84
Commentaires

Dans les coulisses du Monde d'après, l'excellente émission que personne ne connait...

Si je vous dis Le monde d’après sur France 3 ? Mais si, l’émission mensuelle présentée par Franz-Olivier Giesbert diffusée le lundi soir en prime time… Vraiment ça ne vous dit rien ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Le monde d’après a même décroché le Gérard de l'émission dont on n'a jamais entendu parler et c'est normal, elle est sur France 3. Pourtant elle mérite le coup d’œil. Pas seulement parce que les sujets traités sont rarement abordés dans leur longueur par la télé, mais aussi pour son ambition affichée de nous faire quitter le vieux monde pour le monde d’après. Curieuse d’en connaître les secrets de fabrication, j’ai assisté à l’enregistrement de la dernière émission. Au programme : l’énergie. Du chaud, du froid, mais rien de tiède durant ces six heures de reportage.

Derniers commentaires

franchement pas mal du tout, une emission rare, pas mal de moyen quand meme parcequ'il y a bcp de sujet
par contre la valse des chroniqueurs, c'est bizarre
j'aimerais qu'il y ait du public, pas pour faire la claque mais pour rendre çà + humain
Bon. J'avais peu d'espoir, mais je suis quand même consterné.
- Les jolis graphiques en forme de cheminées de centrales : on a besoin d'un arrêt sur image parceque là c'est trop : regardez bien les proportions c'est du n'importe quoi.
- Trop d'intervenants. Le défenseur du nucléaire est une caricature, et donne le beau rôle à Corine Lepage, avec qui on ne peut que tomber d'accord.
- Evidemment, dans tout ça, à aucun moment on ne pose la question de la politique de l'offre et celle de la demande, de la gestion des besoins et des solutions les plus appropriées, moins énergivores. EDF a juste eu le tort de faire une énergie "low-cost".

Les reportages en eux-mêmes rattrapent quand même un peu le niveau.
Je la regarderai en redif si j'en ai le courage, parceque là en direct sur internet c'est juste pas possible, ça saccade, j'en loupe la moitié. Pas sûr que la deuxième moitié soit meilleure ! ;-)
Bon c'est ce soir 20h45.

Dommage qu'Anne-Sophie n'ait pas demandé à FOG lui-même pourquoi il a accepté d'animer. Comme téléspectateur, le tort qu'on a est de croire toujours que le présentateur porte son émission, que Pujadas porte son JT. Souvent ce n'est pas le cas, mais une émission ou le JT sont tout de même bien portée par "une" personne qui doit donc "porter" aussi le présentateur. FOG semble plutôt en roue libre et échapper au producteur ici.
Le lien de l'émission sur les banques pour celles et ceux qui n'auraient pas eu la chance de la regarder est ici.
Voir OUDEA et TRICHET sur un même plateau Télé, c'est plutôt jouissif surtout lorsqu'ils se font titillés (de façon plutôt soft, je vous l'accorde mais le propos était bien là et tout le monde ne peut avoit le charisme médiatique d'un Lordon ou d'un Mélenchon...)
J'ai failli y croire.

C'est vrai que le reportage de 13' est pas mal fait.
Treize minutes de dézingage en règle puis retour plateau avec un FOG gêné et un Oudéa outré. Moi j’applaudissais toute seule sur mon canapé.
Gêné, outré... je vous confesse que ça ma donné envie d'en savoir plus. Un tout petit peu plus seulement... 10' après les explications de Ouéda de Trichet, et du pseudo trader repenti et moralisateur, je ne suis pas sûr d'être très enthousiaste...

Certes le reportage stigmatise les banque et certains comportement, mais le service après vente de l'émission rétabli le juste libéralisme dans son bon droit. Ouéda parle même d'intention "louable" des banquiers qui proposaient les prêts immobiliers avant l'affaire des subprimes... Giesbert par le des "méchantes banques"? Enfin... "sauf la France" précise t-il....
Impossible de voir une vrai critique du système banquaire. Un faux procès en forme d'entreprise de déculpabilisation... Un gauchiste patenté pourrait y voir une opération de com'.

Ça me fait marrer cette émission. Un tel consensus sur le plateau, ça me rappelle un autre consensus plus récent, lors de cette émission. Mélenchon seul face à la meute. C'est plus la même histoire quand le plateau fait face à un vrai discours anti-libéral. Mépris, puante dérision, colère.... Ce Aziza est une ...... infâme...

Deux discours, deux poids, deux mesures pour les médias.... C'est bien là qu'@si devrait insister, insister, et encore insister.... Toute les semaines, une émission pour enfoncer ce satané clou. Pourquoi cet excellent reportage si déprimant passe à 23h sur Arte, quand les banques font leur promo 24h/24? Pourquoi et comment les médias participent ils à cette escroquerie, déshumanisation ou je ne sais quoi qui plonge le monde dans la misère?

FOG qui présente une bonne émission? Non.
Je reconnaît ne pas avoir tout regardé, mais ce que j'ai vu ne m'a pas convaincu.
Discutons en, émissions après émissions pour se mettre d'accords. Pas une fois tous les 6 mois.

(Merci à AirOne pour beaucoup de ces liens précieux)
http://www.change.org/fr/petitions/touche-pas-a-ma-foret-non-a-la-destruction-du-morvan?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=19258&alert_id=BbImFudneC_SRLHgQdNxj

"La méga-scierie d'Erscia prévoit de traiter près de 1900 m3 par jour, soit une coupe quotidienne de 3 hectares, l'équivalent de 4 terrains de football toutes les 24 heures. De telles installations favorisent l'industrialisation massive de la sylviculture en Bourgogne et en France. A l'image de l'agriculture intensive, nos forêts deviendront des champs d'exploitation nécessitant engrais et pesticides, générant destructions et pollutions. "

indignez vous, qu'y disait !
Petite question sur la présence de FOG au micro. N'aurait-ce pas été une exigence de France 3 d'avoir un animateur star pour drainer l'audience (parce que si beaucoup ici n'auraient pas regardé l'émission à cause de FOG, je me déplais à penser que beaucoup la regarde parce qu'il y a FOG) ?
Et dans ce cas, ne serait-ce pas une aubaine pour le producteur d'avoir une star qui ne l'emmerde pas à vouloir s'imposer et à jouer sa diva ? Parce qu'il m'a l'air bien docile d'après ce que je comprends.
" ... il n'y avait plus du tout de travail et les gens étaient affamés .
Comment vivent les gens quand il n'y a plus d'économie ? Ils ne vivaient plus , ils mourraient de faim ."


Extrait de "LES DISPARUS" de Daniel Mendelsohn ,
que je suis en train de lire .
L'auteur est né en 1960 et part à la recherche du passé ,

ce passé qui ne cesse de se reproduire encore et encore ,
parce qu'il y a des FMI , des directives européennes
et autres libertés de tuer
Elle se la pète, Anne-Sophie ! Madame "l'économie, pas de souci" !
Article sympa, quand j'aurai du temps je regarderai peut-être cette émission... malgré FOG. Qui, il faut le dire, ne fait pas envie, et n'inspire guère confiance en un esprit critique et novateur...
Merci Anne-Sophie, super reportage.
On attend la suite, la critique du montage de l'émission, et tout et tout !
Je me demandais comment j'avais fait pour passer à côté d'une émission qui aurait dû m'intéresser, et en plus à 20h45. La réponse tient en trois lettres: FOG. Je vais ptèt faire un effort, Anne Sophie, mais c'est bien parce que c'est vous!
Les zazinautes sont sympa ! ils vont faire l'effort...
tu es vraiment bien vu, ici
gamma
J'essayerai donc de la regarder, en général je zappe les émissions avec FOG comme animateur, trop content de lui-même ! je ne le supporte plus!
ce discours " les éoliennes c'est moche " me sort par les yeux.

D'abord moi, franchement, je passe devant plusieurs champs d'éoliennes tous les jours et je trouve ça plutôt joli. Donc,question de gout, le mien vaut celui des autres.

Mais surtout :
Un château d'eau, c'est joli ?
Un pylône électrique, c'est joli ?
Une centrale nucléaire, c'est joli ?
Une Zone Commerciale, c'est joli ?
Une rangée de silos agricoles, c'est joli ?
Une antenne de téléphone portable, c'est joli ?
Une remontée mécanique à flanc de montagne, c'est joli ?
Et la tour Eiffel, à partir de quel moment on a trouvé que c'est joli ?

Alors, virez-nous d'abord toutes ces merdes du paysages, et après on pourra causer de l'esthétique des éoliennes.
Mais qu'est-ce qu'on vous a fait ?
On est là, tranquilles, décontractés, et paf ! vous arrivez avec un « regardez l'émission avec FOG » !
Oeuhooohhh !!!
merci Anne-Sophie, j’essaierais de me souvenir d’allumer le poste.
Merci Anne-Sophie, très intéressante chronique (une fois de plus). Mais prenez garde à vous. Des marais fétides des commissions parlementaires aux recoins obscurs de la production télévisuelle française, vous vous aventurez dans des endroits qu'on n'arpente pas sans risque.
"Je préfère en discuter avec vous après sa diffusion lundi prochain. Je pourrai ainsi analyser le travail de montage – ce qui a été coupé, ce qui a été gardé – "

Sur ce qui a été coupé, on y compte bien !

Jean-Pierre Cottet qui salue en passant devant vous : si son émission est supprimée, il faut l'embaucher à ASI, des gens polis comme lui ça nous manque !

Quant à FOG, ceux qui il y a quelques années lui ont fait un coup de Fatals Flatteurs sur son blogue, sous la houlette de Sébastien Fontenelle, ils ne sont pas près de s'arrêter de rigoler (copyright Stéphane Golmann).
FOG n'est ni drôle ni sympathique. Son vieux numéro de cabot/dandy ne fait plus rire grand monde à part les GG de RTL chez qui il mériterait d'être convié plus souvent et débarrasser le service public qui ne s'honore pas de faire appel à ce faux bouffon complaisant qui appelle régulièrement les politiques à dégraisser le mammouth tout en cachetonnant sur France Télévision.
Quelles que soient les qualités intrinsèques de cette émission, quand son producteur nous explique qu'ils n'ont trouvé personne à part lui ou l'ersatz d'Yves Calvi de "C dans l'air", on se fout de notre gueule.
FOG est un mercenaire et un dilettante, il suffit de le voir glander dans son bureau et demander à sa secrétaire avec quel politique il va bouffer à midi ou de lire ses pathétiques points de vue au Point pour comprendre que s'il est "sur-occupé", il n'occupe le terrain que grâce à son réseau d'amitiés. Un coup d'oeil à sa bio permet d'ailleurs de constater qu'il ne dédaigne pas bouffer à tous les râteliers puisqu'il a été journaliste au Nouvel Observateur avant de partir au Point.
Ses interventions de PMU à "Des paroles et des actes" durant les présidentielles auront permis de constater que "fort avec les supposés faibles, faible avec les vrais puissants" lui va comme un gant.
En matière de politique internationale, cet aigle n'est pas en reste et la finesse de son expertise l'a conduit dans "Parlez-moi d’ailleurs" à considérer le Vénézuela comme l'équivalent de la Corée du Nord.
Pour ceux que ça intéresse, ACRIMED a un dossier circonstancié sur la trajectoire de ce camelot. Ça m'étonnerait qu'il les fasse rire longtemps après ça.
Pour ma part ce sera sans moi.
Anne_sophie, il serait temps de revenir aux affaires! Quand refaites vous une émission? IL y a longtemps que les sujets politiques ou économiques sont délaissés sur @si, les émissions sur les gens qui font des aquarelles de bateau le dimanche, ça va bien un moment mais bon...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Je regarderai !
Merci Anne Sophie.
C'est tout l'honneur du service public de donner une tribune et la présentation d'une émission à un grand journaliste comme FOG, il se fait si rare que la perspective de le retrouver régulièrement me met en joie. Si les responsables de France Télevisions pouvaient en faire autant avec Christophe Barbier et Renaud Dély, ce serait parfait.
C'est quand même bizarre d'avoir choisi FOG. C'est surtout dommage d'ailleurs ; beaucoup de personnes étant susceptible de s'intéresser à ce genre d'émission seront probablement rebuté à l'idée de devoir se farcir son discours.
le son de la vidéo disparaît au bout d'1 minute...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.