56
Commentaires

Cryptage, décryptage, et îles grecques

Et maintenant, la Grèce. Maudits Grecs !

Derniers commentaires

Bien...
Malgré les changements d'emploi du temps de Dominique, les problémes ne changent pas.
Juste un post lu sur un forum consacré au cinéma fantastique...
C'est une lorgnette, une loupe...mais je l'ai trouvé vraiment frappant..peut être parce qu'il est concret, réel.
On entend toujours parler d'efforts à faire mais jamais des sacrifices à concéder...

Devildead


2011... et c'est la deconfiture totale la crise est passée par la, et Athenes fait un peu mal au coeur a voir. Un nombre affolant de magasins fermés, abandonnés... c'est l'hallu totale. Et de ce fait, pour le domaine qui nous interesse : les 3/4 des magasins de DVD et/ou VHS ont tous disparus.
Au metro Omonia, ou se trouvaient la majeure partie des trucs interessants, c'est l'hecatombe. Les 3 magasins en enfilade sont tous portes closes et les emplacements a louer... le Metropolis (= Fnac locale) a ferme ses portes, y compris sur Lycabettus> Il ne doit en rester qu'1 seul (voire 2)

Comme la TVA a grimpe a 23%, le prix des DVD et BD ont explose. Dans le magasin Metropolis de l'aeroport d'Athenes, les BD sont tous a plus de 31.99 Euros. Et pas une seul DVD a moins de 7.99 - les nouveautes sont entre 19.99 et 24.99. Et iuls ne prennent plus que du cash "les licences de cartes bancaires coutant trop cher, on limite les couts" a dit le vendeur>

Tous les petits editeurs sont asbents du radar, et toutes les petites merdes a la Asylum ne sortent plus. Et avec le niveau de vie actuel en Grece, c'est a se demander qui peut acheter de tels produits a un tel prix. Et tous les dvd au rabais sortant dans le presse ont disparu egalement.

Bref, la Grece n.a pas fini de s'enfoncer un peu plus dans la crise, et la situation s'avere vraiment catastrophique a tous les niveaux.

wauquiez était en service commandé. il a lancé une idée sarkoziste . Un ballon d'essai. Il se le garde pour la prochaine saloperie.
Sarko "à deux doigts" de virer Wausquiez ?
Deux doigts que l'on peut allégrement se fourrer dans l'oeil, si l'on croit cela une seule seconde.

Le schéma Wausquiez ressemble en tout points à ce qu'on a déjà connu par le passé: une ou
deux "têtes brulées" lâchent une déclaration tonitruante et outrageuse (par exemple, il faut supprimer
l'ISF) qui choque jusque dans leurs rangs et provoque l'ire apparente des instances de leur parti.
Mais le mal est fait - l'idée, l'amalgame ou la proposition lâchée ont été entendus - ont choqué, certes,
ont provoqué une levée de bouclier, assurément, mais....elles ont été dites, entendues, et commentées,
désormais elles existent - ont gagné, quoi qu'on en dise, droit de cité.
Et, une fois reprises, elles choqueront déjà moins - paraitront déjà moins outrageuses, puisque déjà
entendues, dites, et commentées - la surprise, le choc en moins, progressivement on s'y sera habitué.
Qui aujourd'hui s'émeut des propositions de suppression de l'ISF ? Au bout de 3 ans de suppressions de postes dans l'éducation nationale, qui s'émeut réllement encore à l'annonce, qu'une fois de plus, des postes par milliers disparaitront cette année ?

On s'habitue - on désapprouve toujours, mais l'indignation presqu'en berne.

Les Wausquiez et consorts sont un coup de pouce nécessaires au passage en force d'idées qui semblent à un moment les plus extrêmes
pour la société. Ils brisent le tabou du dire - ouvrent une brêche qu'il est ensuite impossible de
refermer. Leurs propos une fois lancés suivent un parcours de polémique en polémique, allant s'émoussant
à mesure des discours jsuqu'à finir par se fondre dans le paysage.

Et après avoir rendu un tel service, le voilà à deux doigts d'être viré ?
On n'était pas sans savoir que Sarko avait le bras long. On découvrre qu'il en va de même pour ses doigts.
Nos hommes politiques sont d'un autre siècle. Ils manquent de courage et d'audace et de surcroit ils emploient les même recettes.
Qu'ils aillent aux diable avec la porche ça ira plus vite!!!

quant aux grecs qui se sont fait essorés par la mafia interne qu'ils commencent à contrôler leurs institutions!!
Il y a la Grèce et ça faait de la peine, les propos de Wauquiez et ça fait de la peine , et sans cesse des rumeurs, des bassesses de tous les côtés, ça sent "la grande élection" Wauquiez a plutôt l'air d'un pion , un coup d'épée dans l'eau, on ne sait jamais, si les futurs électeurs avaient été d'accord ! Non? on retire l'idée, c'est tout, super jeu (politique). Quant à DSK, il me semble bien que ce n'est pas le candidat (quoiqu'en disent certains) de gauche dont rêve le président actuel! Donc, tous les coups sont permis, hélas, je crains bien que les électeurs ne marchent de nouveau, et en avant pour un deuxième quinquennat + un bébé, tu parles, c'est trop beau "foule sentimentale"
Pendant ce temps, "les" grecs, écrabouillés par un ennemi trop abstrait et trop lointain, se débattant inutilement contre les forces de police d'un gouvernement purement symbolique, tournent leur rage vers le premier placébo venu : le péril migratoire. Une quinzaine d'étrangers poignardés au hasard pour "venger" un grec qu'on avait tué il y a quelques jours pour lui voler sa caméra.

Au-delà des effets dévastateurs sur les conditions de vie de populations dont ils n'ont que foutre, l'idéologie politique des intouchables de l'UE est en train de provoquer est une montée de l'extrême-droite la plus haineuse dans un coin de son continent. Et ce n'est pas quelque chose qui se résorbera d'un décrêt économique.
Ben je préfèrai le billet d'hier où on se flattait de ne pas relayer la boule puante de Wauquiez : l'ump qui parle à l'ump, on n'est pas trop là pour faire buzzer leur manque de popularité. Du coup, les parasites sont contents: on touche pas au RSA et les anti-parasites sont encore plus contents: on parle enfin de la fraude sociale. Bref, tout le monde est content, merci président!

Quand à DSK, idem. On n'est pas trop là pour se tirailler s'il a bien fait de prendre un poste dont la durée ne lui convenait pas. Enfin, qui lui conviendrait, mais s'il n'y avait pas trop de boulot.

Les turpitudes des uns et des autres n'a d'intérêt que dans le sens où cela révèle le niveau de la presse actuelle : rien à dire, sauf à reprendre le travail tout prêt des chargés de com'
J'arrive pas à décoder...
C'est trop bien crypté...

SEMIR
donc je n'ai rien à dire et faisons le savoir
Pendant qu'on parle de la Porsche de DSK (pitié) on ne parle pas EFFECTIVEMENT du putain de rapport rendu par Terra Nova (évoqué dans le derbier vite dit à cette heure) et qui raconte qu'en gros si les ouvriers se sont détournés de la gauche c'est parce qu'ils sont :

- repliés sur eux alors que le PS est tellement ouvert au libéralisme culturel (sous entendu ce sont de gros réacs, conservateurs, le tout entendu de manière négative)
- ne sont pas réalistes et donc incapables de comprendre que l'Etat ne "peut pas tout" , et que le monde globalisé n'est plus compatible avec la sociale démocratie.

Si le PS perd ses votants de base c'est parce que les ouvriers sont de gros racistes qui comprennent pas que c'est normal de délocaliser.
C'est beau, c'est neuf, c'est so 2011, c'est so PS.
Ces gens là font d'interminables brainstorming et voilà ce qui en sort.

Pas un instant ils ne s'aperçoivent du fait que si les ouvriers ne votent plus PS c'est parce que le PS est libéral, dans tous les sens du terme. Que les valeurs de solidarité, de responsabilité, de probité, disparaissent avec fracas dans le culture du marché qui de son côté croît de de façon inversement proportionnelle. En fait, le PS n'est plus de gauche. Et ce rapport de Terra Nova en donne la preuve, puisque son électorat est, dit-il : "plus jeune, plus féminin, plus divers, plus diplômé, mais aussi plus urbain et moins catholique", à l'image de "la France de demain".

Les ouvriers, vous avez compris : si vous voulez intégrer la France de demain, jetez votre morale aux chiottes, devenez un "global leader", habitez Paris et sapez vous chez Zadig et Voltaire, le tout en traînant un exemplaire du dernier numéro de Technikart, si possible.
Daniel je crains que vous donniez dans la désinformation. Et je crains que ce ne soit pas accidentel.
La lecture de votre papier fait clairement comprendre que le FMI demande aux grecs de privatiser les actifs, y compris leurs plages et leurs îles ! La photo le confirme. Salaud de DSK.

Le Figaro vous aurait-il mal informé ? Je soupçonne que pour un expert dans la lecture de ce qui est ou non entre guillemets, il a fallu pour le moins avoir une petite absence de vigilance pour ne pas voir que :
- Oui Antonio Borges chargé de l’Europe au FMI pousse la Grèce à privatiser plus que 50 milliards. On retrouve cette citation sur les agences françaises et étrangères, + vidéo.
- Par ailleurs, et ce n’est donc par Borges qui parle, il est rappelé qu’on estime que les actifs total de la Grèce sont de 280 milliards (et la dette actuelle de 350 milliards) (pour mémoire 700 milliards d’actifs pour l’Eglise Orthodoxe !!).

En lisant les papiers on comprend notamment que l’Etat Grec a beaucoup d’immeubles et que tout le monde semble comprendre (sauf vous Daniel qui pensez aux Iles, c’est plus vendeur) que ce sont ces immeubles que le FMI vise, suggère.

On a donc un banquier qui :
- Vous conseille de vendre des biens pour rembourser votre lourde dette ;
- Et par ailleurs, on a un état des lieux qui explique que vous avez des biens : 2 appartements, une voiture … la maison de votre veille mère malade
Et Daniel arrive en compressant tout ça pour nous faire comprendre que le banquier vous conseille en fait de vendre la maison dans laquelle votre pauvre mère survit à peine. Avec photo de la pauvre mère. J’en pleure. Le banquier ce qui l’énervait en fait c’était plutôt votre Aston Martin et le fait que même si ce n’est pas le même patrimoine, votre femme avait de quoi rembourser 2 fois sa dette.

Mais je dois dire qu’entre cette mauvaise foi flagrante de Daniel et le fait qu’un Mélenchon puisse venir expliquer sa solution sur @si « moi les dettes j’arrête de rembourser » sans qu’on lui pose une seule question sur les conséquences concrètes, le débat ici est bien déséquilibré (tout ça ne me transforme pas en adepte des privatisations et si la piste de la défaillance Grec est très complexe techniquement j’en discute régulièrement sans m’évanouir).

Comme Daniel et beaucoup d’@sinautes adorent les Grecs, je lance ce matin un livret financier @si. Ma commission sera nulle. Que tout ceux ici qui ont de l’épargne par exemple en livrets divers, que ce soit 1000 euros, 10.000 ou plus les soldent et achètent de mon Livret @si. Nous allons nous prêter aux grecs à 4% et sans demander aucune garantie (le marché pour eux c’est plutôt 11% avec garanties). Qui est volontaire ?

Je sais que caricaturer le système financier mondial de la sorte, en ne listant que les contraintes bien réelles quotidiennes, aboutit forcément à : on ne peut rien changer au système, ne touchez à rien sinon tout s’écroule.

Non moi je veux que ça change, mais je dois dire que ceux qui sont capables de nous expliquer ce que devrait être le nouveau modèle général sans se soucier de la façon d’y aller techniquement et politiquement (unanimité européenne ou sortie ? Obama s’il nous dit non on lui parle un peu ou on lui donne directement deux baffes?) me paraissent se complaire dans une position facile car ils ont la certitude de ne jamais avoir à mettre en œuvre leur plan de passage. Ah si ! Besancenot et Mélenchon eux ils auraient commencé par faire un bras d’honneur aux prêteurs au lieu de se dégonfler comme Papandreou. Des hommes ça madame ! Mais tant que les banquiers verront s’agiter des gugusses pareils, ils sont tranquilles.

C’est ce que j’appelle l’Eglise de gauche : il y a un autre monde, un paradis, vous y serez un jour, priez. Daniel les croyants comme vous, font un peu de prosélytisme y compris sur leur lieu de travail, c’est normal. Mais vous faites quand un débat avec Mélenchon et un vrai économiste (pas Touati ou Attali mais du niveau Daniel Cohen) non pas sur la critique du système actuel (là je serai d’accord à 90% avec Mélenchon) mais sur les modalités pratiques, les conséquences court et moyen termes possibles et les incertitudes du plan Mélenchon. Ce débat n’a jamais lieu. Mélenchon, mais aussi Lordon par exemple, l’évitent systématiquement.
Ah ! La corvée pour payer la protection sociale du Saigneur !

Réaction de Martin Hirsch :

http://martinhirsch.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/05/12/monstrueux-gachis.html
Pour éclairer DS sur les méthodes de communication : c'est simple , ça marche comme chez les flics, un fait le méchant ,l'autre le gentil !
Privatisations = cadeaux aux riches (voir les autoroutes en France) et perte de revenus (voir les mêmes autoroutes) et perte de qualité du service (voir les mêmes autoroutes).

J'ai vu qu'en Grèce les seuls biens "publics" qui ne soient pas privatisables sont ceux de l’Église orthodoxe. Cette Église est bien comme les autres : la charité, c 'est juste un truc à agiter pendant les sermons pour faire monter les quêtes.
No comment, trop, c'est trop, j'en ai marre. J'ai reçu dans ma bal un lien vers une pétition contre l'assistanat. De la personne qui me l'a envoyée, je ne l'aurais jamais cru. Je vais répondre de façon que cette personne n'aura plus envie de m'envoyer ces saloperies.
Quand on voit la politique imposée à la Grèce par le FMI, ça fait rêver. Et quand on en lit la couverture médiatique, ça donne envie de se pincer pour se réveiller.

Donc nos amis banquiers et autres prêteurs généreux empruntent à 2% et prêtent à 15%. Les mêmes à qui on a prêté à 0% sans contrepartie. Les mêmes à cause de qui on ampute les retraites et bas salaires.

Les mêmes qui ont spéculé contre la politique qu'ils conseillaient eux-mêmes à l'Etat grec (http://www.liberation.fr/economie/0101620473-grece-goldman-prise-la-main-dans-le-sachs).

Les mêmes (si ce n'est eux, c'est donc leurs frères de jetons d'administrateurs) qui conditionnent "l'aide" à la Grèce à l'achat d'armes (voir par exemple http://www.slate.fr/story/21085/grece-cohn-bendit-accuse-la-france-et-lallemagne-de-chantage). En l'espèce, aide se définit comme le fait de prêter à un taux usuriers les sommes dont mon pote a besoin pour sauver sa peau et, accessoirement, m'acheter quelques bricoles pour jouer à la guéguerre avec mon autre petit copain (par exemple la Turquie) à qui je vends aussi quelques bricoles...

Et c'est donc notre bon DSK-FMIste, parrain de ces pratiques, qui doit succéder à Sarkozy pour remettre de l'ordre dans nos affaires.

Ca fait rêver non ?
Mais c'est bien sûr ! Il est vraiment génial l'homme porsche du peuple...

Il n'y a qu'a vendre les bijoux de famille et c'est marre ! Les Grecs leurs îles et leurs ports,

Nous aussi : Oléron, Guernesey, Belle-Ile, Ré (bien fait pour Jospin) la Corse (bien fait pour les autonomistes)

Le Havre (plein de syndicalistes CGT) et Marseille (idem et plein de petits voyous par dessus le marché)

Comme ça ne suffira pas je conseille de vendre Quelques châteaux : Versailles (les Américains l'ont déjà en partie acheté, qu'ils finissent) et les quelques châteaux de la Loire qui appartiennent à l'État : Chambord (fini les chasses à courre), Blois, Amboise. Et Rambouillet dans les Yvelines (ceinture les chasses à courre, et bien fait pour les élèves bergers et bergères !)

Moyennant ces modestes abandons peut-être pourrons ramener notre dette de 1.600 milliards à la modeste somme de 999 milliards (il est naïf de surestimer la valeur de ses avoirs) et reprendre derechef notre excellente habitude de dépenser (pour payer les sur-effectifs) 100 milliards de plus que ce que nous piquons aux cochons de payants chaque année...

Ce qui nous permettra de revenir à 1.600 milliards en six ans et sans doute même avant compte tenu de notre bonne habitude qui consiste à augmenter le déficit chaque année.

L'ennui c'est que cette fois il n'y aura plus rien à vendre, pas même nos politiciens qui n'ont aucune valeur marchande faute de clients intéressés par un tel ramassis d'incapables.

Aucune importance, nous nous déclarerons en faillite et nous ferons savoir à nos créanciers qu'ils peuvent se brosser pour récupérer le pognon qu'ils nous avaient prêté. Bien fait pour eux ! Quand on est assez cons pour faire confiance à la France il ne faut pas venir pleurnicher après qu'on s'est fait blouser... Sans blague !
"Après avoir désavoué bruyamment Wauquiez, Fillon explique évidemment que s'il est possible de réduire la part de l'assistanat, on le fera."
Fillon gagne mensuellement 50 fois ce que touche un bénéficiaire du RSA (estimation à la louche, et c'est même beaucoup plus que ça, si on prend en compte tous les avantages liés à sa fonction de Premier Ministre).
Mais Fillon qui pète dans la soie des salons de Matignon, estime qu'on distribue un peu trop généreusement l'argent public à tous ces "assistés".
Et tous les "honnêtes travailleurs" qui pensent tout bas ce que Wauquiez a dit tout haut, l'approuvent.
C'est à désespérer.
[quote=DS]le Grand Peut-être serait obligé de lui faire don de sa personne et, partant, de retarder le moment tant attendu du don de sa personne.
Le don de sa personne est ici redondant... Le redondant de sa personne peut-être ???
//Wauquiez regrette symétriquement "l'interprétation" de ses propos///

Dit autrement : il ne renie rien de ce qu'il a dit, il regrette simplement avoir eu affaire dans les médias à des gens soit c.ns soit mal intentionnés.

Mais avez-vous vu quelque fois un homme politique regretter ses paroles ?

(Bon, pas que les HP : qui a vu DS regretter de nous avoir jetés dans son déversoir comme des gamins qui ne savent pas se contrôler devant les dames ?)

Lequel Wauquiez va certainement être conforté dans son "salauds de pauvres !" par le sondage qui vient de sortir, disant qu'une forte majorité de Français l'approuve ?

Bon, vous me direz,ce sondage a été réalisé par Opinion Way pour le Figaro...
merci Le Monde de mettre Ségolène dans le même sac que sarko et Chirac a propos de l'assistanat, dommage que leurs liens ne fonctionnent

pas.

je vois tout à fait Ségo stigmatiser les pauvres comme le font les gens de droite...



edit: c'était une réaction au lien de Gavroche, pour ceux qui se demandent de quoi je parle.
Si la Grèce avait la mauvaise idée de faire faillite, le Grand Peut-être serait obligé de lui faire don de sa personne

Pauvres grecs...

Ils ont déjà Papandreou, et en plus on leur envoie DSK (se faire voir chez les grecs).

Et puis "lui faire don de sa personne", ça ne vous rappelle rien ? Bonjour le cadeau.

Quand à "l'assistanat", Wauquiez est un menteur :

Un article du Monde

On râcle les fonds de caniveaux, pour rameuter les bas du front.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.