22
Commentaires

"Covid-22" : itinéraire édifiant d'une info trompeuse

De l'interview d'un chercheur suisse par un tabloïd suisse-allemand aux tabloïds britanniques en passant par deux comptes Twitter français d'informations remâchées, moins de 24 h se sont écoulées. Et le "Covid-22", simple métaphore au départ, est entré dans l'histoire médiatique de l'épidémie.

Commentaires préférés des abonnés

Le point le plus saillant pour moi, même s'il est annexe au sujet principal, c'est comment Twitter encourage des mauvaises pratiques journalistiques et un web fermé en général en promouvant moins les tweets qui contiennent des liens externes... j'en (...)

Encore une raison supplémentaire de former les gens à la critique.

 Il renvoie sans détour aux médias et à leurs journalistes la responsabilité des informations potentiellement fausses ou trompeuses que le compte peut publier : "L'information erronée ne vient pas de nous."


quelle magnifique éthique journalistiqu(...)

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

je n'ai pas très bien compris l'affaire en fait ! mais j'ai peut-être lu un peu trop vite et n'ayant pas twitter ça me dépasse un peu ...


En fait on reproche à ce chercheur d'avoir suggéré qu'une variation du Covid pourrait potentiellement être plus forte que celles qu'on connait actuellement en 2021 ? 

Ou on reproche d'avoir diffusé cette hypothèse ?  


Parce que si c'est l'un ou l'autre ( voire les 2 ) je ne vois pas bien le "scandale"...

S'il vous plaît ASI, rassurez moi! Vous êtes quand-même au courant que lCovid n'est pas le nom du virus mais celui de la maladie.... Pour moi il y a un énorme souci dans la façon dont cet article est rédigé. Est-ce volontaire ?

Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi un 2eme tweet avec la source générerait un shadow-ban pour le compte en entier ?

Si L'auteur de Blick assume ses largesses avec la réalité de ce qui est dit factuellement, c'est peut-être qu'il a un côté  Schlumpf farceur!


Bon ok je sors...

Le point le plus saillant pour moi, même s'il est annexe au sujet principal, c'est comment Twitter encourage des mauvaises pratiques journalistiques et un web fermé en général en promouvant moins les tweets qui contiennent des liens externes... j'en avais déjà entendu parler dans d'autres contextes, et comment certains en sont obligés à contourner ça en faisant un "quote tweet" de leurs propres tweets, c'est à dire en retweetant avec un commentaire les tweets de leur propre feed qui contiennent un lien externe à Twitter (Le deuxième tweet ne contenant pas directement le lien, il sera plus mis en avant par Twitter que le premier...)

 Il renvoie sans détour aux médias et à leurs journalistes la responsabilité des informations potentiellement fausses ou trompeuses que le compte peut publier : "L'information erronée ne vient pas de nous."


quelle magnifique éthique journalistique; il ira loin.

LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

Donc j'aurais écrit "un pourcentage faible mais non négligeable des informations qu'il repartageait étaient fausses"

Juset une petite remarque

"un pourcentage faible mais non négligeable des informations qu'il repartageait était faux "

Je pense que ce sont les informations qui sont fausses et non le pourcenta

Encore une raison supplémentaire de former les gens à la critique.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.