46
Commentaires

Déficit : toi aussi, joue à Attali

Et Guetta, maintenant, après Thomas Legrand.

Derniers commentaires

Z'ont abordé la future loi que Mosco va présenter le 6 juin à l'Assemblée Nationale ? Vont l'aborder un jour avant le 6 juin ?
Puisqu'Attali se préoccupe d'économie...
http://www.solidariteetprogres.org/mobilisation-glass-steagall... tiens, au fait, Anne-Sophie... z'en pensez quoi de ce lien ?
Ce qui énervent ces euro béats ultra libéraux ce ne sont pas les réformes "structurelles" demandées à la France mais qu'ils le clament haut et fort au point d'inquiéter les Français très attachés à la protection sociale et aux services publics. Hollande faisait très bien l'affaire avec son petit, déclarations rassurantes, jeu du dialogue sociale pipé d'avance avec 3 syndicats dans la poche et le Medef en prime. Les réformes qui nous conduiront à être cousin du Bangladesh avançaient doucement et voilà que ces imbéciles d'européens le clament haut et fort. On comprend leur colère de façade.
Dieu demanda à Bernard de guetter. et Bernard Guetta.


(ça marche aussi avec David, ...)
29.05.13: Ben voilà la démocratie est officiellement morte et enterrée. Au moins, c'est clair. Le nom du fossoyeur est José Manuel Barroso sur recommandations de la commission européenne, du parlement européen, du conseil européen, du comité de l'emploi et du comité économique et financier.

Paix à son Âme.
Et pan, bien envoyé et tellement merité. Un seul mot d'ordre : à bas cette Europe de merde.
Ce qui énerve certainement les journalistes politiques, c'est le double-jeu fuyant du gouvernement français :

D'un côté, Eurostat et la Cour des comptes disent que les réformes soi-disant structurelles de Hollande annoncées à coup de rodomontade, n'ont été que du vent :
- les retraites ne seront pas équilibrées en 2020 (pas besoin de Quatremer pour savoir que le COR annonçait le rendez-vous des retraites de 2013, que la CNAV attendait la sous-revalorisation des pensions de l'Agirc-Arrco en 2013 pour agir de son côté...),
- sur l'assurance maladie, la fin des dépassements d'honoraire, l'incitation à s'installer en zone rurale, la rémunération de l'acte à la performance, le dossier médicalisé du patient, la dépendance : il n'y a que des dépenses supplémentaires, au mieux des réallocations et fusions de tous les fonds dans un mystérieux F.I.R., mais surtout pas de sanctions, et les hôpitaux sont paraît-il excédentaires depuis 2012 avec 24 milliards de dettes franchement qui y croit à part Marisol Touraine ?!
- l'ISF, les 75%, les stocks-options sont une vaste blague
- la taxe sur les transactions financières ne rapporte rien,
- la réforme des allocs familiales est attendue,
- celle sur l'ANI laisse dubitative,
- le CICE sans contrepartie sur l'emploi est un gouffre de niche fiscale supplémentaire, etc etc. Donc forcément, le déficit public dérape !

Et en même temps, en laissant filer le déficit, on ne devrait ne pas trop soufrir de la rigueur annoncée.
Or, malgré cela, le chômage perdure, l'investissement se réduit, l'immobilier s'effondre, la croissance est atone, on meurt à petit feu...

Heureusement, les orientations budgétaires votées par le Parlement obligent à prendre des mesures économiques impérativement sur la période 2014-2017 pour tenter de redresser la barre. Mais le PS a zéro proposition en économie, il a tué dans l'oeuf toute idée de révolution fiscale, de justice fiscale. C'est purement scandaleux après tout l'espoir qu'il a suscité à la présidentielle. Qu'il disparaisse en 2014, c'est tout ce que je lui prédis !
J'adore le titre.

Et pour une fois que Guetta sort de ses tourne-disque pour ne pas dire une connerie, il va neiger !

(ah ben merde il neige, en effet)
Clap clap clap !
Guetta est eurolâtre.
Où se trouve son pendant? Où sont les eurosceptiques? Sont ils si nombreux? Aussi visible?
Quelle est la position d'ASI?
Bonjour
Vous avez entendu comme moi le motif d'accusation du bon juge normal à la retraite: "escroquerie en bande organisée !"
Je commence à avoir des doutes sur la non validité de la théorie du complot. Ce que vous nous indiquez Daniel ne va-t-il pas en ce sens ?
Legrand et Guetta ne sont que de petits grains de sable.
Ce bon vieux Bossuet : Dieu se rit des créatures qui pleurent les effets dont ils chérissent es causes.
Je ne m'en lasse pas.
Curieux, quand même, cezélites qui ne voient pas ce que n'importe quel pignouf voit. À la niche, lézélites, retrouvez vos copains les chiens de garde.
Et quelle offre politique pour couvrir notre dégout des européistes?

TINA!!!

Que faire?????
Merci DS, toujours au top !
Enfin, Bernard Guetta, ce sous-marin de Mélenchon, se décide à faire surface.
J'ai aussi entendu l'ineffable Barnier,voix de fausset,mais fermeté affichée,en rajouter une louche de droite et j'ai eu envie,malgré tout,de donner raison à Hollande.
Je sais,c'est risqué ici,mais ,pour le coup,il remonte dans mon estime.
Le moment croustillant dans l'extrait de Barnier c'est lorsqu'il dit que cette commission est "indépendante". Comprendre : n'a pas de comptes à rendre aux citoyens électeurs.
Commission indépendante sauf vis à vis du lobbying.
Ouais, indépendante: c'est la novlangue qui fait du mensonge une vérité et de l'oppression une liberté.
Où se trouve son pendant? Où sont les eurosceptiques? Sont ils si nombreux? Aussi visible?

Pourquoi ?

En principe, nul besoin d'être ardent défenseur d'une position (ou conviction) pour pouvoir exercer son esprit critique ou analyse critique sur un sujet précis, à partir des faits et données.

Justement, dans ce cas, le fait que M.Guetta ne soit pas un "eurosceptique" cela le rend (selon moi) encore plus crédible.
Bonjour Emilie
Il faut se méfier de votre protégé.
N'est ce pas le même qui avait dit la finance est mon ennemie… les paroles s'envolent mais les actes restent. Un petit pas en avant et 5 grands pas en arrière.
Attendons la suite avant de croire à un petit bout de ciel bleu en ces temps de météo maussade.
Bonjour."Mon protégé" est un bien grand mot. En fait,il a fait un petit pas dans mon estime,aprés avoir moultement dégringolé.
Le risque, c'est que ce ne soit qu'un jeu de rôle, comme DS le dit dans sa chronique. On fait passer comme "exigée par la commission européenne" des réformes qui sont de toutes les façons dans la droite ligne de la capitulation du gvt face aux exigences des capitalistes. Au point ou on en est la lutte elle n'est pas tant entre la commission et le gvt qu'entre l'oligarchie et le peuple.

Lu sur fb :
"C'est assez rigolo de voir tout le monde tomber dans le panneau de la mise en scène de l'opposition entre une Commission Européenne qui "imposerait" des "réformes structurelles" à la France et un gouvernement qui s'y opposerait en paroles, alors que le gouvernement n'a pas attendu le "dictat" de la Commission pour annoncer et même commencer lesdites "réformes structurelles".
Quand une "consigne" de la Commission au gouvernement correspond exactement à ce qui est prévu depuis des mois par ledit gouvernement, je me dis, moi, que de "consigne" il n'y a pas : tout ceci est une belle comédie, juste histoire pour le gouvernement de faire passer pour des "exigences européennes" des choix qu'il a prit par lui-même."
Ah, je ne suis pas le seul a avoir été choqué… ;-) Bernard, ressaisi-toi ! ;-))
C'est donc le 30 mai 2103, aux alentours de 8 heures 16, messieurs les commissaires, que ledit Guetta, Bernard...
boudiou, ça lui fera quel age ?
Une raison de plus d'aller manifester ce week end.
Je cherche une personne capable de me faire des pancartes 15 m x 25m histoire d'avoir la place pour tout écrire.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.