73
Commentaires

Drague dans le terroir

Derniers commentaires

J'aime beaucoup ce 9.15.
Il est tellement invraisemblable que cette télé-réalité qui vend de l'amour et incite par son story-telling à se demander en tant que spectateur si oui ou non ça va coller, si les couples vont transcender leurs différences pour s'unir, et qui prétend par son sujet s'intéresser à la "vraie France" et à la "vraie vie" et aux "vraies préoccupations", n'aborde jamais les enjeux du métier et de l'environnement très particulier qui est censé caractériser ses principaux protagonistes. Si le sujet est l'union, si le service après-vente consiste à annoncer combien de mariages, combien de bébés, quelle facilité déconcertante à passer à côté du sujet!
Comment les interrogations financières, l'avenir du métier, la localisation, les écoles qui ferment autour, la distance du moindre service public, du moindre médecin, le travail et l'investissement personnel nécessaire, les technologies qui ne sont pas encore implantées (je pense aux réseaux téléphoniques et internet qui ne sont pas super développés dans les régions les plus reculées), ne sont-elles jamais abordées?
Il y a amour, ça peut arriver, mais toute forme d'engagement est reléguée dans l'ombre, on dirait une émission sponsorisée par des marchands de carte postale "from les champs with love", ou tout est cliché, tout finit bien et est sans enjeu, il n'y a acune situation derrière, qu'une belle histoire. Pourtant, le postulat de départ est que la solitude règne, tellement qu'il faut des caméras, attirer des filles des villes car il n'y a personne autrement. On promet un environnement sans voisin, sans ami à se faire, sans offre culturelle, sans boutique, sans innovation à des gens qui les ont toujours connus. On peut comprendre que certaines personnes cherchent quelque chose de plus "authentique", mais comment ne pas aborder la question de toute une vie, de cette contrainte pour ses futurs enfants? Où sont les interrogations dans cette émission? Sont-elles juste camouflées? Ou comme pour Strip-Tease, les protagonistes ne se les posent-ils pas et n'ont personne pour les y inciter? Il n'y a pas de "tranche de vie" si on n'aborde pas le sujet dans sa complexité mais uniquement dans sa superficialité.
Pardon pour le hors sujet, mais je propose une collecte pour acheter des oranges.

Perquisitions chez $arkozy et Carla Bronzée.
Je n'ai jamais regardé une émission de téléréalité, même au zapping de C+.
Pour les historiens du site, un titre paru (version française) 2 ans avant "Crise au Sarkozistan" :

http://www.evene.fr/livres/livre/gary-shteyngart-absurdistan-32850.php
Vous trouvez franchement cet épisode de Strip Tease plus fidèle à la réalité paysanne que l'Amour est dans le pré? Alors allez faire un tour dans les campagnes, vous verrez vite que le pauvre Damien et sa jolie roumaine sont plus caricaturaux que les candidats de l'émission de télé-réalité...

Petite attaque de parisiannite aigüe chez Daniel?
En lisant le 9h15, j'ai eu peur que tu spoiles l'émission de l'"Amour est dans le pré" d'hier...Comment va s'en sortir notre star locale de l'accordéon qui "se trouve macho quand il joue" ?
ah DS, chuis sûre que c'est votre côté jardinier, tailleur de rosiers, qui ressort en ces mois d'été non ?!...
après une petite coupe dans les forums vous voilà à nous conter les fleurettes de la télé réalité sur M6 et l'amour est dans le pré...
bof
L'été, les Français deviennent cons, pensent les programmateurs des chaînes T.V., les annonceurs, les publicitaires, les animateurs et les autres.

Est-ce qu'on verra un paysan des environs de N.D. des Landes lutter contre un aéroport au coût pharaonique à l'ère où il faudrait être décroissants ?
Je fréquente peu M6 ( j'ai toujours considéré que Mozart était 12% plus beau que Florent Pagny); si j'ai bien compris, à la télé-réalité correspondrait désormais une sociologie-réalité. Ça ne m'étonne guère que les deux se rejoignent.
Daniel, il fallait plutôt regarder l'épisode de Strip tease diffusé sur France 3
qui s'intéressait lui aux paysans recherchant l'âme soeur chez de jeunes roumaines ou bulgares ; touchant et terrifiant...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.