7
Commentaires

Dans l'Andalousie en crise, un Larzac espagnol

Un José Bové espagnol sous les verrous ? Maire de Marinaleda (à moins de 100 km de Séville) Sanchez Gordillo, militant du SAT (Syndicat Andalou des Travailleurs), a été condamné le 20 novembre à 7 mois de prison avec trois autres personnes, dont le secrétaire du SAT, pour avoir occupé, illégalement, un terrain appartenant au ministère de la défense, afin d'y créer une coopérative (on pense au Larzac). Les quatre condamnés ont fait appel. Les medias alternatifs sont plus loquaces que les medias traditionnels sur cette petite commune d'Andalousie, une sorte d'utopie socialiste.

Derniers commentaires

Bonjour
Puisque l'on parle de succès de l'initiative, il est vrai que Lehman Brothers a aussi bien réussi.
Il y a des moulins, là-bas ?
gamma
Merci à Gilles Klein pour ce coup de projecteur sur Marinaleda.
Pour plus d'infos :
- De nombreux articles sur le site Le Grand Soir.
- Une courte vidéo (11 mn) de Dominique Gautier et Jean Ortiz.
plusieurs emissions de Là-Bas si j'y suis au sujet de MArinaleda
http://www.la-bas.org/recherche.php3?recherche=marinaleda
vous m'ôtez le lien du clique droit de la sourie... :-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.