27
Commentaires

Coupe de la débrouillardise : ZDF (Allemagne) bat TF1 (France)

Mais pourquoi TF1 s'est-elle montrée si empotée ?

Derniers commentaires

Le plus énervant était sans doute d'entendre Denis Brognard dire un quart-d'heure après à fin du match avec arrogance que les coupures étaient indépendantes de la volonté de TF1 et que toutes les télés du monde ont été touchées de la même manière. Heureusement que la ZDF était là!
J'habite le Pays Basque et dès la première coupure j'ai zappé sur la Cuatro espagnole et à part le commentaire manquant, j'ai suivi tout le match jusqu'à la fin
Voilà deux mauvaises pensées de BiBi, télespectateur moyen vivant aux frontières Franco-suisses...
Elles sont avec d'autres sur http://www.pensezbibi.com

1. TF 1 sous l’orage.Les coupures du son et de l’Image de la TV renvoient le téléspectateur à l’intensité des terreurs enfantines. Avec les réseaux de télé si performants pour alpaguer et remplir le cerveau des populations, TF1 fut dans l’incapacité de résoudre le problème d’un orage sur Vienne pendant le match Allemagne-Turquie. Les télévisions espagnole et suisse n’ont eu qu’une coupure de son mais ont gardé l’image. BiBi a zappé derechef sur la TSR (Télé Suisse Romande). Délice de voir et de suivre, sans le vouloir, un match à haut enjeu avec pour seuls sons les bruits amplifiés et différenciés de la foule bâloise. Plaisir godardien par trop inédit pour BiBi.

2. Ah la belle colère rentrée des commentateurs de TF1 qui minimisèrent les incidents et la saute d’image de la retransmission d’Allemane-Turquie pour remplir grossièrement l’écran d’images réchauffées et désuètes de matches déjà joués. Les téléspectateurs de France ratèrent ainsi le succulent moment où l’insolent Sabri se joua superbement de Lahm, à la façon d’un Maradona d’Anatolie et où il distilla au millimètre un ballon gagnant à l’avant-centre de son équipe pour égaliser.

A bibientôt ici ou ailleurs
Moi, je l'ai vu à la BBC diffusée par le câble en Belgique. Il n'y avait pas d'image, mais le son.
Chez moi, nous avons basculé... sur internet : un ami d'istanbul nous a fait profiter - par skype interposé - de la télévision turque qui effectivement n'a rien laissé transparaître des problèmes... vive les faisceaux alternatifs!
Intéressant sujet, à propos de la capacité d'improvisation de ce genre de chaîne télé..

En Belgique, la chaîne publique n'a plus eu le signal non plus, mais au moins on n'avait pas un plateau improbable monté en trois secondes, dont le public disparait ensuite: les consultants présents sur un vrai plateau ont pu donner leurs impressions sur cette fin de match. A un moment, lors de la seconde coupure c'est à dire celle où il y avait l'image mais guère le son, le présentateur du plateau s'est lui-même lancé dans un commentaire du match, comme il pouvait, c'était même amusant puisqu'il n'en avait visiblement pas l'habitude. Ca respirait tout de même davantage la liberté que sur la chaîne privée française dont il est question ici...
Personnellement je regardais le match et ça ne m'a pas gêné plus que ça a vrai dire, plutôt fait rire. Même si je doit dire que j'ai raté le 2éme but allemand pendant la coupure :). Et après tout ils ont eu raison de se démobilisé on a perdu c'est comme çà on supporte plus, c'est typiquement .... français !
C'était en effet assez drôle de revenir sur le plateau avec un public avachi sur le décor, dubitatif devant le retour plateau, et un présentateur improvisé mal coiffé et mal habillé. Sa façon de se glisser comme si de rien n'était, ses efforts pour meubler... ça changeait un peu :

- des pages de publicités qui comme lors du fiasco de 2002, étaient entièrement ciblées sur les joueurs de l'équipe de France (générique de l'émission compris)...
- des animateurs style Denis Brogniard, surexcités et dopés au sourire Colgate, qui pensent que crier au lieu de parler est la meilleure façon de communiquer son enthousiasme...
- des commentateurs style Christian Jeanpierre qui confondent le football et les courses hippiques, en gueulant là aussi au lieu de parler, qui pensent que nous allons davantage vibrer grâce à leurs cris de bête, que plus une action est dangereuse plus il faut hurler, et qui jouent les chiens d'aveugle, persuadés qu'ils sont de devoir nous décrire tout ce qui est montré en images comme si c'était de la radio...

Constater que la machine peut encore se casser la gueule avec un vulgaire "Signal Loss Detected" est plutôt réjouissant.

Toutes ces remarques sont bien évidemment valables aussi pour M6, dont le duo de commentateurs offre le meilleur florilège possible de réflexions de comptoir. Leboeuf qui répète 25 fois la même chose, fier d'avoir trouvé un angle critique, et Thierry Roland qui entre deux quintes de toux, cite le nom de plusieurs joueurs qui... ne sont pas sur le terrain. Mister "je vous l'avais bien dit" et Mister "I see dead people" forment une équipe de rêve.

Allez, plus qu'un match.
Moi cette coupure, ça m'a rappelé l'époque de FR3 région où les émissions étaient très souvent coupées.
Je ne pensais plus qu'un jour je puisse revoir ce genre de cafouillage (Souvenir, souvenir)
Tiens, un article sur le foot. Quelle surprise. Avec en prime des images TF1.
Y' a pas à dire, ASI nous gâte en ce moment.
Justine Brabant l'orage , TF1 péte les plombs.
"Important" il ne faut pas exagérer quand même...

Ou plutôt il serait souhaitable d'établir des priorités dans l'importance des choses...

Beaucoup de gens se soucient fort peu des "exploits " de quelques pingouins sur-payés, privés de bras, et issus de pays dont les exploits dans l'extermination des ethnies qui ne leur conviennent pas ne sont tellement plus à démontrer que ceux qui prétendent qu'ils en sont innocents sont poursuivis - à juste titre - pour négationnisme !

Tiens ce soir je ne regarde pas le match entre les descendants de Staline et ceux de Franco, chacun situe ce qui est "important" où il veut, non ?

***
A noter que lors de l'une des trois coupures (la seconde me semble-t-il), les allemands ont marqué un but et pris l'avantage 2-1. Pour illustrer ce but manquant, TF1 a rapidement pioché les images de Sportlive (logo présent en haut à gauche de l'écran)... Sportlive qui devait donc également avoir une indépendance technique ?
Le pire c'est que les commentateurs n'aient pas été mis au courant rapidement ... ainsi avant la deuxième coupure, à l'approche de la fin de la rencontre, à 1 partout, le suspense commence à monter, et PAF nouvelle coupure ... et un peu moins de 10 min plus tard, l'image et le son reviennent, et le commentateur annonce "toujours 2-1 pour l'Allemagne" ... il a fallu attendre plus de 5 min avant de voir le ralenti du but.
Pour ajouter que la BBC n'a pas réagi sur la première perte de signal, en se contentant de commentaires, mais par la suiite, j'ai pu vérifier que le signal perdu sur TF1 était bel et bien présent sur la BBC.

Bravo TF1
Il se trouve toutefois que deux chaînes, une suisse et une allemande, ont pu assurer la retransmission malgré l'avarie.

Une bien bonne enquête à part ça !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.