64
Commentaires

Dépendance nucléaire : la faute aux ordinateurs et aux écrans plats ?

"Les technologies numériques tuent ces jours-ci au Japon". Le constat dressé par un collectif grenoblois baptisé "Pièces et main d'œuvre" est rude. Dans un article intitulé "Catastrophe nucléaire : on vous l’avait bien dit", le collectif explique que "la vie numérique et connectée (...) contient, parmi ses multiples promesses, celle des futures catastrophes nucléaires". En cause : la trop forte augmentation de notre consommation électrique, liée aux technologies de l'information et de la communication (TIC), ordinateurs, internet et écrans plats. Pour étayer cette démonstration, le collectif a des arguments choc : chaque recherche Google utiliserait par exemple autant d'énergie qu'une ampoule basse-consommation pendant une heure. Ou encore : l'électricité nécessaire pour utiliser toutes ces technologies en France mobilisera 9 centrales nucléaires dès l'année prochaine.

Derniers commentaires

Je me permets juste de préciser que la France possède 58 RÉACTEURS et 19 CENTRALES nucléaires, et non 58 centrales comme l'article le précise tout à la fin. (même si c'est déjà trop !)
Un écran cathodique consomme des centaines de watts; un écran plat de même taille, surtout s'il est à LEDs, quelques dizaines.

La plupart des nouveaux PC vendus sont des portables, qui, pour cause de fonctionnement potentiel sur batterie, sont de la même façon bien moins consommateurs que les vieux matériels. Et les PC de bureau ont bénéficié, incidemment, des progrès en matière de consommation.

Les alimentations ont fait d'énormes progrès, le mode "stand by" en particulier.Il n'y a plus de raison aujourd'hui pour qu'un gadget en veille consomme plus qu'une fraction de watt. Si on veut revenir à l'électronique vintage, sortez un ampli de Hifi d'il y a 30 ans, branchez un multimètre dessus: même sans aucun son en sortie, ça bouffe des centaines de watt parceque c'était de vieilles alims rectifiées, qui jètent 90% de l'énergie, l'exact opposé des alimentations a découpage qu'on trouve partout.

Enfin, le fait est qu'on a beaucoup de chauffage électrique en France, c'est carrément débile mais en attendant, et comme on utilise rarement la clim' dans ce pays, l'énergie perdue dans les gadgets se substitute (2e principe de la thermodynamique ...) au fonctionnement des convecteurs 8 mois sur 12.

Bref, de la belle désinformation ludditte.
Un peu d'air frais et d'humanité dans la comptabilité morbide de ce monde de brute (et de ce forum).

Les chiffres n'ont jamais aucune "crédibilité" qui que ce soit qui les utilise. Ce qui importe c'est le mensonge et l'ignominie des responsables irresponsables. Au moment où j'écris, un larbin du nucléaire est en train de mentir à la radio: "la radiation dans la mer n'est pas grave parce que les gens ne la respire pas". Mais il sniffent quoi pour dire des conneries pareilles?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Goulven, tu n'a pas fait installer de plancher solaire direct sous ta latitude? En ce moment ça devrait voir le coup de l'étudier, EDF a prévu 30% d'augmentation d'ici 5 ans!
je suis pour une consommation plus sobre de la télé . elle ne devrait être en activité que de 19h à 24h. le reste du temps la mire comme pendant les années 60!!

plus de micro onde !! bref une baisse conséquente mais touché pas à mon ordi!!
Ca ne m'étonne pas outre mesure: savez vous quelle est la puissance d'une box: 10 à 15w; Elle consomme autant par 24h que mon ordi portable IBM qui fait dans les 25w 8h par jour !
Quant aux consommations des serveurs de données, elle peut etre très importante car il faut également les refroidir et dans un frigo il y a des fluides frigorigènes qui dégazent des gaz à effet de serre.

Mais ne NOUS focalisons pas sur les TIC: le chauffage électrique est bien le premier poste consommateur d'électricité dans une maison (et ce n'est pas nucléaire c'est du gaz ou fioul car le parc de centrales EDF est limite pour l'hiver, on importe). Un radiateur: 1000w, une lampe: 7 à 20W voire 300w pour une halogène de forte puissance! En Bretagne où je réside, 2 NOUVEAUX logements sur 3 sont équipés de chauffage électrique;

Petit sondage que je lance;
Avec quelle énergie vous chauffez vous?
- Gaz
- Fioul
- Electrique
- pompe à chaleur (c'est électrique mais un peu moins polluant)
- Ne sait pas

Je commence: Electrique
Pierrot
« Mais le rapport, tout en étant alarmiste sur la hausse de la consommation d'énergie des TIC, constate que les gains réalisés sur les autres appareils compensent cette hausse : "C'est sensiblement ce que l’on a gagné sur les secteurs du froid ménager, de l’éclairage et du lavage depuis 10 ans ! Bilan nul". »

Ça m'étonne assez que les secteurs du froid et du lavage aient baissé depuis 10 ans (de l'éclairage ça peut se comprendre).
Selon l'INSEE, le taux d'équipement des ménages entre 2004 et 2008 (je n'ai pas trouvé de série plus longue malheureusement !), pour les congélateurs a augmenté de 2,7 points, pour les laves-linge de 1,9 point, pour les lave-vaisselles de 5,2 points.
À cela il faut rajouter le taux d'équipement des sèche-linges qui a probablement augmenté aussi. Il faut aussi ajouter « l'effet rebond » : c'est-à-dire que même si des progrès sont faits sur la consommation énergétique des appareils, la consommation finale n'est pas forcément inférieure. Dans le rapport cité dans l'article, il y a un exemple avec les écrans LCD dont la diagonale augmentent. À taille constante, la consommation électrique est moindre, mais avec une diagonale qui augmente, la consommation électrique est plus importante.
On peut penser aux réfrigérateurs, qui ont une plus grande capacité (développement des « frigos américains »).
Grâce aux approches par le petit bout de la lorgnette, mode de propagande générale du pouvoir, le lobby du complexe militaro-industriel se déchaîne sur @si. Voilà comment nous sommes revenus à l'âge de pierre. Les lumières qui brillent grâce au nucléaire et autres pillages de la planète ne servent qu'à masquer la misère galopante dans les "zones" d'ombres ainsi créées.

Les imbéciles qui pinaillent sur le nombre de centrales ne comprendrons jamais la différence entre contradictions et mensonges selon que l'on est dans la ligne du pouvoir ou non.
J'utilise internet alors que je suis contre la société que cela suppose? La belle affaire. Je suis contre l'urbanisation et pourtant "ils" ont transformé "ma" (ni privatif, ni possessif) campagne en suburbia et moi en suburbain. Comme tous les colonisateurs, "ils" t'obligent à mourir, à te soumettre à leur ordre ou à t'exiler dans des territoires de plus en plus pauvres en détruisant culture et socialité qui faisaient ta "civilité" et te désignent alors comme le "sauvage" dont la disparition de la surface de la terre n'est que la loi de la sélection des espèces.

N'oublions pas que ceux qui fabriquent les ordinateurs et autres téléphones portables et extraient dans des conditions atroces les minerais nécessaires, ne sont pas ceux qui les utilisent. Moi, petit bourgeois, ce n'est pas mon cas et je porte le combat là où je suis en conscience de son obligée duplicité. Mais je ne prends pas l'expression de mon opinion sur un forum pour de la démocratie.

« La masse des hommes suit l'État de la sorte,
pas en tant qu'homme,
mais comme des machines,
avec leur corps. »

« Je ne me querelle pas avec des ennemis éloignés,
mais avec ceux qui, près de chez moi,
coopèrent avec les premiers et leur obéissent
et sans lesquels ils seraient inoffensifs. »
David Henri Thoreau
Pendant ce temps la RATP est en train d'installer des centaines de grands écrans de PUBLICITÉ dans les correspondances (+4 dans la mienne la semaine dernière). Évidemment c'est plus chic que de bonnes vieilles affiches!
Faites ce que je dis...on connait la suite.
Très bon article...

Ensuite, poser la question de la consommation uniquement en terme de l'énergie qu'elle consomme, c'est oublier que la notion de rendement est le rapport de ce qu'on gagne sur ce qu'on dépense... En d'autres termes, de telles études sur la consommation des moyens de communication qui ne prennent pas en compte l'apport de ces même outils me laissent perplexe.

Et si y'en a qui veulent essayer de démontrer qu'internet et le développement important des nouvelles technologies n'apportent rien, je leur souhaite bien du courage... ;-)

Nicolas T.
Certains data centers sont engagés dans la réduction de la consommation d'énergie depuis longtemps
détails

Précision : je ne travaille pas pour OVH, et je n'ai pas d'actions, si toutefois ils sont en bourse...
Je trouve que jeter l'opprobre sur les comportements individuels est la meilleure façon de faire reculer la cause de l'écologie. Alors qu'il y a d'énormes réservoirs d'économie dans la politique d'éclairage des villes, des autoroutes, dans le chauffage, la climatisation, les congélateurs, etc... Beaucoup d'usages de l'électricité qu'on n'avait pas il y a 40 ans (sauf le chauffage bien sûr).
Je dois vivre dans un univers parallèle :
Ma télé cathodique 55 cm consommait dans les 250 Watts, puis j'ai eu un LCD 81 cm consommant dans les 130 Watts, et j'ai maintenant une tv led de 116 cm qui consomme encore un peu moins !

Sinon, ils me font penser à des potes à moi qui, il y a quelques années lançaient des actions contre les antennes de téléphonie mobile - en utilisant leurs portables pour communiquer !
En fait, lorsque l'on regarde un peu l'historique du mouvement PMO, ce genre de raccourcis ridicules n'est pas etonnant, c'est meme la base de leur strategie de communication.

En effet, ces neo-luddites n'en sont pas a leur coup d'essai: leur objectif principal etant les nano-technologies, ils n'ont pas hesite a distribuer des tracts sur Grenoble expliquant que l'objectif de minatec etait de fabriquer des robots pour controler le cerveau... Et ils avaient (ou ont toujours, je ne peux plus vraiment dire) la facheuse habitude de coller des tracts sur tous les labo de recherche (meme ceux n'ayant rien a voir avec les nanotech) appellant les chercheurs a demissionner (presque des menaces).

Donc, ce n'est pas une calculette solaire qu'il faut avec ces gens la*, mais un boulier.
Enfin, c'est tres probablement pour ca que toutes les critiques sur la politique energetique n'ont qu'un aspect qualitatif, et non un aspect quantitatif**...

Bon, pour eviter de deprimer, je vous propose d'aller voir une autre vision du probleme sur ce site. Et pour ceux qui ont peur du nucleaire, je pense qu'ils ne voudront pas remplacer les centrales avec ca!




* et oui! faire des panneaux solaires necessite toute une industrie, basee sur les semi-conducteurs, et donc tres proche des micro-nano tech. Avec une securisation de type ceveso II, comme les centrales nuclaires... C'est pas tres rentables les panneaux solaires en fait. Si on veut vraiment du solaire en local, la meilleure strategie est l'utilisation de mirroirs avec des machines de Stirling (ceci n'est vrai que lorsque la masse n'est pas un probleme, ce qui est le cas pour des utilisations privees; inversement, dans le spatial, c'est logique d'utiliser un panneau solaire; meme si on met dans sa fabrication autant d'energie qu'il pourra nous en fournir pendant quelques annees d'exploitation).

** si on veut des voitures electriques pour eviter les problemes avec le CO2, c'est au moins par 5 qu'il faut multiplier la production d'electricite.
En tous cas, c'est sûrement pertinent de faire le total de l'énergie dépensée par tous ces machins, en y rajoutant l'énergie dépensée pour les fabriquer, et les traiter en décharge vu leur durée de vie finalement assez brève, plus la pollution si on les traite pas. En rajoutant aussi les métaux rares et tout ce qu'on met en place pour s'assurer qu'ils seront toujours accessibles. On sait que les veilles de nos différents appareils ne font pas une consommation négligeable. Un ordi allumé par journées entières, une freebox qui illumine même la nuit, qu'on aille ou pas chercher sur google, ce n'est sûrement pas négligeable non plus.
j'attends encore 30 minutes pour lire cet article (à ce moment là je serais en heures creuses, ça compte non ? )
Et comment ils diffusent leur texte ?

En le mettant en ligne sur l'Internet !!!

Trop fort ça !!!

C'est combien de centrales pour lire leur manifeste ???

Ca me fait trop rire, désolé....
"dans un mail lapidaire qui nous a laissé perplexes", hé hé tu m'étonnes, vous donnez un peu le bâton pour vous faire battre : rappelez-nous votre activité ?... hum hum net ? web ? la toile quoi et à plein temps en plus, avec plein d'écrans géants -comme ceux du plateau- sans compter ceux de la régie, les caméras, les serveurs... et tout ça presque 24h /24, 7 jours/7 !!! J'imagine la tête du type qui a reçu votre mail, quand il a lu que vous aviez fait de nombreuses recherches google mettant en doute leur théorie. Le pauvre, il a dû se liquéfier dans le clavier de son Apple2e tout en éructant sur son 14 pouces (cathodique et monochrome, évidemment)... :O))))
Sinon très bon article, j'avais déjà entendu parler de coup de la recherche GG énergivore... donc comme je passe moi-même pas mal de temps devant mon ordi (par contre j'ai po la tivi) ça me rassure, merci donc. ;-)
Merci pour cette article, en tant que grenoblois j'apprécie vraiment.

Un des problèmes avec PMO, c'est que leur infos sont rarement reprises par d'autre médias ( car très critiques, et contestataires...) du coup elles ne sont jamais critiquées ou analysées sur le fond,( "on" préfère en effet les renvoyer à la bougie et à l'âge des cavernes...).

Néanmoins, je suis d'accord avec eux sur l'idée que progrès technologique ( surtout à bon marché) et écologie ne font pas bon ménage.
Ce dernier répond plus souvent à nos désirs qu'à nos besoins et sert surtout à renouveler l'offre sur les marchés de notre bon vieux capitalisme.

Ce qui me dérange beaucoup dans leur article c'est le "nous" contre le "vous ".
Il y aurait donc 3 catégories de personnes : "nous" ( les gentils qui avons tout compris et ça depuis bien longtemps), "eux" ( les méchants politico-technoscientist) et "vous" (les moutons qui faites tout comme "ils" vous disent de faire).
(Bien entendu ceux d'entre "vous" qui contestent ou agissent mais pas comme "nous" sont des moutons-collabos...)

C'est bien dommage...

Quelque chose me dit que si ces gens arrivent un jour au pouvoir, ce sera sans doute une révolution mais surement pas la fin des rapports dominants/dominés.

La perversion et le fantasme de toute puissance n'ont pas d'étiquette politique, et j'ai l'impression que c'est ce qu' "ils" tentent de "nous" faire oublier en rédigeant cet article de cette manière.
On est toujours facilement de l'avis qui nous arrange, mais j'avais creusé le sujet à l'occasion d'un article de Rue 89 sur les déclarations fracassantes citées ci dessus tirée de la BBC et j'avais eu l'occasion de voir que vraiment, c'était n'importe quoi. Merci à @si d'en remettre une couche...

L'information pertinente reste tout de même la part de ce high tech dans la consommation globale. De mémoire, ce n'est pas négligeable, mais omettre que le plus gros levier reste, et de loin, le chauffage, n'est pas très sérieux. Et puis bien sûr les méthodes des gros malins ci dessus sont quand même assez ridicules. Penser que les serveurs google ne servent qu'aux recherches, il faut être un peu niais. De toutes façon la question n'est pas là : 1000 MWh c'est un peu moins qu'une centrale nucléaire moyenne, il me semble. Ca peut semble énorme, mais pour un datacenter qui gère une portion considérable des recherches, mails, géolocalisation et pubs de la planète, (et je ne compte même pas les vidéos, d'ailleurs youtube est il dans le paquet ?), ça ne semble pas excessif (il y a 460 centrale nucléaire en activité dans le monde, représentant elle même un pourcentage assez faible de la production globale). Quand au calcul final, les bras m'en tombent : le courant en France, ce n'est (vraiment pas) que les ménages.

Il serait peut être plus judicieux de rappeller comme le fait Jovanovic que selon l'endroit, un kWh produit beaucoup de CO2... ou aucun. Ce n'est pas un hasard si on vise la voiture électrique pour réduire les émissions de CO2, et à ce titre il me semble qu'il faut plus se concentrer sur comment on produit l'électricité que sur combien on en consomme. D'autant que la quantité d'électricité produite à beaucoup plus à voir avec les pics qu'avec la consommation courante - fustiger la veille comme nécessitant des centrales nucléaires en plus alors que celles ci interviennent hors des pics est encore une fois consternant.

Non, vraiment, tout ça c'est de l'annonce qui attrape l'internaute, mais ça prend l'eau de toute part, à mon avis.
D'où vient ce chiffre ? "Nous l’avons fait nous-mêmes de cette façon : 20 % x 58 centrales x 76 % (part du nucléaire dans l’électricité consommée en France)" nous a expliqué, dans un mail lapidaire et qui nous a laissés perplexes, le collectif. A vos calculettes (solaires, de préférence) !

J'ai l'impression que leur calcul est faux : supposons que les TICS consomment non pas 20% de l'électricité mais 100%, cela représente donc 1 x 58 centrales x 76% = 44 centrales. On pourrait donc produire plus avec 44 centrales qu'avec 58, voilà qui devrait résoudre tous nos problèmes.

En fait il faut diviser par 76, et donc il faudrait 32 centrales de plus et non pas 14 de moins pour produire 100% nucléaire.

Une autre façon de voir ; disons que le total de la consommation électrique vaut 100 (unités quelconques, mais c'est un quantité physique d'électricité). La quantité d'électricité consommée par les TICS est donc de 20 (100 x 20%). La quantité totale produite par le nucléaire est de 76. Une centrale nucléaire produit 76 / 58 = 1,3 (unité d'électricité par centrale). Et donc pour produire 20 il faut 15 centrales : 15 x 1.3 = 20, ou 20 x 58 / 76 = 15.

Juste ?
Certes les nouvelles technologies consomment beaucoup de ressources énergétiques, mais faisons déjà le tri de ce qui est utile de ce qui ne l'est pas. La pub, les bureaux, les zones commerciales et industrielles, de nuit c'est un feu d'artifice..

Tokyo, "la ville lumière", oui de loin la nuit c'est sûrement joli, mais inutile. Nous avons tous vu ces photos des grandes villes la nuit prises depuis l'espace, on peut mesurer visuellement l'immense gaspillage énergétique. C'est sûrement l'équivalent de plusieurs dizaines de centrales nucléaires en tout.

http://shadow.eas.gatech.edu/~kcobb/energy/earth_at_the_night_1024x768.jpg

Près de chez moi, à la campagne, il y a un rond-point, emprunté par 50 bagnoles par jour et 20 tracteurs, rond-point éclairé toutes les nuits, toute la nuit, pour rien.
Ca y est, ASI se met à s'intérésser à l'énergie, à l'environnement! Il n'est jamais trop tard pour bien faire!
ça serait intéressant de faire une émission avec ces gens sur la base de ces questions, s'ils acceptaient! Leurs bouquins sont percutants et semblent bien documentés...
Et les mots choisis ne font pas dans la demi-mesure : "«L'apocalypse » en cours au Japon est tout sauf inattendue et imprévue (...) vous n’avez jamais eu le temps ni l’envie de vous opposer au nucléaire" accuse le collectif.

Certes, ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère, mais si même le commissaire européen à l'Energie emploie ce terme...

Le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger, a qualifié mardi l'accident nucléaire au Japon d'"apocalypse", estimant que les autorités locales avaient pratiquement perdu le contrôle de la situation dans la centrale de Fukushima.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_japon-le-commissaire-europeen-a-l-energie-parle-d-apocalypse?id=5778953

P.S. : petit rappel d'Alain Rey, ou de fifi, étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (?????????? / apokalupsis) signifiant mise à nu, enlèvement du voile ou révélation http://fr.wikipedia.org/wiki/Apocalypse

Révélation qu'il faut en sortir, maintenant !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.