83
Commentaires

Darquier de Pellepoix, sors du corps de Longuet !

Ainsi donc, selon le président des sénateurs UMP Gérard Longuet, le socialiste Malek Boutih

Derniers commentaires

Il devrait être pourtant clair que l'on ne se rend pas aux Saintes pour voir la tête du Maire, il doit s'égarer sans doute. Dans le var, peut-être ? Pourquoi pas le port du casque aux gardians, tant qu'on y est, ces petites choses qui ont peur de se rompre le cou ? Peut-être faut-il remettre les choses à leur place, vis à vis de ces gens qui parlent si souvent de leur " fief " comme aux temps de la moyennageuse servitude, et ceci juste afin de permettre de mieux circuler, plus librement bien sûr. Par exemple, ce n'est pas moi qui demande l'autorisation à la population d'y avoir une place -en tant que maire en l'occurence : parce que je n'ai pas besoin que cette ville, que les gens et les choses m'appartiennent, cette ville que je n'aurais certainement pas fabriquée et encore moins à moi toute seule, et parce conséquent, je n'ai donc aucune autorisation à demander. Mais l'inverse n'est pas vrai et aujourd'hui, tiens, c'est dimanche. Il fait beau et c'est dimanche alors, bon dimanche ensoleillé.
Très bon post. Moi je dis vive Jean Marie Le pen ... nous devons certainement avoir besoin d'une extrème droite forte et potentiellement dangereuse ( pas trop ) dans ce pays puisque depuis l'affaiblissement supposé du front national, le racisme ou la discrimination ne sont plus tabou sous prètexte qu'il faut s'assurer le maximun des ex-voix du front. Aujourd'hui ceux sont nos élus qui censés etre les garants des valeurs de la république, y vont. sans vergogne, de leur petites phrases assassines et essaient lamentablement de se justifier ( et encore) après. La carte nationale d'identité ne suffit plus , il faut etre un homme blanc, bourgeois, riche, puissant et chrétiens pour accèder à la tete de certaines institutions...et pourquoi pas celle-la aussi ! Qu'aurait on entendu si les Le pen avaient oser. Au lieu de ça on entend que c'est maladroit, malheureux ...Cela dit Malek Boutih a tout à perdre en acceptant cette position. Je crois que l'ouverture a aussi ses limites pour les gens de gauche. je ne pense pas que les élècteurs de gauche pardonneront au Koucher, Amara, et autres qui ont fait le pas.
A mon sens, la conclusion de Longuet est bonne, mais ses raisons mauvaises. Boutih aurait sa place à la HALDE, mais pas en tant que président. Il faut lire ce qui se dit ailleurs de cette institution. Il vaut mieux que ses avis fassent consensus. Boutih président, ce serait, pour beaucoup de gens, la victime à la place du juge. Mais je n'y verrais bien sûr pas non plus une personnalité marquée à l'extrême droite. Là, ce serait le bourreau à la place du juge.
Je m'étonne, vraiment, de la première partie de cette chronique, sur la Halde, qui dit, en gros: la Halde est un joujou qui ne sert à rien, et qui soulève des problèmes au mieux mineurs, au pire faux. Et cela ne suscite aucun commentaire, je présume donc qu'au moins une partie des @sinautes est d'accord avec cela... Et ça me choque parce que balayer la Halde d'un revers de main, c'est vraiment aller bien vite en besogne.Le probème de son coût de fonctionnement a été soulevé sur ce site, et c'était/c'est un vrai problème.

Mais dire que la Halde ne sert à rien, c'est vraiment se tromper. Pour l'instant la Halde traite peu de cas par an, dont acte (et pour trop cher, je le redis), mais elle n'a que 5 ans. Concrètement, elle a des pouvoirs d'enquête (si, si) dans les entreprises notamment: elle peut se faire communiquer les documents relatifs à un salarié qui l'a saisie parce qu'il se sent discriminé. Elle peut envoyer ses recommandations à une entreprise, un organisme (un office HLM, par exemple). Et elle aide les gens à monter leur dossier pour aller demander réparation de leur préjudice en justice. Elle peut témoigner de ses observations au procès, ce qui n'est pas sans effet, comme mentionné ici.
Enfin, elle répond aux questions du public, par téléphone.

Tout cela n'est sans doute pas assez. Mais quand on sait que la discrimination est l'une des choses les plus difficiles à démontrer en justice, quand on sait que les Français d'origine étrangère/femmes/seniors/élus syndicaux/handicapés discriminés laissent en général tomber avant même d'avoir engagé une action parce que le combat judiciaire devant eux les dissuade, je ne pense pas qu'une Haute autorité de lutte contre les discriminations ne serve à rien, non, vraiment pas.

Bien sûr, quand on a les moyens de se payer un avocat et le réseau ou les ressources pour se faire bien conseiller, on n'a pas besoin de la Halde.

Enfin, je n'ai aucun lien avec la Halde. J'ai discuté avec des gens qui avaient eu affaire à elle: certains m'ont dit qu'elle n'avait rien fait pour eux, qu'elle était nulle, qu'on ne les avait jamais rappelés, d'autres m'ont dit que son intervention avait été redoutablement efficace (parfois, une lettre de la Halde auprès d'un bailleur peut faire un petit miracle)... Ce que j'en sais c'est qu'elle fait bien autre chose que de parler des seniors à la Nouvelle star ou des voyantes.
D'ailleurs à ce propos, l'affaire des "voyantes" est bien plus problématique que ce que vous sous-entendez, Daniel: les voyantes en questions étaient d'origine roumaine ou gitane, et c'est bien pour cela que la Halde a tiqué.

Dernière chose, je ne suis pas d'accord avec les "priorités" de la Halde, je trouve pénible qu'elle ait mis sur la table les différences de retraite entre hommes et femmes ayant eu des enfants -car je trouve que cette différence se justifie par la compensation des freins à la carrière des femmes. Mais je suis fondamentalement contre les discriminations. Donc j'accepte que oui, il faille aussi rediscuter cette histoire de retraites (notamment quand un père prend un congé parental), même si ce n'est pas "ma" priorité.
ce petit cours d'histoire est salutaire !
je ne connaissais pas ce Darquier ?!....
ce qui est gravissime c'est qu'il ait encore autant de rejetons dans la droite actuelle !!
se focaliser sur un seul groupe d'extrême droite qui affiche clairement son racisme, empêche de s'attaquer aux plus malins, dans le sens cancérigènes : ceux qui propagent leurs concepts nauséabonds de l'intérieur de partis dits républicains, et qui gangrènent sournoisement notre pays....

il serait bon que la droite umpiste fasse le ménage ; et que ceux qui ne se sentent pas partager ces valeurs racistes commencent à se démarquer de la politique faites de discriminations, avec en particulier les camps de [s]concentration[/s] rétention de notre suprême, dont la clique de sbires obéissants et serviles ne m'inspire aucune confiance !!
Dans les propos de Longuet, une chose a échappé à tous les commentateurs, qui pourtant en dit long sur l'idéologie de nos élites.
Opposant Boutih à Schweitzer, Longuet explique, après ses propos sur le corps traditionnel français, que Schweitzer c'est très bien car, je cite, il s'agit "d'une vieille famille protestante", et de "la grande bourgeoisie".
C'est cette association de la tradition religieuse à la position sociale qui est révélatrice. Dans la pensée de Longuet, protestant, c'est chrétien, l'identité du corps traditionnel français, cette fameuse identité nationale qu'on a recherché dans tant de débats où le niveau de la pensée avait atteint des cimes himalayesques c'est donc ça: le christianisme, point barre. Tout ce qui n'est pas chrétien est donc étranger. Donc dans la pensée du président des sénateurs UMP, c'est-à-dire d'un homme institutionnellement reconnu par le parti majoritaire en France, Voltaire, qui manifestait sa hargne contre l'église ne serait donc pas français, Vercingectorix non plus en bonne logique, et que dire de Sartre, Hugo, Renan, Camus, et de tous les athées, les agnostiques ou les libres penseurs? dehors! alors évidemment, les musulmans, vous pensez bien...

Mais au-delà de cette question religieuse, Longuet nous explique que les représentants de la nation doivent appartenir à la bonne bourgeoisie. C'est-à-dire que les classes populaires peuvent certes voter, c'est regrettable mais enfin l'histoire de France est ce qu'elle est, mais qu'en aucun cas ces classes populaires ne peuvent être représentées par des gens issus de leurs rangs. Les représentants de la nation française doivent être des hommes, des mâles, des blancs, des chrétiens et appartenir aux couches sociales supérieures de la société. IL y a dans ces propos l'affirmation d'appartenir à une caste et l'irritation face à une possible remise en cause des privilèges de cette caste. Où l'on voit que la lutte des classes, si l'on osait un gros mot, n'est peut-être plus d'actualité dans le discours médiatique et le champs intellectuel, mais est fortement ressentie au sein des élites de la droite décomplexée. et pour la masquer, elle nous invente le débat sur l'identité nationale, comme à dire que le danger n'est pas dans l'exploitation économique, la misère sociale ou la précarité institutionnalisée, mais dans l'existence d'un autre menaçant, n'appartenant précisément pas à ce "corps traditionnel de la France" fantasmé !!!
On en est là!...
l'éternité, c'est longuet, surtout le dernier mandat
Lumineux, j'aime cet homme ! Merci du lien.
Merci beaucoup, cette vidéo de Michel Serres est très intéressante ! Plus intéressante que les élucubrations diffamatoires de DS, qui a oublié tout son journalisme en route. La position de Longuet mériterait une émission complète avec de véritables arguments, car d'un côté il a raison (la nomination de Malek Boutih serait contre-productive du point de vue des populations discriminées elles-mêmes), mais pour avoir raison il passe par un critère quasi racialiste qui ruine tout le raisonnement et l'expose à la critique.
Donc OK pour la belle leçon de Michel Serres : ne parlons pas d'identité mais d'appartenance. Question maintenant : a-t-on le droit d'évoquer la plus ou moins grande ancienneté de cette appartenance, ou même plus ? Voilà un sujet pour Ligne Jaune, tenez. Longuet a-t-il franchi la ligne jaune ? Et DS a-t-il franchi la ligne jaune ? (Dans les deux cas, je pense que oui. Mais il est intéressant de constater qu'il n'y a pas "la" ligne jaune, mais deux.)
PA Taguieff, via Fontenelle (à propos de Zemmour) a son avis sur la question :
« Le nationalisme de droite (...) interprète toutes les formes de cultures minoritaires comme l’indice d’invasion, de destruction et de décomposition de l’identité nationale . (...) Toute minorité est perçue comme corps étranger, organisme parasitaire et prédateur ».
Alors là, Daniel, du grand Schneidermann...
ça nous change agréablement des rumeurs sur le nain et sa greluche...
A voté !

La France pue, c'est un fait. Mais pas seulement à cause des déclarations racistes dont la liste est longue, de notre gouvernement, de nos élus, et même du président de la raie publique... Au point ou on en est.

Le maire de Franconville avec Ali Soumaré, celui de Goussainville avec "les dix millions ... d'auvergnats qu'on paye à rien foutre", etc...

Quand je pense que le sieur Longuet (ancien d'Occident, avec Novelli, Devedjian et quelques autres) vient de bénéficier d'un non lieu dans l'affaire du financement du PR... Oui, il a commis un délit, mais oui, c'est prescrit, depuis 1990... Elle est pas belle, la vie ?
Bonjour,

Je demande à voir la casier judiciaire de Monsieur LONGUET !

Mais je suis sûr qu'il démontrera que nous avons bien affaire à un élu français traditionnel.....dont acte.
Salutaire indignation, que je partage tout à fait. Malheureusement, ça n'ira pas très loin. Longuet n'est pas près d'être viré de ses fonctions, ni la halde de devenir une institution ayant de réels pouvoirs, pas tant, en tout cas, que cette droite qui se dit, et se croit, pragmatique et non pas raciste (comme les nazis en leur temps) sera au pouvoir dans notre pays.
D'accord avec Oz : sur le fond, ce que dit Longuet n'est pas franchement choquant, si l'on part de l'idée que la couleur de peau ou les origines d'une personnalité publique doivent être prises en considération dans des circonstances comme celles-ci. Jetez donc un coup d'oeil à ce qui se dit ici : l'argumentation est tout à fait différente (même opposée), la position est la même, sans qu'on puisse soupçonner l'auteur de racisme.
La formulation, en revanche, est choquante. Racisme il y a, dans l'opposition entre les "vieux français" et les "extérieurs". Mais choisir comme point de comparaison, non pas un auteur de la vieille droite nationaliste et raciste comme Barrès, non pas même un vichyssois "traditionnel" comme Maurras (ce qui pourrait déjà prêter à contestation), mais Darquier de Pellepoix, le pire des pires, le collaborationiste acharné, le criminel de grande échelle, relève, à mon avis, d'un manque total de mesure, voire du pétage de plombs.
Où avez-vous vu des "ailes gaullistes" sinon chez l'auto-proclamé Dupont-Agnan (me fait penser au pote du petit Nicolas cé pourquoi je dis jamais Aignan - Rouen Saint-Aignan me pardonne) Mon Chichi et l'Ampoulé rôti sont à De Gaulle ce que la nourriture végétarienne est à la gastronomie lyonnaise... Non, le fond de sauce de l'UMP actuelle est nettement "vichyste" à commencer par le substrat culturel de "not' président" (s'il existe... mais j'ai bien peur que ce soit Néant + Vichy + le dernier qu'a causé). La plupart de ces lascars ont été (tété) en Occident. Leurs aînés à l'OAS et encore avant "ultras" lanceurs de tomates contre ce mollasson de Mollet. Rien à en espérer sinon des propos de colonialistes racistes. Plutôt qu'à Darquier... Longuet porte en lui, au plus profond, ce que dit le "colonel" joué (excellemment) par Claude Brasseur dans le dernier feuilleton d'A 2 "Ah! c'était ça la vie"... Cé pas lui qui se serait révolté comme les deux fils de ce ronchon criminel.
Bon, ça gangrène ferme et comme dit JIEM 92 (merci JIEM 92) : "Pas un jour sans son dérapage..." Ils finiront par nous faire croire que nous sommes paranos et qu'ils agissent ainsi "à l'insu de leur plein gré". Ben, justement...
PS. Avez-vous noté le début du retournement de veste de Glucksmann dans le Libé de ce matin ? Quelle girouette !
Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de choquant dans les déclarations de longuet !

"Corps français traditionnel", oui l'expression est un peu ridicule pour dire français de race blanche, non musulman ou juif, et surtout, non assimilé à un quelconque immigration. N'empêche que lorsqu'il dit ça, tout le monde comprend de qui et de quoi on parle, je trouverai même hypocrite de faire mine de ne pas savoir.

Si la Halde lutte contre la discrimination, c'est bien que la discrimination existe, il existe donc bien une certaine catégorisation de la société bien que celle ci soient souvent flou et que les gens sont le plus souvent assimilé à quelque chose qu'il ne le sont vraiment.

Maintenant longuet parle de symbolique, il ne parle pas de compétence. Ne pas mettre à la tête de la Halde quelqu'un qui est assimilé à une catégorie de gens discriminé, personnellement je ne suis pas d'accord dessus, et je trouve regrettable que Longuet n'expose pas clairement ses arguments, mais je pense que c'est une question qui peut être posée, et qui mérite réflexion sans que ça soit choquant.

C'est marrant parce que je suis sur que si une entité lutant contre les dérives de l'islamiste radicale existait, je pense que tout le monde trouverai plus judicieux d y placer un musulman, pour la symbolique ! ce que Longuet dit c'est a peu prés la même chose, on peut être d'accord ou pas, mais ça n'a rien de diabolique de mon point de vue.
Bonjour,
Le pire c'est qu'ils vont obtenir ce qu'ils veulent par les principes de la saturation et de l'accoutumance qui sont mis en oeuvre.
Pas un jour sans son dérapage… ce qui fait qu'à force on n'y prêtera plus attention.
Même si l'odeur est vraiment nauséabonde.
Il est vraiment temps que l'UMP aile gaulliste se ressaisisse pour bouter hors de France ces vichyssois.
Edito politique ( que je trouve très politiquement correct, les auditeurs de France Inter aurait peut-être aimé en savoir plus sur Gérard Longuet ? ) de Thomas Legrand jeudi 11 mars sur France Inter, intitulé "Gérard Longuet" [sites.radiofrance.fr]

Gérard Longuet a dérapé

Oui, on rappelle d’abord ce qu’a dit le patron des sénateurs UMP chez nos amis de France Info, hier : Il évoquait l’hypothèse selon laquelle Nicolas Sarkozy s’apprêterait à nommer Malek Boutih à la présidence de la HALDE, la (Haute autorité de lutte contre la discrimination)… « Ce n'est pas le bon personnage » dit Gérard Longuet…pas parce qu’il est socialiste… non, parce que… je poursuis la citation: « il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l'accueil de tous nos compatriotes ». Soulignons que la Halde n’est pas faite pour accueillir qui que ce soit mais pour rappeler la loi à ceux qui ne la respectent pas en matière de discrimination. Y a-t-il un profil plus propice qu’un autre pour rappeler la loi ? Puis évoquant le président de la Halde qui quitte ses fonctions… Longuet dit : « Schweitzer, c'est parfait. Un vieux protestant, parfait ! ». Il n’aurait peut être pas dit ça pendant le siège de La Rochelle en 1627… à ce compte là, on peut toujours trouver plus français, plus parfait ! En réalité, c’est pour le moins étrange qu’un parlementaire ancien dirigeant du Parti Républicain, puisse encore dérouler une conception aussi peu républicaine. « Si vous mettez quelqu'un de symbolique, extérieur, vous risquez de rater l'opération » dit-il enfin. Donc résumons, Louis Schweitzer, vieux protestant bien blanc. Ça va. Malek Boutih, jeune Musulman, moins blanc…ça ne va pas. Mais attention Malek Boutih est né à Levallois-Perret (dans les hauts de seine) hé bien ça ne fait pas de lui un français plus parfait que Louis Schweitzer qui est né …ou ?…en suisse ! Si l’on reprend l’argumentaire de Gérard Longuet, il faudrait donc, pour présider la Halde, une personnalité non discriminable ! Quelqu’un issu d’une famille, française de longue date. Avec ce raisonnement je vais vous faire le portrait robot du président de la Halde idéal. Il aurait le moins de critère de discrimination possible pour exercer sa tache plus sereinement. Il faudrait que ce soit un homme (puisque les femmes sont plus discriminées que les hommes). Blanc, Français de souche…de vieille souche, ni beau, ni laid (la Halde reçoit des réclamations en ce sens). Pas jeune (ils sont discriminés), pas vieux : attention c’est à partir de 45 ans. Les derniers en date à avoir menacé (c’était hier) de saisir la Halde, sont les moniteurs de ski de plus de 60 ans de la station des Arcs qui se voient refuser de donner des leçons en dehors des périodes de vacances, pour laisser la place aux jeunes. Et bien sûr, ni homosexuel, ni fumeur.

Ça ne fait plus beaucoup de monde !

Non et d’ailleurs, dans ce studio, je crois qu’il n’y a que Philippe Lefébure (de ce que je sais de lui) qui correspond aux critères pour présider la Halde selon Gérard Longuet. Vous, Nicolas vous fumez et en plus vous êtes né à Vancouver, Laurence Thomas est une femme, Didier Porte est un extrémiste et moi j’ai 46 ans ! … Alors la réflexion de Gérard Longuet trahit une conception, disons assez rétrograde de la lutte contre la discrimination. Elle est peut-être aussi mue par la volonté d’appliquer un principe de nomination politique selon lequel, par exemple il ne vaut mieux pas nommer un militaire au ministere de la défense, un médecin, ministre de la santé et donc un musulman président de la Halde. Après la série de nominations de personnalités de gauche à divers postes prestigieux dans le cadre de l’ouverture, une partie grandissante de responsables l’UMP s’inquiétait de cette pratique qui, après avoir troublé la gauche, commençait à exaspérer les électeurs de droite. La nomination de Malek Boutih, membre du PS, ancien président de S.O.S racisme avait donc du plomb dans l’aile. Gérard Longuet, qui décidément aura tout raté sur ce coup là, vient sans doute de la consolider.
On pourrait aussi à la lumière de ce coup de projecteur sur la Halde se poser la question de son "efficacité" : combien de fois la Halde a été saisie, combien de plaintes ont été suivies d'une saisine du Procureur de la République, et combien se sont traduites en condamnation ?
Cette semaine, on va pouvoir se bâfrer un gratin de Godwin.
Dans ces cent dernières années, c'est évidemment la France vichyssoise qui ramasse le pompon du régime le plus sale, le plus transgressif de cette période de notre histoire. Voici pour notre honte et notre malheur que la Sarkozie vient en seconde place.
Bien entendu, Longuet de Pellepoix devrait être viré avec pertes et fracas, mais c'est ce qu'on n'entendra pas, c'est ce qu'on ne verra pas, et quarante pour cent des électeurs voteront pour cette vermine puante qui se fait passer pour de la droite, mais à côté de laquelle le FN commence à prendre l'apparence d'un parti modéré. Qu'est-ce que c'est que cette UMP qui laisse passer tous les abus, qu'ils soient en actes ou en paroles ?
Et qu'est-ce que c'est que ces Français qui votent pour les Orks ?
comme je l'écris , longuet donne raison à plenel versus legrand : non sarko ce n'est pas rien, il aouvert al boîte de Pandore maurassienne, voire plus.

ce même shakeqi qui s'est permis de vouloir récupérer Guy Môcquet, livré aux allemands par les ancêtres du MaîtrEs DEs Forges

l'air qui se respire en France est de plus en plus nauséabond

toutenbateau
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.