60
Commentaires

Dans l'ordre : Fiona, Duflot, Hollande

A en croire la petite musique, la cause est entendue : sur les Roms, l'irresponsable, la mais-faîtes-la-taire, la qu'elle-se-mêle-donc-de-ses-oignons-et-de-ses-isolations, c'est Duflot, qui accuse Valls de "mettre en danger le pacte républicain".

Derniers commentaires

Désolé mon cher Daniel, mais dans mes fonctions je bois trop les larmes des personnes âgées (et fragiles) qui ont subi les arnaques de la part de gens du voyage. Mon tiercé sera différent de celui que vous annoncez, les larmes que je rencontre, vraies celle-là, peu de monde s'en soucie.
Et après toutes ces nouvelles essentielles, hier 27 septembre, quelques nouvelles du GIEC. Ah oui, on est mal barrés…
Finalement les Roms lui servent bien à Duflot pour se faire mousser un petit peu... Pas bien grave elle restera tout de même au gouvernement, la soupe est bien trop bonne... Hier sur inter j'entendais le futur ex secrétaire national des verts évoquer les délicates manières de la "gentille"Duflot, c'était rigolo. Rien de pire que ce qui se fait dans les autres partis mais la belle traduction que Duflot n'est pas prête de lâcher son portefeuille.
Mais elle méritait sa deuxième dans le tierce du jt ça ne fait aucun doute. Bien joué Cécile.
" Fiona, son beau-père meurtrier, et sa maman complice.'
Ca y est, vous avez, vous aussi, fait l'enquête et le jugement.
« Et le politique droit dans la tempête, le capitaine courage regardant en face la rude réalité, c'est Valls. Valls qui n'a "jamais varié", à en croire par exemple le directeur de Marianne, invité de BFM dans le rôle de l'alibi "de gauche" »

Entre Marianne et Vals cela semble une grande histoire d’amour.
Cette semaine, l’hebdomadaire consacre 6 pages sur les « apprentis sorciers » c’est-à-dire ceux qui font le jeu du front national.
Article signé Jean-françois Kahn, celui qui souvenez-vous qualifiait l’affaire DSK de « troussage de domestiques » !!!!
Pour JFK candidat Beyroutiste au législatives 2012, stigmatiser une communauté c’est pas dangereux, ni inadmissible lorsque c’est Valls qui le fait parce qu’il est à la droite de la gauche, par contre lorsque Marine le Pen se livre au même exercice c’est dangereux et inadmissible sans doute parce qu’elle est à la droite de la droite, et lorsque JL Mélenchon dénonce les propos de Valls comme propos lepéniste alors là c’est inadmissible et celui lui vaut de figurer en bonne place dans la galerie des apprentis sorciers avec l’iconographie habituel, sans doute parce que JLM est à la gauche de la gauche.
Etonnant non…..
Bonjour
On en revient à la fin de l'émission de vendredi où des doutes ont été émis sans pouvoir en discuter sur le rôle de France 2 (et par conséquence ses journalistes) dans la diffusion d'une propagande du bien contre le mal…
Le sujet reste ouvert.
Dans le cadre de cet enfumage généralisé, où Valls se contredit et où tout le monde amuse la galerie, on se fait de doctes réflexions sur les Roms, parce que je le répète, ils ne peuvent pas se défendre, et parce qu'ils ont tout faux, à tous les étages. La minorité visible, et visiblement visible, dont une partie des éléments grappille ce qu'ils peuvent ici ou là, dans la prospérité relative ambiante, d'une façon agaçante pour les voisins, et alourdissent les stats du ministère de l'intérieur. Valls regarde ces stats (un ministre ne peut quasiment faire que ça, et sans recul, parce que c'est sa seule façon d'appréhender les choses), s'affole et en remet une couche. Puis il se calme. Puis il regarde les stats, et s'inquiète encore plus.

Mais évidemment, si on regarde la délinquance en col blanc, évasion fiscale licite ou illicite, par exemple qui fait beaucoup plus de mal au pays, la plupart des délinquants restent impunis, et c'est très rarement des Roms. Et sans doute jamais, parce qu'ils ne sont pas suffisamment intégrés pour ça, leur problème n'ayant jamais été pour eux l'intégrations, même si autour, on peut le penser.

Mais foin des Roms, 20 000 personnes sur 65 millions, une paille. Et tout est dit de toutes façons dan s les médias, pour ou contre.

Moi je pense que s'il faut craindre les bruns, c'est plutôt en Grèce qu'il faudrait vraiment regarder. Et là, c'est une catastrophe sans nom. Et il ne faut surtout pas regarder ailleurs, ce serait criminel.
On n'est pas comme pour la Hongrie par exemple, dans un pays qui fait des conneries, mais où l'Europe n'a rien à voir avec ce qui s'y passe.

Ici, des pays extérieurs à la Grèce, et dont nous faisons partie, nous ne pouvons exclure notre responsabilité, affament des populations entières, avec la complicité des élites de ces pays, qui répriment à tout va toute tentative démocratique. Si ce qui se passe en Grèce arrivait au Vénézuéla, ce serait une condamnation permanente. Mais comme ça arrive en Grèce, tout est normal.

Ce qui se passe en Grèce, c'est au-delà de l'Aube Dorée et ses accointances avec les différentes strates du pouvoir, ce sont toutes les conditions qui s'enchaînent, en quelques mois seulement, de l'accession au totalitarisme d'après Hannah Arendt : déliquescence des liens politiques, économiques et sociaux, perte de repères, plus fuite des personnes qualifiées et qui devraient normalement être plus intégrées que les autres, dans d'autres pays de l'Union.
La seule chose qui marche dans ce pays de façon "satisfaisante", c'est la répression. Satisfaisante pour qui ? Pour la Troïka ? Pour ceux qui s'empareront de cet appareil répressif pour contrôler tout ?

Et ne nous faisons pas d'illusions, une fois que la mafia brune aura pris le pouvoir en Grèce, ça nous explosera à la gueule à nous aussi.

La Grèce ne remboursera plus, nos banques vont faire faillite, et la vraie crise va nous assaillir, sans parler de nos bruns à nous qu'il faudra affronter.
Et personne ne pourra dire qu'on n'a rien vu venir... C'est là, sous nos yeux, pendant qu'on sifflote tranquillement.
Ahurissant.
Vous allez me dire que je fais ma Cassandre, et dans le contexte grec, on est en plein dedans, mais réellement, c'est dangereux.
Vous avez hélas raison
Magnifique chronique, pleine d'humour... Ca fait du bien, car ces-jours-ci l'air était plutôt nauséabond dans les infos.

Finalement, il suffirait de remplacer le mot "Roms" par celui de "pauvres" pour comprendre le fond de leur pensée?
Je viens de regarder le montage de Huffington Post proposé par DS. La conclusion s'impose: remaniement ministériel, Manuel Valls premier ministre et Marine Le Pen ministre de l'intérieur.
"Et d'ailleurs, croient savoir les bien informés, Hollande est d'accord avec Valls. "
Nooon, il est opposé à lui en vrai, M. Schneidermann.
C'est pour ça qu'il l'a nommé à l'Intérieur, et qu'il le maintient à son poste depuis son élection.
On ne peut pas reprocher aux solfériniens d'être pragmatiques, ce qui, en politique, consiste en l'abandon progressif et confirmé du carcan de l'idéologie et des convictions humaines de base.
Le PS d'aujourd'hui, est le seul à suivre son programme à l'envers: avant de se faire élire.
Juste une question de décalage, en fait, les Français auront mal compris comment ça marche.
C'est ça, le hollandisme révolutionnaire.
S'il suffisait de financements publics pour sédentariser des peuples nomades... D'ailleurs le même problème se pose lorsqu'on tente de"donner" un logement fixe aux personnes désociabilisées qui vivent dans la rue : donner ne suffit pas, le financement est une nécessité mais pas suffisant, il faut du temps et de l'espoir avant tout. Et du temps, de l'espoir, peu de personne peuvent en donner. Un peu facile de railler le Ministre de l'Intérieur.
Valls de Vienne ? http://www.metronews.fr/info/le-passe-nazi-de-l-orchestre-philarmonique-de-vienne-devoile/mmck!EjwxMicuD8b3k/

Bon je sais elle est facile :-)
Moi ce qui m'épate, c'est combien Duflot se sent pousser des ailes sur le sujet : que ne l'entend-on pas avec la même férocité sur l'environnement ! Ah ! mais non ! Quand Valls parle des roms, c'est du cynisme, mais quand Duflot au grand coeur les défend, c'est du courage. Non, non : pour moi, c'est un écran de fumée comme un autre. A la différence que Daniel s'y laisse prendre, parce que, au fond, il avait envie d'entendre ça.
Comment se fait-il que le gouvernement français ne parvienne pas à insérer ses Roms, alors que le régime qatari réussit parfaitement l'intégration de ses Népalais (au détail près d'une victime par jour sur les chantiers de la Coupe du monde de foot 2022) ?

Au fait, moi qui ai raté le jité, ces fâcheux accidents qui ternissent un chouïa l'image de marque de l'émirat, figuraient-ils au moins dans le quarté ?
Merci pour l'enquête sur les Roms, très utile en effet.

Valls est déjà passé de l'autre côté, depuis longtemps. Quand on pense qu'il est descendant de réfugié républicain espagnol !
Misère : l'humanité n'apprend rien...
Lors de l'émission ASI Http://www.arretsurimages.net/emissions/2012-10-31/Les-Guignols-j-essaie-de-trouver-ca-drole-id5338
avec C. Duflot j'ai pensé que question ambition, volonté, bagout...elle les enterrerait tous. Elle est très forte !
Mince alors : Duflot a eu le malheur de rappeler au gouvernement qu'il était de gauche !!! ahhh sacrilège !! les gens avaient "presque" oublié.
Ca me rappelle mon réveil un peu brumeux d'hier matin, en compagnie de France Inter justement. "La petite Fiona, 5 ans, morte sous les coups de son beau-père" puis "un couple condamné à 20 ans de prison, elle emmenait son enfant de 4 ans au parloir pour qu'il le viole".

De belles images mentales pour se réveiller et bien commencer la journée.
Et encore heureux qu'il n'y ait pas eu une victoire sportive quelconque,de celles qui ont l'habitude d'être traitées en premier et longuement....
Daniel vous êtes en très grande forme. Vos billets sont (toujours plus) excellents. Je vais finir par croire que votre cure de sevrage France-Inter-esque porte ses fruits. Ne craquez pas!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.