9
Commentaires

De Bruxelles à Paris, les députés sous la loupe de trois sites

En quelques jours, plusieurs initiatives, citoyennes ou journalistiques, ont décidé de se pencher de plus près sur le travail des députés, au parlement européen ou à l'Assemblée nationale. Ces statistiques et ces classements ne plaisent pas forcément aux élus. Certains ont menacé de porter plainte.

Derniers commentaires

Due to the overwhelming volume of complaints, the site is closed...

Contact: info@parlorama.eu
En ce qui concerne Pierre Bédier, il faut dire à sa décharge (ou plus exactement à sa charge),
qu'il avait de bonnes raisons de se faire oublier, avant son remplacement "providentiel" par sa
suppléante.
Il n'était pas question que les ministres eux aussi soient évalués (par l'Elysée) sur des indicateurs précis et cités dès le début de leur mandat?
C'est devenu quoi, ça? Quelqu'un a des nouvelles?
Franchement, ne croyez vous pas que cela fait bien longtemps que la démocratie est bien en dehors des murs du palais bourbon, du sénat ou de la chambre européenne à Strasbourg?
Vous voulez savoir de quoi débattent en permanence nos élus? Des intérêts particuliers de tel ou tel lobby, département, région, pays, catégorie sociale ou professionnelle. Les intérêts du pays? Ce n'est pas leur préoccupation, ils sont là pour défendre leur saucisson, leur fromage de chèvre ou leur industrie régionale ou nationale. Les grandes questions de société, cela fait bien longtemps que tout cela se passe dans l'executif.

L'opposition crie son impuissance, la majorité est aux ordres ... Que reste t'il comme pouvoir décisionnel à nos élus?
Leur absence dans l'hémicycle est aussi due à cela.
Super cet article! Merci Sophie!
Au niveau régional, le Midi Libre propose une carte qui recense l’activité des députés par ici.

Pour d’autres raisons, des « gus dans un garage » scrutent à la loupe le processus législatif.

Et pour s’amuser avec les godillots, c’est par là.
"Députés Godillots"... A-t-on le droit de leur lancer une chaussure en pleine face, rien que pour les ramener sur terre? C'est à la mode en plus...

Franchement, vivement qu'on ressorte les barricades et la Veuve, il y en a bien besoin. Je ne vois pas la différence entre ces pattes cassées et les nobles de 1789. Yep, j'suis véner.

P.S. : Merci à Sophie Gindensperger pour cet article, même si le sujet m'horripile. (pour info, quelques coquilles détectées : sous-titre "ne plaisent pas forcément eux élus"; puis sur M. Mehaignerie "président de la commision des affaires culturelles et sociales"; puis "l'intérêt des deux auteurs pour l'activité parlementaire est née de la loi DADVSI" )
Un moyen de mieux connaître l'activité de votre député(e) est d'aller voir son blog. Même s'il ou elle peut tricher ça donne une idée de sa présence et de son suivi des débats, on reconnaît tout de suite un récit superficiel ou sans consistance d'un débat parlementaire.

Mes références en la matière sont Lipietz pour le Parlement Européen (mais je crois qu'Hélène Flautre est la députée des Verts français la mieux notée) et de Rugy / Billard pour l'Assemblée nationale
Super Nos élus sont évalués. (Ce n'était pas prévu), il faut qu'ils pointent comme à l'usine, ils peuvent truander mais quand même. Le constat n'est pas fameux, soit ils sont absents, et quand ils sont là, ne s'intéressent pas a ce qui se passent autour d'eux.

J'espère que ça va les stimuler. Fini la rigolade.

On va peut-être être moins gêné, et pouvoir voter pour les plus sérieux. Faut voir .....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.