24
Commentaires

Des élites "débordées par le numérique" ?

Les élites ne comprennent rien au numérique. C'est le postulat d'une longue enquête du Monde. Publié la semaine dernière, cet article postulant une sorte de fracture numérique inversée, entre la population et ses "élites", a été largement repris...et critiqué sur internet. Revue des arguments.

Derniers commentaires

Hé ben comme ça on sait sur quoi sera le prochain 13h42 :)
Bon sujet.
De toute façon, un article qui commence par les expressions «digital natives» et «génération Y» ne peut être qu'un ramassis de lieux communs.
D'après moi, autant le titre du Monde est réel, autant justement il ne prend pas la mesure du véritable problème que va poser Internet aux élites quelles qu'elles soient
En effet, la réflexion dans l'article fait référence aux "Pigeons" (qui ont bien pigeonné tout le monde) et autres "Poussins". C'est plus la pression d'une nouvelle classe sociale, celle issue de l'économie numérique, qui examine les possibilités qu'elles auraient d'accéder à une part du pouvoir politique aux côtés des élites déjà constituées.

Mais il s'agit là d'une description de l'arbre qui cache la forêt.
Parce quoi qu'en disent les marxistes, le pouvoir procède de mécanismes très compliqués dans lesquels le contrôle de l'information est déterminant pour bloquer les contacts des dominés entre eux.
Les Tunisiens ont été les premiers à le comprendre, entre autres parce que la façon dont ils étaient manipulés par le clan Ben Ali était too much.

L'information, c'est le pouvoir. Si on a besoin des dominants, c'est parce qu'ils sont en position de décider du fait que toutes les informations vont à eux, également parce qu'ils sont en mesure de les gérer.

Si l'information est accessible à chacun, les dominants sont sur la corde raide. On est dans une situation où tout doucement, les bases classiques de la société sont sapées, les dominés s'en vont sur la pointe des pieds, et la pyramide commence à s'affaisser, lentement, Si lentement que les "élites", qui pointent avant tout les dérives de cette explosion de l'information, la résurgence du complotisme, les trolls, les rumeurs qui circulent, n'en ont pas conscience. Ils pensent qu'un contrôle d'internet leur suffira.

Mais d'après moi, Net 3.0 annonce un immense chambardement, et un grand nombre de gens en ont conscience.....
Ce ne sont pas les "élites" qui sont dépassées par le numérique, mais tous ceux qui n'en font pas usage ou n'en font qu'un usage superficiel, soit parce qu'ils sont d'un certain age soit tout simplement parce qu'ils ne s'y intéressent pas.

En particulier, la grande majorité des journalistes, y compris chez vous à Arret sur image, ne comprends presque rien au fonctionnement internet. Par exemple, la phrase suivante ne veut strictement rien dire: Selon lui, la régulation sur Internet n'est pas véritablement le fait d'un ensemble d'individus libres comme le suggéreraient Belot, mais est tributaire du "code" selon la maxime "le code est la loi".
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.