14
Commentaires

Delon, en direct sur France 2 : Sevran "est mort peut-être un peu aussi" à cause de France 2

Derniers commentaires

Il faut stériliser la moitié de la planète.

C'est vrai.

Mais stérilisons la bonne moitié de la planète.

Moi, je propose qu'on stérilise les femmes, OU, à la rigueur qu'on stérilise les hommes.

Sinon, je propose qu'on stérilise la partie non stérile de la population.

On peut également stériliser les journalistes de Jeudi Investigation.

PS : Pour ceux qui douteraient que stériliser les journalistes de Jeudi Investigation permettrait de résoudre le problème de la faim dans le monde; je propose d'aller consulter ce site où tout est prouvé de manière irréfutable:

www.sterelisonslesjournalistesdejeudiinvestigationpoursauverlesenfantsafricains.com
Bravo a Asi de reprendre et de completer sans le cacher des infos vu chez Morandini. Dommage que ce ne soit pas bipolaire...
Je partage tout-à-fait l'avis des précédents posteurs. Pascal Sevran avait pris ses responsabilités.

Mais je voudrais revenir sur cette idée qu'exprime Alain Delon selon laquelle PS était mort en partie à cause de France 2. Sous-entendu : ne plus pouvoir faire son émission l'avait tué. Voilà donc la réponse au livre de Bruno Masure : il n'y aurait pas de vie après la télévision.

Je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec l'affaire Natasha Kampusch en Autriche. On aurait pu croire que cette jeune fille n'avait qu'une idée : oublier ce cauchemar d'avoir été enlevée et sequestrée. Et pourtant, elle vient raconter cette histoire à la télévision avec beaucoup de détails.
Pourquoi ?
Ma théorie est qu'elle a besoin d'apparaître à la télévision parce que dans sa prison, le seul véritable contact avec l'extérieur est son écran. Là est la réalité et la liberté. Le fait d'y apparaître, donc d'y renaître, la fixe, la visualise dans sa nouvelle vie aux yeux du monde et aux siens. C'est celle de l'extérieur, celle de la télévision. Elle ritualise son autonomie par son apparition à la télé. Pour pouvoir continuer à vivre.
Autant je comprends cette attitude de sa part vues les circonstances, autant le besoin d'être dans la boîte me stupéfie de la part de certains autres.
Et pourtant il me semble que c'est la même chose. Comme si la réalité et la vie était dans la télévision. Comme si le fait d'y être participait d'une superconscience, une sorte d'égomédia qui transcenderait tout le reste. Qui en ferait des êtres différents, qui serait le seul moyen d'être valorisé. Une addiction sans fin dont la privation tuerait.

Et qu'en est-il de nous autres ? Qui ne serons jamais sur l'écran ? Qui n'évoluons prosaïquement que dans une vraie réalité ? Sommes nous donc du monde des "caves" pour faire référence à Natasha Kampusch et à Michel Audiard ?
Devons-nous nous désoler ? Ou plutôt agiter nos mouchoirs en disant "Au revoir, au revoir ! Revenez quand vous voudrez connaître la vraie vie ! Celle où on se bat, on souffre, on meurt pour de bonnes raisons ! Celle du vrai sourire d'un vrai enfant engendré parce qu'avoir des relations sexuelles fécondes est quelque chose d'ordinaire et très répandu, n'en déplaise à PS! .... Une réalité où il y a des temps morts continuellement, et où pourtant on peut être heureux et peut-être serein ! Un monde quotidien et ordinaire qui est celui de notre vie"

Mais non ! Chut ! Ne les réveillez pas ! La vie est si belle dans les rêves en couleur.
Il est quand même intéressant de voir que Sophie Davant et son journaliste ne pensent pas du tout à la même chose : elle parle d'épisodes "assez douloureux" pour Sevran, donc de l'erreur d'Elkabbach (tout comme Delon), lorsque le journaliste, lui, répond en disant qu'il avait été maladroit... Donc parlant, au contraire, des erreurs de Sevran.
ah la belle Maja !! Mais qu'est ce qu'elle devient Maja , dans quelle émission
va t-elle butiner ses jolies commentaires ???
Quelqu'un peut il me le dire ??
Ah oui c'est vrai ca ou est Elkabbach ??? Chez Drucker ??
Drucker le champion du mariage de la carpe et du lapin !!!
Rendez vous compte il dévore les livres à la virgule près mais
peut être n'a t-il pas digéré "les bites de noir" !!!
Quand à Delon , l'homme dont la tête ne passe pas sous l'arc de triomphe ,
qu'il arrête de donner des lecons l'ami de "Jean Marie le Pen" !!
Ah oui c'est sur il avait du verbe le sevran encore eu t-il fallu
qu'il y réfléchisse à deux fois avant d'écrire !!
Elkabbach est-il a l'enterrement ? Ah non ? Il a dû se tromper de jour sans doute.
Sevran etait un negrophobe accompli ses recents ecrits polemiques n'etaient que l'expression de sa pensée et non un simple "derapage"
ecoutez la confrontation Claudy Siar vs Sevran

http://wallydiallo.free.fr/blogs/skins/prems/pages/sevransiar.htm
ici http://www.bondamanjak.com/content/view/2096/78/
le même Claudy Siar temoigne de la discrimination dont il a fait l'objet de la part de Sevran, ce dernier ayant refuser de l'employer dans son emission alors que Claudy Siar etait danseur
Mouaif, Delon qui parle de Sevran, moi ça ne me parle pas beaucoup ! Par contre, c'est toujours rigolo de voir la façon dont un direct peut être perturbé par l'imprévu et comment les journalistes ou animateurs se sortent de ce type de mauvais pas...
France 2 et notamment France Télévision a TRES BIEN FAIT SON BOULOT.
Il fallait qu'il dégage.

De Carolis s'est quand même permis de supprimer l'émission ASI bien avant de ne pas reconduire l'émission de cet eugéniste.
C'est tout de même avec mes impôts que cet énergumène s'est permis d'insulter 1/6ème de l'humanité...

Je me rappelle que durant une des ces fameuses émissions "La Chance aux Chansons" en Tunisie, cet énergumène s'est permis de dire "la Tunisie c'est comme le 9-3 mais avec le soleil en plus...".

Je me rappelle que durant une émission d'Ardisson "93 Faubourg Saint Honoré", ce "socialiste miterrandien" apostropha un vendeur de pizza (invité par l'animateur) en le questionnant sur ses origines, sa nationalité sur un ton qui rappelait la police...

Qu'Alain Delon soit triste pour lui ne me fait ni chaud, ni froid ; si il méprise certaines personne, qu'il sache que d'autres le méprisent aussi.
Je trouve ça un peu fort de mettre en accusation France 2 de cette façon, les médias sont vraiment les "méchants" absolus, cela devient fatiguant. On pouvait se douter qu'avec la mort de Pascal Sevran, on essaierait de le montrer comme une victime, quelqu'un de formidable, blanc comme neige, on réhabilite toujours les gens lorsqu'ils disparaissent.
Qu'il ait beaucoup souffert, c'est possible, mais la souffrance n'empêche pas que les propos qu'il a tenus étaient profondément racistes en plus d'être simplistes à l'extrême. Rien ne justifie de tels propos, surtout tenus dans un livre qui a été écrit, relu et publié. Je ne vois pas comment on peut en vouloir à France 2 d'avoir pris des mesures. Si cela a fait souffrir Pascal Sevran, c'est regrettable, mais il aurait suffi de réfléchir un tant soit peu avant d'écrire n'importe quoi dans son livre, d'autant plus que ces remarques n'étaient vraiment pas indispensables.
La compassion que l'on peut ressentir à l'égard d'une personne qui a souffert de la maladie ne doit pas tenir lieu d'argument et obscurcir complètement le jugement comme c'est trop souvent le cas...
J'aime bien cette catégorie souvenirs, ça donne l'illusion que Maja est toujours dans l'équipe.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.