41
Commentaires

De Hitler à Zemmour, l'art d'effacer ses traces

Commentaires préférés des abonnés

Votre angoisse est compréhensible. Mais peut être vous vous focalisez trop sur Zemmour. Ce sinistre personnage est le résultat d'au moins 20 ans de glissement vers la droite des responsables politiques. 20 ans où l'on est passé de l'abandon des plus (...)

Approuvé 14 fois

Macron collectionne les expressions du mépris de classe, mais il ne faut pas oublier la dérive drotière du PS avec Hollande et Valls, qui ont contribué énormément à la banalisation du mépris et de la violence en politique (en plus de la trahison de l(...)

Peut-être, vais-je passer pour folle, mais s'il y a lieu, je ne choisirai pas entre Macron et Zemmour tout simplement par ce qu'il fait tout pour avoir un épouvantail face à lui qui lui permette de gagner?


Espérons que le z se dégonfle comme une baudr(...)

Derniers commentaires

Je partage votre parallèle entre les attitudes d'Hitler et Zemmour sur le voile posé sur leurs  écrits les plus racistes. En 2019,  je me suis collé à la recension de Destin français dans le club Mediapart essuyant des commentaires sur l'inutilité de commenter les livres de Zemmour. Or, sa prose raciste et comble pour un juif, antisémite,  y préfigurait en toutes lettres. Le trou noir démocratique de son programme raciste et dangeureux à la présidentielle est là pour démontrer qu'il fallait depuis longtemps se tenir en alerte. Nul besoin d'être devin pour le prévoir, il suffisait de relire l'histoire et votre livre.  

https://www.editionsladecouverte.fr/le_venin_dans_la_plume-9782348045721

Pour comprendre la place qu'occupe Zemmour dans le champ médiatique et dans l'espace public français, Gérard Noiriel propose dans ce livre une perspective historique qui prend comme point de départ les années 1880, période où se mettent en place les institutions démocratiques qui nous gouvernent encore aujourd’hui. Ce faisant, il met en regard le parcours d’Éric Zemmour et celui d’Édouard Drumont, le chef de file du camp antisémite à la fin du xixe siècle. Car les deux hommes ont chacun à leur époque su exploiter un contexte favorable à leur combat idéologique. Issus des milieux populaires et avides de revanche sociale, tous deux ont acquis leur notoriété pendant des périodes de crise économique et sociale, marquées par un fort désenchantement à l’égard du système parlementaire.
Dans ce saisissant portrait croisé, Gérard Noiriel analyse les trajectoires et les écrits de ces deux polémistes, en s’intéressant aux cibles qu’ils privilégient (étrangers, femmes, intellectuels de gauche, etc.) et en insistant sur les formes différentes que ces discours ont prises au cours du temps (car la législation interdit aujourd’hui de proférer des insultes aussi violentes que celles de Drumont). L’historien met ainsi en lumière une matrice du discours réactionnaire, et propose quelques pistes pour alimenter la réflexion de ceux qui cherchent aujourd’hui à combattre efficacement cette démagogie populiste.


A voir aussi: sa conférence "la rhétorique de la haine" (en live ou sur Youtube)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Comparer Hitler et Zemmour est une escroquerie intellectuelle. mais ça permet à DS de se draper dans l'habit du journaliste qui sait, qui a prévenu tout le monde, avant l'émergence du néonazisme version 2022.


Zemmour n'est pas très fan de l'islam, c'est certain. pour autant, où avez-vous vu ou lu qu'il va spolier de leurs droits les musulmans, les réémigrer, etc ?


le problème de ce genre de fantasmes est qu'ils se heurtent au réel : les musulmans français, où voulez-vous les réémigrer? au nom de quoi allez-vous les déchoir de leur nationalité? est-ce même souhaitable? je pense évidemment que non. les français sont des français, point. musulmans ou pas, ça ne change rien à l'affaire. et Zemmour le sait bien.


ce que veut Zemmour, c'est limiter l'influence de l'islam en France, car il considère que l'islam entre en combat avec certaines valeurs de la France et de la république. considérez-vous que cette position est de l'ordre du nazisme? mais dans ce cas, quid de la position de la France il y a une centaine d'années, qui considérait qu'il fallait limiter l'influence de la religion catholique en France?


le but de Zemmour est de ramener la religion dans une sphère privée. or, l'islam a quitté la sphère privée depuis un moment déjà (les menus de substitution à la cantine, le combat pour qu'on puisse mettre des voiles partout, etc).

ce problème concerne également la religion catholique, à des degrés divers.  cela concerne un peu moins les juifs, ne serait-ce que parce qu'ils sont bien moins nombreux dans le pays.

Je suis en total accord avec l'analyse, mais il y a quelque chose qui m'intrigue.


Je n'ai aucun doute sur le fait que Zob soit de même nature qu'Hitler, même si des nuances seraient à apporter quant à la qualification de leur xénophobie. Leur prose et leur parole ne permet aucune ambiguïté. Mais ce qui m'interroge, c'est le niveau des conséquences possibles. Car c'est sur ce point que les commentateurs professionnels relativisent nos comparaisons. "Zob ne va exterminer personne voyons, juste les renvoyer "chez eux" dans le pire des cas." Les mêmes n'auront d'ailleurs aucun mal à souligner l'aspect "dictatorial" de mesures écologiques radicales avec plus ou moins de subtilité (les moins subtils parleront de Khmers Verts, on voit bien la richesse des associations permises par une telle expression).


 Je hais la période dans laquelle nous vivons, corsetée par une bourgeoisie avide de jouissance, mégalomaniaque qui chante le méritocrato-darwinisme tout en favorisant toujours plus l'accumulation et la transmission du capital. Un corset qui modèle nos sociétés, nous soumet, nous soustrait. Ce corset est en place et les liens nombreux et serrés ; s'il laisse un peu de place aux soubresauts ou frétillements nationalistes, est-ce qu'il peut céder ? Est-ce que ces élans ne ont pas condamnés à finir en convulsions grotesques à la Trump ou Bolsonaro (sans vouloir minimiser les conséquences de leurs mandats). Est-ce que les nationalistes les plus dangereux ne veulent pas eux-mêmes conserver ce corset (j'ai ma réponse), mais l'habiller d'une autre robe ? Dans le doute, il vaut mieux considérer le pire, mais à se focaliser sur la robe il ne faut pas en oublier le corset.


Sinon, côté cinéma j'ai vu deux films que j'ai appréciés:


Le Dernier Duel, de Ridley Scott. Je ne m'attendais plus à grand-chose de sa part, mais j'ai été surpris. Et j'ai trouvé qu'il était un très bon contre-discours au temps "des chevaliers et des gentes dames" fantasmé par Zob. Et encore, je me demande si la brutalité desdits chevaliers n'est pas minimisée.


Slalom, de Charlène Favier, sur l'emprise et la domination d'un entraîneur de ski sur une jeune pousse.


Et sinon, j'ai eu une discussion prolongée avec des collègues un soir qui a amené l'un d'entre eux à évoquer les Inconnus, puis juste après, dire qu'ils ne pourraient plus faire ces sketches aujourd'hui. un autre a embrayé sur le thème on peu plus rien dire, évoquant le fait qu'on ne peut même plus mettre le visage d'un homme noir sur des boîtes de chocolat en poudre ou de riz. Autant vous dire que la discussion a viré politique.


Ce sont des personnes éduquées, qui ont fait de longues études et ont un niveau de revenu élevé, et pourtant ils étaient tout entiers imbibés de ces idioties "anti-wokisme". Je me suis attaché à défendre mon point de vue, et aucun n'a su m'opposer d'argument. Ils s'en sont rendus compte et ont esquissé un début de réflexion et de remise en cause. Il y a un tel travail d'éducation à faire, dans des conditions si adverses...

Hitler mesurait 1.75m et Zemmour 1.73m...coïncidence je ne crois pas 


Le SACHOIR de la VERITUDE

Faire une comparaison entre les années 1930 et le segment médiatico-politique Zemmour est compliqué car dans le second cas on ne connait pas encore la fin. On ne peut comme le fait cet article qu'en déduire des avertissements, mais le fait est que les convergences sont troublantes. 


Le succès de Matin brun et de Indignez-vous paraissent bien loin!

Deux liens intéressants :


 E Todd sur ASI il y a quelques années

https://www.youtube.com/watch?v=d_bcD1NvmIs


Le bilan de Hollande (pour illustrer le commentaire de POJ)

https://twitter.com/FraterniTv/status/1469519029962514433?s=20



Merci à ASI de vous avoir incité à faire ce parallèle parce que jusque là, quand moi je le fais, je me vois traiter de foldingue. J'ai fait ce parallèle dès que j'ai lu Berlin 33  dès sa parution. 

Certes, les circonstances économiques et culturelles sont différentes. Vraiment ?

Dans quel état industriel se trouvent ces deux pays france et allemagne ?

Dans quel état se trouve l'europe qui devait protéger les états des conflits ?

Dans quel état se trouve les populations ?

Tout est en place pour le parallèle entre  1930-40 et 2022 et je suis bien d'accord que les gouvernants de mitterrand à macron nous y ont amenés...... avec le consentement de presque tout le monde.

Reconnaissons , tout de même que Eric Zob  pourrait représenter avec talent , l'aryen de pure souche !


(( ainsi , d'ailleurs, que Eric Chiotte ) .

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

C’est drôle que le mâtinaute soit en accès libre, et cet article qu’on devrait diffuser en lien toutazimute (je l’écris comme je le prononce) ne soit que pour les abonnés. Enfin moi, mes liens n’ont aucune portée, mais pour dire que dans l’absolu.. Il y a des idées qui n’ont plus le moindre interstice de présence à la télévision, à la radio. 



Je viens de voter pour l'article afin qu'il soit (peut-être) rendu libre d'accès.

Il suffit de voter pour qu'il soit en "accès libre" ce que je viens de faire

J'avais voté pour dès la première lecture de l'article

Les chroniques du Matinaute ne sont pas réservées aux abonnés. J'ai d'ailleurs été étonnée de voir l'icône de vote, qui n'apparaît pas d'habitude sur les chroniques de Daniel.

Pardon,  ce n'est pas une chronique du Matinaute.

Les commentateurs de tous les médias ont, ces derniers mois, porté Zemmour vers la situation qu'il occupe actuellement. 

A commencer par les médias "bien-pensants" qui, au motif de le dézinguer, ont fait et continuent à faire une publicité phénoménale au moindre de ses faits et gestes.

Mais D.S. est l'un des rares commentateurs qui trouve grâce à mes yeux. Pourquoi ? Justement en premier lieu à cause de son ouvrage "Berlin, 1933", qui rend légitime ses inquiétudes à propos des dérives que nous vivons.

Et de toute façon D.S. n'est pas un simple commentateur, c'est un "métacommentateur", un commentateur de commentateurs...


Peut-être, vais-je passer pour folle, mais s'il y a lieu, je ne choisirai pas entre Macron et Zemmour tout simplement par ce qu'il fait tout pour avoir un épouvantail face à lui qui lui permette de gagner?


Espérons que le z se dégonfle comme une baudruche! mais il y a toujours le danger MLP!

C'est à dire qu'il faut faire attention pour qui nous allons voter au 1er tour, la personne qui rassemblera le plus de voix à gauche, pour contrer les candidats de droite extrême ou pas qui vont continuer à saccager le pays par des contre réformes, à détruire tout le travail du CNR

Quant à z'em-mourre, il ne corrigera pas non plus son livre comme un vulgaire écrivain

Non il laissera les premiers mots de son livre sur les derniers mots de la France avec une grosse faute qui tâche, même moi, j'aurai interrogé mon livre de grammaire avant d'écrire cela 

“J'ai pêché, je le confesse... Pêché d'orgueil, pêché d'arrogance...” 


z'em-mourre est un pêcheur en eaux obscures fétides, il a tellement pêché dans ces miasmes du racisme et de l'antisémitisme, de la xénophobie et de l'homophobie que sa conscience confond pêche et péche, pêché et péché


Pour le reste, c'est effrayant, il suffit de lire certains commentaires qui accompagnent la page où j'ai trouvé cette vidéo pour être anéanti par l'étendue de la bêtise de ceux qui le suivent

Les comparaisons avec Adolph sont flinguées.


Cette fois ça sera pire.


Dans les années 30, l’arme nucléaire n’était encore qu’un fantasme. Aujourd’hui le plutonium est partout 👌

Votre angoisse est compréhensible. Mais peut être vous vous focalisez trop sur Zemmour. Ce sinistre personnage est le résultat d'au moins 20 ans de glissement vers la droite des responsables politiques. 20 ans où l'on est passé de l'abandon des plus fragiles au mépris . Ça serait trop long de rappeler ici les sorties de Macron.

Celle qui me vient à l'esprit : un SMS à Veran : " tiens bon on les aura ces connards". La presse toujours à défendre les puissants et à marginaliser les solutions alternatives est dans son rôle habituel.

L'état de désespoir et de résignation peut engendrer un monstre. Mais Zemmour n'est pas l'unique.

Ne pas oublier comment Macron a matraqué et méprisé le peuple depuis 2017.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.