15
Commentaires

Des rédactions épinglées pour racisme et sexisme

Depuis quelques semaines, un compte Instagram publie de nombreux témoignages anonymes décrivant des comportements et propos discriminants, notamment racistes et sexistes, dans les rédactions françaises. Des responsables du compte expliquent leur démarche auprès d'ASI. Loopsider, LCI et RMC ont réagi en interne.

Commentaires préférés des abonnés

Je vois que ça n'a pas beaucoup évolué dans les rédactions actuelles... j'ai bossé dans deux rédactions et j'observais beaucoup ces M'sieursdames... à leur poste à Paris ou en mission qqfois. Pas brillant déjà sur la misogynie et l'homophobie, mais p(...)

Bien sûr, il est tout à fait louable de vouloir lutter contre le racisme, le sexisme, l'homophobie, dans le milieu journalistique. On imagine facilement qu'il doit y avoir du boulot. Mais ce qui me parait un poil gênant ici, c'est de découvrir qu'il (...)

C'est pas reluisant ! Cela dit le compte instagram me semble procéder à orienter certains écriteaux avec une légende qui ne correspond pas forcement au propos, ce qui ne me semble pas très honnête : 


Le cas de RMC : "tu nous emmerdes avec tes suj(...)

Derniers commentaires

Les mots ont un sens... Or, dans cette "novlangue" généralisée, le mot SECURITE reste magistralement dévoyé : qui parle de SURVEILLANCE en place de "sécurité"... ? Décodons, décodons... (lol)


Voyez la réponse citée dans le présent article :


".... ... ajoutant qu’un travail de réflexion est en cours pour "trouver le cadre qui permettrait aux équipes de pouvoir en parler en toute sécurité."" 


- en parler en toute sécurité ?

j'hallucine ! (sous-entendu que les racistes, anti-trucs-machins etc. seraient en "danger" ?)

Non !... Aucun danger : ce sont juste des cons/connes bas du front, ou des machos... (à éduquer ou rééduquer... ?)


- en parler avec respect" me paraît plus adapté... non ?


Ce mot "respect" serait-il dépassé ? ou hase been...

Cordialement.

Ai-je bien compris ? Des anonymes balancent des anonymes ? 

Bien sûr, il est tout à fait louable de vouloir lutter contre le racisme, le sexisme, l'homophobie, dans le milieu journalistique. On imagine facilement qu'il doit y avoir du boulot. Mais ce qui me parait un poil gênant ici, c'est de découvrir qu'il s'agit ni plus ni moins que d'un espace de dénonciation anonyme, qui permet comme au bon vieux temps de balancer sans risque, y compris - et il semble donc que ce soit arrivé - des fausses réflexions. De la dénonciation confortable, en somme. Mais dont la fiabilité induit quand même quelques doutes. La démarche (lutter contre en mettant en relief des paroles déplacées) est évidemment estimable, mais le moyen utilisé, et ce n'est que mon avis, me parait un peu équivoque. 

Ou alors, quelque chose m'échappe totalement, ce qui est bien possible...

Je vois que ça n'a pas beaucoup évolué dans les rédactions actuelles... j'ai bossé dans deux rédactions et j'observais beaucoup ces M'sieursdames... à leur poste à Paris ou en mission qqfois. Pas brillant déjà sur la misogynie et l'homophobie, mais pour le racisme,  je dirais qu'ils battaient des records... hommes ou femmes... le classique "il est noir, il est bien monté"... un jour, quand j'étais au prompteur -avec un retour plateau- au moins 10 mn sur la bite des noirs, une femme qui racontait qu'elle s'était laissée rouler une pelle par un noir et que ses grosses lèvres, c'était un peu dégueulasse,  mais l'apothéose pendant la guerre du Golfe où l'armée sénégalaise était au Sud Koweit (envahi par Saddam), et le gros de la coalition en Arabie Saoudite... avec les soldats jordaniens, les soldats koweitiens + soldats émiratis etc... contre l'armée irakienne... un journaliste regardant les images des agences sur place arriver sur l'écran qui lance, interrogatif, aux petits grouillots -nous- derrière lui, "c'est quels melons, ceux-là" (on avait un descriptif de qui faisait quoi sur les plans que nous recevions par satellite)... Il y avait aussi la condescendance avec un journaliste noir, limite paternalisme... (il m'a raconté qqs épisodes)...

Pouvez-vous transmettre ce message à l’imbécile de TF1 : Le handicap est bien plus anxiogène pour le porteur que l’écran ; foi de handicapé !

Sinon, j’espère que cet imbécile, femme ou homme, n’est pas un décideur de l’entreprise.

Mais, au fait, si je me souviens bien, le film, Intouchable, a été produit par TF1... serait-ce l’entreprise dans sa totalité, personnel compris, qui est imbécile ?

Vous avez pleinement raison...


Bien au-delà des imbécilités... il y a un magnifique reportage de DATAGUEULE parlant fort bien du handicap :


https://www.youtube.com/watch?v=Fib_7AZpp9I


Notamment, cette si Belle Personne définissant ce juste mot de  "empêché" qui m'a profondément émue...


Les PREMIERS HANDICAPES sont les "valides" qui restent aveugles et sourds aux difficultés abyssales des handicapé(e)s...


Cordialement.

C'est pas reluisant ! Cela dit le compte instagram me semble procéder à orienter certains écriteaux avec une légende qui ne correspond pas forcement au propos, ce qui ne me semble pas très honnête : 


Le cas de RMC : "tu nous emmerdes avec tes sujets sur les migrants et les femmes tout le monde s'en fout".


Je ne vois pas bien en quoi c'est raciste ou sexiste. Sachant que, surtout sur cette chaîne, les sujets migrants/femmes sont généralement orientés droite/ED et pas gauchistes pour un sou. Donc celui qui se plaint pourrait très bien être au contraire en opposition à quelqu'un qui veut encore accabler les migrants.

Ou alors il y a un contexte mais la phrase seule ne permet pas de juger du propos.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.