111
Commentaires

De Fillon aux otages d'Arlit, des gens sérieux

Un des arguments déployés contre Hamon, c'est son amateurisme, et son défaut de "présidentialité".

Derniers commentaires

Hammond ... " son défaut de "présidentialité".Ecoutez-le parler. Regardez-le marcher. Regardez comment il s'habille."
Moi, Hammond, il me fait penser à un ingénieur sur un chantier. Il est pas là pour faire le mariole ou pour la parlotte, il est là pour que ça avance comme prévu et sans dégâts. C'est le type qui sait au premier coup d'oeil s'il manque un boulon, quel est le coût horaire et qui peut vous répondre "c'est faisable" aussi franchement que "ça ne l'est pas".
C'est sûr que pour la fonction "royale" de président à la française, ça manque de panache. D'un autre côté après Sarko l'agité et Hollande le timide, la royalitude présidentielle en a pris un coup.
Et puis notre président n'est pas juste là pour faire joli comme celui d'Allemagne ou la Queen Elizabeth et ses marmots. Il est là pour faire le boulot.
Si pour une fois on peut avoir un président qui fait bien son boulot même s'il n'a pas la classe de Louis XIV, je prend.
Retour sur les otages d'Arlit:
http://www.rfi.fr/afrique/20170126-ghislaine-dupont-claude-verlon-kidal-rfi-assassinat-journalistes-aqmi-dgse

Extrait: Autre révélation extrêmement troublante de ce documentaire édifiant, on apprend que l'ordinateur personnel de Ghislaine Dupont, resté à Paris, était espionné depuis plusieurs semaines, et que le 2 novembre précisément, sa boîte mail avait été vidée et l'ensemble de ses mots de passe modifiés, juste avant l'enlèvement.

« Le 12 octobre, raconte Geoffrey Livolsi, y a des virus espions qui sont installés sur son ordinateur et qui vont aspirer certaines données et surtout le jour de son enlèvement, le 2 novembre 2013, quelqu'un va s'introduire sur l'ordinateur et changer l'ensemble des mots de passe avant l'enlèvement de Ghislaine et Claude. Donc c'est quelque chose qui nous a posé des questions, on ne dit pas que c'est obligatoirement lié, mais c'est étrange. »

Une enquête est ouverte. A suivre.
Les participants au meeting de Fillon à Paris.
Malhonnêteté du photographe qui a choisi un angle pouvant laisser penser qu'il n'y avait que des vieux.
Commentaire de "The Independant", quotidien britannique de centre gauche (disponible uniquement en ligne depuis 2016) :
It is no surprise that François Fillon hasn't stopped his presidential campaign - fraud is business as usual in French politics.
Merci à Manuel Vicuña de revenir sur les otages d'Arlit.
Otages d'Arlit: http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-otages-d-arlit-au-niger-envoye-special-revele-les-dessous-d-une-affaire-d-etat_2036743.html
Pénélope c'est "la cachée parlementaire" ( Frédéric Fromet sur F.Inter)
Photo extraite de Twitter.
Avec ce commentaire : Réunion de travail avec mon attachée et mon avocat.
Hier soir dans Envoyé spécial il y avait aussi un reportage sur les personnes en grandes difficultés: plus de logement, plus les moyens de se chauffer.
Votre rubrique est certes tout à fait bien vue, mais je me demande en quoi elle rend Hamon l'idéaliste plus méritant! vous y croyez vraiment, vous?
Chez les Fillon on ne fait pas de boogie woogie ... Que nenni ! Après la prière du soir, on travaille pour la France !

Contre écus sonnants et trébuchants, cela va de soi... Pour le bénévolat, voyez avec les restos du cœur...
Bonjour,
Je n'ai lu (pour le moment) que les deux/trois premières lignes de l'article. Elles m'ont fait souvenir de ce qui avait été dit de François Mitterand, lorsqu'il a posé sa candidature à l'élection de Président de la République. Mêmes attaques sur son habillement, entre autres. De franches et méprisantes rigolades...
De nombreuses critiques sont à faire sur FM, c'est en tout cas le dernier Président humaniste.

Je continue ma lecture.
Bonne journée
Dans un communiqué, RFI annonce son souhait que la justice française se saisisse des éléments révélés hier par Envoyé Spécial.

En Suède, exit la profiteuse ! (Juin 2015).
DS, on voit trop que tu as un faible pour Hamon. C'est vrai que ses convictions politiques, son programme, sa solidarité ministérielle implicite avec toutes les décisions gouvernementales jusqu'en août 2014, son courage à l'assemblée et enfin sa détermination contre la politique européenne sont tellement, tellement....enfin tellement que certainement ça nous fera un bon président. Alors comme toi je crie, non je hurle : Hamon président ! Hamon président!
Il s'embourbe le Fillon, il s'embourbe...Il va finir par salir ses chaussettes rouges.
En 2002 on moquait Jospin sur sa tenue hors mode,ses chaussettes dépareillées qui lui conféraient une allure peu "présidentielle". Le regretté Cavanna avait répondu à ces attaques en comparant avec les socialistes du début de 20 ème siècle qui avaient parfois des restes de repas dans leurs barbes et il se demandait s'il fallait qu'un candidat s'affiche aux côtés d'une "pute sachant puter"...C'est un peu le côté Voici et Gala qui est ici visé mais force est de constater que "les affaires" (autre sujet de délectation journalistique) tout le monde s'en fout à de très rares exceptions. Urba Gracco vedettes de Taïwan attentat de Karachi piscine de Takiedine .....Même des condamnés à de multiples reprises paradent encore et sont réélus.Le plus emblêmatique étant Balkani mais qui se souvient des rapports de Xavière Tiberi?
Penelope présidente, Penelope présidente, Penelope présidente !!!!!!
car si on en croit Fillon c'est elle qui a tout fait
et donc Fillon aurait reçu un salaire pour des emplois fictifs depuis tant d'années.

Quant au sérieux vs amateurisme : c'est en effet le point que les journalistes de la lèche ou ceux qui ont des idées macronites derrière la tête ne perdent pas une seconde à mettre en avant. La moindre introduction concernant Hamon fait état d'un "amateurisme" avec des idées complètement débiles.
Que Hamon leur mette devant le nez les idées totalement débiles de Valls et Hollande comme celle d'aller gratifier de milliards les entreprises sans exiger de contrepartie, et voilà journalistes et Valls qui foncent sur un autre sujet dont l'intérêt pour le pays est vital : le terrorisme ou ce qui en découle pour les esprits terrorisés. C'est un peu comme si dans une salle d'opération, au moment d'une opération cardiaque, le problème essentiel était la couleur de la porte.
Allons, soyez sérieux, tous avec moi : Coluche, président !!!

En voila un qui doit bien se marrer, là haut, sur son vélo.
...retrouver le sérieux que l'on mettait au jeu, étant enfant...
Le pire c'est Bouleau qui a montré une pugnacité pour le moins faiblarde dans son interview de Fillon, pas une question qui fâche, pas de relances... On l'avait connu autrement pêchu avec Hamon pourtant !
France Info : Juppé exclut "clairement et définitivement" d'être un recours si Fillon renonçait à être candidat à la Présidentielle.
Euh, c'était qui le candidat arrivé en troisième position à la primaire de la droite ?
Sarko, mais j'annule tout et je pose Flamby !
De mémoire, mais elle flanche parfois, je pense que c'est Poisson Jean-Frédéric.

Il se déclarera prêt le 1er Avril.
Sachons attendre.
c'était qui le candidat arrivé en troisième position
Non? Vous plaisantez? On croit toujours être arrivé au bout du bout de la bouffonnerie. Ya pas de bout? Quand on croit que c'est fini ça recommence? Même d'un cauchemar, on finit bien par se réveiller?
A la radio,ce midi,il était dit que ,s'il était mis en examen, Fillon ne se présenterait pas. Et Juppé, interrogé,disait qu'il n'irait pas non plus. Sarkozy va faire don de sa personne à la France (je ne vois que cette solution).
Franchement concernant ce qu'a dit Juppé ce matin je n'en tirerais pas tout à fait la même conclusion

Citation :

"La question ne se pose pas aujourd'hui. François Fillon n'est pas en situation de se retirer. Il a expliqué qu'il le ferait s'il était mis en examen. Il n'est pas mis en examen. Je suis à l'instant 't'. Et aujourd'hui à l'instant 't', la question ne se pose pas. C'est François Fillon notre candidat".
Autrement dit Juppé a éludé la question, et ne dit pas ce qu'il fera à l'instant T+1, si la question, justement se pose...
Je suis à l'instant 't'. Et aujourd'hui (souligné par moi) à l'instant 't', la question ne se pose pas. C'est François Fillon notre candidat
Ce qui est bien différent de:
Juppé exclut "clairement et définitivement" d'être un recours si Fillon renonçait à être candidat à la Présidentielle.

Comme quoi, pour Juppé aussi, mieux vaut écouter ce qu'il a dit que ce qu'on dit qu'il a dit!
Surtout, Fillon ne prend aucun risque en fait sur ce coup, comme expliqué ici : http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/27/pourquoi-francois-fillon-ne-prend-pas-beaucoup-de-risques-en-evo/?utm_hp_ref=fr-homepage
"Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux" (La Boétie) alors debout ! Mélenchon a ainsi conclu son meeting à Perigueux hier soir. Comment ne pas adhérer quand on voit des reportages comme celui d'hier soir.
Et quand sa merveilleuse femme à "assisté" le suppléant de Fillon et qu'ils en ont profité pour augmenter le salaire à 7900€ brut (plus de limites pour cause de membre de la famille du député, pourquoi se priver ?), est-ce qu'elle lui faisait aussi remonter les évolutions de la société au suppléant ?
C'est ça le plus simple à prouver, est-ce qu'il y a eu des interactions entre Péné et le sieur Marc Joulaud ? En 5 ans on doit bien trouver des choses non ?

Rappelons au passage que le salaire d'un député est de 7100€.
Un boulot sérieux, de "faire remonter des évolutions de notre société"

Ben surtout que les faire remonter de Sablé-sur-Sarthe ça ne doit pas être une sinécure... heu... quoi que...

--
Remarquable enquête;les ex-otages parlent à un moment de bombardements très précis et ciblés, par la France, de l'endroit où ils étaient. Choix de régler le problème en les faisant disparaître? C'est l'impression que j'ai eue.
" Il avait aussi rétribué deux de ses fils, avocats, choisis "pour leur compétence", bien entendu. Une sérieuse compétence, certainement"
Vous en savez plus ?
Aucun article dans la presse sur les otages d'Arlit après la diffusion de l'enquête. Pas de déferlement de réactions. Le petit monde politico-médiatique ouvre le parapluie et regarde ailleurs. Stupéfiant.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.