152
Commentaires

"De toutes façons, elle ne sera jamais élue..."

Dans les bavardages de la dernière ligne droite, Elizabeth Martichoux (RTL) à Fillon :

Derniers commentaires

Un billet plutôt tordu de Daniel qui, sous couvert de dénonciation légitime des "certitudes" prophétiques du "detoutesfaçonnisme", ainsi que d'humilité feinte et de prudence raisonnée (nous les gens raisonnables et humbles avons compris le danger Le Pen), cherche finalement à nous convaincre de voter Macron au premier tour...

Tu peux mieux faire Daniel!
Avec cette histoire d'attentat en plein débat des présidentielles, il est difficile de réprimer les réflexes complotistes. Ça pue.
"Faites-moi confiance."

https://www.youtube.com/watch?v=_QosRXGXnAI
Un vote n'est "utile" que pour celui qui en bénéficie. Rarement pour celui qui donne sa voix.
L'ironie c'est bien comme beaucoup de choses mais à doses homéopathiques. Tous ces commentaires au deuxième, troisième degré finissent par rejoindre le premier. D'abord parce qu'il créent la confusion avec ceux qui relèvent du premier degré, ensuite parce qu'ils finissent par banaliser les idées pourries. C'est tellement cool
On peut en faire plein des "De toute façon".

Exemple :

"De toute façon, quand Mélenchon sera élu, on aura l'Europe, la vraie, celle du peuple qui a "l'histoire de France en tête" et plein de drapeaux tricolores, et la paix, la vraie, celle de Poutine."

Comment, quelque chose vous gêne ?
Dur dur...
D'un côté j'en ai marre de voter utile. D'un autre côté je sais que Marine n'est pas son père : elle peut et elle veut être élue.
Puisqu'on est au PMU, je parie que Le Pen sera élue. Elle passera contre Mélenchon, contre Fillon, et contre Macron. Parce qu'ils sont tous devenus des repoussoirs.
Bon et remettez moi un Picon.
Pour Fillon c'est clair: s'il était au second tour, il perdrait face à tout le monde sauf Le Pen, il a réussi l'exploit d'avoir plus de gens "qui ne voteront jamais pour lui" que Le Pen.
Sa seule chance est donc d'être opposé à celle dont 65% des français ne veulent pas, et encore il est le plus mauvais candidat face à elle si on veut vraiment "faire rempart" au FN comme il le proclamait il n'y a pas si longtemps.

Le vote Le Pen au premier tour est une impasse et comme expliqué par d'autres, tout vote pour un autre candidat est environ 1/4 ou 1/5 de vote contre elle en augmentant la participation: tout candidat opposé à Le Pen est sûr de gagner (avec une marge néanmoins inquiétante par sa faiblesse dans le cas de Fillon), donc tous rêvent d'être deuxième, et Macron d'être premier.

Voter Le Pen au premier tour ça n'a aucun sens politique puisque ça ne changera pas le rapport de force, l'auto-proclamée ennemie du système n'a même pas l'effet de "coup de pied dans la fourmilière" dont rêvent les électeurs puisque les diverses élections régionales, européennes, cantonales ou présidentielles n'ont réussi qu'à créer une petite caste de notables FN qui vivent du système comme les autres et même avec plutôt plus de combines que la moyenne comme le prouvent leurs diverses implications dans des enquêtes ou mises en examen. Pour rejeter le système voter "petit candidat" a plus de sens.

Donc le "vote inutile" pour Le Pen en fait l'idiote utile pour les autres candidats: il suffit de passer le premier tour, façon Chirac en 2002.
Ils ont tout à fait raison le comité invisible, le FN sert de repoussoir ultime, et ça n'est pas du tout contradictoire avec le fait qu'il ai des chances de l'emporter.
(là dessus le dernier Lordon tout chaud, si il a pas été posté huit fois:
https://blog.mondediplo.net/2017-04-19-Les-fenetres-de-l-histoire )
Hors sujet (un peu!).
Parcouru le Canard Enchaîné d'hier. Rien de très passionnant, on peut ne pas l'acheter.

Par contre on nous y fait savoir que le candidat Mélenchon "éructe". (les autres candidats se contentant sans doute de "prendre la parole"). Rien de neuf sous le soleil donc.
La seule chance pour Lepen d' être élue c'est que Mélenchon se retrouve en finale avec elle ! A ce moment sortiront du bois tous les beaux penseurs républicains préférant l'abstention plutôt que la consigne de vote pro JLM (oui la prude "abstention" car sinon ça se verrait trop de dire de voter pour Lepen, même si en privé ils en penseront pas moins).
Présidentielle :
Macron-Fillon-Le Pen
sous le scalpel

Rendus célèbres par leur étude au long cours des grandes fortunes, les sociologues Monique et Michel Pinçon Charlot analysent le monde glacé des candidats des droites. À l'occasion de la parution de son dernier livre, « Les prédateurs au pouvoir », le couple démontre dans une vidéo en quoi Macron, Fillon et Le Pen sont les trois fers au feu de l'oligarchie... qui ne se trompe jamais de vote...

https://blogs.mediapart.fr/ jean-pierre-anselme/blog/ 200417/presidentielle-macron- fillon-le-pen-sous-le-scalpel
Le comité invisible est aveugle.

Il faudrait vraiment qu'ils se penchent sur le mouvement de la France Insoumise.

Septique depuis le début, je viens enfin de me greffer à un groupe local, me disant qu'à une semaine du 1er tour, faudrait que je mettes la main à la patte malgré le peu de temps disponible dans mon emploi du temps quotidien (consistant à avoir 2 boulots, le taf et un enfant).

J'y suis allé, je ne suis pas déçu ! Je suis même halluciné !

Enfin ! Enfin ! Enfin ! Nous avons là un mouvement qui atteint les objectifs de l'anarcho-syndicalisme, du communisme libertaire, de l'écologique politique, de la philosophie libriste... Et j'en passe.

Des groupes locaux TOTALEMENT autonomes (à part sur des conneries utiles comme la charte graphique des tracts et la relecture des contenus mais sans aucune ingérence).
Qui choisissent localement leurs candidats et leur développement programmatique.
Qui décident en autonomie totale de la stratégie électorale locale.
Qui lancent en autonomie totale un processus d'éducation populaire.
Qui intègrent des composantes sociales très variées avant de chercher de l'adhésion : Les gens sont là pour penser par eux-mêles et on leur en donne les moyens. C'est très nouveau ça. Même le NPA n'en est pas capable et reste dans le prêche d'une idéologie pondus par des intellectuels.
Qui intègrent des citoyens qui n'ont jamais fait de politique (au sens large), ni dans les partis, ni syndiqués, ni dans les assos. Des citoyens nouveaux, sans aucune velléité partisane.
Qui arrivent à mettre en place une coordination globale quasi spontanée sans nécessité aucune autorité ou fonctionnement vertical.
Qui exploitent les progrès technologiques de façon magistrale et les détournent de leur caractère aliénant pour en faire des moyens d'émancipation.
...

Et les participants à la France Insoumise sont les premiers à ne pas voir le caractère révolutionnaire de leur mouvement.

Alors non, ce n'est pas encore parfait et oui il faut anéantir la "démocratie" "républicaine" actuelle.
Oui il faut sortir de la marginalité (mais c'est en cours bordel, 400 000 personnes dans un mouvement c'est énorme!).
Oui il faut intégrer encore plus les travailleurs, les exclus du système politique actuel.
Oui il faut maintenir une pression énorme sur JLM s'il est élu. Mais c'est prévu. Le mouvement est créé pour ça justement !

Bref, on peut faire encore de nombreuses critiques. Au programme en particulier, je suis le premier à le trouver très léger. Mais il facilite la construction de ce mouvement nouveau !

Les courants libertaires doivent s'approprier cet outil sans le dynamiter. Ne restons pas sur des positions de principe. L'anarchisme est un très beau courant mais qui a trop souvent tendance à s'auto-mutiler (voire s'auto-détruire) pour des questions de principe.

L'insurrection qui vient est en cours chers amis. Il faut la pousser, la faire grandir, s'épanouir. Il en va de l'avenir de nos enfants ! Ne faisons pas les fines bouches, soyons réalistes, exploitons cet outil nouveau pour le meilleur !

Occupons les places, créons des agoras citoyennes, rencontrons nous pour débattre tous ensemble de notre futur !
Faut pas mollir !
On lâche rien !
"Séduction de toutes ces théories explicatives, selon lesquelles l'Histoire, écrite à l'avance, ne saurait sortir de son lit. Fatigue de devoir toujours vivre dans l'attente de l'aléatoire, et de l'imprévisible."

Vivre toujours dans l'attente de vivre est une ruse du système capitalisme et de sa dictature!
Non, nous sommes tous capables de nous battre au présent dans la situation actuelle avec la richesse de nos interprétations et de nos ressentis.

Mon ressenti qui n'engage que moi est que la terreur actuelle est devenue le mode de gouvernement.
Mon ressenti actuel et qui n'engage que moi est que le meilleur signe de "ladémocratie" serait que soit possible une confrontation "MACRON/MELENCHON", ce qui vaudrait encore la peine d'ouvrir les postes et même de se déplacer! :)

Mais je le dis oui tout net :
MACRON/LEPEN, je ne me déplacerai pas!!!

Car c'est pas "l'Histoire écrite à l'avance ( mais non bien sûr!!)qui ne saurait sortir de son lit", c'est l'oligarchie à présent démasquée avec son organisation mafieuse qu'il s'agit de foutre hors de son lit!

Ça prendra sans doute du temps. Mais nous qui ne sont pas dans l'attente de vivre, nous qui ne sommes pas de petits Individus aux "Moi" surgonflés, nous qui sommes encore des personnes complexes, nous avons tout le temps pour vivre...

Nous avons tout le temps pour que "l'organisme" social secrète sa part d'imprévisible, sa zone d'ombre qui fera que la sur-vie reprendra ses droits.
Car un organisme vivant ne peut vivre d'échanges marchands, un organisme vivant a besoin d'impondérable, d'empathie, de solidarité, de compassion.
Autant la chronique est mesurée et reste interrogative , autant les commentaires semblent "démesurés" au sens de l'analyse de l'éventail des propositions .
Les électeurs FN ont, de leur point de vue ,d 'excellentes raisons d'adhérer a ce discours. ceux qui le condamnent ont des arguments sérieux a faire valoir
La question sans réponse ne se résume t elle pas ainsi:
<>>
-Complot des castes dirigeantes pour conforter leur position dominante , au travers de filtres d'aspect démocratique ,nommés Election et Loi électorale ? ,
ou plus simplement :
- Populations en révolte larvée face a l'injustice des situations respectives de citoyens révélée par la "transparence" à éclipse, devenue vertu du jour !!!
Interrogeons nous ,sur les motifs, plutôt que sur les effets.
L'histoire enseigne et nous savons d'expérience, que le résultat d'un scrutin ne transforme pas l'ordre social
Les "Répliques" succédant aux - Tremblements de Terre- sont d'ampleur et de durée imprévisibles, Soyons patients !
Franchement de toutes les théories fumeuses , c'est une des plus absurde, Marine roulerait en fait pour le système (je ne sais plus très bien qui en fait partie a ce stade) .... merci de la relever dans cette chronique. Je note avec une certaine ironie que cette théorie a été votée d’intérêt publicici meme dans un article précédent.
Non, Marine est juste la présidente du FN et de temps en temps dans un moment d’égarement ou tout simplement de lucidité il lui arrive de dire ce qu'elle pense vraiment. Peut être fait elle tout simplement un petit appel du pied a son socle électoral pour le solidifier et ainsi assurer une place au second tour, quitte a n'arriver "que" 2eme au premier tour. Il sera alors bien temps de prendre une décision et de saborder sa campagne en tenant des propos d'une toute autre intensité.

Et voila je suis pris en flag de "Detoutesfaçonnisme" également car Marine au second tour n'est pas une fatalité....
Pour éviter cette hypothèse j'ai une théorie moins fumeuse que celle de Fillon qui semble bien perdu avec son "une voix pour Lepen est une voix pour Macron", une théorie toute simple : "une voix pour Lepen est une voix pour Lepen" ... donc votez juste pour quelqu'un d'autre.
Seule réponse valable : le vote de conviction. Ce qui n'aurait jamais dû cesser d'être la base du vote.
Les cyniques* aboient, la caravane progresse.


*l'étymologie est souvent éclairante : http://www.cnrtl.fr/etymologie/cynique
Ah, vous avez manqué Guillaume Erner cherchant désespérément à endiguer un festival de glissades parfois grotesques.
Dure semaine pour ses "dernières réflexions avant le vote": Alain Finkielkraut mardi puis ce matin Jacques-Alain Miller.
Ah, j'oubliais, c'est sur France Culture.
Je suis plus prudent sur l'arrivée de Le Pen au pouvoir, mais je fais la différence entre un "de toute façon" dans une conversation et celui d'un Fillon ou Hollande car c'est par cette distorsion qu'ils l'ont portée.

De toutes façons, si Mélenchon ne passe pas on va en chier.
Mais de toutes façons, la révolution viendra.
Bonjour
J'espère que le Comité Invisible a aussi une opinion sur l'individu "caché dans l'ombre" qui nous propose un quinquennat Hollande 2.
Le monde politique binaire des usa est plus propice à une erreur comme trump que le modèle français.
Tous ces gens qui ne font pas la différence entre une élection et le PMU...
De toutes façons, on l'aura dans le...
Fillon est mal placé pour faire le matamore car à mon avis, c'est face à lui qu'elle aurait le plus de chances de passer.
Comme Trump. Il ne sera jamais élu
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.