37
Commentaires

Des banques impliquées dans l'évasion fiscale ? Le Monde découvre la lune

Des noms, des noms ! Impliqué dans l’opération Offshore Leaks, le journal le Monde met en lumière, depuis hier, les bénéficiaires de l’évasion fiscale qui désormais peuvent trembler. Après une première victime nommée Jean-Jacques Augier, trésorier de la campagne de François Hollande, c’est au tour des banques françaises de se faire épingler. Un scoop ? Non. Ces pratiques ont déjà été soulignées à l’occasion de la commission sénatoriale consacrée à l’évasion fiscale mais aussi par la presse. Excepté le Monde qui, aujourd’hui, fait mine de découvrir la lune.

Derniers commentaires

Est-ce que Le Monde bâcle ses sujets par :
- incompétence ?
- carnet de commande ?
- paresse ?
- manque d'effectif ?
- ...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas acheter ce quotidien, et v'la que ça me reprend jeudi matin et hop je tombe sur un papier sur des bons Amazon pour le contribuable qui trie bien ses déchets dans la ville de Sèvres... Comme si nous vivions dans le meilleur des mondes...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/04/03/a-sevres-les-habitants-jouent-a-trier-c-est-gagner_3152534_3244.html

Peut-être que c'est très bien, mais le papier n'appose aucun sens critique (le fait d'ajouter de l'information à celle produite par l'interviewé)... Comme le fait que ce thème regroupe trois domaines, chacun étant traité par un membre de la même famille par exemple...

Bah... j'vois le mal partout...
Elément de langage dominant de la droite: C'est l'enfer fiscal ( c'est-à-dire les impôts) qui fait le paradis fiscal. On ne viendra à bout de la fraude fiscale qu'en venant à bout de l'impôt. La Nature est marchande, le marché revient au gallop quand on le chasse.
Avec toutes ces conneries, je vais finir par croire qu'on ne peut plus faire confiance aux banques, moi.
Un peu (beaucoup) hors sujet, mais à propos de classes sociales, on devrait faire ce genre d'études en France aussi:
http://www.rue89.com/2013/04/05/bbc-decouvre-sept-classes-sociales-lieu-trois-241234
Quand on nous prend pour des buses : Il existe un guide officiel des Paradis Fiscaux.
Et maintenant ...le meilleur paradis fiscal sera ?
Il est important de comprendre que les environnements changent en fonction des actions et pressions politiques : ce qui est vrai aujourd’hui, ne le sera pas forcément demain ET ce qui est vrai pour une société ne l’est pas forcément pour une autre.Les meilleurs Paradis Fiscaux en 2012 http://www.paradisfiscaux20.com/#.UUlpjIWBHg8.google
Pauvre Cahuzac
"De temps à autre un bandit à cravate sert de bouc-émissaire afin de donner aux gens ordinaires une faible illusion de justice. Même s’ils méritent d’être pénalisés, le système bancaire corrompu qui leur a permis d’opérer demeure intact et ses défauts ne sont jamais remis en questions. Les services bancaires extraterritoriaux ne constituent pas une structure parallèle, mais se situent plutôt au cœur du système bancaire. Toutes les grandes banques ont des filiales offshore."Paradis fiscaux et fraude fiscale pour les riches, austérité budgétaire pour les pauvres Par Julie Lévesque Mondialisation.ca, 08 /11/2012 Paradis fiscaux et fraude fiscale pour les riches, austérité budgétaire pour les pauvres Par Julie Lévesque Mondialisation.ca, 08 /11/2012 http://www.mondialisation.ca/paradis-fiscaux-et-fraude-fiscale-pour-les-riches-austerite-budgetaire-pour-les-pauvres/5310839
ceci, pour commencer en douceur...
Pour faire bref et prophétique:
Ca chie et ça na'a pas fini de chier...! :-)
C'est donc bien une petite élite qui détient les pouvoirs politiques & économiques (sarkozy frères, cahuzac frères....) non pour le bien commun, mais pour leurs propres intérêts. Cette oligarchie très bien décrite par ragemag.fr doit vite laisser place à des représentants du peuple, pour le peuple comme le préconise la Constitution... voir lien0
La question a-t-elle été posée, ne se pose-t-elle pas :

pourquoi ne fournir les "révélations" qu'à un journal unique en France ? Tiens comme ça, Mediapart sent-il le pâté ? En définitive, je conçois mal que moins de 3 ou 5 journaux en France reçoivent l'information qui va faire exploser la planète du fric fou. Comme si le scepticisme quasi total qui gangrène nos cerveaux indisponibles méritait d'être nourri mieux encore qu'il ne l'est déjà. Personnellement, je ne prendrai les divulgations du Monde qu'avec mille précautions, me demandant toujours ce qu'ils cachent par ailleurs.
Rien avoir avec l'article, mais c'est quelque chose qui m'a fait marrer à France Inter.
Il y a des moments où l'actualité se précipite, il faut gérer à chaud les aveux de Cahuzac dans la matinale de P Cohen et on ne peut pas penser à tout.
C'était cette semaine: pendant 10 minutes de 8h20 à 8h30, patrick et son invité ne parlent que d'évasion fiscale, du laisser faire en la matière, de la mollesse des journalistes etc etc...
Et avant la revue de presse qui suit, un spot de pub du Crédit Agricole qui vante un placement ouvrant la voie à une "optimisation fiscale" du meilleur effet !!!!
Etant un fidèle de la matinale, je peux dire que ce spot n'est plus réapparu, mais il existait bel et bien et ne gênait personne à Inter jusqu'à l'Affaire Cahuzac.
Merci Anne-Sophie, pour cet excellent article.
Dans lequel il manque peut-être une chose : quelles peuvent être les raisons qui ont amené Le Monde à agir comme vous le décrivez?
Autrement formulé : vous avez excellemment décrit le "Comment". Mais on aimerait connaître le "Pourquoi". Même si on a une petite idée...
Le pourquoi? Peut être dans la liste des actionnaires du "Le Monde"?
le pourquoi ? Franchement, je ne suis pas dans la tête des gens, et j'ignore si c'est de la cécité, de la complaisance, de la complicité (liste non-exhaustive)... Ce qui me glace, c'est qu'on semble découvrir que les banques participent à l'évasion fiscale.

Tenez : rien que ce Pièces à conviction diffusé sur France 3 et consacré au grand hold-up des banques ou encore ce doc Spécial investigation diffusé sur Canal+ en mai et où l'on voit Takkiedine cracher sur le journaliste qui lui demande pourquoi il ne paie pas d'impôts en France...

Ce qui me glace, c'est qu'on semble découvrir que les banques participent à l'évasion fiscale.



C'est clair, c'est vraiment dramatique... Ca devient fatiguant à lire d'ailleurs Le Monde. Quand je pense qu'ils taillaient médiapart sur leurs "feuilletons" et que eux font exactement la même chose... Ils devraient faire de la politique !
Je me souviens d'un docu en deux ou trois parties diffusé sur Arte il y a... au moins dix ans, qui expliquait déjà les montages off shore des banques...
En mars 2011, la revue Politis publiait un tableau des banques françaises indiquant le nombre de leurs filiales dans les paradis fiscaux. En tête BNP Paribas, le Credit Agricole et la Société générale.
Signez la pétition d'ATTAC:

http://www.france.attac.org/dossiers/stoppez-levasion-fiscale

" M. le président, assez de discours, prenez sans tarder cinq mesures clés pour en finir avec la complaisance :

embauchez sous 12 mois au moins 1 000 agents de contrôle fiscal pour renforcer les 5 000 vérificateurs actuellement en poste. Chacune des nouvelles recrues rapportera à l'État au moins 2,3 millions d'euros par an grâce aux redressements fiscaux opérés, soit 40 fois le montant de son traitement !
exigez des banques la communication de l'identité de tous les ressortissants français détenteurs de comptes à l’étranger. La loi FATCA oblige depuis début 2013 tous les groupes bancaires opérant aux Etats Unis à communiquer sur demande du fisc américain les données concernant ses ressortissants: ce n'est qu'une simple question de volonté politique !
établissez, en lien avec les associations spécialisées, une liste crédible des paradis fiscaux, ces trous noirs de la finance occulte et de la corruption
donnez 12 mois aux banques opérant en France pour fermer leurs filiales dans ces territoires, sous menace de retrait de la licence bancaire. Les banques françaises ont 527 filiales dans les paradis fiscaux dont 360 pour la seule BNP Paribas !
imposez le « reporting par pays » aux multinationales établies en France : cette transparence sur le chiffre d'affaires, les bénéfices et les impôts payés dans chaque pays permettra au fisc de déjouer les manipulations des prix de transfert entre filiales des multinationales et d'en finir avec l'évasion fiscale qui permet à Total ou Google de ne payer quasiment aucun impôt sur les bénéfices.

Le changement, c'est maintenant ou jamais ! "
Hypothèses sur le "pourquoi?" :

1. Le Monde vire au populisme.

2. La solution libérale à l'évasion fiscale : l'homogéneisation des taux d'imposition par le bas. Tous les pays s'alignent sur le moins disant fiscal. Ainsi, les multinationales et les gros contribuables n'auront plus aucun intérêt à partir. Fini l'état providence. Chaque citoyen se paiera lui-même les services de santé ou d'éducation, à la mesure de ses moyens. Le paradis, ça sera partout !

3. On peut dire ou écrire ce que l'on veut, les évadés fiscaux ne courrent aucun risque puisque les traités européens ont verouillé la politique fiscale. Toute modification de celle-ci ne peut se décider qu'à l'unanimité, ce qui est impossible. Nos élus de droite et socio-démocrates qui ont laissé passer cette clause savaient ce qu'ils faisaient.
mes messages se sont tous placés à la suite ...
c'était pas voulu, mais je sais pas comment faire pour qu'ils aillent au bon endroit
Il faut rafraichir la page à chaque fois, ou alors revenir sur l'article et à nouveau sur le forum.
Un bug des origines sur lequel tous les webmasters se sont (silencieusement) cassés les dents jusqu'à présent.
Et je soutiens vos propos ci-dessus, accessoirement.
j'ignore si c'est de la cécité, de la complaisance, de la complicité (liste non-exhaustive)

Pas de complicité ou de complaisance!!! Votre chronique est excellente, comme d'habitude. Mais le "Pourquoi" de Constant Gardener est en filigrane dans votre article. Cette question saute aux yeux. Le débat Lordon/Bohler auquel nous avons assisté, semble nous révéler qu'il n'y a pas de réponse à attendre. A défaut de trouver la zone du cerveau qui nous fournirait l'explication ultime, nous proposant une opération chirurgicale éventuellement, on peut se contenter de l'explication de Lordon, qui nous parle de structure, de système, de comportement d'agent... Le pourquoi, mériterait certainement des émissions. Mais vous méritez aussi vos émissions Anne-Sophie. Vous les méritez pour questionner de manière aussi pertinent le système médiatique français. Car au fond, savoir pourquoi lesmédias ne jugent pas important d'en faire des caisses sur l'évasion fiscale en pleine période de crise financière est une question centrale qu'il faut soulever, soulever, encore soulever, et encore....
[quote=constant gardener]quelles peuvent être les raisons qui ont amené Le Monde à agir comme vous le décrivez?

Moi, ce qui me pose question, c'est que cette mission ait été confiée au Monde. Par des journalistes. Et le Monde confie l'affaire à une journaliste béante d'admiration pour la BNP. Florence Aubenas était pas dispo?
He oui ! Pauvre vieux Monde ! Tout lui coule entre les doigts ! Ce système dont il était un des plus fervents défenseurs (contre qui, il y a lieu de se demander si ce n'était pas ses propres lecteurs), est en train de s'écrouler et va lui tomber dessus.
Cela vaut bien un dernier moment de lucidité ! Réfléchissons Réfléchissons Voyons

Craaaac
Trop tard !
Lecture faite,ça fout le vertige.Il semble que plus rien ne changera.Trop tard!
Denis Robert vient de poster un billet sur son compte Facebook à ce sujet. http://www.facebook.com/denis.robert/posts/10151344609211960

[quote=Denis Robert]"Je viens de lire le Monde rapidement car j'ai une grosse journée avec la projection de mon film ce soir. Comment vous dire? Je suis sur le cul de tant d'inconséquence. De tant d'amnésie. De cette outrecuidance. Les chochottes découvrent que BNP Paribas ou le Crédit Agricole ont des comptes à Singapour, Samoa ou dans les îles Vierges. Houlala... La journaliste (Anne Michel) qui écrit les papiers en lien avec l'ICIJ, le consortium de journalistes sortant les listings off shore, est une de celles qui avait fait le sale boulot sur Clearstream, prenant systématiquement la défense des banques. Et mes documents et révélations avec des pincettes si longues que je n'en ai toujours pas vu le bout. Tout ce qui sort aujourd'hui en particulier sur ces filiales de banques françaises, étaient dans mes livres et films en 2001. Et plus encore. BNP avait aussi des comptes à Vanuatu par exemple. D'autres banques françaises, le Crédit Lyonnais ou les banques populaires, avaient le même genre de filiales off shore avec la bénédiction de Trichet le gouverneur de la Banque de France et des politiques de droite et de gauche qui se sont succédé au pouvoir. Quand j'ai écrit cela, ce même journal et un paquet d'autres si forts aujourd'hui pour redécouvrir la lune, ont fermé les yeux et ont participé à l'hallali contre mon travail. Dix ans de perdu. Le coeur du problème reste les chambres de compensation comme Clearstream où tout était visible. Et le reste. Il suffit d'aller voir. Allez, encore un effort camarades..."

Remonté le Denis !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.