131
Commentaires

Dernières nouvelles de France, Etat voyou

Ce "c'est une honte, trop c'est trop!" de la commissaire européenne Viviane Reding

Derniers commentaires

l'asinaute n'aime pas beaucoup remonter dans le temps pour suivre certains dossiers c'est bien dommage !

---------------------
Bonjour,

Marie-Christine Vergiat, eurodéputée GUE/NGL, lance un appel (cf. ci-dessous ) aux maires et aux militants associatifs pour envoyer leurs témoignages de discriminations des Roms.
Toutes les sections de la LDH sont invitées à participer à cette démarche : témoignages, preuves des discriminations faites par les autorités française vs à vis de ces populations.
Ces preuves doivent être des documents juridiques et notamment des copies des OQTF à la chaîne qui prouvent qu'il n'y a aucun examen des situations particulières des intéressés.
Nous vous invitons à participer à cette démarche, relayer cette information et visionner la vidéo de l’appel.
http://www.eurocitoyenne.fr/?q=content/roms-le-combat-continue-jen-appelle-temoignage-des-maires-et-des-associations

Bien cordialement,

Le service communication LDH

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

Roms : Le combat continue. J'en appelle à témoignage des maires et des associations

La Commission européenne a décidé ce mercredi 29 septembre d'entamer une procédure d'infraction contre la France pour non respect de la directive sur la liberté de circulation et de séjour dans l'Union européenne (*). C'est une bonne nouvelle, mais cette décision est insuffisante car elle mésestime les discriminations dont les Roms ont été et sont encore l'objet en France. Une fois encore, la Commission semble s'en tenir aux seules réponses des autorités françaises.

Ce 29 septembre après-midi, au cours de leur audition au Parlement européen, Mmes Reding et Malmström et de M. Andor, commissaires européens, nous ont dit qu'ils manquaient de preuve.
C'est pourquoi j'en appelle aux maires et aux militants associatifs pour envoyer leurs témoignages à la Commission par rapport à ce qu'ils ont pu constater et notamment d'envoyer aux Commissaires les obligations de quitter le territoire français stéréotypes (OQTF) qui prouvent que ces expulsions sont collectives, discriminatoires et n'ont fait aucun objet au cas par cas.

Marie-Christine Vergiat.

(*) La lettre de mise en demeure de la Commission sera envoyée début octobre ; la France doit répondre avant le 15 octobre sur les mesures qu'elle compte adopter pour la transposition complète de la directive sur la liberté de circulation et de séjour dans l'UE.
Merci Daniel
on t'aime
où est l'intérêt général ? le respect des droits de l'homme ?
on a honte nous aussi (càd ma femme et moi, + des sympathisants)
on a décidé de commencer à cacher des armes, mais ne le répète pas trop fort
Sans vouloir jouer le rabat-joie, pourquoi autant d'indignation morale, tout à fait justifiée, pour les roms mais si peu de réaction face au phénomène?
Le français moyen serait t'il si intransigeant dès que ses intérêts premiers, en particulier financiers, sont menacés, et beaucoup moins motivé dès lors qu'il s'agit de questions moins séculières (liberté d'expression, dignité humaine, xénophobie...) mais tout autant primordiaux?
Etat voyou, avec la bénédiction du bon peuple...

La loi sur la réforme des retraites a été votée aujourd'hui. Beaucoup de bancs étaient vides, et les syndicats (haha) appellent à descendre dans la rue (haha) le 23... Pourquoi le 23 ? Passke le Sénat va à son tour entériner la loi, sans coup férir.

Quant aux rroms, et autres gens du voyage (allons y gaiement dans l'amalgame) personne n'en veut. Ni les bons français interviewés ce soir dans le journal de la 2, accoudés au comptoir d'un bistrot, ni notre bon mètre zéro deux, qui, avec l'élégance qui le caractérise, a déclaré aux sénateurs "convoqués" ce soir à l'Elysée : "Si les luxembourgeois sont pas contents, ils z'ont qu'à les recevoir chez eux..."

Les préfets [s]de Vichy[/s] sarkozystes font leur triste boulot : ils obéissent aux ordres.

Marianne, au secours !
Etat voyou, en effet, c'en est de plus en plus ecoeurant, surtout lorsque celui-ci continue a demander a ses concitoyens des efforts toujours plus grands.
Par contre je suis abasourdi par la façon dont se permet l'UE de blâmer le pays, alors qu'elle est en grande partie responsable de l’état économique du pays, en particulier du chômage.
cher Daniel Schneiderman

j'ai copié a l'attention de quelques amis votre chronique de ce matin et j'ai trouvé que Hergé aurait pu écrire cela :

Szohod 14 septembre. Une féroce lutte de clans a éclaté à
l'intérieur même du régime en Bordurie (Europe occidentale). Le
ministre de la police, le colonel Sponsz, un faucon du régime, a
réécrit en catastrophe une instruction raciste, envoyée aux
préfets, et révélée par un site Internet indépendant, alors que
l'agence officielle n'en avait pas soufflé mot....

Moi aussi j'ai mal a ma France, il faut vraiment entrer en résistance.
Quasiment rien à ajouter sur votre chronique et ce que les autres ont dit : étudiant en M2 d'histoire, et ayant suivi l'actualité avec assiduité, jusqu'à 5h/jour pendant l'été, ayant manifesté les 4 et 7 septembre, faisant l'expérience quotidienne des inégalités en France et de la "libération de la parole" de l'ultra-droite boostée par Sarkozy, la liste de mes griefs me prendrait une journée entière. Quand le Parlement est muselé, que les médias se taisent, que l'amalgame, le mensonge et la communication inversée sont les seuls moyens trouvés par un gouvernement pour masquer ou détourner l'attention de tous les scandales qui l'entourent, je ne sais que faire.
Alors je milite beaucoup autour de moi, avec la liberté du militant "de gauche" non encarté ; je m'engueule au besoin ; je fais circuler les informations pertinentes. Mais cela suffit-il ? Je me demande, à un moment, si l'insurrection ou l'assassinat politique ne deviennent pas nécessaire, surtout face à ceux qui sont apologues de la violence dans certains cas.

Pour ceux que cela intéresserait, Herman Van Rompuy sera à Sciences Po Paris le lundi 20 septembre à 16h. Ça peut être un moment d'opposition.
Puisse toute l'équipe d'@si continuer à ne pas mâcher ses mots y compris à propos de tel confrère nommément cité (en l'occurrence ici Pujadas) ! C'était la limite que l'on sentait encore récemment ici, une sorte de non-dit : "c'est des confrères, on va pas leur taper dessus". Ce qui, pour un site de "décryptage" de médias (et même si le terme "critique de média" n'est annoncé nulle part), commençait à poser problème.
Oui, réjouissant ce 9h15.
Le DS des grands jours.

Serait aussi amusant d'étudier le système de défense de la clique au pouvoir, faire quelques comparaisons...
Le meilleur 9h15 que j'ai lu merci Daniel c'est une bonne idée de prendre le point de vu de l'étranger ça renverse le racisme à 360 degré !
Très beau neuf-quinze !

Cela devient insupportable de voir des reportages de 3min (je suis gentil) avec des interviews de deux phrases sans expliquer aux gens les affaires (Karachi, Bettencourt, Tapie, Wildenstein, etc).

Et la pire maladie des journalistes, ce sont les sondages qui donnent machin en tête et truc à la ramasse (sondages, qui comme le montre très bien @si, ne sont pas objectifs et fausse la réelle opinion de la population !).

«Il serait temps d'appeler un chat un chat, un raciste un raciste, un menteur un menteur.»

Bien dit !
Je rêve d'entendre un Pujadas, Pernault ou autre Ferrari parler comme à l'ouverture d'un JT. Ca fait un bien fou, quelqu'un qui résume avec des mots simples, crus et pourtant lourdement révélateurs. Merci pour cette petite bouffée d'oxygène, Daniel.
Bravo Daniel!
En plein dans le mille avec ce 9h15!
Et pourquoi pas généraliser ce type de réecriture de l'information "équitable" qui met en lumière l'hypocrisie des journalistes mainstream?
Bonjour,

Voici ce que je lis sur le site du FAI Orange : Roms: outrée par le parallèle de Bruxelles avec la Guerre, la France contre-attaque
La France ???
Je n'ai qu'un mot : PAS EN MON NOM !!!
Si vous le permettez, j'imprime cette chronique pour la distribuer à tous mes proches ne disposant pas du net.
Merci encore.
Ce rappel à l'ordre "claque" est une des conséquences de la politique démagogico populisto mensongère (ça fait beaucoup) pratiquée au quotidien par nos "chères" têtes politiques.
Le drame c'est que même s'ils se rendent enfin compte qu'ils font n'importe quoi, ils ne feront pas machine arrière car ce serait un aveu d'échec inconcevable dans le cerveau sarkozyen.
En attendant ça fait mal quand on regarde les infos...
Merci! Merci pour ce petit caillou de vérité jeté dans une une mare de mensonges et d'hypocrisie.
Je tiens à saluer cet acte courageux car courageux, il faut l'être, pour oser s'attaquer au petit Nicolas et à ses amis en ces temps bien sombres.
Excellent billet. Ce type est un malade dangereux (pas vous DS...vous vous n'êtes pas dangereux), il faut le déchoir, l'enfermer, le soigner, le mettre hors d'état de nuire, pour se faire réélire il est capable de nous déclencher une guerre! $arkozinzin c'est la ruine de la démocratie!
Pas d'accord.
Bon ce n'est pas la première ni la dernière des sarkosistes...
Or j'ai lu plusieurs fois dans ce forum des gens qui affirment que Sarko ou DSK, voire même Aubry ce serait du pareil au même.
Et bien je trouve de telles affirmations stupides et même irresponsables de la part de gens qui se prétendent opposés au pouvoir actuel.
Non, et d'ailleurs même à droite, on peut trouver beaucoup mieux et au moins ne pas avoir honte !
Ah, quelle honte non bue hier, de voir Coppé, sur Canal, défendre avec un tel cynisme cette politique. Berk, berk. Y a-t-il encore quelqu'un pour trouver ce numéro talentueux ? Ou sont-ils tous comme moi effarés devant ces contorsions ?

Sarkozy n'a qu'un objectif, être réélu, par TOUS LES MOYENS. Ce sont souvent ces politiques-là qui gagnent, parce qu'ils ne gèrent rien, n'ont pas de conviction, pas le goût de l'intérêt public, pas plus que de programme, ils n'ont qu'une ambition qui les taraude, leur tord les boyaux, les fait foncer toujours plus fort et loin, c'est le pouvoir, et en politique, cela passe par deux étapes à ne pas louper, l'élection et la ré-élection.

http://anthropia.blogg.org
Si la situation d'@si vous oblige à faire le nègre de Pujud'asse (in french, of course), cher Monsieur Schneidermann, faut pas vous gêner, ça sera, en effet beaucoup mieux que l'actuel. Ce qui mériterait ma hire ça serait plutôt de voir tous ces gens qui ont préféré le visiteur de Lascaux à la reine du Poitou le découvrir tel qu'il est, et sa clique avec lui : des partisans de la droite extrême prêts à collaborer avec l'Ordre nouveau et la Milice pour bouter les angliches hors de France (et s'il n'y avait que les angliches !!! ). Me font marrer avec leur "non" à l'Europe et l'antiratichon qu'ils professent... Les v'là comme Simonne (Raffaele) le dépeint : en retard de train.
PS. Korkos nous manque et @si se dépeuple (on devrait penser à l'abonnement de soutien).
Bien vu !
Merci
OUAHHH!! Ca va mieux Daniel ??
La calamine qui jusque là empéchait la soupape de laissait s'échapper le trop plein de pression vient à l'instant de sauter ! et ouahhh quel choute, quel pied ! Des infos brutes, pas diluées ni tiédies ni affadies par des contorsions métaphoriques, des distorsions euphémisantes ou autres transformations de la matière brute en une mélasse informative !
Je n'aurai qu'un mot : encore !!
Bonjour,
Hier soir, j'étais circonspect vis à vis de cette mise ne garde européenne.
J'ai voté non à la constitution européenne et à première vue je n'apprécie pas trop les objections bruxelloises, comme par exemple sur la "bonne voie" (naturellement libérale) pour traiter le problème des retraites.
Et je me suis rappelé les débats qui précédèrent le vote de 2005.
Ce qui était reproché, ce n'était pas le fait d'avoir une constitution, mais que celle qui était proposée, au lieu de fixer les grands principes généraux (libres et égaux en droit, démocratie, etc…), contenait les décrets d'application trop orientés économie de marché (libre concurrence, …).
Ce qui a été fait hier est conforme à ce que j'attends de l'Europe, garante de sa valeur morale, loin des directives économiques.
Quant à nos "dirigeants" (au même niveau d'interprétation que celui de "régime) branquignols nazillons, qu'ils aillent au diable !!!
franchement quand j'ai entendu les mots de la commission européenne, pour la première fois je me suis dit, finalement l'Europe ça peut être utile, donc moi aussi c'est exactement ce que j'attends de l'Europe.
Voilà un commentaire qui fait plaisir à lire!
Les interventions successives du Parlement et de la Commission rappellent à juste titre que l'antinationalisme est inscrit dans les gènes du projet européen.
nous vivons en ce moment une période stratégique: rapprochons quelques événements:

une commissaire européenne qui dit qu'elle en pensait pas qu'on reverrait ça un jour en Europe après avoir vécu la deuxième guerre mondiale, référence à la déportation des juifs

le président de la CNIL réputé pour sa molesse,qui nous dit que big brother est déjà dans la place: et que soit on agit maintenant soit c'est game over.: même moi il m'a fait peur: http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article14641

il y a aussi ceci: "Après la Justice (Courroye), le fisc (la fameuse "cellule VIP", puis le non moins fameux rapport du chef de l'inspection des finances), la légion d'honneur, c'est la police, que le clan Sarkozy a utilisée pour la protection rapprochée du Premier cercle" http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3351

la circulaire parue en plein juillet sur les livrets de compétences au collège qui risquent de se transformer en CV électronique pour ficher les citoyens de la maternelle jusqu'à la retraie, sur des compétences de savoir être.

la propagande éhontée de l'UMP à la télévision : campagne de pub sur les retraites, mensonges sur l'affaire woerth, éléments de langage grossièrement répétés au mot près par les différents cadres, mensonges à tous les étages y compris chez le président, et des journalistes chez qui la connivence avec le premier cercle ne fait plus aucun doute comme le montre la dernière d'arlette chabot "n'est pas un peu archaique de taxer les riches?" (Pierre Carles sort un film sur les médias qui devrait faire mal) ou l'émission spéciale de SArko sur TF1.

rajoutez à cela les précédents dérapages liberticides

la comparaison avec Vichy semble de plus en plus adéquate, et par suite je me demande si désormais on ne peut pas légitimement utiliser le mot "collabos" pour désigner tous ceux qui participent à cette évolution de près ou de loin. certes le morcellement des tâches (cf Milgram) est une circonstance atténuante, mais tout de même hein? faudrait déjà commencer par arrêter de s'attaquer à ceux qui parlent de Vichy et de collabos, les autoriser à employer ce vocabulaire et emboiter le pas à leurs discours au lieu de les démolir et peut être que tous les petits collaborateurs commenceront à voir al globalité de la tache à laquelle ils participent.
Ce qui me chagrine le plus, c'est que malgré toute les avanies que Sarkozy nous fait subir, il n'y a pas moyen de s'en défaire rapidement. Sous coup de force s'entend.

J'aimerai vraiment voir votre franchise dans Le monde, Libé ou même l'Huma.
Si seulement ça sentait la fin de règne... De toute façon, on en a encore pour deux ans.

Et ils peuvent en faire des dégâts en deux ans. Il n'y a qu'à voir comment la réforme des retraites passe comme une lettre à la poste, avec en plus amendement reformant la médecine du travail.

De plus, je ne suis pas sûre que la majorité des Français soit vraiment outrée par cette politique.

Après toute une vie passée à Paris dans un milieu intellectuel et aisé, je suis depuis peu installée dans le Sud-Ouest en contact avec des artisans, petits employés...

Trop long à raconter ici, mais j'entends des choses qui me font froid dans le dos et qui me désespèrent. Sarko & Co ont encore de beaux jours devant eux.

Les retraites ? "Y'a de plus en plus vieux, y'a de moins en moins de travail, y'a de moins en moins de jeunes, y'a que comme y disent qu'on va y arriver. Et puis les cheminots qui prennent leur retraite à 50 ans, ça fait longtemps qu'y chargent plus le charbon !"

Les roms ? "Que de la racaille ! Regardez les Mercedes et les caravanes qui z'ont. D'où est-ce qu'ils le sortent leur argent, hein ? Et puis regardez comment y z'ont saccagé le terrain de foot de Villeneuve. Et l'agression de la gamine derrière la gare. De la racaille, je vous dis, de la racaille"

La réforme du juge d'instruction ? "Ben heureusement, qu'y vont réformer ce juge. Regardez ce qui s'est passé à Outreau"

Malheureusement, je n'invente rien. Bien sûr tous les gens que je rencontre ne pensent pas comme cela, mais il y en a quand même beaucoup. Beaucoup.

Tout le monde n'est pas abonné à Médiapart ou Arrêt sur Images. Tout le monde ne consulte pas Rue 89 ou ne lit pas le Diplo. Que ce soit à 90 kms de Toulouse où je suis, ou n'importe où en France.

Tout le monde n'a pas la possibilité ou la volonté d'essayer de s'extraire de l'émotionnel dans lequel on baigne tous naturellement. Emotionnel que nos politiques, Sarko en tête, manient avec un art consommé pour éviter qu'on parle et réfléchisse un peu sur Karachi, les retraites, Woerth-Bettencourt, le bouclier fiscal,...

Fin de règne ? Possible. Mais on parle de celui de Sarko, pas de la droite où les autres leaders sont un poil plus discrets, mais ont la même vision des choses.

Fin de règne de la droite ? Mais la gauche avec DSK me paraît revenir à choisir entre la peste et le choléra. Aubry est un peu mieux, mais souvenons-nous des décisions de la gauche à partir de 2001.

Fin de règne ? Je l'appelle de tous mes vœux mais sans grandes illusions.
Ah mais, M. Schneiderman, on ne parle pas comme ça d'un Grand Etat, voyons!
M. Copé a aussi "regretté" les conditions dans lesquelles a été adopté la motion au parlement européen contre la France. "Et je regrette beaucoup que des députés européens Français socialistes et Front National aient voté contre la France", a-t-il déploré.

Bientôt l'accusation de traitrise ?

http://www.france24.com/fr/20100914-roms-cope-regrette-procedure-dinfraction-lue-contre-france
Il serait souhaitable que la France se mette au régime du régime actuel !
Debout ! [s]Luttons, luttons[/s] euh, marchons... qu'un sang impur, abreuve leur micro sillon !
Bon,tout est dit,et bien dit.Les médias officiels se déconsidèrent à tel point qu'il devient insupportable de les suivre,ne serait-ce qu'un instant. Je pense que Pujadas tient à sa place. Ne pas déplaire au "principal actionnaire ",comme dirait Val est sa seule ambition. L'Europe condamne la France,c'est mérité. Et nous qui y sommes entrés à marche forcée,grâce à un certain Sarkozy ,rions dans notre moustache,même si on n'en a pas, du salutaire retour de manivelle.
Tout est dit...bravo

+1
Trop c'est trop... La goutte d'eau va faire déborder le vase, mais attention, avec ce "régime" au pouvoir, la réaction risque d'être policière, brutale, violente, comme dans ces autres régimes corrompus décrits dans les infos...
Même Fidel Castro se pose des questions sur la santé mentale du "régime" (on dit bien régime, pour une république bananière... ça me semble approprié !)
Il y en a qui vont avoir honte d'être allemands et c'est chez Valeurs actuelles que j'ai trouvé l'article le plus détaillé...
Personnellement, plus que de la honte, c'est une grande fatigue qui m'envahit. Surtout quand je lis les réactions des partisans du "régime" actuel, exemple : "Ce genre de dérapage auquel elle a ajouté sa voix, ça n'est pas convenable", a déclaré Pierre Lellouche à la radio RTL. - le ministère français des Affaires étrangères a exprimé son « étonnement » devant l'attitude européenne, tout en assurant refuser la polémique....
Est-ce que la photo qui illustre l'article n'est pas un peu déformée (comme lorsqu'on "écrase" une image 4/3 en la passant en 16/9) ?
Bravo Daniel.Vous écrivez comme écrivent les éditorialistes anglo-saxons.C'est froid , factuel et sans concession.C'est cela qui est dérangeant à la télévision française ; c'est toujours "tiédasse" et autocentré (il ne se passe rien en dehors de nos frontières, sinon des catastrophes; heureusement que le pouvoir nous protège). Ce que vient nous rappeler la Commissaire européenne , c'est qu'il existe des lois , des normes que l'on ne peut enfreindre.
Merci, merci, merci. DS nous a été rendu!

Ceci pour la forme. Pour le fond - et je suis loin de faire de l'angélisme - j'ai atteint le gouffre de l'indignation. Et aussi du désespoir : je ne crois pas que la masse des français soit indignée. 2012 dit-on? Je ne suis pas sûre que ce soit "plié" - et 2012 c'est loin!
Sans oublier que le gouvernement ne se prive jamais de brandir l'étendard "pays des droits de l'homme" à tout propos.
On n'a jamais aussi peu mérité ce qualificatif ...
[quote=Daniel Schneidermann]Ce ne serait pas plus juste comme ça ?

Effectivement, ce serait plus juste.
Joli texte bien inspiré.
On notera en particulier l'emploi volontairement fautif du mot "régime", que le ducon-journaliste moyen emploie régulièrement en lieu et place du mot "gouvernement" lorsqu'il évoque une dictature. On entend souvent "le régime de Pékin", ou "le régime de Fidel Castro". On n'entend jamais "le régime de Washington".
Nous sommes tous Ouzbeks ce matin ! Fichtre, diantre, merdre !
Tout cela sent la "fin d'un règne", on dirait... Le bateau que nous ont monté le mètre zéro deux et sa clique de valets fait eau de toutes parts. Soudain la presse habituellement muette ou complaisante, se réveille... Même le site du Figaro, même Pujadas, c'est dire !

Seuls les électeurs frontistes aiment encore cette France puante traînée dans le ruisseau comme une prostituée...

Bref, les rats quittent le navire...
clap clap clap clap!
Pour la première fois de ma vie, j'ai honte d'être Français. Ce qui se passe est bien plus grave qu'une défaite au premier tour de la Coupe du monde de foot, ou qu'une grève des joueurs, même sans préavis, dont on nous a rabâché sur tous les tons qu'elle était un très mauvais exemple pour les jeunes. En quoi une grève est-elle un mauvais exemple ? En quoi détruire des caravanes à grand renfort de bulldozer (comme je l'ai vu au JT) fait-il progresser l'humain ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.