99
Commentaires

Derrière le "lâcher de billets", un ami de Messier, Arnault et BHL

Derrière le "lâcher de billets", dont l'échec samedi 14 novembre à Paris a provoqué des quasi-émeutes dans le quartier du Champ de Mars, un entrepreneur à dreadlocks du Web, Jean-Baptiste Descroix-Vernier. Dans son carnet d'adresses, rien moins que Jean-Marie Messier, Bernard Arnault, ou BHL, dont il a fabriqué le site.

Derniers commentaires

J’ai difficilement trouvé les références du « Groupe Rentabiliweb » : c’est une société de droit belge.
Elle est peut-être un holding constitué à partir de la sarl « Rentabiliweb Europe » au capital de 12 000 €.

Holding pour les nuls, explication :
Je possède une sarl au capital de 12 000 euros, qui réalise un chiffre d’affaire de plus de 20 million d’euros, et est en pleine croissance.
Je crée une société holding [en Belgique, où il y a moins d’impôt], dont je suis le Président qui achète mes parts de la sarl [12 000 € initial] pour la somme de 12 millions d’euros.
Cette somme de 12 millions provenant de banques, d’associés ou d’actionnaires, tombe directement dans [s]ma poche[/s] mes fouilles.
Je peux également faire du « billard à trois bandes » en faisant acheter en cascades par les différentes succursales… Russie, Roumanie, Bulgarie, USA, etc.
Cf. organigrame.
http://www.rentabiliweb.org/organisations.html

Je suis malin,et j'ai un ego demésuré, je monte donc une association pour me faire passer pour un mécène [auprès de gens, comme BHV, qui n’entravent [s]que dalle[/s] queue d’ail aux affaires].
Mais une association demande des associés peut-être moins crédules.
Piske je veux être crédible, je monte une « Fondation « , qui comme son nom l’indique ne dépend pas d’adhérents qui cotisent, mais d’un capital de départ permettant de la faire fonctionner.
En France ce capital de départ est de 1 million d’euros et je tiens à garder mon fric si difficilement [s]gagné[/s] volé , je crée MA FONDATION en Belgique [le droit belge est différent] avec seulement 1 euros, mais celle-ci peut recevoir des dons jusqu’à 100 000 euros
Je vous passe les détails avec les magouilles, pour me remplir les poches sur le dos de gogos, tout en gonflant mon ego immaturé
http://www.fondationdescroixvernier.com/fondation.html


N.B. : ce que je relate, ci-dessus, n’est pas forcément la Réalité… mais une Possibilité…
Je ne suis qu’un « gérant de société » qui connaît les ficelles, et pas un journaliste d’investigation.
Après le sermon sur l’affaire Polanski, et les dérives de la justice étasuniennes…
Il me semble que BHL, prône une fois de plus [s]une connerie[/s] une contre vérité dans son article :
Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Nietzsche, and the Rioters
Translated from French by Sara Phenix. (où est le texte original ?)
« he who was ultimately responsible for the Internet company that organized a “free money giveaway” in the middle of Paris ten days ago.»

Comme je l’ai déjà indiqué “pénalement”, la responsable est la gérante de la SARL Rentabiliweb Europe.
À moins que la justice déclare que Jean-Baptiste Descroix-Vernier, est “gérant de fait” et que Corine Chatal n’est qu”un prète nom dans la sarl…
(bien que celle-ci se présente comme Vice-présidente du Groupe Rentabiliweb).
Comme je l’avais déjà signalé ici, RENTATIWEB EUROPE est une SARL au capital de 12 000 euros, sise au 53 rue Vauban à Lyon 6ième.
http://www.societe.com/societe/rentabiliweb-europe-443222682.html
dont la gérante est « Corine Chatal »

Une sarl au capital de 12 000 € (c’était à la date de constitution le montant minimum pour créé une sarl), dont le siège est situé au domicile de la gérante, comme on peut le constater avec les pages blanches.
Une société créé y a 7 ans, dont théoriquement le siège social ne peut être un domicile privé que la première année… et dont le dernier chiffre d’affaire connu est 27 millions d’euros.


Toussa pour remarquer que je suis très étonné de lire ici :

1- « Mailorama, filiale de Rentabiliweb »
Faux, « Mailorama » n’est pas une filiale du « Groupe Rentabiliweb », mais simplement une marque…
C’est comme si « La Ligne J@une » était une filiale du « Groupe Arrêt sur Image Europe ».

2- « Bernard Arnault et l'ex-producteur de télévision Stéphane Courbit sont actionnaires de Rentabiliweb, et Jean-Marie Messier et Alain Madelin siègent au conseil d'administration ».
À vérifier sur infogreffe.com ou societe.com (renseignements payants)
Ah, bé fallait bien que cela se produise...
Le penseur à la chemise blanche y est allé de sa petite indignation.
Avec bien entendu, "trois leçons lourdes de sens" assénées par le, euh, le quoi déjà, ah oui, l'entarté.
Aurais-je loupé quelque chose, ou n'a-t-il pas eu le courage de la faire paraître en français ?
[quote=Daniel S.]Confidence : je connais d'autant mieux ce "business model" qu'au début de l'été 2007,
alors que l'émission venait d'être supprimée par France 5, JBDV, que je ne connaissais pas, m'a appelé,
pour me proposer de m'aider à rebondir. Après examen de ses activités, et peu soucieux de voir le fichier
de nos futurs abonnés vendu à des marchands de toutes sortes, j'ai décliné cette gentille proposition,
par ailleurs certainement faite de bon coeur, le garçon étant un sincère aficionado de l'émission.

Bravo pour cette clairvoyance ! :-)
La "lettre de Jean-Baptiste Descroix-Vernier" sur le site de sa "fondation" (on ne rit pas), c'est beau comme de l'antique en façade, un mélange de Jésus, de Zorro, de Ghandi, de Mère Téréza, avec peut-être un soupçon de Bernard Tapie dans la coulisse, pour rester les pieds sur terre tout de même. Admirez:


Le monde dans lequel nous vivons n'est pas satisfaisant.

Comment accepter que des centaines de sans-abris meurent de froid en Europe cet hiver ?
Comment accepter que plus de 6 millions d'enfants, de bébés, meurent de faim chaque année ?
Comment accepter qu'un animal soit sacrifié et torturé pour que sa peau soit transformée en chapeau ou en veste ?
Comment accepter l'inacceptable ?

Une partie de notre monde ne respecte pas la vie.
Ce constat dramatique a des conséquences catastrophiques pour l'ensemble de notre civilisation :

les budgets militaires dépassent très largement les budgets humanitaires et une grande partie de notre planète s'entretue tout en mourant de faim.
la répartition des richesses est quasiment inexistante, 90% de notre monde agonise dans la maladie, la pauvreté ou sous les dictatures.
les ONG ont de plus en plus de mal à acheminer des médicaments, même périmés ou génériques, dans les pays qui en ont le plus besoin.
Etc…

Pire,

Nous perdons peu à peu les valeurs fondamentales qui ont fait évoluer notre espèce.

Nous oublions la solidarité, la compassion, le respect. Nous ne respectons d'ailleurs plus la nature qui nous a engendrés, nous massacrons notre terre, notre avenir, et dans l'indifférence générale, nous piétinons notre propre dignité.

Avec un respect égal pour chaque être vivant, et en commençant par ceux qui sont dans la plus grande détresse, la Fondation Descroix-Vernier, ainsi que d'autres acteurs humanitaires mondiaux, essaye de changer ce monde. Nous partons du principe que si personne ne fait rien, rien ne changera.

Nous tentons de sauver toutes les vies que nous pouvons, en commençant par celles qui subissent la plus grande misère. Cela va du vieillard à qui il manque des médicaments pour survivre sans douleur, au bébé qui ne vivra pas 8 jours parce que sa mère n'a pas de lait et que son village n'a pas d'eau, en passant par l'animal que l'on dépèce vivant en Asie pour en faire un manteau pour des nantis prétentieux.

La Fondation Descroix-Vernier croit aux actions directes, sa vocation est de construire des puits, des refuges, de livrer des médicaments mais aussi de financer des reportages dénonçant des atrocités et permettant au monde entier de juger l'attitude de certains états.

Le combat pour la vie est le plus dur combat que l'homme aura à mener : sauver sa propre espèce de lui-même.

Avant de conclure, je voudrais vous transmettre une petite histoire qu'un ami m'a enseignée, et qui m'a fait prendre conscience de ma place dans notre civilisation. Je vous l'offre, comme mon ami me l'a offerte.

"Un jour, un homme riche et bien portant arrive dans un village misérable. Il regarde autour de lui et ne voit que des mourants, des malades, des pauvres. Il ne voit que souffrance et désespoir, alors il se met à genoux et il prie très intensément.

- Mon Dieu, regarde cette misère, et toi qui est Dieu, tu ne fais rien pour lutter contre ça !

Et Dieu lui répond :

- Si, je t'ai fait, TOI !

Courage aux femmes et hommes de bonne volonté.


Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Amsterdam.



Ça démoule grave, pas vrai? J'essuie une larmichette et je continue. Snif.

Il serait intéressant de s'intéresser à cette "fondation" qui dit n'accepter les dons QUE jusqu'à 100 000 euros (comme moi), et qui présente ses nombreux projets dans lesquels elle participe: euuuh...deux pour l'instant. Un refuge pour chats (non je déconne pas) et ...un puits en Afrique.

Il y a quelque chose qui cloche dans ce barnum de "valeurs fondamentales" et de "bonne volonté", d'autant que le Canard d'aujourd'hui nous en apprend de belles sur les sites appartenant à sa société vendant (cher) du sexe.

Un décryptage intéressant à faire de cet imbroglio politico-businesso-mèretérézo-mégalo-humanitaire, izeune titte?
Y'en a qui devrait sérieusement arrêter de fumer des cigarettes qui font rire, quand on approche la quarantaine c est moins bon parce qu'on a déjà pas mal de neurones en moins et cela peut avoir des effets pervers, mais visiblement les protections autour de ce monsieur sont bien assurées donc vive les péniches à Amsterdam !

Sinon rien a voir mais pourquoi vous ne mettez pas a la fin de vos articles une possibilité de publication sur les réseaux sociaux, je clique et je transmets a mon réseau...il n'est pas impossible de la diffuser si on le souhaite vraiment mais c'est plus facile si le bouton "share it" est là
Une ^@sinaute un peu flemmarde
Ce qui m'inetersse, perso, et que je n'ai trouve nulle part depuis hier, c'est le fait que les types a l'origine de cette obscenite ont declare dimanche qu'ils allaient reverser 100 000 Euro integralement au secours populaire lundi.

Est-ce que quelqu'un sait s'ils l'ont vraiment fait ?
Merci pour ce vrai article de journaliste.
Un nouveau palier dans le cynisme vient effectivement d'être franchi.
Cerise sur le gâteau, vous avez fait sortir Hurluberlu de sa tanière.
C'est tout bénef !
Une pluie de billets... pfffff.
Ça me rappelle quand la tapisserie de mon ancien duplex de luxe de 450m2 s'est décollée, tiens.
J'avais au moins la décence de ne mettre personne dessous.
Autre temps, autres mœurs.
Merci pour cet article bien ficelé.

Et bien il est parfait se plan com' sur l'identité nationale et l'insécurité. Quoi ? c'est pas le sujet ? Vous êtes sûr ? Ah , parceque moi j'avais l'impression mais bon.
Un délire de publicité phylanthropique aussi mal organisé c'est à se poser des questions quand même, le but primordial n'est il pas de générer une image positive de l'organisateur ? Car pour le coup personne ne veut citer le fameux site en M.... c'est balot. M'ont l'air d'être une belle bande de branques ces organisateurs.
Je n'arrive pas à croire l'information sur laquelle repose cet item - à savoir que l'on organise des distributions de billets en France; et que les pouvoirs publics autoriseraient cela... Pourriez-vous documenter ces éléments davantage ? Merci.
Connaissais pas ce JBDV.
En tous cas, il a une sacrée tête de vainqueur.

Oui, ce post est nul. C'est de la discrimination au faciès. Ca n'apporte strictement rien à la discussion. Ca la plomberait même. Mais c'est comme une paire de claques dans la tronche de Jean Sarkozy : ça fait un bien fou.
Tout à l'heure, dans "Pop Com" sur Canal, il y avait un reportage sur une émission de télé-réalité indienne, dont les candidats devaient séjourner dans un bidonville de Bombay.
Le délicieux frisson d'une immersion temporaire dans la crasse et la misère.
Partout dans le monde, les pauvres sont une mine inépuisable de distraction.
Je crois au contraire qu'il faille faire de l'antipub à ce genre de site, qui compte prospérer sur le désespoir des autres. C'est révoltant.

Puisqu'on est rayon pub, une antipub perso. Chez moi à Noël cette année, aucun " bien culturel" dans la hotte du Père Noël. Pas de CD, DVD, jeu vidéo et autres. En effet, Hadopi démarre dès le 5 janvier (putain on n'aura même pas fini la digestion) une fois que les majors auront fait le plein de ronds pour les fêtes. En clair, pour moi Hadopi a été reportée par crainte de voir un gros boycott pour les cadeaux de fin d'année. Je vous rappelle qu'il ne suffit pas d'être un pirate pour être condamné. Une connexion internet valide suffit à être sanctionné, sans rien faire de répréhensible. Ils ne méritent pas mon argent.
Comme se fait-il que l'auteur confonde dread locks et tresses plaquées?
Ça relève de la plus élémentaire culture générale pourtant
Certains jours, c'est compliqué d'écrire un commentaire.
Parce que j'ai vu les vidéos des émeutes, j'ai pleuré, et j'ai juste envie de proférer des insultes à tous ceux qui ont organisé cela.

Je me retiens, et conseille à ceux-ci d'acheter avec leur 100 000 euros un cœur et un cerveau.
(nous n'en donnerons pas le nom ici, afin de ne pas contribuer à sa promotion)
En même temps, Gilles Klein l'a donné hier dans son billet. Enfin, pour être honnête, il a mis, précédé de la légende Ci-dessous, une capture écran du site organisateur, dont nous avons choisi de ne pas vous donner le nom, afin de ne pas contribuer à sa promotion., une capture d'écran au beau milieu de laquelle apparaît le nom du site. C'est ballot ! ;-)
j'ai vu récemment un reportage sur la crise des années 30 dans lequel un jeu dansant était organisé. Le couple tenant le plus longtemps gagnait 50 dollars...sous les quolibets de spectateurs se moquant de ceux qui tombaient de fatigue. L'histoire se répète.
[s]marie antoinette[/s] lagarde a "condamné" cette pratique sur dimanche+ ce midi
Alors si je comprends bien (cf. le "Vite dit et gratuit" sur le sujet), c'est illégal de distribuer de l'argent comme ça dans la rue, mais la préfecture de police l'a autorisé? Là svp je veux bien que quelqu'un m'explique... on peut faire beaucoup de choses illégales avec l'autorisation de la préfecture de police?
Merci pour cet article —dominical, qui plus est!

Je me pose seulement une question: apparemment, le site nauséabond de messieurs Descroix-Vernier et Boukris a bénéficié d'une relativement importante couverture par la presse, comme nous le signalait hier Gilles Klein... Est-ce cette seule médiatisation par la presse écrite qui explique la forte affluence de personnes alléchées par cette distribution dégoûtante (ce qui m'étonnerait) ou y a-t-il eu un buzz important sur certains sites internet, voire un écho dans d'autres médias (radio, télé)? Je penche pour la deuxième solution, et j'aimerais connaître quels sites (à l'exception bien sûr de celui commençant par M.), voire quelles émissions, ont été les vecteur de cette [s]communication[/s] propagande infecte... Personnellement, je n'ai su l'existence de cette distribution immorale qu'après et non avant, et pourtant je suis un internaute assidu. Aussi aimerais-je connaître quels furent les vecteurs médiatiques expliquant le dramatique succès de cette opération de [s]buzz[/s] bouse.

Par ailleurs, petite remarque [s]cinéphile[/s] cinéphage: dans le premier Batman de Tim Burton (1989), le méchant Joker (joué par Jack Nicholson) organise à grands renforts de publicité une distribution d'argent dans Gotham City, préambule à une action terroriste (les badauds attirés par la pluie de billet sont gazés...). Vingt ans plus tard, voilà-t-y pas que la fiction devient réalité, sauf que les amoraux Boukris et Descroix-Vernier ont l'outrecuidance de se présenter en parangons de vertu alors qu'ils ont tout de l'abjection du démon...

I'm back...
On notera d'ailleurs, à la lecture du communiqué d'embauche, que JBDV, avant d'embaucher Boukris, a pris soin d'exiger la fermeture définitive de faismesdevoirs.com, et la vente du nom de domaine (on n'est jamais trop prudent).

Il n'en a apparement pas tenu compte :

faismesdevoir.com n'est techniquement pas fermé et le nom de domaine est toujours au nom de Boukris http://www.whois.net/whois/faismesdevoirs.com
Petite rectification: l'événement s'est produit le samedi 14 novembre, et non le samedi 15 novembre, comme indiqué au début de l'article.
Rentabiliweb mise sur l’anticonformisme
Avec ses méthodes de management qui « décoiffent », Jean-Baptiste Descroix-Vernier a propulsé Rentabiliweb dans le Top 5 du multimédia en dix ans d’existence.

http://www.rentabiliweb.org/actualites/tag/montorgueil
Regardez bien l’adresse dans la barre :
actualites / tag / mont orgueil
…sommet de l’arrogance.
Que signifie exactement "monétiseur d'audience", avec ou sans guillemets?
Nous sommes une civilisation décadente car à voir de pareilles
manifestations de mépris des plus pauvres comment ne pas
songer à la banalisation de l'indécence triomphante !
Je suis révolté . On devrait les foutre en tôle ses ordures
d'organisateurs et leurs complices !
Bizarre aussi : pas une réaction de Rachida Dati, maire du 7ème arrondissement dont dépend le Champ de Mars, alors que dès qu'une rixe de banlieusards montés au Champ de Mars se produit, elle met en cause Bertrand Delanoé, l'absence de vidéosurveillance, le laxisme des socialistes...
On attend avec intérêt sa réaction sur la préfecture de police de Paris et sur les organisateurs de l'opération, J3M, Arnault...
Ce Jean-Baptiste Descroix-Vernier est un grand humaniste, dont la holding personnelle s'appelle "Golden Glaouis Invest" (no comment !).
Il a créé sa fondation (fondationdescroixvernier.com), dont voici le credo : "Notre priorité, ce sont les plus faibles".
Bonjour,
Et vive la libre-entreprise.
Exploiter librement la misère des gens pour prospérer.
Vive la liberté.
Eh oui une liberté peut en cacher une autre.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.