33
Commentaires

Copé revient de l'enfer : Porte sort les mouchoirs

Une épreuve d'une violence inouie : telle est celle qu'a traversée Jean-François Copé, ancien président de l'UMP, et qu'il a racontée en détail sur le divan de Marc-Olivier Fogiel, sur France 3, à l'occasion de la sortie d'un livre.

Derniers commentaires

Et vous trouvez ça drôle !?
Message à DS :
quand un chroniqueur se retrouve à regarder une émission comme ça : il est payé un peu plus que s'il regarde une truc honnête et intelligent, j'espère !
Moi, franchement, pour que je me cogne à la fois Copé et Fogiel du début à la fin, faudrait me payer ... pffffff.... bôcou bôcou.
Et vous avez une bonne mutuelle, j'espère, parce que ça, c'est de coups à choper un ulcère !
Merci Didier pour t'être sacrifié à décortiquer brillamment ce "divan" d'une nullité insigne.

Que JF Copé soit prêté à cette guignolade affligeante et en soit ressorti vivant confirme l'adage
selon lequel que le ridicule ne tue pas.
Dommage que Consensus ne soit pas dans le coin, il nous apporterait certainement un éclairage différent.

( quelqu'un sait comment le réveiller ?)
Peut-on savoir les dates de la tournée de JF Coppé ? C'est que j'ai une provision de tomates pourries.
Affreux !!!!!!!

Copé, pathétique, Fogiel, ridicule, l'émission (que je ne connaissais que de nom) ridiculement pathétique ou pathétiquement ridicule, j'en sais rien.... Ca pue la psychologie de comptoir, c'est tout bonnement affligeant :-o

Je me consolerai (a priori sans mouchoirs) en regardant l'émission avec le monsieur qui ressemble à un peintre en bâtiment :-D
Hypothèse: FOG est une taupe chargée par les illuminatis (ou par les bolcheviks?) de discréditer et de ridiculiser, un par un, tous nos hommes (et femmes) politiques.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On hésite entre la colère, le dégoût ou le rire. Ces individus mènent des politiques criminelles et dès qu'ils sont légèrement égratignés vite ils viennent sans pudeur exposer leur légère souffrance. Décidément il n'y a rien à attendre de ce type de personnage ( dans l'hypothèse où un jour on y aurait placé un quelconque espoir ). Dire qu' avec ce retour il va venir grossir l'armée de ceux qu'il faut supporter tous les jours.
Mais que ça fait du bien ! Merci Didier !!!
Hypothèse : les mecs comme Coppé ou Cahuzac, en fait, sont des très grands malades.
Si l'hypothèse est bonne, faut les soigner. On va pas les laisser dans cet état !
Côté thérapie, le coup de pied au cul c'est sans doute un peu faible, mais la tentation est grande.
La scène semble tirée d'une très mauvaise comédie des années 70. On n'y aurait pas cru à l'époque. Coppé l'a fait.
Une chronique très amusante . Comment Copé qui ne bénéficie plus d'aucun soutien politique et qui est discrédité peut il penser qu'il pourra faire un retour politique ?
J'ignorait que c'était un fils à Papa à ce point là. Le décalage des préoccupation de la noblesse est en complet décallage spatio-temporel avec ce qui se passe pour les victimes, réelles celles là, de leur politique. A côté, Sissi avec Romy ça fait roman populiste.
Sacré comédien ! Quel travail ! La voix plaintive, les paupières plissées, les mots même qui semblent venir de loin...cette souffrance encore présente, tout concourt à coincer le téléspectateur naïf.
Pourtant, et même si on pense que le principal bénéficiaire de l'entourloupe aurait dû prendre encore plus cher, on a plutôt envie de rire de lui mais aussi de Fogiel, parfait dans son rôle de confesseur constipé.
J'ai résisté, résisté mais n'en pouvant plus j'ai pleuré, pleuré...Jean-François pour que tu reviennes...
Pas de mouchoirs en papier chez moi. Alors, j'ai du écoper, écoper.

Merci Didier. Pleurer est salutaire.
Bonjour Didier
On ne peut que vous remercier de nous avoir fait part de ce que nous avons bien fait d'éviter. On ne félicitera jamais assez @si (et vous Didier) de s'imposer de tels visionnages.
Pour ma part je n'ai versé aucune larme (ma piscine est toujours à sec). Bien au contraire, ce fut un fou-rire continu.
Enfin une vision digne de la politique, même sponsorisée par kleenex. Un grand merci à Didier Porte.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.