvre, y a pas de riche, y a pas grand, petit, on est tous pareil. 

Quelle magnifique leçon de vie, cette réflexion profonde sur la (...)

Moi j'aime beaucoup Sarko.Il est tres culturé,il adore liser et il a une forme inouite. Il adore la cuisine, c'est pour ça qu'il a beaucoup de casseroles.

Moi qui prends soin de zapper dès que son image menace de me piquer les yeux... je ne vous dis pas merci! Heureusement, il n'est plus aussi présent qu'auparavant. Malheureusement yen a un autre qu'on ne peut éviter qu'en cessant complètement de regar(...)

Derniers commentaires

Pas possible qu'on doive encore supporter ça ! Pour résumer je dirais qu'un me f

Drucker est éminemment sympathique avec tout le monde devant les caméras. J'aime son authenticité.

Trop drôle (votre prose)... trop pathétique (le service public et son Drucker) !  Mais y a-t-il encore des gens pour mater ces émissions à la con le dimanche aprèm ? C'est vrai que, lorsque je suis allée, avec qqs gilets jaunes de ma ville, siffler et huer Sarko invité à une dédicace à La Baule, j'ai été affligée par la file d'attente qui faisait le tour du pâté de maison se trouvant autour du "Relais de la Presse" baulois... je croyais qu'il était détesté de tous. Donc mes croyances sont fausses... Toujours est-il que j'aimerais bien connaître le taux d'écoute des émissions de Papy Drucker (qui m'a l'air d'avoir copié sur l'autre vieux, lui parti de F2 : Leymergie qui fait son animateur du 13h sur une chaîne privée... avec plein de rubricards, comme il l'avait fait avant aux matins de F2)... Put'1 ils ont une de ces imaginations ces gens de téloche ...


Très amusant décorticage, gros boulot. Merci Sherlock.

Mais en conclusion je dirais, citant le grand Coluche; "Rigolez pas, c'est nous qu'on paie!"

Le seul moment d’égalité dans la vie, c’est la mort. Et là, on est tous pareil, y a pas de président, y a pas de pauvre, y a pas de riche, y a pas grand, petit, on est tous pareil.


Plus besoin de talonnettes, enfin !

Pour un gars dont la devis est plus les choses changent, et plus elles restent les mêmes, j'avoue que voir des choses qui ne changent pas et qui restent les mêmes est étrange. D'une étrangeté qui donne la nausée, il faut dire.

Accablant, comme les dimanches de mon enfance. 

Merci. 

Détestation maximum du personnage! Quant à l'autre,c'est pour quand la retraite?

Visiblement, MD se sent obligé de nous faire partager ses amitiés sur le service public.

Et n'éprouve aucun scrupule pour inviter, soit des multi-mis en examen soit des tricheurs professionnels.

Au hasard, Lance Armstrong qui s'épanchait sur son canapé, avant de déclarer dans les médias US: "I pissed French" à ceux qui le soupconnait de dopage industriel pendant les Tours de France, entre autres.


Moi j'aime beaucoup Sarko.Il est tres culturé,il adore liser et il a une forme inouite. Il adore la cuisine, c'est pour ça qu'il a beaucoup de casseroles.

Drucker 2019 : “Parmi vos passions, il y a le sport, le vélo. On avait fait la côte sauvage ensemble (...) J’avais une seule angoisse, c’est de ne pas être largué parce que, mesdames et messieurs, contrairement à ce que dit Nicolas Sarkozy, quand il est sur le vélo, il y va à fond. Il monte les cols, il n’aime pas être deuxième” 

oui on avait bien compris, d'ailleurs il a tellement pas digéré de se faire virer par le flan au pruneau capitaine de pédalo que malgré toutes les casseroles qu'il a au cul le nabot hyperactif espère très fort redevenir président...le retour de la vengeance...

prochaine présidentielle : à l'affiche, le p'tit manu, la couille bleu Marine et le roquet revanchard...ça fait flipper...!!! D:

Je les vois bien, tous les deux, en tandem....


C'est, d'ailleurs, ce que disait Cicéron, : " Quousque  tandem abutere, Drucker (  ou Sarkozy ), patientia nostra "

un grand moment de rigolade

merci

On peut prendre son mal en patience en se disant que Drucker finira par se faire éjecter... mais attention: ils sont capables de le remplacer par un Hanouna devenu subitement fréquentable !

Une question me taraude le dimanche matin (j'ai pas eu le temps d'aller à le messe) : l'un et l'autre couchent-ils dorment-ils avec leur vélo ?

Le seul moment d’égalité dans la vie, c’est la mort. Et là, on est tous pareil, y a pas de président, y a pas de pauvre, y a pas de riche, y a pas grand, petit, on est tous pareil. 

Quelle magnifique leçon de vie, cette réflexion profonde sur la mort !

Prenez-en de la graine, Gilets Jaunes et autres envieux de la richesse d'autrui. Bernard Arnault finira comme vous. En particules fines. Alors cessez de gémir et prenez votre mal en patience. L'égalité n'est qu'une question de temps.




Drucker je croyais qu'il était mort, je dois confondre avec Pierre Tchernia.

Moi qui prends soin de zapper dès que son image menace de me piquer les yeux... je ne vous dis pas merci! Heureusement, il n'est plus aussi présent qu'auparavant. Malheureusement yen a un autre qu'on ne peut éviter qu'en cessant complètement de regarder la télé, ou en visionnant en boucle des documentaires animaliers.

Je fais beaucoup de vélo... en ville

et jamais je n'ai rencontré Sarko

Quand il est venu à Strasbourg, ils ont bouclé tout le quartier de l'hôtel où il se trouvait

et son jogging il l'a fait sous haute surveillance pour la com dans les deux petites rues avoisinantes

et pour sa rencontre avec Obama il avait fait venir toute la claque de son parti, ses fans de Neuilly, qui se faisaient passer pour des Strasbourgeois mais ça ne marchait pas avec leur accent pointu 



en tous les cas si jamais je le rencontre à vélo, c'est certainement pas pour lui dire “Sarko, ton livre, formidable”

à moins qu'il l'est mis sur sa selle pour se grandir

Drucker, lécheur de cul de top niveau.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.