92
Commentaires

Dérapage raciste chez Morandini : heureusement, Porte était là !

Une violente diatribe antisémite de Dieudonné, au micro d'Europe 1 ? C'est le scoop déniché cette semaine par Didier Porte, au grand effroi général. Sauf que notre chroniqueur a commis une légère confusion. Ballot, non ?

Derniers commentaires

Nouvelle plainte selon Libé :

http://www.liberation.fr/politiques/2015/01/27/apres-celle-du-mrap-nouvelle-plainte-contre-philippe-tesson_1190113
Une nouvelle chronique de maitre, merci Didier !

Si à propos, vous pouviez leur dire de remettre les vôtres en ligne sur RTL, indépendamment du reste de l'émission de S. Bern, ce serait chou
Et bien que monsieur Tesson soit traduit en justice et condamné (éventuellement) pour ses propos. Ses arguments sur France Inter (en 1970, en 1980... on avait l'habitude, on parlait comme ça) sont parfaitement stupides. C'est un mec qui, d'évidence, j'a en rien évolué : il est resté sur son cul à se regarder déblatérer ses propos séniles depuis 40 ans et il s'est trouvé des journaux (!!!) pour les reproduire et s'en vanter. C'est quand même ce voyou qui après avoir vilipendé l'Etat et le service public pendant toutes ces années est allé se réchauffer dans les radios de ce même service public . Et il faudrait que je l'excuse en raison de son âge ???? Ce petit monsieur vieilli très mal, il s'imagine encore en 1970... Pauvre mec !
Didier Porte vraiment excellent! Et si finalement sa vraie voie était l'ironie indignée plutôt que l'humour?
Cette chronique est tout simplement parfaite...!

Merci Didier et ASI.
Sur le fond Tesson est évidemment indéfendable pour l'ensemble de ses propos. Sur la forme je trouve confusant qu'il soit poursuivi pour racisme, vu que ce sont les musulmans et non pas telle ou telle ethnie qu'il met dans le même sac, je ne trouve pas que ça rend les choses super lisibles.
N'empêche belle réaction de Morandini.
Enfin pourquoi l'a t il invité au départ ?
Mais comment interpréter la confrontation de Patrick Cohen et Edwin Plenel sur le livre de celui ci "Pour les musulmans"..Ce Mr Cohen semble méprisant et vecteur lui aussi d'islamophobie médiatique Sachant le pouvoir malsain, propagateurs de haines, de ces Stars du PAF, comment se fait il que l'on est pas fait attention aux journalistes racistes envers les français de confession musulmane ? Cohen/Plenel avant l'attentat ...discussion mouvementée !
je crois qu'il y a une erreur dans le "billet" de porte . Ce n'est pas dieudo mais tesson , et , en plus , il a confondu les juifs ( israelites ) et les Musulmans .

C'est pas pareil . Ce qui es bizarre , c'est qu'il semble l'avoir fait exprès .

La transposition est une technique musical qui permet de monter ou descendre les tonalités.

Bien a vous

bastou
Bonjour
Bienvenue au bal des hypocrites.
Merci François MOREL … et Didier pour ces chroniques.
Sur Twitter, M. Monpontet fait remarquer que Le Point a viré Tesson (qui n'en était pas à son premier mot raciste) alors qu'il a fait plusieurs Unes islamophobes...
Bravo Didier.
Et c'est courageux!
Dans le même genre de dérapage qui pose problème: Jean-Claude Elfassi qui appel carrément au meurtre:
Comment voulez-vous expliquez à des jeunes qu'il n'y a pas deux poids deux mesures.
Objectivement, il y a deux poids deux mesures!
Du pain béni pour Soral et Dieudonné!

Sur cette page:
http://elfassiscoopblog.com/dieudonne-le-gourou-islamiste-fait-lapologie-du-terroriste-coulibaly/


Dieudonné le gourou islamiste fait l’apologie du terroriste Coulibaly
Le 11 janvier 2015 | 20 Commentaires


Pour s’attirer la sympathie des racailles islamisantes Dieudonné Officiel leur a fait un message sur mesure. Il fait l’apologie du terroriste islamiste « Coulibaly » en toute impunité en déclarant qu’ à la suite de la marche républicaine pour Charlie, il se sentait « Coulibaly » !(...)
Les pouvoirs public ne faisant rien pour les mettre hors d’état de nuire, souhaitons qu’un « déséquilibré, un poète, ou un troubadour » butent ces bêtes sauvages que sont Dieudonné et Soral comme a été buté leur modèle « Coulibaly ».
Bravo Didier Porte !
Dieudonné sait qu'il peut donc aller encore un peu plus loin sans risque d'être réellement inquiété.
Merci qui ?
Merci à ceux là même qui l'execrent...
J M Lepen n'aurait pas dit mieux que ce debris de Tesson..deux vieux thons. Bravo Didier!
Ça, c'est le Didier Porte que j'aime :) .
L'idée qu'on puisse faire des statistiques ethniques ou religieuses me met hors de moi! J'en ai subi une malgré moi et je ne souhaite pas revoir cette horreur!
Intéressant ce bon cru de Didier Porte,sans rien toucher à un diatribe hallucinante et en la mettant dans la bouche de Dieudonné......On s'imagine
notre humoriste fracassé prendre 10 ans de taule.....
Pendant ce temps là ,sieur Joffrin qualifie la saillie de boulette.....et Vals l'oeil sur les sondages....assassine les profs incapables d'expliquer à leurs ouailles les vertus et limites de la liberté d'expression....
Ils vont bien réussir à mettre le feu
Jon Stewart s'étonne de l'inculpation de Dieudonné...

https://www.youtube.com/watch?v=bbZOgg68aQA
Merci !

J’ai vu aussi que Marine Le Pen a adressé une circulaire à ses secrétaires départementaux et chargés de mission départementaux
pour leur demander de ne pas «relayer» une vidéo de l’eurodéputé frontiste Aymeric Chauprade.

Dont acte.

(Je ne l’ai pas regardée, parce que.)




(je m’étais trompé de forum, faut vraiment que je me repose… :( )
Très bonne intervention. Il semble (mais pas sûr) que le Point ait pris ses responsabilités. On attend que les autres fassent de même.
Merci, Didier Porte.
Il semblerait que Tesson ait été viré pour ça

http://www.20minutes.fr/medias/1518775-20150116-philippe-tesson-vire-point-apres-declarations-musulmans

A vérifier.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Pourrait-on l'avoir gratuitement en ligne cette vidéo de Porte?
On pouvait croire que c'était vrai puisque le "comique" que vous citez s'en prend régulièrement aux juifs, me semble-t-il.
Vous avez raison de descendre en flèche Tesson, ses propos sont excessifs, on n'a pas de problème de laïcité en France, aucun, aucun, sauf avec les cathos qui ne voulaient pas du mariage gay et qui nous ont habitués à manger du poisson le vendredi.
"Pas de réaction dit Porte" ? Tesson vient pourtant d'être viré du Point. Les médias commencent vraiment à sentir bon l'uniforme neuf et les bottes cirées.

Bon, c'est vrai, Tesson exagère : Parmi les 70% de musulmans en prison, seule une minorité sont des terroristes, les autres sont des criminels parfaitement respectables.
Allez, un isolement, du repos, un bon traitement au Padamalgam™, et ça repart !
http://www.metronews.fr/info/figaro-selon-un-rapport-choc-il-y-aurait-60-de-musulmans-en-prison-vraiment/mnjw!2itSKkqUmlG4/

C'est pas l'honnêteté qui vous étouffe on dirait. Ou alors c'est du second degré ?
Votre lien ne fait que dire "oui, c'est vrai que le chiffre qu'on a trouvé dans toutes les études (entre 50 et 80%), mais comme les statistiques ethniques et religieuses sont interdites en France on n'a pas pu faire un comptage précis de tous les prisonniers dans toutes les prisons"

Vous remettez sérieusement ce chiffre en doute ? Vous avez une étude vous ? Ah ba non c'est vrai que c'est interdit, ça ferait tâche dans le Vivrensemble™

Rassurez-moi, vous avez des yeux quand même ?
Joachim Pueyo, Député PS et ancien directeur de Fleury-Mérogis, a reconnu dimanche dernier sur M6 que le chiffre de 60% était proche de la vérité.
Et oui mais il faut bien qu'il défende son poste, sa place de député, et même si il attise la haine et la stigmatisation, il s'en fiche : il recevra son salaire de la même façon..IL a fichu sa part de chaos et en sera remercié...
Tant qu'à faire des corrélations (qui ne sont pas des causalités, mais je suppose que vous le savez), vous sauriez quel pourcentage a l'index plus grand que l'annulaire ? Y'en a qui disent que ça permet de repérer les agressifs.

Y'en a d'autres qui disent que les statistiques, les diagrammes, les camembers, les courbes, sont très pratiques pour donner un vernis "scientifique" même si on ne maîtrise pas les bases méthodologiques de leur usage.
En fait, il n'y a peut-être que les scientifiques qui disent que c'est pénible toute cette pseudo-science, la transformation du sérieux de l'étude en une rhétorique de croyance scientiste : c'est des chiffres donc c'est scientifique, c'est scientifique donc c'est vrai, inclinez-vous !

D'ailleurs, il est toujours paradoxal de voir reprocher aux "musulmans" (on ne sait jamais trop ce que les gens entendent par là) d'un côté leur rigorisme moral et de l'autre une prétendue tendance à se retrouver en prison. Vous ne préfèreriez pas dire comme Zemmour que ce sont les "arabes" ou les "noirs" qui tendent à la délinquance ? Que diraient les statistiques sur la corrélation entre taux de mélanine et présence en prison ?
Bon, on ne va pas parler de position sociale, ce serait un peu trop pertinent, on pourrait voir une logique causale entre rupture sociale et mépris de classe, économie parallèle et pauvreté, .
Et si on disait juste "les hommes", vu leur sur-représentation massive par rapport aux femmes ? Et si on obligeait tous les mâles à la prise d'hormones pour prévenir la délinquance ?

P.S. : y'en a qui disent que l'Islam est une solution pour la délinquance : avec le Coran comme code pénal, il n'y aurait personne en prison (ça n'existe pas dans le Coran), juste des amendes, des bannissements, des manchots, des fouettés et des décapités.
et aussi des flagellés , des lapidées....
La flagellation c'était "fouetté", et la lapidation n'est pas dans le Coran (contrairement à l'Ancien Testament/Torah...).

Et il n'y a généralement pas de distinction de sexe dans les courants de droit islamique qui justifient cette peine : en droit, on lapide les hommes comme les femmes même si dans les faits ces pratiques sont plutôt dans des cultures patriarcales où mieux vaut être homme, parfois adeptes du crime d'honneur, en fait des sphères culturelles où on peut aussi lapider sans être musulman (cf ce cas chez des kurdes yazidis : Du'a Khalil Aswad).

Il y a d'autre part une forme de conception d'emblée communautariste qui laisse aux groupes la responsabilité de leurs moeurs, y compris en matière de moeurs pénales, avec en plus une aptitude à l'adaptation culturelle, y compris un islam s'adaptant à des sociétés matriarcales (ou l'inverse).
C'est avec ce genre de principe qu'on a pu voir Sarkozy aller chercher l'aval d'"autorités" religieuses en Egypte, leur demander de dire que la France fait ce qu'elle veut chez elle en matière de laïcité.

Pour l'exemple, dans les hadith, les textes canoniques censés rapporter les faits et gestes du prophète et son entourage, il y a une histoire sur le sujet de la lapidation où on voit Mahomet faire le juge de paix pour des juifs et leur faire appliquer à la lettre le châtiment prévu dans le Pentateuque. Si on veut être joueur, on peut dire que la lapidation est autorisée dans l'Islam surtout dans l'application d'un droit... juif (les chrétiens y échappent tant qu'on ne trouve pas un gars qui n'a jamais péché pour lancer la première pierre, ce qui signalerait d'ailleurs en creux que ce fétard de Jésus devait avoir quelques trucs à se reprocher ou qu'il était trop feignasse pour lancer des caillous jusqu'à ce que mort s'ensuive).
Vous n'êtes pas adepte de la vérité des chiffres, mais vous semblez l'être du droit coranique. Vous êtes déjà dans leur camp donc.
Vous avez raison de prendre de l'avance. Vous pourrez faire un stage découverte en Algérie, et puis dans quelques temps passer votre diplôme chez l'EI.

La France n'a besoin de personne pour lui dire ce qu'est la justice.
Il est inutile de plonger toujours plus avant dans la nébulosité d'un texte pré-moyenâgeux pour essayer de ne trouver ne serait que le début d'une excuse à ce qu'il produit en réalité.

On reconnait un arbre à ses fruits http://www.contre-info.com/letat-islamiste-appelle-les-millions-de-musulmans-squattant-la-france-a-nous-massacrer
Et on reconnait un ultra-droiteux du FN quand on le croise dans le forum, Salim, Ex-Yannick ex-Joseph 511.
"C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." Mathieu 7:20, texte antique qui pour certains ferait partie des racines de l'Europe.

Personnellement, en bon rationaliste, je préfère Aristote, Lucrèce ou Spinoza aux prophètes mais je les préfère aussi aux chantres d'une pseudo-neutralité de chiffres mise au service de passions n'ayant pas grand chose à voir avec la "vérité". Je suppose que vous ne faites pas de sciences mais tous ceux qui pratiquent un peu la chose savent que les chiffres ne disent pas la "vérité" ou la "réalité", qu'ils sont une construction de représentation, qu'ils traduise autant, sinon plus, la manière dont on acquiert des données qu'une soi-disant réalité indépendante.

Si vous mesurez la longueur des doigts en prison, vous construisez une "réalité" fondée sur ça et vous ne pourrez construire d'analyse que sur ça. Si vous voulez vraiment faire une analyse de ce qui fait qu'on passe d'un état de citoyen libre à celui de prisonnier, il faut examiner beaucoup de facteurs qui concernent non seulement les personnes mais aussi les institutions et la société en général. Par exemple, pourquoi y avait-il tant de juifs emprisonnés sous les nazis ou de "bourgeois" sous Staline ?

Et le simple fait que vous concentriez votre analyse sur le facteur "islam" comme Zemmour parlait de "noirs et arabes", traduit avant tout vos idéologies, le fait que c'est ça que vous voulez mettre en accusation, la présence en France de populations que vous sentez étrangères, menaçantes, que vous expulseriez du pays si vous pouviez.

Clairement, je ne me suis jamais senti menacé par mes voisins musulmans, par contre ma vie en quartier dit "populaire" fait que j'ai à fréquenter des gens en difficulté sociale ou psychologique, vu que ça implique généralement une pauvreté renvoyant aux logements dits "sociaux". Pour tout dire, la plus grande menace que j'ai eu à affronter avait pour prénom "Christian", grand, costaud, alcoolo, drogué, manipulateur, infantile, violent, de classe moyenne à l'origine, qui s'est un peu calmé grace à une prise en charge médicale décidée après que sa vie post-prison ait continué à être destructrice pour lui et les autres. Aurait-il pu tuer en criant "Allah akbar !", "Anarchie vaincra !" ou "Raël est mon sauveur !" ? Sans doute. Il aurait suffi qu'au lieu de se voir pris en charge par un psy et une famille "bourgeoise", il le soit par un quelconque groupe sectaire proposant une rédemption apocalyptique.
[quote=Faab]Par exemple, pourquoi y avait-il tant de juifs emprisonnés sous les nazis ou de "bourgeois" sous Staline ? : donc selon vous si il y a au moins 60% de musulmans en prisons c'est parce que que l'Etat français effectue sciemment une sorte de rafle chez les populations musulmanes ? Et dire que je n'avais rien vu, quel naïf j'ai été ! Et le pire c'est qu'ils accueillent volontairement 200.000 immigrés d'Afrique chaque année pour continuer ce sale boulot. Merci faab pour cette analyse exceptionnelle.


Canard : arrêtez de cancaner ça fait mal aux oreilles.
Apparemment, vous ne savez vraiment pas comment on utilise des statistiques.
Les exemples montrent que les chiffres ne veulent rien dire en eux-même si on ne les associe pas à une explication causale.
On sait pourquoi les juifs étaient sur-représentés dans les camps de concentration, le nombre ne fait qu'illustrer la cause directe à savoir la politique antisémite nazi, mais, si on prend votre idée de 60-70% de musulmans en prison, quelle explication donnez-vous, quel est pour vous le processus causal menant de l'adhésion à un culte à la prison ?
Et si le lien n'est pas causal, comment reliez-vous la variable "culte" au reste ?

En gros : quelle explication associez-vous à votre représentation en terme d'appartenance religieuse ?
Il faut préciser qu'il semble être question de personnes "musulmanes ou de culture musulmanes".
A prendre en compte aussi, me semble t-il, le fait qu'un détenu n'est pas forcément religieux lors de son incarcération, mais le devient, la religion étant un refuge comme un autre lorsque on purge une peine de prison.
Les chiffres montrent avant tout une situation, je ne prétend pas qu'ils l'expliquent. Je ne sais pas d'où vous tenez que "les chiffres ne veulent rien dire en eux-même si on ne les associe pas à une explication causale".
Maintenant que je suis d'accord que l'on ne doit pas vivre pour la dictature des chiffres comme nous l'impose par exemple l'économie capitaliste, ou le scientisme. C'est légèrement différent.

Mais je vais jouer le jeu en cherchant une explication causale.
Déjà contrairement à vos exemples du nazisme et du communisme on suppose au départ que la justice française envoie en prison les gens qui méritent d'y aller, donc qui ont commis des actes interdits par la loi de la République. La cause n'est donc pas ici dans le système juridique.
Vous faites l'erreur souvent commise de cantonner l'Islam à une religion. Or si l'on considère l'Islam au pied de la lettre, c'est un système politique qui prétend receler toutes les lois nécessaires à la vie dans la société. Plus un musulman sera fervent, plus il sera enclin à faire passer les lois de l'Islam avant les lois de la société où il vit. Et même si ces prisonniers sont majoritairement des racailles qui sont loin d'être des islamologues accomplis, le fait de se dire musulmans (il suffit de 2 minutes pour se convertir...) leur donne peut-être une sorte de caution morale pour défier les lois de la république.
Je pensais que vous étiez dans le sophisme conscient, que vous n'auriez pas l'idée de chercher un lien causal mais en fait vous êtes prêt à y croire. Vous ne savez pas trop pourquoi vous donnez ce chiffre si ce n'est que ça devrait faire penser que les musulmans ont un problème avec la loi républicaine comme en ont les gens ayant une pointure supérieure à 35 (97% de la population carcérale chausse au-dessus du 35).
Mais à part l’autorisation de la polygamie qui est réprimée dans notre code, un musulman littéraliste ne volera pas, n'escroquera pas, ne violera pas, ne trafiquera pas etc., ce sera le parfait citoyen... au nom de l'Islam. Défier ces lois de la République ce serait défier aussi les injonctions coraniques.

Mais bon, pour avancer, je vais essayer de traduire la pensée nationaliste : ce sont moins des délinquants/criminels qui sont visés, ce n'est pas Dédé la Saumure ou Raoul Volfoni, ce sont plutôt des gens considérés comme de potentiels combattants étrangers, des gens qui au Mali préfèreraient entrer en guerre du côté d'Ansar Dine que de l'armée française. Si certains se recrutent en prison, ça n'a rien à voir avec un défaut de moralité islamique, au contraire, la (re)conversion traduit une volonté de sortir de la délinquance dans une rédemption par l'engagement justicier/guerrier. La prison est juste un vivier pour les recruteurs des légions étrangères, française comme jihadiste, un lieu où sont sur-représentés des gens en rupture sociale, psychologiquement et physiquement aptes à la violence physique et donc parfaits pour entrer dans une chaleureuse "famille" de combattants.

Le Pen, Soral ou Zemmour diront sans doute que l'Islam a des valeurs traditionnelles qu'ils partagent, y compris militaires, chose que montrent nos engagés musulmans morts pour la patrie dans la police ou l'armée, que ce n'est pas un problème de moralité, que c'est un problème de guerre et de choix de son camp. Et d'une certaine manière, une partie de la gauche dit la même chose quand elle parle d'intégration/assimilation, qu'elle reprend le modèle d'homogénéité 3e République où il s'agirait d'entrer dans le camp nationalo-républicain depuis une extériorité supposée.

Dans ce cadre (qui n'est pas le mien), la question politique serait celle de la reconnaissance pleine et entière de l'appartenance à la Nation (sans distinction d'origine, de race, de religion etc. dans nos textes actuels).
Toute une partie de notre population se sent considérée comme étrangère, toujours immigrée, avec cette invention étrange du "n-ième génération". De fait, une autre partie de la population ne les reconnait pas comme vraiment français dès lors que pour eux, "français" désigne une ethnie avec ses lignages et vénérant le café-croissant, Vercingétorix, les clochers de village et Jeanne d'Arc.

Et les histoires de gamins qui ont contesté la minute de silence pour Charlie Hebdo ne sont qu'un symptôme de la popularisation de l'idée que la France (et/ou l'Occident) mène des guerres injustes contre les pays dits "musulmans", qu'elle poursuit une politique d'oppression comme au temps des colonies, et que toute personne ayant un peu de morale devrait préférer la "résistance" d'un Ben Laden à l'obéissance aux armées franco-américano-sionisto-lémuriennes. D'ailleurs, j'entendais hier Onfray dire quasiment ça en désignant comme "islamophobes" nos guerres en terres "musulmanes", dans un étrange mouvement de pensée réduisant comme nos enfants la géopolitique à ce facteur.

Il fut une époque où la "résistance/dissidence" auto-proclamée portait des tee-shirt Che Guevara mais cette gauche est morte et donc des humiliés et offensés avides de justice se tournent vers les seules guérillas internationales actives en s'efforçant de gommer les complexités des réalités politiques (ou théologiques) pour croire à l'existence d'un camp de Justes. Entre les "musulmans" par héritage n'ayant jamais mis les pieds dans une mosquée et les convertis, on a tout un néo-islam simpliste autour des seules offres "anti-système" absolument radicale, celles déclarant une guerre ouverte.

Je ne vais pas entrer ici dans ces complexités qu'ils veulent gommer, notamment le fait que ces guerres sont en grande partie des guerres entre musulmans, des conflits "classiques" pour l'hégémonie idéologique, politique, économique qui existent depuis aussi longtemps qu'existe l'Islam (cf origine du chiisme, juste après la mort du Prophète) mais la question de fond pour le terrorisme serait de répondre à Amédy Coulibaly, voir pourquoi il disait "vous", il ne se sentait pas français, et d'expliquer en quoi la France et ses alliés ne sont pas des pays prédateurs agressant des pays de culture musulmane pour piller leurs ressources, exploiter une population qu'ils méprisent et formater les esprits à leur convenance, en quoi ils ne poursuivent pas l'ambition hégémonique du temps des colonies, ambition matérielle et intellectuelle, violente, destructrice de vies et de cultures.

Pas si facile, dès lors que quasiment tous les pays du monde sont dans des stratégies de puissance où on se fait la guerre en permanence, guerre idéologique, économique et à l'occasion armée.
A mon sens, on peut surtout répondre à ceux qui voudraient se référer à l'Islam (ou aux islams) qu'ils feraient bien d'approfondir leur sujet parce que le corpus de texte en traite de manière directe, sans se cacher derrière un "aime ton prochain", et qu'un combattant se prétendant pieu doit suivre certaines règles d'engagement, qu'il n'est pas question de se transformer en boucher au prétexte qu'on aurait le badge "certifié sauvé par la foi" malgré ce que disent les adeptes apocalyptiques de la table rase (une mentalité pas forcément religieuse d'ailleurs, cf les Révolutions française, russe, chinoise, nazi, fasciste... avec leurs mouvements de destruction/purification).
[quote=Faab]un musulman littéraliste ne volera pas, n'escroquera pas, ne violera pas, ne trafiquera pas etc. : ceci s'applique uniquement aux autres musulmans, on connait vous et moi ce qu'il est demandé de faire des athées, des gays, des femmes, des juifs, des chrétiens, ...
Un "musulman littéraliste" est donc ce que l'on appelle de façon lénifiante "un islamiste". Mais vous avez raison de souligner par là que c'est bien une différence de degré d'application, non de nature.

Après je ne vois pas trop où vous nous emmenez. La France est actuellement le pays du monde qui a le plus de problème psychiques avec la notion de nationalisme, encouragée dans sa honte par l'UE. Mais tous les autres pays n'ont pas de problème à s'aimer eux-même, leur peuple, et leurs origines. Je pense qu'il y a un traumatisme pétainiste, il n'y a qu'à voir le niveau des arguments (ou plutôt des insultes de cour d'école) dès qu'une personne parle de nation en France. C'est dommage car si il y a une nation qui a servi d'exemple d'émancipation aux autres, c'est bien la France. La "Liberté guidant le peuple", c'est elle. Ce n'est ni le peuple, ni la Liberté, qu'il fallait changer.
Le nationalisme est la brique de base qui permet de construire l'internationalisme, cad un respect mutuel et une coopération des peuples si besoin. Le reste est du mondialisme : déni des cultures, concurrence de tous contre tous.

[quote=Faab]De fait, une autre partie de la population ne les reconnait pas comme vraiment français dès lors que pour eux, "français" désigne une ethnie avec ses lignages et vénérant le café-croissant, Vercingétorix, les clochers de village et Jeanne d'Arc. : On ne rase pas 2000 ans d'histoire en 40 ans. Les pays ont une histoire qui n'est pas interchangeable. La volonté et la tentative de le faire conduit seulement à des tragédies, irrémédiablement, avec toujours la même constance.


[quote=Faab]la question de fond pour le terrorisme serait de répondre à Amédy Coulibaly, voir pourquoi il disait "vous", il ne se sentait pas français : car les 200.000 nouveaux immigrés africains qui arrivent chaque années en France, qui ont culturellement une prédisposition à l'Islam, ne peuvent plus être intégrés. La France est en faillite économiquement, culturellement, elle n'a plus les moyens de proposer un modèle de société décent. Le capitalisme, y compris sa version française modérée, est en crise partout. L'immigration qu'il a encouragée jusque là "est déconnectée des cycles économiques" (je cite F.Héran, le "Mr démographie" français, pro-immigration. Il dit aussi "il faut que les homme politiques aient le courage de dire que si les immigrés viennent, c'est simplement qu'ils en ont le droit).

Conclusion : on laisse chaque année venir la population d'une ville comme Reims que l'ont sait vouée à la précarité, seulement parce qu'ils en ont le droit (accordé non-démocratiquement). Je suis pour accueillir les réfugiés politiques, c'est l'esprit des Lumières. En revanche l'immigration de travail, qui est une immigration engendrée par le capitalisme, sert donc ce capitalisme, et est donc néfaste. La déconnexion avec l'économie, fait que les gens qui viennent simplement en pensant trouver une meilleure condition matérielle sont déçus par cette société impersonnelle, violente, et précaire. De la déception naîtra la rancoeur.
Ca fait 200 ans que le capitalisme bouleverse les équilibres de toutes sortes dans le monde. Faisons attention à ce que le remède ne soit pas pire que le mal.

ceci s'applique uniquement aux autres musulmans, on connait vous et moi ce qu'il est demandé de faire des athées, des gays, des femmes, des juifs, des chrétiens, ...

Je parierais que ce que je sais ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez savoir à ce sujet. Vous croyez que les textes canoniques autorisent à devenir voleur ou assassin selon qui est en face, qu'une religion qui se prétend dans la lignée abrahamique adopterait une sorte de moralité tribale (ou nationaliste...) où seul compte l'appartenance au clan ?
Vous savez que la Torah et les Evangiles sont reconnus dans le Coran comme textes sacrés ?

Coran, sourate 5
46. Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Torah avant lui. Et Nous lui avons donné l'Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu'il y avait dans la Torah avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux.
47. Que les gens de l'Évangile jugent d'après ce qu'Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers.


Un "musulman littéraliste" est donc ce que l'on appelle de façon lénifiante "un islamiste". Mais vous avez raison de souligner par là que c'est bien une différence de degré d'application, non de nature.

Un musulman littéraliste devrait se couper la main si il a volé comme un chrétien littéraliste devrait s'arracher un oeil si il a seulement désiré une femme par cet oeil. Dans les faits, les uns et les autres font un usage social de leurs textes de référence, ce ne sont pas des manuels de programmation de machines humaines, ce sont des guides d'éducation, de morale ou d'orientation législative.

Evangile selon Matthieu, 5
27 Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.
28 Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l'adultère avec elle dans son coeur.
29 Si ton oeil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
30 Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c'est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s'en aille pas dans la géhenne.


C'est dommage car si il y a une nation qui a servi d'exemple d'émancipation aux autres, c'est bien la France. Le nationalisme est la brique de base qui permet de construire l'internationalisme, cad un respect mutuel et une coopération des peuples si besoin. Le reste est du mondialisme : déni des cultures, concurrence de tous contre tou (...) On ne rase pas 2000 ans d'histoire en 40 ans.

UNE nation ? Qu'en pensent les corses, les basques, les kanaks, les bretons... ?
La constitution de 1958 disait à l'origine : "La République et les peuples des Territoires d'Outre-Mer qui, par un acte de libre détermination, adoptent la présente Constitution instituent une Communauté. La Communauté est fondée sur l'égalité et la solidarité des peuples qui la composent.".

Eh oui, l'Algérie était française...
En fait, avec le Royaume-Uni, l'Espagne, la Belgique, la Suisse, on a au moins 4 voisins assez clairement pluri-nationaux, et l'idée d'un Etat uninational, culturellement homogène, n'est pas foncièrement la norme internationale.

Et sinon : 2000 ans d'histoire ? C'est pas le baptème de Clovis l'événement fondateur que reconnaît la mythologie habituelle ? Vers 496-498, on sait pas trop, mais un 25 décembre, fallait bien ça pour frapper les esprits même si les historiens voient plutôt apparaître le royaume de France 500 ans plus tard, avec les Capétiens et la séparation d'avec les frères allemands des royaumes francs.

Et si vous avez l'occasion, faites quelques recherches sur l'époque de la Société Des Nations, après 14-18, quand on a mis en avant le "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" pour légitimer la dissolution des empires centraux, toute une pèriode où ça a pas mal débattu sur le rapport entre les nationalités et les structures étatiques.

on laisse chaque année venir la population d'une ville comme Reims que l'ont sait vouée à la précarité, seulement parce qu'ils en ont le droit (accordé non-démocratiquement).

Je croyais que c'était fini cette rhétorique sur "la population d'une ville comme Reims". C'est qui qui avait sorti cette expression ? Mais va falloir se renouveller parce que la population de Reims baisse (= environ 180 468 hab. en 2008) et que les gens commencent à savoir ce qu'il y a réellement dans les chiffres migratoires.

Ah mon dieu, une invasion de gens intelligents :
"Chaque année, 290 000 jeunes étrangers font le choix d'étudier dans notre pays. 41% des thèses soutenues en France le sont par des étudiants étrangers. 60 000 titres de séjours de longue durée bénéficient annuellement aux étudiants, contre 17 000 à des salariés et 90 000 au motif du regroupement familial. Notre pays peut s'honorer de ce rayonnement international qui témoigne à lui seul de la qualité scientifique et pédagogique de nos universités et de nos établissements d'enseignement supérieur."

Sinon, pour info, nos émigrés seraient environ 1,6 millions (source). Disons plutôt, "expatriés", un français ne peut pas être un "immigré", même à l'étranger, et puis bon, ils vont surtout chez nos voisins suisse ou belge (qui a dit "fiscalité" ?)
C'est bien beau de faire des exégèses franco-françaises pacifistes, lues avec la critique et l'éducation nécessaires qu'a rendue possible l'histoire de la pensée française (et donc la "désacralisation des religions"), nous on parle tranquillement sur internet, mais il y a les faits, quotidiens. Et ils sont atroces. Où vont chercher l'idée de décapiter, tuer, etc. les islamistes si ce n'est dans le coran....
Quant à citer la Bible, s'il existe bien des "évangélistes" convaincus, je ne connais personne en 2015 qui applique encore littéralement les versets de mutilation humaine dont vous parlez. Les horreurs accomplies au nom du christianisme (d'ailleurs là on admet de bon coeur que c'était fait en son nom...) sont désormais du passé et sont actées comme telles. Donc tout ce que prouve ça c'est que l'Islam doit se réformer mondialement, peut-être trouver un chef, et se focaliser sur le coté pacifique. On n'en prend pas du tout le chemin.
Dalil Boubakeur fait exactement ce constat ici : https://www.youtube.com/watch?v=pmRstG8GOJ0

On ne va pas faire un débat sur la nation, c'est vous qui avez parlé de nationalisme. Effectivement les définitions changent comme les saisons. Ma vision personnelle, certainement imparfaite c'est que la nation est une communauté humaine qui décide de faire "peuple" en acceptant le même "imaginaire social" (qui peut être très divers dans sa nature : historique, religieux, géographique, économique, ethnique...tout ça pur ou combiné). Mais quand au sein de ce peuple, les "imaginaires sociaux" (cf Castoriadis L'institution imaginaire de la société) commencent à diverger, et même à s'opposer, alors la nation est en crise.

Concernant l'immigration, accordons aux étudiants le droit d'étudier en France, je suis d'accord, c'est là encore "l'esprit des lumières" qui me plaît. Mais bon, il reste 90.000 immigrés rien qu'au titre du regroupement familial, plus environ 60.000 clandestins annuels (basé sur le chiffre des demandes d'asile).
Je continuerai de citer François Héran (Mr démographie pro-immigration, cf Le temps des immigrés) entendu vers Noël sur France Culture : " Il suffit d’un flux d’entrée de migrants très faible, mais constant, pour obtenir in fine une importante modification de la composition de population. J’essaye de dire aux politiques : ne croyez pas qu’en limitant les flux vous allez échapper à la modification de la population »".
Comprenez-moi : en soi, ce n'est ni bien ni mal. Mais nous sommes en démocratie. La moindre des chose avant de changer un peuple, c'eut été de lui demander s'il y consent.
Car si je veux bien croire à la nation multi-ethnique, je ne crois pas à la nation multiculturelle, ça me semble un oxymore.
Une variante du grand remplacement à la Zemmour.
"je ne crois pas à la nation multiculturelle "
La suite logique de toute ce qui précède dans votre production personnelle.
Le problème serait plutôt Est-ce que la nation multiculturelle croit dans Salim ?

Il faut toujours dire ce que l'on voit : surtout il faut toujours, ce qui est plus difficile, voir ce que l'on voit
Charles Péguy ; Notre jeunesse (1910)
1. Je ne fais pas d'exégèse pacifiste puisque le Coran contient des injonctions au combat dans diverses situations.
D'ailleurs, vous savez que l'abbé Pierre a participé aux maquis du Vercors ? L'abbé Pierre qui disait :

"Ceux qui ont mis tout le plat dans leurs assiettes, laissant les assiettes des autres vides et qui ayant tout disent avec bonne figure, une bonne conscience, nous, nous qui avons tout, on est pour la paix. Je sais que je dois leur crier à ceux-là, les premiers violents, les provocateurs de toute violence c’est vous, et quand le soir dans vos belles maisons vous allez embrasser vos petits enfants, avec votre bonne conscience, au regard de dieu vous avez plus de sang sur vos mains d’inconscient que n’en aura jamais le désespéré qui a pris les armes pour sortir de son désespoir."

2. l'art du massacre n'est pas enseigné dans le Coran, par contre j'ai lu je ne sais plus où que l'E.I. mentionnait des écrits sur le règne par la terreur développé par les mongols, grands experts en montagnes de têtes pour faire tenir tranquille les populations, à moins qu'ils n'aient lu les discours à l'Assemblée sous la Terreur en France.

3. Boubakeur sert le discours attendu d'un parfait serviteur de l'Etat ou des Etats (algérien et français) mais il entretient une ignorance de l'islam en faisant croire qu'il suffirait d'une quelconque conférence internationale comme si il y avait une unité de l'Islam ou une quelconque autorité. Sans même parler de la diversité culturelle/ethnique ou des manipulations politiques (monarchies wahhabites du Golfe vs république chiite d'Iran) , un aperçu des courants : courants de l'Islam.

On ne va pas faire un débat sur la nation, c'est vous qui avez parlé de nationalisme.

Vous n'avez pas besoin d'en parler, on le sent chez vous...

Comprenez-moi : en soi, ce n'est ni bien ni mal. Mais nous sommes en démocratie. La moindre des chose avant de changer un peuple, c'eut été de lui demander s'il y consent. Car si je veux bien croire à la nation multi-ethnique, je ne crois pas à la nation multiculturelle, ça me semble un oxymore.

Changer quoi selon vous ? La couleur de peau ? Les yeux qui se brident ? La cuisine (MacDo...) ? Le mobilier (Ikea...) ? La langue (tweet, like, poke, soldes, parking) ? Le vêtement (perruque, escarpins et bas de soie) ? Le culte ?

Entendre parler arabe ou voir une mosquée vous donne l'impression de passer en terre exotique, c'est ça ? Un appel à la prière et ça y est, vous seriez sûr d'être dans les Mille et Une Nuits ?

Personnellement, les seuls cas où j'aurais dans l'idée de parler de remplacement, c'est suite à des génocides comme celui des amérindiens par les européens. Pour le reste, il y a des échanges, des mélanges, se faisant lentement et sans que personne n'en souffre vraiment. Culturellement, les pays non-occidentaux résistent comme ils peuvent à notre hégémonie, globalement ils résistent mal et à l'international, le costume, la langue, la musique, le cinéma, la littérature, le sport, l'architecture etc. sont occidentaux, sur nos modèles à nous (des fois, ça s'comprend...).

Il y a bien des chinatown ou des mini bab el oued, mais ce sont des lieux de culture minoritaire, du folklore quand on en parle dans les médias majoritaires où la norme est occidentale.
Et les histoires de gamins qui ont contesté la minute de silence pour Charlie Hebdo ne sont qu'un symptôme de la popularisation de l'idée que la France (et/ou l'Occident) mène des guerres injustes contre les pays dits "musulmans", qu'elle poursuit une politique d'oppression comme au temps des colonies, et que toute personne ayant un peu de morale devrait préférer la "résistance" d'un Ben Laden à l'obéissance aux armées franco-américano-sionisto-lémuriennes.

D'ailleurs, j'entendais hier Onfray dire quasiment ça en désignant comme "islamophobes" nos guerres en terres "musulmanes", dans un étrange mouvement de pensée réduisant comme nos enfants la géopolitique à ce facteur.



Tiens ? c'est exactement ce qu'on dit Najat Belkacem, C. Fourest, journalistes starifiés, R. Reichsadt, et l'animateur débile de Groland avec pour seule perspective faire oublier ce que tout le monde sait : Ben Laden al qaida a bien été soutenu, financé armé par la CIA en Afghanistan contre l'ex-Urss. Et depuis il a fait des petits et nos élites les ont bien aidés : rappel historique : Ben Laden ? Un héros pour l'Amérique !!...

Pardon mais quand on pense que oui ces guerres sont déclenchées par nos pays riches et soit disant démocratiques ne veut pas dire que l'on choisi un camp contre un autre..Ce sont "deux camps" qui marchent bien ensemble, deux "faces d'une même médaille". "Oui la Géopolitique" peut expliquer bien plus que des infos répétées tant de fois que ça doit entrer dans nos têtes alors que se sont bien des mensonges. Chevènement; De Villepin, et des anciens des services spéciaux, journalistes d'investigation, en parlent aussi..Seraient devenus complotistes ?

Et mettre dans le lot d'infos issus même des FOIA du State Of Département Us, et l'image infantile, infantilisante de reptiliens, ou lémuriens c'est vraiment une "insulte" à l'intelligence humaine de ceux qui s'informent par le net, car je vous rappelle que nous ne sommes plus au temps ou seule la TV ou les journaux mainstream, pouvait nous donner le nom et la "tête" du méchant du moment, et le pourquoi d'un "nouvel Hitler" à abattre ou a bombarde pour raison humanitaire. .

.Vous m'étonnez un peu Faab, d'habitude vous êtes un peu plus mesuré.mais nous toujours peu dupes.........
Pas sûr d'avoir tout compris mais il est pour moi clair que ce sont parfois nos alliés du Golfe qui nous poussent à la guerre, que ce sont des arabes musulmans qui nous demandent d'aller taper sur d'autres musulmans (pas toujours arabes) pour récupérer des ressources pétrolières ou gazières.

Le temps où l'occident agitait des marionnettes est terminé, le Qatar notamment n'obéit qu'à lui-même, et si il a réellement marchandé pour qu'on fasse tomber Kadhafi et récupérer l'exploitation d'un gisement de gaz comme cela a été dit, si il a réellement marchandé des investissements contre la coupe du monde de foot, c'était de son initiative, celle, sans doute, d'un dangereux mégalo à en juger par leur politique depuis 15-20 ans.

Les pays du Golfe, la Chine, l'Inde, la Russie, le Brésil etc. ou même le Kazakhstan jouent leurs cartes comme tout le monde, sans plus ni moins de moralité que nous, et il serait simpliste de renvoyer les responsabilités à un supposé maître du monde américain ou occidental.

Et dire comme Onfray qu'une guerre est "islamophobe" parce qu'elle tape sur des musulmans alors qu'elle est voulue par d'autres musulmans, est juste idiot. On pourrait aussi dire qu'une guerre est "chiitophobe" quand des wahhabites nous poussent à nuire à l'Iran si on ne voyait pas que la révolution islamique était aussi républicaine, menaçant les monarchies.

En gros, le fait est que Coulibaly se revendiquait de Ben Laden, qu'il y a toute une mythologie qui circule sur les valeureux jihadistes affrontant un occident corrompu, une présentation de l'islam en idéologie révolutionnaire anti-coloniale et salvatrice comme en son temps le "communisme", et que ce fantasme binaire ne vaut guère mieux que l'Occident civilisateur affrontant les barbares à coup de Lumières (au phosphore...).

Donc, oui, "lémurien" est une insulte, une insulte à la bêtise ou la naïveté de gens, souvent jeunes, parfois des gamins, qui vont crever comme des imbéciles en pensant sauver le monde déguisés en ninja égorgeurs, qui croient qu'ils sont les anges de l'apocalypse affrontant le Grand Satan.

P.S. : qui veut son tee-shirt Ben Laden ou mieux un slogan bien nihiliste made in Merah ?
C'est le propos de Soumission : accepter de faire de la France un pays islamique ramènera l'ordre social. C'est la même vision des choses qui animaient ceux qui ont laissé Hitler posséder la France.
Pour l'instant le roman de Houellebecq est d'un prophétisme tout bonnement ahurissant.
La coalition "tout sauf le FN" qui se dessine peut donner le pouvoir à n'importe quoi.

(petite galerie de photos gentilles pour s'habituer à la France de 2050 http://www.vlamarlere.com/pages/Photos_de_lIslam_combattant-7324569.html )
Mais quand vous dites que les prisons sont pleines de musulmans, vous voulez reprocher à l'Islam une tendance à faire des délinquants ? Ou bien vous pensez plutôt que l'Islam tend à un rigorisme moral et juridique excessif ?
"Voleur" et "musulman", par exemple, ça peut marcher ensemble quand on voit ce que dit le Coran des voleurs ?

En fait, vous semblez plus dans une logique de guerre que de Droit, vous pensez sans doute que nos prisons sont peuplées de combattants étrangers plutôt que de voleurs, escrocs, incendiaires, violeurs, assassins, maîtres chanteurs, faussaires, phobiques administratifs etc.(stats officielles sur crimes et délits en 2013).
Pour cacher à vous-même un chiffre qui dérange, vous vous rendez comptes que ça fait 4 messages que vous me dites que [quote=les chiffres ne disent pas la "vérité" ou la "réalité"], et vous concluez en envoyant vers l'INHESJ ! Le mot cohérence vous connaissez ?
Vous manquez de psychologie, Salim. Houellebecq, diplomé de l'agro puis formateur en informatique pour le Ministère de l'Agriculture, rêve depuis toujours de devenir professeur à la Sorbonne et d'avoir des étudiantes pour assouvir ses pulsions.
Même pas qu'on imagine ça possible !
Eh bien, on va voir ça !
Et il construit une fiction dans laquelle tout le monde lui reconnaîtra enfin ce mérite et ces droits.
Voila, c'est tout.
Oui on le remet en doute vu que ce genre de statistique est interdite. C'est donc forcément un hoax de gens qui ont intérêt à faire croire ce genre de chose.
Pourquoi c'est interdit ? Car il y a des gens comme vous qui vont se servir de ces chiffres qui n'ont aucune signification pour s'en prendre à des gens innocents en les stigmatisant.

Un bon exemple de votre méthode, 90% des pédophiles sont blancs => conclusion, il faut castrer chimiquement tous les blancs.

Avec des statistiques vous supposez qu'il y a un lien de cause à effet qui en réalité n'existe pas et n'existera jamais. Les blancs, les musulmans, les homosexuels, les blonds ne sont pas des groupes sociaux réels mais qui sont inventés artificiellement sur un critère arbitraire, les gens que vous mettez ensemble ont certes une chose, une caractéristique en commun, mais cela n'en fait pas un groupe social ni ne les lie pour autant, toute autre caractéristique, une volonté commune, un comportement commun que vous leur attribuerez sera mensongèreet du racisme.

Maintenant si vous retourniez dans votre trou à rat ça nous ferait des vacances.
Non je suis bien ici Sandy je vais rester.

Sandy, toujours aussi pimpante et primesautière, et qui saute les 2 pieds en avant dans le potage.

Sachez que l'un de ceux qui avance ce chiffre en France (que personne ne conteste sérieusement hormis vous) est l'islamologue Farhad Khosrokhavar dans L'Islam dans les prisons (Balland).

Sinon, oui, il n'y a pas de blancs pas de noirs pas de religions pas de sexe blababla...
L'état de la pratique religieuse n'est pas interdite. Par ce biais on peut donner des estimations.
Merci Didier. Ce vieil irresponsable mérite bien ça... Il paraît qu'il s'est fait débarquer du Point. Quand la limite d'âge est là, il vaut mieux éviter de l'ouvrir surtout pour dire des âneries indignes. Qu'il soit poursuivi après tout. Qui sait, ça le rendra peut-être enfin modeste.
Au sujet de Philippe Tesson qui voulait tuer je ne sais qui et maintenant qui part en guerre contre l'islam
Que ce "vieux" dangereux parte en retraite....
Plus de Forum pour moi car cela devient la LOI du PLUS FORT et surtout de la NON-ECOUTE de l'autre. car j'étais rouge mais vraiment je ne savais pas que parce que Rouges tout était permis!
Haha excellent.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.