61
Commentaires

Des émirs, de l'art et des dollars

Le Qatar fait beaucoup parler de lui en ce moment. On murmure qu'il n'a pas d'états d'âme, rien que des intérêts, on le soupçonne de vouloir acheter la France, son foutebôle, ses grands hôtels et ses grands magasins, c'est le sujet de l'émission d'@si de cette semaine. Ce petit émirat et ses voisins ont en outre une politique très étrange à propos des images, qu'on va essayer de décrire ici à défaut de la comprendre entièrement.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je vais commenter, ici, à propos de votre VD d'aujourd'hui.

"La une du Libération de ce jour nous montre les visages d'Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, séparés par les mots Municipales Rive droite rive gauche"

Les visages sont peut-être au 3/4 mais j'ai l'impression qu'il y existe comme une différence.
Le visage de NKM semble être davantage : mis en avant, doux, sérieux ou communiquant.
Le visage de AH semble être : plus distant, en retrait, songeur ou éloigné.

Le premier visage sur lequel mon regard s'est porté c'est celui de NKM.

J'aurais voulu savoir comment et pourquoi ce choix de Une et d'image par Libération.

Et pourquoi les municipales devraient-elles nécessairement se jouer entre ces deux candidates ? Je n'ai pas suivi la campagne et je doute que je vais la suivre, mais c'est comme si les jeux étaient faits.

Merci pour la chronique AK.
Toujours sur le vite-dit sur Daft Punk, la silhouette sur le fond du soleil, c'est également inspiré par la dernière image du film des Who, Tommy à 2mn57 qui date de 75 alors qu'Apocalypse Now date de 1979
Bref image classique des années 70.
Au sujet du vite-dit qui concerne Apocalypse now, il faut signaler cet excellent livre d'entretiens avec le monteur du film, qui a d'ailleurs commencé sa carrière comme monteur-son : Conversations avec Walter Murch, il raconte longuement l'histoire de la realisation de de ce film. Je le signale car, si la littérature sur l'art du scénario est pléthorique, celle concernant le montage est plutôt maigre ( difficile à théoriser, c'est plutôt une pratique ).

Sinon, il y aussi Wagner dans le film mais c'est vrai que ça ne colle pas avec Daft Punk.
Oh! Alain!... Passer par la Chine!... Non, mais vraiment! C'est le genre de truc qui me donne bien envie de vous provoquer en duel, à l'ancienne... et je vous laisse le choix dans la date.
Une fois tous les clichés (véridiques) sur le Qatar (ils achètent tout, ils financent les salafistes, leurs projets architecturaux sont mégalos, etc...) bien dits et redits, vous devriez aller voir le musée de Doha et sa collection d'art islamique. Et savez vous que l'expo Théorème de Nefertiti à l'institut du Monde Arabe a pour origine le Mathaf, à Doha. Avec d'ailleurs une énigmatique évolution dans le titre de l'expo: Tea with Nefertiti à Doha, Le Théorème de Nefertiti à Paris!
Bravo Korkos... La religion la plus con est bien l'islam, mais elle est en train d'être rattrapée par les curés ensoutanés (voir le dernier article du Monde sur les prêchi-prêcha)... Tout ça fait que je m'éloigne, je m'éloigne.
"Ce sont des docteurs de la loi qui, bien après Mahomet, promulguèrent des textes juridiques relatifs aux images dans le but de combattre toute tentation d'idolatrie."



Exode-32-19- Et voici qu'en approchant du camp il aperçut le veau et des chœurs de danse. Moïse s'enflamma de colère ; il jeta de sa main les tables et les brisa au pied de la montagne.

Exode-32-20 Il prit le veau qu'ils avaient fabriqué, le brûla au feu, le moulut en poudre fine, et en saupoudra la surface de l'eau qu'il fit boire aux Israélites.

Eh oui ! Descendant de la montagne d'où il rapportait
les Tables du Témoignage gravées recto-verso dans la pierre de la main même de Dieu, il commença par les briser ! Le peuple d' Israël, dûment informé cependant , n'avait pu résister à quarante jours et quarante nuits d'absence de son messager et avait désobéi au moins au deuxième commandement (aujourd'hui subrepticement effacé) :

Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.


Les docteurs de la loi musulmans avaient de qui tenir, Moïse ayant fait exécuter sur le champ plus de trois mille hommes (Exode-32-28).

D'après « La Sainte Bible » Editec 1979 (Traduction de Pirot et Clamer)
Qu'est-ce qu'il a pu peindre comme filles nues, ce Cranach !
Il aurait vécu à notre époque, il aurait surement créé un site porno.
J'ai lu des trucs gratinés sur lui, mais je ne les révélerai pas ici, afin de ne pas alimenter la germanophobie ambiante.
Le catholique a multiplié les intermédiaires entre lui et Dieu: Le pape, les saints; les cathédrales, les sacrements, les pélerinages et tout le tintsoin. Le protestant arrive et balaye tout ça, au nom que la volonté de sacraliser le Profane n'a fait que profaner le Sacré. Emporté par son élan, il fait coup double: Il tue Dieu et déclenche le capitalisme. Un tel scénario n'était pas pensable dans un univers musulman. Pourquoi ?
Puisque l'on parlait de représentation, il aurait pu être intéressant de parler du statut de la photo. Il y a là aussi y avoir diverses interprétations (je ne sais dans quelles proportions, par contre) . Il me semble notamment que certains considèrent que la peinture sculpture d'être vivants sont à bannir mais pas la photo : dans le premier cas on se prend pour Dieu, dans le second on ne fait que reproduire fidèlement son oeuvre.

D'autres dénichent des citations plus cocasses et en déduisent que tout est interdit :
Il avait même dit à son compagnon Ali Ibn Abî Talib : « Ne laisse aucune photo sans la détruire, ni une tombe surélevée sans la raser.» (Raporté par Muslim 1/66).
source : http://islamqa.info/fr/ref/7918
Hadith que l'on retrouve avec "statue" à la place de "photo" : plus crédible vu l'époque.
Je ne crois pas qu'on puisse échapper à un minimum de comparatisme religieux. L' Islam n'est en aucun cas une " religion de la sortie de la religion" ( Marcel Gauchet) Il est la plus récente, la plus moderne, la plus ambitieuse, la plus religieuse, bref la pire des religions.
En même temps, c'est un monde autocentré.

Un monde qui s'accroche à ses traditions parce qu'il en a les moyens avec ses pétrodollars. Un monde qui vit une étape de répulsion/attraction avec l'extérieur, qui cherche à prendre ce qui lui semble la modernité, mais à qui tout échappe, sauf une certitude : le monde alentour est offensif, nous devons nous défendre. Et ce monde moderne est impudique au possible et il faut s'en protéger et s'en prémunir.

Une mentalité un peu comme les gens du printemps français.
Un monde déjà petit qui se sent rétrécir, rétrécir.....
On vit dans un monde stupide.
La belle Julia languissamment s’étale
Sur les gradins du cirque, assise au premier rang,
Sans voir l’oeil inquiet du Samnite mourant
Dont la vie est pendue à son doigt de vestale.

La vierge songe bien à la clameur brutale
De la plèbe, au vaincu qu’un vain espoir reprend !
Elle songe, rêveuse et le coeur soupirant,
Au beau prêtre de la Vénus orientale,

Au Syrien frisé qui sait les chants d’amour,
Et qui, le soir, marie aux sanglots du tambour
Sur un rythme voilé sa voix chaude et lascive.

Et la vierge, qui sent tressaillir son sein nu,
Se ferait avec joie enterrer toute vive
Pour connaître par lui le mystère inconnu.

Sonnet romain
Jean RICHEPIN
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.