11
Commentaires

Darius Rochebin : "les questions de Bourdin, le style de Drucker"

llustre inconnu en France, Darius Rochebin présente le journal du soir de la RTS, la télévision publique de Suisse francophone, depuis 22 ans. Relégué depuis un an à la présentation des journaux du week-end et à une interview de célébrité, il a été recruté par LCI pour l'année à venir. Si cette arrivée étonne, son style helvète, rond et mesuré, reste à expérimenter sur une chaîne française.

Commentaires préférés des abonnés

J'ai assez souvent regardé des émissions de Darius Rochebin sur le ouèbe. Il est très bien, cet homme. On peut espérer qu'il puisse améliorer sensiblement la ligne de cet infâme repaire poujadiste....

C'est sûr que ça doit leur faire tout drôle, aux "journalistes français" qui n'en ont pas croiser l'ombre d'un depuis quelques décennies, de voir apparaître et rentrer un vrai journaliste dans leur pré carré! Après, on peut se demander quelle intenti(...)

Ouep. Je suis hargneux contre la Suisse sur plein d'aspects, mais j'aime bien :


1) Son système politique (démocratie directe, et puis beaucoup beaucoup moins de star system et de "personnifications" qu'en France).


2) Ses téléjournaux, un peu plus analy(...)

Derniers commentaires

Désolé, mais je connais ce journaliste suisse pour ne pas me contenter de la soupe tiède des médias français. Il suffit et d'aller voir et écouter ailleurs comment l'information est traitée dans les autres pays francophones et les autres qui proposent aussi des programmes en français.

C'est d'autant plus facile aujourd'hui sur le web. Plus besoin d'un Gründig Satellit 3400 professionnel pour vérifier et croiser l'information.

S'est-il interrogé lui-même sur les origines essentiellement criminelles des fortunes qu'héberge depuis toujours son inutile pays ?

pourquoi l'avoir insulté en le comparant à pujadas ?

Pourquoi choisir LC.I  alors qu'on peut aller sur BFM  ?

( ou peut-être CNews )

et même se suicider ?

« Darius Rochebin se décrit lui même comme un journaliste "racinien" dans Le Point : "Il y a les journalistes raciniens et les journalistes cornéliens. Les Raciniens voient les nuances du gris, les zones d'ombre de chacun. Les Cornéliens cherchent à tout prix à juger, à classer le monde en héros et en salauds." »


Il se dit racinien mais la citation révèle un caractère assez… cornélien !

Ouep. Je suis hargneux contre la Suisse sur plein d'aspects, mais j'aime bien :


1) Son système politique (démocratie directe, et puis beaucoup beaucoup moins de star system et de "personnifications" qu'en France).


2) Ses téléjournaux, un peu plus analytiques qu'en France. Même si un ami affirme que les Allemands font encore mieux.


Rochebin, je suis déçu de son départ. Son style archi-consensuel en agaçait quelques uns (en particulier, j'imagine, ceux qui devaient l'affronter au poker), mais il remplissait très bien sa fonction. Insipide, transparent, il brilliait pas son effacement derrière les nouvelles elles-mêmes. Son style très neutre inspirait confiance à à peu près tout le monde, y compris ses invités. Et pourtant, on la lui faisait pas tellement. Il ne laissait pas passer les non-réponses, et re-posait les questions qui avaient été esquivées. Il s'intéressait au sens, contrairement aux journalistes qui sont surtout là pour avoir énoncé la question et se fichent un peu des sons en retour en attendant de s'écouter poser la suivante.  


Bref, un bon fonctionnaire du journalisme, au sens noble. Efficace à tous points de vue.


Son départ pour les grosses machines et gros sous-sous et grosses chaînes françaises est un désagrément, et, comme l'évoque cet article, provoque un petit sentiment de trahison.  

C'est sûr que ça doit leur faire tout drôle, aux "journalistes français" qui n'en ont pas croiser l'ombre d'un depuis quelques décennies, de voir apparaître et rentrer un vrai journaliste dans leur pré carré! Après, on peut se demander quelle intention étrange il y a derrière la tête de LCI d'embaucher justement un vrai journaliste plutôt qu'un éditocrate de plus ou un chien de garde, ce n'est pas ça qui manque...

Pourquoi à chaque fois que la comparaison est faite avec un de nos présentateurs français, on a l’impression d’une insulte ?

Bonne route à lui et dommage pour les téléspectateurs suisses francophones.

J'ai assez souvent regardé des émissions de Darius Rochebin sur le ouèbe. Il est très bien, cet homme. On peut espérer qu'il puisse améliorer sensiblement la ligne de cet infâme repaire poujadiste....

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.