14
Commentaires

Damien Philippot viré par la CGT : pourquoi France 2 ne l'a pas montré

France 2 a-t-elle enjolivé la visite d'un candidat FN en campagne dans une usine en grève? Un sujet consacré à la campagne de Damien Philippot dans la circonscription de l'Aisne, diffusé le 15 juin 2017 au journal de 20 heures, le montre discutant avec les ouvriers de l'usine MATT, à Chaourse, alors bloquée. A en croire le sujet, il est bien accueilli, et repart satisfait de ses échanges. Mais selon les militants CGT et un réalisateur témoin de sa visite, vidéo à l'appui, il aurait en fait été prié par les syndicalistes de quitter l'usine sous les cris et les sifflets. Manipulation? C'est plus compliqué.

Derniers commentaires

bonjour,
c'est pas très claire la conclusion.
La question est "Quel crédit donner à une chaîne publique diffusant des informations tronquées , biaisées ou fausses ?" et surtout "Comment pénaliser les propagandistes des chaînes d'état ?"...quels recours ?
Ce matin, Racheline et Philippot était sur les plateaux. La fête continue.
[quote=j]Quoi PHILIPPE évolue!
Félicitation! Votre PHILIPPE évolue en PHILIPPOT !
A moins que ca ne soit l'inverse.
De l'art de mélanger le FN bashing, et d'en profiter pour faire du CGT bashing : on ne sait jamais, si les syndicats couinent à cause de la réforme du travail, ce seront des infâmes vendus au FN.
Vu à la télé !
Dans les médias mainstream, on prépare déjà la prochaine présidentielle en regonflant la baudruche qui servira à nouveau d'épouvantail au second tour pour faire réélire un Macron en négatif dans les prévisibles sondages de 2022 ou un Hollande providentiel (aux dernières nouvelles...)
Et l'âne sort une ânerie.
"d'un feu de joie derrière les grilles"
Vite un décodex.
"Pour le FN, l'ennemi d'un travailleur sera toujours un autre travailleur".
Je ne sais plus d'où ça vient, mais c'est la vérité.
Jamais le FN ne s'en prendra au patronat, quel qu'il soit. Ni aux actionnaires.
Voir l'excellent "Pauvres actionnaires": 40 ans de discours économique du Front National passés au crible, chez Fakir, c'est édifiant pour celles et ceux qui pourraient encore en douter.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.